Economie d'énergie : ces astuces pour consommer moins d'électricité chez soi

Dans un contexte énergétique tendu - risque de coupure de gaz russe et parc nucléaire français au ralenti - le chef de l'Etat a appelé, dans son discours du 14 juillet, à la sobriété énergétique et à éviter les gaspillages. Au niveau individuel déjà, des gestes et réflexes simples peuvent être adoptés sans attendre. L'Agence de la transition écologique (Ademe), publie lundi un guide des bonnes pratiques, pour « Réduire sa facture d'électricité ». On fait le point.
Les lampes à LED consomment moins d'électricité qu'avant et durent plus longtemps ce qui compense leur prix d'achat. Mais l'Ademe met en garde contre les LED purement décoratives.
Les lampes à LED consomment moins d'électricité qu'avant et durent plus longtemps ce qui compense leur prix d'achat. Mais l'Ademe met en garde contre les LED purement décoratives. (Crédits : Pixabay)

Face aux inquiétudes sur l'approvisionnement électrique cet hiver, le président Emmanuel Macron a expliqué le 14 juillet que l'État préparait un « plan de sobriété » énergétique pour faire face au risque de pénurie liée à la guerre en Ukraine, appelant à « rentrer collectivement dans une logique de sobriété ». Sans attendre, les enseignes de la grande distribution se sont accordées sur des « mesures communes et concrètes » pour baisser la consommation d'énergie des magasins, à compter du 15 octobre. Il est prévu par exemple d'éteindre les enseignes lumineuses dès la fermeture des magasins, des réductions d'éclairage ou encore des baisses de température.

 Au niveau individuel des gestes simples sont d'ores et déjà applicables. Dans ce contexte, l'Agence de la transition écologique (Ademe), publie lundi un guide des bonnes pratiques, pour « Réduire sa facture d'électricité ». Un poste de dépense qui pèse de plus en plus dans le budget des ménages (+65% depuis 2010 et +4% au 1er février 2022) et qui est amené à augmenter. Voici quelques gestes simples et de bon sens, applicables au quotidien, pour baisser sa consommation d'électricité, sans pour autant revenir à la bougie.

1. Comment maîtriser son chauffage

Pour un tiers des foyers français qui se chauffent à l'électricité, cela représente 66% de leur consommation énergétique de la maison, rappelle l'Ademe. Pour réduire la facture, plusieurs possibilités : l'isolation, c'est la mesure la plus efficace et la plus durable. Il existe pour cela une série de dispositifs (Ma Prime Rénov'...) d'aides. Pour éviter le gaspillage, l'hiver, l'Ademe rappelle que dans les pièces à vivre, il est recommandé de chauffer autour de 20 degrés et 17 degrés dans les chambres. Pour une courte absence, il est conseillé de baisser de quelques degrés la température de son logement. En cas d'absence plus longue, pensez à mettre votre système de chauffage en position hors gel.

L'Ademe suggère aussi, pour consommer moins d'électricité, de mixer les sources d'énergies (avec un chauffage d'appoint au bois ou une pompe à chaleur air). Ou encore de remplacer ses vieux radiateurs électriques par des appareils dernière génération, plus économes et qui chauffent mieux. Et pour plus d'efficacité, il est conseillé d'installer un système de régulation et de programmation du chauffage (un thermostat programmable), qui permet de moduler le chauffage au cours de la journée, selon ses besoins. Autres reflexes à prendre ou à reprendre : fermer rideaux et volets la nuit pour préserver le logement chaud, ou encore, quand on a froid, mieux vaut mettre en pull plutôt que de pousser la température des radiateurs.

2. Comment économiser de l'eau chaude

Économiser de l'eau chaude, c'est aussi économiser de l'électricité, rappelle l'Ademe. « Un tiers de l'eau est chauffée inutilement en moyenne », précise l'agence. Sans pour autant se priver de douches chaudes, il est conseillé de les prendre plus courtes (5 minutes maximum), et de couper l'eau pendant le savonnage. Autre reflexe : de bien fermer les robinets mitigeurs à droite « pour éviter de solliciter inutilement le chauffe-eau

à chaque fois que l'on ouvre les robinets » ; éviter de prélaver la vaisselle lorsque l'on possède un lave-vaisselle, régler la température de l'eau à 50/55 degrés. L'Ademe conseille aussi de calorifuger les tuyaux et le ballon d'eau chaude pour éviter les pertes de chaleur. On peut aussi investir dans dans des réducteurs de débit d'eau (mousseurs et douchette) et un thermostat électronique relié au ballon d'eau chaude pour adapter la température. Ou encore dans un nouveau chauffe-eau classé A+. Ces équipements peuvent permettre d'économiser de 20 à 150 euros par an en moyenne.

3. Comment utiliser son électroménager sans gaspiller

Même si le cycle est plus long, l'Ademe conseille de privilégier le programme "Eco" du lave-vaisselle et du lave-linge, qui est plus économe en énergie car « l'eau est moins chauffée. Or, c'est le chauffage de l'eau qui consomme le plus d'électricité ». Ou de laver sa vaisselle à 50 degrés, ce qui permet d'économiser jusqu'à 45 % d'électricité par rapport à un programme intensif. Pour le linge, la température optimale et plus économe est 30 degrés.

Il est également recommandé de ne faire fonctionner ces appareils que lorsqu'ils sont pleins. « La demi-charge du lave-linge consomme moins d'eau mais tout autant d'électricité », note l'agence. Idem pour le sèche-linge. Eviter aussi de lancer des machines tous les jours. Quand c'est possible, mieux vaut sécher son linge dehors. « En évitant ainsi une partie des cycles, vous pouvez économiser environ 20 euros par an », précise le guide de l'Ademe. Le sèche-linge reste un appareil ménager gourmand en énergie (environ 200 kWh par an). Petite astuce : « pour faire fonctionner votre sèche-linge moins longtemps, essorez bien le linge dans le tambour du lave-linge. L'extraction mécanique de l'humidité est 100 fois plus économe que l'extraction thermique dans le sèche-linge ».

4. Comment s'éclairer de manière sobre

Pour s'éclairer, les lampes à LED consomment moins d'électricité qu'avant et durent plus longtemps (jusqu'à 40 000 h), ce qui compense leur prix d'achat. Mais l'Ademe met en garde contre les LED purement décoratives, « qui ne sont d'aucune utilité pour l'éclairage mais consomment pourtant de l'électricité ». Pas question pour autant de vivre dans le noir. Mais il s'agit de garder ses bonnes vielles habitudes. Mieux vaut éteindre la lumière en quittant une pièce, d'essayer de profiter au maximum de la lumière naturelle, de décorer son intérieur avec des couleurs claires qui réfléchissent mieux la lumière ou encore d'éviter les abat-jour et luminaires sombres et occultants.

5. Débrancher box, console et ordinateur

Les appareils électriques et électroniques (télévision, ordinateur, appareils de cuisson, cafetière, machine à pain...) qui habitent nos maisons et appartements, sont également énergivores. Les garder en veille 24 heures sur 24 n'est pas toujours utile. Rien qu'en déconnectant les équipements numériques (ordinateur, console, boxe..), cela permet d'économiser jusqu'à 10 % de la facture d'électricité. Le bon geste est d'utiliser des multiprises à interrupteur qui permettent de brancher plusieurs appareils et de les éteindre tous en même temps. « En éteignant sa box lorsque l'on ne s'en sert pas (la nuit entre autres), on peut ainsi économiser jusqu'à 30 € par an ! », souligne l'Ademe.

6. Comment bien s'équiper ?

Avant de changer d'appareil, l'Ademe conseille de bien regarder l'étiquette énergie. «  Les économies d'énergie réalisables avec les appareils les mieux classés sont loin d'être anecdotiques. Chaque différence d'une classe représente de l'ordre de 15 à 20 % d'économie d'énergie », souligne l'agence. Quand on a un doute, et parce que cette nomenclature n'est pas toujours très lisible, l'Ademe conseille ce comparateur : Topten (www.guidetopten.fr), qui « sélectionne objectivement les appareils les moins énergivores sur le marché, en fonction de leur efficacité énergétique, ou même de leur coût global sur leur durée de vie ».

En outre, si vous comptez changer de téléviseur, mieux vaut limiter la taille de l'écran. Un téléviseur de 160 cm (diagonale) consomme autant que 3 ou 4 téléviseurs de 80 cm, note l'Ademe. Sachez aussi que certains équipements, peut-être plus gadgets, sont particulièrement énergivores : comme les caves à vins, les caméras de surveillance wi-fi, les gros aquarium éclairés et chauffés, ou encore les pompes de filtration de piscine. Vous hésitez entre une plaque de cuisson électrique, vitrocéramiques ou à induction ? Les inductions sont les moins énergivores. Tandis que les réfrigérateurs américains, distribuent des glaçons mais consomment deux fois plus qu'un combiné classique (réfrigérateur + congélateur).

Ademe guide économies énergie

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 7
à écrit le 19/07/2022 à 11:52
Signaler
Au delà d'un seuil minimum de consommation/semaine il faudrait augmenter les prix de l'électricité et du gaz des ménages à des niveaux plus élevés. On peut le faire en surtaxant la consommation d'énergie et en baissant les prélèvements sur le travail...

à écrit le 19/07/2022 à 10:54
Signaler
Français fait des économie, accepte de payer plus cher et voyez les surplus d'électricité vendu à très très bon prix au pays voisin (Allemagne Italie Angleterre ...) EDF va s'en mettre plein les poches et l'état orchestre la manouvre . Dormez t...

à écrit le 19/07/2022 à 7:38
Signaler
Allez maintenant faut l'écrire en plusieurs centaine de langues en espérant que les 8 milliards d'humains l'entendent ! Bref ça pue la défaite.

à écrit le 18/07/2022 à 19:08
Signaler
"il est recommandé de chauffer autour de 20°" ?? La chasse au gaspi disait 19°C, déjà au 1er choc pétrolier. On vit très bien à 19, je chauffe à 17 (T-shirt/short). Quand la physiologie varie, ça arrive de temps en temps, on met un truc sur le dos. Q...

le 19/07/2022 à 10:37
Signaler
Vous êtes une perle! J’ai essayé 18° l’hiver dernier.Supportable dans la journée mais très inconfortable le soir où le corps se met au ralenti.D’autre part,rester en pull,bonnet et parka ,c’est non. Je n’est pas connu la guerre,espère ne jamais la ...

à écrit le 18/07/2022 à 18:30
Signaler
Grand merci pour ces conseils

à écrit le 18/07/2022 à 18:14
Signaler
En hiver, vous allez découvrir les vertus du sweat à capuche à l'intérieur

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.