Face la flambée du variant Delta, Macron doit annoncer de nouvelles mesures

Vaccination obligatoire des soignants, élargissement du pass sanitaire ? Face à une recrudescence des contaminations au Covid-19, le président Macron va annoncer lundi de nouvelles mesures pour éviter qu'une 4e vague ne déferle sur les hôpitaux dès cet été.
(Crédits : SARAH MEYSSONNIER)

C'est devenu une habitude depuis le printemps 2020. Le chef de l'Etat, qui s'adressera aux Français à 20H00, devrait détailler les mesures décidées dans la matinée à l'Elysée lors d'un conseil de défense exceptionnel. Il "parlera de la situation sanitaire et de son évolution, à la lumière des données de l'épidémie dans les autres pays, et de l'importance de la vaccination", indique-t-on dans son entourage. Objet de nombreuses concertations depuis plusieurs jours, la vaccination obligatoire des soignants devrait être à l'agenda. "C'était une option (....) Aujourd'hui, c'est une hypothèse très probable et légitime", a affirmé dimanche le secrétaire d'Etat aux Affaires européennes, Clément Beaune, lors du "Grand Rendez-vous" Europe 1/CNews/Les Echos. Le gouvernement planche sur un projet de loi qui pourrait être adopté avant la fin juillet.

Hausse des contaminations

Cette allocution intervient deux mois et demi après avoir dévoilé le calendrier du déconfinement allégeant les mesures de restrictions sanitaires, alors que la troisième vague de l'épidémie refluait. Mais la diffusion du variant Delta, bien plus contagieux, a fait rapidement remonter les contaminations. Samedi, près de 4.700 cas étaient ainsi enregistrés, contre 3.000 il y a une semaine.

Pour l'épidémiologiste Arnaud Fontanet, une "flambée" des infections au SARS-CoV-2, prélude à une 4e vague, est inévitable. Mais la grande interrogation "est de savoir si elle va "s'accompagner ou non d'une montée des cas sévères et des hospitalisations", a-t-il expliqué samedi sur Europe 1.

Jauge abaissée ?

La variable qui pourrait "tout changer" par rapport aux vagues précédentes, "c'est la vaccination" qui protège à 95% des formes graves du variant Delta, affirme le membre du Conseil scientifique qui guide le gouvernement depuis le début de la pandémie.

L'instance préconise donc de resserrer les boulons pour empêcher un tsunami à l'hôpital, où pour l'instant, la décrue continue. Dans un avis rendu vendredi, elle recommande l'"obligation vaccinale des soignants", mais aussi "d'autres catégories, comme les aidants, le personnel des services à la personne ou l'ensemble des professionnels (non sanitaires) exposés et exposant à un risque pour autrui".

Autre préoccupation: le trop faible taux de vaccination chez les personnes à risques: les plus de 60 ans et personnes obèses. Pour faciliter la vaccination des fonctionnaires, la ministre Amélie de Montchalin compte adresser lundi une instruction aux préfets les invitant à ouvrir des "barnums" devant préfectures, directions départementales et régionales, a indiqué son entourage, confirmant une information du JDD.

Outre l'intensification de la vaccination, Emmanuel Macron pourrait annoncer un durcissement des restrictions, comprenant une possible extension du pass sanitaire (certificat de vaccination ou test négatif).

Sur ce terrain, le Conseil scientifique prône un abaissement de la jauge (actuellement fixée à 1.000 personnes) pour les événements soumis à ce pass, ainsi que des "mesures partielles de restrictions" dans les zones géographiques les plus touchées, "y compris en juillet et août".

Mieux déployer

"Il faut sans doute revenir sur un certain nombre des mesures qui ont été levées le 30 juin (lors de la dernière étape de déconfinement, ndlr) pour espérer revenir dans une zone plus calme, le temps qu'on puisse mieux déployer la vaccination", a avancé l'épidémiologiste Dominique Costagliola, au micro d'Europe 1.

Alors que la finale de l'Euro pourrait donner lieu dimanche soir à des rassemblements et à un relâchement des gestes barrière, les mesures sanitaires sont diversement suivies dans les festivals, qui battent leur plein, selon les journalistes de l'AFP sur place.

A Cannes, s'il est impossible d'échapper au contrôle du pass sanitaire, le respect du port du masque, pendant les projections notamment, et de la distanciation physique font polémique. "Il n'y a pas de cluster cannois", a néanmoins assuré samedi le délégué général du festival de cinéma, Thierry Frémaux.

A Avignon, où les températures dépassent les 30 degrés, le port du masque à l'extérieur (exceptionnellement obligatoire en raison de l'affluence) est largement ignoré. En revanche, la mesure est globalement bien respectée dans les salles de théâtre, fermées ou en plein air.

En revanche, dans les festivals de musiques actuelles, les gestes barrière sont plutôt respectés, car les rendez-vous qui se tiennent ont choisi des formats inhabituels. Aux Vieilles Charrues, en Bretagne, la jauge en plein air a été limitée à 5.000 personnes, au lieu de 70.000 en temps normal.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 37
à écrit le 12/07/2021 à 23:41
Signaler
91 % des décès du covid ont plus de 64 ans Le niveau de vaccination des 60 ans et plus est déjà de 77% à deux doses et 83 % une dose Les chiffres montent à 84 % deux doses et 90 % 1 dose pour les personnes entre 70 et 79 ans Et les chiffres de v...

à écrit le 12/07/2021 à 23:41
Signaler
91 % des décès du covid ont plus de 64 ans Le niveau de vaccination des 60 ans et plus est déjà de 77% à deux doses et 83 % une dose Les chiffres montent à 84 % deux doses et 90 % 1 dose pour les personnes entre 70 et 79 ans Et les chiffres de v...

à écrit le 12/07/2021 à 19:46
Signaler
Perso, je prévois d'embaucher une aide-soignante pour s'occuper de mes parents très âgés. Mes parents sont vaccinés, et pour limiter leur risque, je me suis fait vacciner aussi ... Vais-je avoir le droit de contrôler la situation vaccinale des candi...

à écrit le 12/07/2021 à 12:07
Signaler
Le covid historique présente un taux de mortalité un peu plus élevé que celui de la grippe (on est dans la catégorie 2% tous cas confondus - hospitalisés et non hospitalisés). Le variant delta est 10 fois moins létal que le alpha: 0.2%. A quoi jo...

le 12/07/2021 à 12:55
Signaler
Vous êtes trop pressé. D'abord on est contaminé, ensuite on tombe malade, ensuite on est hospitalisé, ensuite on meurt. Ne mettez pas la charrue avant les boeufs. On entendait déjà votre discours l'an dernier, pour le brillant résultat que l'on co...

le 12/07/2021 à 18:16
Signaler
"D'abord on est contaminé, ensuite on tombe malade, ensuite on est hospitalisé, ensuite on meurt." D'abord on est obèse ( 40% de décès) ou atteint de comorbidité (diabète ,hypertension etc) ,le facteur de l'âge peut être une cause mais comme la gr...

à écrit le 12/07/2021 à 10:08
Signaler
Mais au fait, beaucoup de match de footeux de l'euro avec publiques ont été organisé en angleterre, c'est donc que le covid ne regarde pas les matches de foot dans les stades ?

le 12/07/2021 à 17:42
Signaler
Tu peux rajouter Wimbledon pour une autre classe sociale.

à écrit le 12/07/2021 à 9:24
Signaler
Avant l’arrivée des vaccins contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite, ces maladies étaient responsables à elles trois de plusieurs milliers de décès d’enfants par an en France. Seule une couverture vaccinale élevée a permis l’élimination de...

à écrit le 12/07/2021 à 9:10
Signaler
Le discours n’est pas clair depuis le début . Sachant que le ciseaux biologiques soignent des maladies rares que les usa ont mis au point un virus pour tuer le coronavirus pour éteindre l’épidémie , nous nous demandons ce que les autorités ont derri...

à écrit le 12/07/2021 à 8:40
Signaler
Effarant de constater le manque de maturité des commentaires … la démocratie c est pas chacun fait ce qu’il veut mais la majorité décide …. Au nom de quoi les minoritaires qui refusent la vaccination devraient imposer leurs choix et le coût de leur ...

le 12/07/2021 à 9:05
Signaler
"la démocratie" C'est respecter le choix d'un peuple qu'il a fait par référendum c'est pas faire plaisir sans cesse à une classe dirigeante qui se tape de notre avis comme de l'an quarante. Tu brêles là...

le 12/07/2021 à 9:42
Signaler
référendum de 2015 ... CQFD

le 12/07/2021 à 10:14
Signaler
eh Brehat, si ce choix était minoritaire, ça ne poserait pas tant de problème aux gens qui sont (ou se croient ) majoritaire.

le 12/07/2021 à 15:28
Signaler
Juste une petite question, si les vaccins fonctionnent et vous protège qu'est ce que ça peut vous faire si votre voisin se fait pas vacciner et en meurt? Jusqu’à preuve du contraire c'est son droit... Je dis pas qu'on a pas a se faire vacciner mais l...

à écrit le 12/07/2021 à 8:21
Signaler
Aliénant.

à écrit le 12/07/2021 à 5:24
Signaler
Toujours un train de retard le petit neron.

à écrit le 12/07/2021 à 4:11
Signaler
Que de questions existentielles, de tergiversations qui en deviendraient criminelles à force d’immobilisme et de blabla improductif et vicié à la base... Au début Buzin niait la simple clairvoyance et les gestes barrières dont le masque. Vite rem...

le 12/07/2021 à 7:48
Signaler
ras le bol de la dictature sanitaire impose le piétinage de la democratie

le 12/07/2021 à 8:46
Signaler
Mon pauvre ami, lors de la grippe H1N1en 2009 il y a eu 5,74 millions de Français qui se sont fait vacciner contre ce virus à l’époque , les autres français sont mort donc ,et non, rien ,cette histoire c'est terminé en eau de boudin.Plus personne ne...

le 12/07/2021 à 15:31
Signaler
Pour la grippe H1N1 je me souviens pas de la même chose, après ce vaccin qui a contaminer ceux qui ont fait le vaccin, plus personne ne voulait faire la grippe jusqu'à cette hiver...

à écrit le 11/07/2021 à 22:22
Signaler
Nous avons inventé la dictature heureuse en France .Cela a commencé avec le couple flanbi Valls et cela continue . Je ne me rappelle plus quand j'ai été nivelé pour devenir un numéro européen .

à écrit le 11/07/2021 à 21:56
Signaler
Ça va encore être un discours long comme un jour sans pain .. avec une autorité égale à zéro. .. un appel à la responsabilité des français ( çà fallait osé )... bref on est parti pour des années et 2.2 millions de morts en France et 300 dans le mond...

à écrit le 11/07/2021 à 21:34
Signaler
La dernière affirmation en date est que le variant « Delta » du coronavirus de Wuhan (Covid-19) se « répand comme une traînée de poudre » et que les personnes les plus touchées sont celles qui ont déjà reçu des « vaccins ».. Le taux de mortalité dû a...

le 12/07/2021 à 11:11
Signaler
Au regard des chiffres de Public Health England, une personne non vaccinée âgée de 50 ans a en réalité presque vingt fois plus de chances de décéder du variant Delta qu’une personne qui est protégée par un vaccin anti-Covid-19.

à écrit le 11/07/2021 à 21:13
Signaler
Je n'approuvais pas le comportement et les choix de Macron mais maintenant qu'il s'attaque à ma liberté, il n'est plus question de l'apprécier ou pas, il est question pour moi et les gens qui pensent comme moi, de nous défendre par tous les moyens po...

à écrit le 11/07/2021 à 19:50
Signaler
Heureusement qu'on est pas des suédois, vous imaginez le truc, ce serait terrible..

à écrit le 11/07/2021 à 18:54
Signaler
Le vaccin protège à 95% des formes graves ? vérifiez ces allégations messieurs les journalistes, il n'y a pas encore de résultats d'études... Pourquoi Pfizer développe un nouveau variant(sic) de son vaccin si celui-ci protège si bien ?

à écrit le 11/07/2021 à 18:50
Signaler
Nos voisins ibères ont ouvert grand les frontières aux britanniques,....peut-être le regrette t-il à présent? N'oublions pas que chez les Brits, c'est plus de 32000 nouveaux cas par jour... Je dois partir 6 jours à Madrid le 19..vacciné depuis le 25 ...

à écrit le 11/07/2021 à 18:31
Signaler
Ça sent la dictature sanitaire à plein nez.

à écrit le 11/07/2021 à 18:26
Signaler
"Autre préoccupation: le trop faible taux de vaccination chez les personnes à risques: les plus de 60 ans et personnes obèses". Le gouvernement veut les vacciner de force aussi ?

à écrit le 11/07/2021 à 18:14
Signaler
"comprenant une possible extension du pass sanitaire " Ça sent le vote à la présidentielle avec un pass sanitaire ,si les LREM peuvent éliminer une partie de la populace réticente à ce vaccin qui leur yeux est donc contre eux,ils vont pas ce gêner...

à écrit le 11/07/2021 à 18:11
Signaler
Surtout qu'il profite des vacances pour supprimer des lits, cela risque de faire tache! Rassurez moi, la présence des variants n'est pas dû a la vaccination... des fois?

à écrit le 11/07/2021 à 18:07
Signaler
"L'instance préconise donc de resserrer les boulons pour empêcher un tsunami à l'hôpital" Et que pense cette instance des 1800 lits supprimés qui va contribuer à amplifier ce tsunami annoncé à l'avance,pas entendu de propos de leur part.

à écrit le 11/07/2021 à 15:48
Signaler
Tout ca pour une maladie qui ne tue que des (tres) vieux ou des gens deja malade. Si vous avez 20 ans et attrapez le covid, vous serez quitte pour une semaine au lit !

le 11/07/2021 à 20:49
Signaler
Une semaine au lit pour les cas les plus graves : Pour la plupart des gens, c'est 24h de fièvre maxi

le 11/07/2021 à 21:59
Signaler
Bah vas-y chope le et reviens nous en parler toi et tes multipseudos.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.