François Hollande demande aux Français de ne pas avoir peur des investisseurs chinois

 |   |  652  mots
Au cours de cette visite, François Hollande a présenté les réformes engagées par la France et la zone euro ces deux dernières années.  Je vous appelle à faire confiance à l'économie française car nous avons effectué des réformes comme vous faites aussi des réformes dans votre pays , a lancé le président de la République.
Au cours de cette visite, François Hollande a présenté les réformes engagées par la France et la zone euro ces deux dernières années. " Je vous appelle à faire confiance à l'économie française car nous avons effectué des réformes comme vous faites aussi des réformes dans votre pays ", a lancé le président de la République. (Crédits : Reuters)
Lors de sa visite à Pékin, le président de la République a une fois de plus incité les investisseurs chinois à venir s'implanter en France.

N'ayez pas peur ! Paraphrasant le souverain pontife Jean-Paul II, François Hollande, en visite officielle à Pékin, a appelé mardi les entrepreneurs chinois à avoir confiance en l'économie française.

" Nous n'avons peur de rien en France, pas même d'investissements qui pourraient venir d'ici (...). Nous avons suffisamment confiance en nous pour savoir que ces investissements, s'ils sont durables, vont venir nous renforcer ", a souligné le président de la République.

Cohérent, François Hollande a jugé qu'il était " assez légitime " d'associer des Chinois à une recapitalisation d'Areva, tout en affirmant que l'Etat français prendrait "lui-même ses responsabilités" dans le plan de sauvetage du groupe nucléaire lors d'une rencontre avec le China entrepreneur Club à Pékin.

Créé en juin 2013 à l'Elysée, et pour la première fois délocalisé en Chine, ce club rassemble des entrepreneurs de 47 groupes représentant un chiffre d'affaires équivalent à 5% du PIB chinois.

Au cours de cette visite, François Hollande a présenté les réformes engagées par la France et la zone euro ces deux dernières années. " Je vous appelle à faire confiance à l'économie française car nous avons effectué des réformes comme vous faites aussi des réformes dans votre pays ", a lancé le président de la République.

Les Américains en tête

Soulignant que les investissements étrangers en France ont augmenté de 20% depuis le début de l'année et évoquant les réformes économiques lancées par son gouvernement, François Hollande a jugé la France " éminemment compétitive ". Il a également souligné que le cinéma allait être dans les prochaines années " la grande affaire de la Chine " et assuré que le cinéma français pouvait coopérer avec les productions chinoises. " Nous ne devons rien craindre ", a-t-il une nouvelle fois martelé.

Ce n'est pas la première fois que le président de la République déroule le tapis rouge aux investisseurs étrangers et en particulier chinois. Pour accélérer la reprise et réduire le nombre de demandeurs d'emplois, tous les moyens sont bons. Mais que représente les investissements chinois en France ?

Dévoilé en mars 2015, le " Rapport sur l'internationalisation de l'économie française " de Business France a recensé 1 014 projets d'investissements. Avec 19 % de l'ensemble des IDE, les États-Unis se maintiennent au premier rang des investisseurs étrangers en France, avec 234 décisions d'investissement. Derrière les États-Unis vient l'Allemagne avec 168 projets. La position du puissant voisin de la France n'est pas surprenante, au regard des liens économiques privilégiés que les deux pays entretiennent. Chaque année, environ 15 % des exportations tricolores franchissent le Rhin. Viennent, ensuite, le Royaume-Uni (104), l'Italie (94), le Japon (66), la Belgique et la Suisse (65) et enfin la Chine (45). Au total, 61 % des investissements étrangers en France proviennent des 28 pays de l'Union européenne.

La loi de la jungle ?

La Chine est donc déjà bien présente en France, même si son « empreinte » est pour l'instant assez faible par rapport à celle des partenaires historiques de l'économie française. Pourtant, ses investissements ne laissent pas indifférents. Parce que c'est un acteur nouveau ? Parce que certains investissements - l'entrée dans le capital de PSA ou la privatisation de l'aéroport de Toulouse pour ne citer qu'eux -, ont fait vibrer la fibre patriotique de certains ? Peut-être.

Toujours est-il que certains investissements font grincer des dents. Initialement saluée, l'implantation à Carhaix-Plougher dans le Finistère de l'usine Synutra de déshydratation de lait infantile pour les nourrissons chinois commence à exaspérer.

" Ils ont cassé les prix. Résultat, nos clients traditionnels se sont alignés sur leurs tarifs. Nous n'avons aucune marge de manœuvre pour les contrer. Ce n'est pas une loi du marché, c'est une loi de la jungle qu'ils nous imposent ! ", s'emporte sous couvert de l'anonymat un producteur de lait local interrogé par La Tribune.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/11/2015 à 16:15 :
Mr Hollande demandez également aux Français de ne pas avoir peur du FN.
a écrit le 06/11/2015 à 10:41 :
François Hollande confond allègrement les investissements étrangers productifs, ceux où des investisseurs viennent pour créer de nouvelles entreprises et créent de l'emploi, de la valeur ajoutée et les investissements étrangers où les investisseurs prennent possession de nos entreprises. D'autant qu'ici l'investisseur sur Areva, entreprise stratégique, est un état qui ne se privera pas de peser sur notre politique. On se souviens du bras de fer d'Arnaud Montebourg avec General Electric pour la reprise d'Alsthom, ou lors du rachat de Goodyear Amiens par Ford, de SFR par Draghi ...
Enfin, je remarque que cette offrande a été conduite par le même Varin qui avait fait entrer les chinois chez Peugeot. Est-il au service de l'empire du soleil ?
Dernier point, un détail, c'est la contre-vérité relative à l'augmentation des IDE, il oublie que c'est l'effet de la baisse de l'Euro, le montant en dollars n'a pas augmenté.
a écrit le 04/11/2015 à 16:54 :
Les investissements chinois en France seront matraqué d'impôts comme les autres sociétés françaises ou étrangères, c'est pourquoi tous se bousculent pour investir, créer des emplois et faire reculer le chômage.
Réponse de le 06/11/2015 à 6:18 :
relisez le livre de Monsieur Pierrefitte : Quand la chine s'éveillera, le monde tremblera, les Chinois petit à petit vont prendre pied partout dans le monde n'oubliez pas qu'il sont plus du milliard et si un jour ils le prennent de nous envahir personne ne fera le poids et même les islamistes iront se faire rhabiller
Réponse de le 06/11/2015 à 8:15 :
Et alors ? Chacun son tour de diriger le monde. On a déjà soupé des européens puis des usa pour diriger le monde, faut en laisser pour les autres aussi. Jaloux va.
a écrit le 04/11/2015 à 14:44 :
parfait mais est ce bijectif Les chinois vont ils nous laisser leur manché ouvert ou simplement récupéré nos technologies pour mieux nous les revendre a bas prix car ils ont un réservoir d'esclaves dans leusr campagnes qui le permet . la politique du go west impulser il y a quelques années pour ne plus dependre des exportations uniquement va telle permettre à nos entreprise de prendre des parts de marchés, je ne le crois pas hélas
a écrit le 04/11/2015 à 9:38 :
les francais ont perdu confiance dans un tel cafoullage de politique insidieuse
a écrit le 04/11/2015 à 8:23 :
le probleme n'est pas celui qui achette dans la finalite
c'est celui qui vend qui doit etre juge pour haute trahison
que fait il pour les Français puisse avoir le pleine emploi non ont prefere
lui donner des mietes et surtout lui faire croire que la cause est une crise
c'est surtout celle de l'incompétences des dirigeants politiques
qui eux ne se reforme jamais
vont il reforme leur droit de travail et leur cumul toujours en vigeur
voir un ex ministre qui a quite sa fonction mais a deja repris le cumul
de ses fonction maire president de communaute urbaine president de region
sans oublier les hlm et autres avantages
a écrit le 03/11/2015 à 22:10 :
Eeet.. ils le paient combien..??
a écrit le 03/11/2015 à 21:54 :
Les Chinois investissent en France pour poser dès siphons
Je voudrais bien voir la tete qu'ils font quand ils découvrent notre bazar du code du travail des lois sociale des impots et surtout l impossibilité d arrêter une entreprise si vous perdez de l argent sans y laisser un bras

Le dernier des pays ou employer des salariés c'est la France
Réponse de le 03/11/2015 à 22:12 :
T'as déjà créé une entreprise en Chine avec toute la corruption "obligatoire" Polo..?? Si non, tu te renseignes et tu reviens.
Réponse de le 04/11/2015 à 0:44 :
Avant d aller en Chine il y a l Espagne la Slovénie Bulgarie etc plein de pays pas cher et tres souple
Je dis pas que c'est bien mais c'est légal on a ouvert les frontières sans s'adapter
Réponse de le 04/11/2015 à 8:31 :
Moi, j'ai cree une entreprise en Chine il y a 11 ans maintenant, et je n'ai jamais verse "un fen" (centime de rmb ou Yuan) de corruption. La discussion avec l'administration est toujours possible sans corruption, il faut le savoir! Maintenant l'Administration chinoise peut paraitre compliquee, mais finalement pas plus qu'en France et peut etre meme moins. En tous cas elle est beaucoup plus rapide quand on a les bons documents demandes.
Réponse de le 04/11/2015 à 14:47 :
avez vous ete en chine avez vous vu les conditions de travail la bas je vous propose d'aligner le votre sur leurs conditions puis on en reparle
a écrit le 03/11/2015 à 21:10 :
Nexter (armement) aux Allemands, Alstom (turbines des sous-marins nucléaires) aux Américains et AREVA (énergie nucléaire) aux Chinois : la préférence étrangère bat son plein parmi l'élite qui nous dirige. A quand des migrants pour remplacer tous ces guignols qui perdent la France ?
Réponse de le 03/11/2015 à 21:52 :
Heu? Tu refuserais l'argent de ton patron s'il est étranger ? .... Et les Français qui travaillent en Suisse, an Angleterre, en Allemagne, au Canada ... faut aussi les virer de l'étranger car ils acceptent de l'argent des étrangers ?
a écrit le 03/11/2015 à 20:57 :
euh, le cinéma n'était peut-être pas le meilleur exemple dans la mesure où nos artistes, et pas seulement Depardieu, vont se faire voir ailleurs en raison des impôts :-) Mais bon, le gros benêt est heureux quand il passe à la télé pour raconter ses blagounettes à 2 balles :-)
a écrit le 03/11/2015 à 19:53 :
Ç est de lui d on a peur !
Et de sa nullité !👹
a écrit le 03/11/2015 à 19:25 :
2014:
Investissements chinois en France 3,5 milliards d'euros et 13 000 emplois.
Investissements français en Chine : 25 milliards avec 1 500 entreprises qui emploient 550 000 salariés.
a écrit le 03/11/2015 à 19:19 :
Ce sont les Chinois qui ont peur d'investir en France. Ils ont peur de tout ce que représente Hollande : incompétence, arrogance, archaïsme, haine du capital, haine des entrepreneurs. On ne peut conseiller à quiconque d'investir dans ce sinistre pays même pour y acheter une villa.
a écrit le 03/11/2015 à 18:33 :
d'un autre cote les chinois ne sont pas idiots au point de venir faire des investissements massifs dans l'industrie francaise....
taxe a 75% loi florange pour tous, compte penibilite, jurisprudence goodyear/continental, loi sur les investissements pas rentables a la francaise, non deductibilite des interets d'emprunts, majoration provisoire'permanente' de l'is, etc......
racheter des pepites et des technologies, ca, c'est autre chose
comme disait p artus, les seuls investissements actuels en france, c'est des investissements... de productivite!
a écrit le 03/11/2015 à 18:28 :
Ce n'est pas la peur des étrangers mais l'incompétence de nos gouvernants qui nous inquiète!
a écrit le 03/11/2015 à 18:15 :
c'est du racket et de l'incurie hollando/socialiste dont le pays a peur ...
a écrit le 03/11/2015 à 17:18 :
Belle résolution , un homme de partage qui se rend compte qu'après bientôt 4 ans d'impôts et de taxes , il n'y a plus de pognon ! c'est un homme sage qui se rend à l'essentiel . Espérons qu'il taxera les Chinois qui connaissent rien à nos mésaventures .
a écrit le 03/11/2015 à 17:00 :
Nous avons surtout très peur ...! des investisseurs français qui se barrent en Chine....!
a écrit le 03/11/2015 à 16:49 :
Hollande et C° quelle bande de fauchetons!!!! Ce n'est pas ce qu'ils disaient il y a un an!!! Comme d'autres Chef d'Etats European et American!!
Montorgue

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :