JO 2024 : si Paris obtient les Jeux, le Village olympique sera construit à Saint-Denis - Pleyel

Entre les trois sites en lice, le cœur des 19 membres du comité d'évaluation ne balance plus. Entre autres atouts, le site retenu (40 ha) est situé à côté de deux sites olympiques majeurs (le complexe nautique d'Aubervilliers et le Stade de France) et il sera à moins de 30 min du lieu de résidence de 80% des participants.

2 mn

Si Paris obtient les jeux en 2024, le site de Saint-Denis-Pleyel aura le privilège d’accueillir plus de 10.000 sportifs olympiques et quelque 4500 athlètes paralympiques.
Si Paris obtient les jeux en 2024, le site de Saint-Denis-Pleyel aura le privilège d’accueillir plus de 10.000 sportifs olympiques et quelque 4500 athlètes paralympiques. (Crédits : reuters.com)

Saint-Denis-Pleyel, Dugny-Le Bourget et Pantin. Officiellement, trois sites étaient en lice pour accueillir le village olympique dans le cadre de la candidature de Paris aux Jeux Olympiques de 2024. Mais, depuis plusieurs semaines, une rumeur laissait entendre que le site de Saint-Denis avait les faveurs du comité d'évaluation.

Le Conseil d'administration de l'association Ambition Olympique réuni au Stade de France ce jeudi 5 novembre a mis fin au suspens. Le site de Saint-Denis accueillera le Village olympique si Paris remporte l'organisation des JO en 2024.

La proximité, le point fort de Saint-Denis

Doté de quelque 40 hectares et d'une capacité d'accueil de 17.000 athlètes, il sera localisé sur les communes de Saint-Denis, Saint-Ouen et l'Île -Saint-Denis (dans un futur écoquartier sans voiture). Il est également situé à côté de deux sites olympiques majeurs, à savoir le complexe nautique d'Aubervilliers et le Stade de France.

Les promoteurs de Paris-2024 s'étant engagés à ce que 80% des participants résident à moins de 30 minutes de leur lieu de compétition.

"La proximité immédiate des infrastructures majeures que sont les stade de France et le futur centre aquatique Saint-Denis Aubervilliers correspondent aux enjeux de capacité des implantations olympiques", rappelle un communiqué de la ville de Saint-Denis.

Verdict en 2017

Les trois sites proposés ont été soumis à des critères de sélection répartis en six grands thèmes : l'expérience des athlètes, la faisabilité technique, l'impact et l'héritage, l'accessibilité et la sécurité, les fonctionnalités et la soutenabilité -financière et environnementale- du projet.

Il faudra attendre l'été 2017 pour connaître le résultat de ces deux années de campagne à Lima (Pérou). Paris doit faire face aux candidatures de Budapest, Hambourg, Los Angeles et Rome.

Si Paris gagne l'organisation des Jeux, le budget d'organisation aussi appelé "budget COJO" (pour Comité d'organisation des jeux Olympiques), devrait osciller entre 3 et 4 milliards de dollars (soit 2,65 à 3,5 milliards d'euros).

2 mn

Women for Future

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 15
à écrit le 19/02/2016 à 9:30
Signaler
(bis repetitas...) Réponse à VincV -> oui moi aussi j'ai plus de 50 ans, et alors ? et vous ? vous avez monté un cabinet d'expert pour bouygue/vinci ? "accélérateur d'urbanisation" qu'est ce à dire...?! un nouveau concept marketing !! Oui une bie...

à écrit le 17/02/2016 à 10:19
Signaler
Réponse à VincV -> oui moi aussi j'ai plus de 50 ans, et alors ? et vous ? vous avez monté un cabinet d'expert pour bouygue/vinci ? "accélérateur d'urbanisation" qu'est ce à dire...?! un nouveau concept marketing !! Oui une bien bonne blague, une ...

le 17/02/2016 à 22:38
Signaler
Il y a des pétitions qui circulent sur le net ...

à écrit le 06/11/2015 à 12:59
Signaler
Français, priez pour que les Jeux n'aient pas lieu à Paris. Votre ardoise fiscal est sufisamment lourde. Je conseille même d'écrire au Comité Olympique pour qu'il n'attribue pas les Jeux à la France :-)

à écrit le 06/11/2015 à 11:12
Signaler
si mme la maire de paris souhaite les jeux elle doit construire le vilage olympique soit dans sa commune soit dans le cas d'une commune limitrophe au frais de la ville de paris idem pour la piscine et pour la seine residant en amont je refuse d'...

à écrit le 05/11/2015 à 21:11
Signaler
Paris est une ville très polluée, ce n'est pas l'endroit le plus sain pour les athlètes. Alors pourquoi ne pas construire le village dans une région plus éloignée de la capitale ?

le 06/11/2015 à 3:04
Signaler
Justement, la campagne est très polluée aussi. Parfois pour les vignes, ils utilisent beaucoup trop de pesticides. Sans parler des élevages de porcs, de poules, qui pourraient polluer les nappes phréatiques avec des nitrates et phosphates. Et puis y ...

le 06/11/2015 à 12:01
Signaler
Donc la réalité environnementale en France est comparable à la réalité d'un pays de Tiers-Monde, convenez-vous ? Si l'on tient compte de cet état de choses, à quoi bon d'envisager de Jeux Olympiques en France ? Il faut que le CIO l'accorde à des pays...

le 06/11/2015 à 16:02
Signaler
oh oui oui paris est bien plus polluée que Péquin ou los angeles. c'est bien connu....je ne me souviens pas avoir vu les athlètes tomber comme des mouches à Péquin au cours des derniers jeux, ou a LA dans les année 80.... il faut arrêter la paranoia...

à écrit le 05/11/2015 à 20:36
Signaler
J'espère qu'on n aura pas les jeux Ça ne sert qu'à faire mousser les policards Ça coûte des fortunes dans des équipements inutiles Ca provoque de la corruption à tous les étages surtout dans des pays faible comme le notre La France et Paris n'on...

le 06/11/2015 à 9:28
Signaler
Quel gaspillage ! Pas besoin de ces Jeux. Il vaut mieux construire des logements et des transports.

à écrit le 05/11/2015 à 19:48
Signaler
les jeux olympiques des banlieues n'auront pas lieu; le comité de sélection duCIO ne fera pas l'erreur de croire que le gouvernement français pourra garantir la sécurité des zones olympiques et des personnes , le fonctionnement sans interruption de...

le 06/11/2015 à 0:00
Signaler
Oui... Vous avez raison, on devrait les faire au Pakistan... Plus sérieusement, la peur guide votre vie à ce point ? Je vous plains.

à écrit le 05/11/2015 à 19:20
Signaler
un ruine contribuable tout juste bon à flatter l'égo des élus porteurs du projet et un bel exemple d'enrichissement de quelques privés avec l'argent public ;il reste à espérer que ces jeux se déroulent ailleurs

le 05/11/2015 à 19:41
Signaler
Faux! C'est un accélérateur d'urbanisation et bon pour le développement de l'infrastructure qui accompagne le projet du Grand Paris Express. Laissez moi deviner, vous avez plus de 50 ans?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.