L'activité du secteur privé continue à se redresser en France

En octobre, la croissance de l'activité dans le secteur privé est au plus haut depuis quatre mois, tirée par la production manufacturière et les services, selon le cabinet Markit.

1 mn

Le marché de l'emploi, en recul, ne profite pas de la légère accélération de la croissance de l'activité privée.
Le marché de l'emploi, en recul, ne profite pas de la légère accélération de la croissance de l'activité privée. (Crédits : reuters.com)

"Une légère accélération de la croissance de l'activité dans le secteur privé français en octobre."

Voilà ce que prévoit le cabinet Markit pour la France en octobre, dans ses estimations publiées vendredi 23 octobre. Son indice flash qui mesure l'ensemble de l'activité du secteur privé (services, production manufacturière et industrie manufacturière) atteint 52,3 en octobre contre 51,9 le mois dernier. L'indice atteint ainsi un plus haut en quatre mois. Pour rappel, un PMI supérieur à 50 points indique que l'activité progresse, en dessous il souligne un recul.

Le redressement est notable pour la production manufacturière. L'indice flash atteint 52,4 points contre 52 en septembre, son plus haut niveau depuis 19 mois. Également, l'indice s'établit à 52,3 points contre 51,9 en septembre dans les services. L'industrie manufacturière progresse plus faiblement de 50,6 à 50,7 points.

Le marché de l'emploi, toujours en berne

Toutefois, le marché de l'emploi ne profite pas de la tendance favorable:

"Les entreprises continuent toutefois de réduire leurs effectifs au cours du mois, tendance illustrant le manque de dynamisme actuel du marché de l'emploi", explique Jack Kennedy pour Markit.

L'emploi recule en effet pour le deuxième mois consécutif. Il est plombé notamment chez les fabricants, enregistrant sont plus fort repli en dix mois.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 24/10/2015 à 21:20
Signaler
Dans la fiscalité a-t-on souffert, il parait qu’on appliquerait pas les traités. Le secteur productif se redresse, seulement si on compare le PMI zone euro et Amérique, on voit que l’Europe est gravement décadente. On fait des cadeaux aux banques 60 ...

à écrit le 23/10/2015 à 15:17
Signaler
En effet, si le secteur manufacturier est positif en Octobre, la comparaison avec les usa montre les mauvais résultats de la zone euro. Dans les problèmes de l’Espagne par exemple, à fort chômage et politique de logement donc d’investissements improd...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.