La baisse de l'impôt sur le revenu promise en 2017 appliquée dès janvier

 |   |  266  mots
(Crédits : REUTERS)
La baisse de l'impôt sur le revenu promise aux ménages pour l'année 2017 s'appliquera dès le mois de janvier, et non en août, comme ça aurait dû être le cas, ont voté jeudi soir les députés, sur proposition du gouvernement.

La baisse d'impôt sur le revenu, qui entrerait en vigueur avant l'élection présidentielle, et non après comme prévu initialement, concerne à taux plein les couples gagnant jusqu'à 3.400 euros de salaire net et les personnes seules gagnant jusqu'à 1.700 euros. Ces limites sont majorées pour les familles, par exemple jusqu'à 4.800 euros pour un couple avec trois enfants. Les personnes ayant un revenu fiscal de référence inférieur à 18.500 euros auront une réduction d'impôt de 20%. Ceux qui ont un revenu fiscal compris entre 18.500 et 20.500 euros auront une réduction d'impôt inférieure à 20%.

"Pour ceux qui bénéficient de la réduction d'impôt de 20%, chaque mensualité ou tiers sera diminuée automatiquement de 20%", a expliqué Bercy.

Un geste du gouvernement avant la présidentielle

Pour Christian Eckert, secrétaire d'Etat au Budget, il s'agit de redonner du "pouvoir d'achat aux Français dès janvier (pour ceux qui sont mensualisés)".

"Habituellement, les mensualités sont calculées en divisant par dix le montant d'impôt de l'année précédente. Elles n'intègrent donc pas les modifications votées en loi de finances", a expliqué Bercy. "Plutôt que d'attendre le mois d'août, nous avons choisi de rendre dès le mois de janvier", ou "février pour ceux qui sont au tiers", "une partie de la baisse d'impôt", a-t-on ajouté.

La baisse d'impôts, annoncée l'été dernier par le gouvernement, doit bénéficier à cinq millions de contribuables parmi les classes moyennes. Elle représente au total un milliard d'euros.

(Avec l'AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/12/2016 à 16:09 :
rendre du pouvoir d'achat a ceux qui n'en n'ont pas et donc rentree dans la grille pour demander plus d'aide!!!! bel effet d'annonce les regions verseront un peu plus d'allocations
pas toujours les moyens qui payent pour tous le monde
tout le monde declarent ses revenus sans passe droits tous le monde payent des impots meme faible mais participe c'est l'egalite
a écrit le 17/12/2016 à 11:11 :
Baisser un impôt équitable ( impôt sur le revenu ) pour le compenser par la hausse d'un impôt inéquitable ( impôts locaux ) ce n'est pas une mesure "socialiste".
a écrit le 17/12/2016 à 9:51 :
pourquoi toutes ces mesurettes,alors que semble t il ,à en croire les spécialistes, l'évasion fiscale est la première source de dépenses, ou plutôt de non rentrées, et que les avancées sur ce sujet semblent bien molles.....
a écrit le 17/12/2016 à 9:37 :
Elections .... c'est si bon !
Par contre mon bulletin de vote de retraité ( ...... et celui de mes proches ..... ça fait six au total ! ) est toujours tributaire de la restitution des prélèvements abusifs opérés par Hollande et sa bande au cours de leur show quinquennal !
En espérant que de TRES nombreux citoyens suivront le mème raisonnement : il reste peu de temps !
a écrit le 17/12/2016 à 8:22 :
Sans contrôle de la dette, toute diminution d'impôt est méprisable, irresponsable, et une trahison envers les jeunes générations à qui on laisse l'addition. Il ne devrait pas avoir là un marqueur de gauche ou de droite Quand je dîne avec mes jeunes, je paie toujours la note, et n'envisage pas de leur demander contribution.. Ad nauseam.
a écrit le 16/12/2016 à 20:53 :
Je suis d'avis qu'il faudrait limiter la possibilité de faire des annonces et de prendre des mesures démagogiques et populistes pour récupérer des voix juste avant des élections :-)
a écrit le 16/12/2016 à 18:29 :
A vos calculettes....je pense que vous allez pleurer lorsque vous verrez le résultat.....
a écrit le 16/12/2016 à 17:47 :
Reste à baisser les impôts des autres contribuables qui ont été matraqués par Sarkozy et Hollande. Augmentation de la fiscalité qui n'a servi à rien. La dette a explosé pour atteindre un niveau inquiétant, et notre gouvernement socialiste emprunte 100 milliards d'euros de plus par an pour boucler le budget. On peut espérer un jour que nos politiciens vont enfin réduire les dépenses publiques afin de soulager les français de la pression fiscale. En fait nos dirigeants gèrent les comptes publiques n'importe comment, comme si un citoyen lambda , empruntait à sa banque tous les mois pour payer ses loyers.
a écrit le 16/12/2016 à 15:24 :
C'est de la fuite en avant socialiste ... ! attention à l'ardoise finale , elle va t'être abyssale ...!
Réponse de le 16/12/2016 à 16:56 :
Pas forcément, 2017 c'est l'année blanche, ils peuvent décider d'augmenter ceux de 2018 année ou on paye pour ces deux années...
a écrit le 16/12/2016 à 14:34 :
C'est vraiment de l'argent du contribuable foutu en l'air. Car ceux ci n'auront pas le temps de s'en rendre compte avant la prochaine élection présidentielle et ensuite a force de réduire l'impôt sur les plus modestes, on devrait maintenant être largement dans la phase où on leur rend de l'argent. N'y aurait-il pas un délit de négligence à appliquer à cette gestion calamiteuse digne de la Cour de Justice. Mme Lagarde y est pour 400 millions, là il s'agit au moins du milliard....
Réponse de le 17/12/2016 à 9:40 :
Ca permet au gouvernement suivant de dire : " c'est pas moi M'sieur c'est ceux d'avant qui ont creusé le déficit " .... et de matraquer (.....stratégie agrée ENA )
a écrit le 16/12/2016 à 13:54 :
Bizarre!!! la baisse d'impôts d'après Mr Hollande devait avoir lieu si la croissance le permettait.Or hier l'INSEE a encore abaissé la prévision de croissance pour la prévoir à 1,2%
a écrit le 16/12/2016 à 13:53 :
Sapin il faut qu il arrête de se toucher les boules
a écrit le 16/12/2016 à 13:22 :
Moins de 44% de foyers payent l'impôt sur le revenu, ET on continue , vivement que plus personne le paye, encore un petit effort
Réponse de le 16/12/2016 à 14:21 :
Adresses toi au patronat si les salaires sont aussi faible pour ne pas pouvoir payer d'impôt sur le revenu.
Réponse de le 16/12/2016 à 16:58 :
Si tu en paye, arrête d'être célibataire... Dans notre paye les vaches à lait de cet impôt ont toujours été les célibataires...
a écrit le 16/12/2016 à 9:07 :
Ecker et sa clique, s'imagine peut-etre redonner du credit a la "gauche" apres cette mesure fiscale, sous entendu," vous voyez les mesures prises portent leurs fruits" ?
Demagogie, rien d'autre, comme le rapport sur le sauvetage de la SS.
Francais reveillez-vous.
a écrit le 16/12/2016 à 8:53 :
Pas concernés nous sommes riches avec 4000 e par mois à deux personnes...
a écrit le 16/12/2016 à 8:46 :
Initialement prévu pour après l'élection presidentielle? C'est propaganda du banane.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :