" La France ne tolérera plus de camps de migrants sur son territoire" (François Hollande)

En déplacement dans un centre d'accueil et d'orientation, le chef de l'Etat a annoncé le démantèlement prochain du camp de migrant de Paris et sa volonté de mettre fin à de tels camps en France.
Le camp de migrants installé à Paris sera évacué.
Le camp de migrants installé à Paris sera évacué. (Crédits : © Charles Platiau / Reuters)

Lors d'un déplacement dans le Maine-et-Loire, le président de la République François Hollande a salué l'évacuation du camp de migrant de Calais, appelé « jungle », où vivait 5.000 personnes.

S'exprimant dans un « centre d'accueil et d'orientation », (CAO), un des lieux destiné à recevoir ces migrants, à Doué-la-Fontaine, il a souligné que cette évacuation s'est déroulée « sans aucun incident ». Selon lui, « la France a donné la meilleure des images possibles parce que, face à cette épreuve qui est celle des réfugiés, nous devions être à la hauteur ». Il a, dès lors, estimé que « la population française a parfaitement compris ce que nous faisions ».

Evacuation prévue à Paris

Le chef de l'Etat a ajouté que la France ne tolérera plus de camp de migrants sur son territoire. « Nous ne pouvions plus tolérer les camps et nous n'en tolérerons pas », a indiqué François Hollande, précisant qu'il « y en a aussi à Paris et nous aurons à les évacuer ». Un campement sauvage regroupant 2.000 à 2.500 personnes s'est installé dans le quartier de Stalingrad, au nord-est de la capitale.

Pour François Hollande, Le camp « ne peut pas être une situation durable » : « On ne peut pas laisser des personnes dans le dénuement, on ne peut pas laisser les riverains subir un certain nombre de désagréments. » Il a précisé que le camp parisien sera évacué « comme Calais », les personnes relevant du droit d'asile étant répartis dans les CAO.

Le cas des mineurs

Le démantèlement de la « jungle » de Calais est devenu un symbole de la crise migratoire et a causé de nouvelles tensions entre Londres et Paris sur le sort des migrants mineurs isolés qui y vivaient. Le Royaume-Uni avait appelé Paris à les protéger, provoquant la réponse agacée des autorités françaises qui ont affirmé avoir assumé leurs responsabilités « sans jamais se dérober » en « mettant à l'abri » 1.451 mineurs depuis le 17 octobre. « Il nous reste 1.500 mineurs isolés à Calais, ils seront très rapidement acheminés vers d'autres centres », a assuré le chef de l'Etat.

Ce dernier a affirmé qu'il existait une coopération franco-britannique sur le sujet : « Je me suis entretenu hier avec la Première ministre britannique ; Bernard Cazeneuve l'a fait également avec son homologue la ministre de l'Intérieur du Royaume-Uni, pour que les Britanniques accompagnent les mineurs dans ces centres et puissent ensuite prendre leur part pour les accueillir au Royaume-Uni. »

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 23
à écrit le 02/11/2016 à 19:23
Signaler
Hollande, il est un peu comme un adolescent qui doit ranger sa chambre depuis 4ans. Non seulement ce n'est pas crédible, mais ça sent le renfermé, des paroles jetées au vent, une grande prêche dans le désert qu'il a lui même crée. Vite finissons en, ...

à écrit le 31/10/2016 à 8:48
Signaler
si notre gouvernement avait le courage de renvoyer chez eux les refuges economiques ou chasseurs de nos avantages LES VRAIS REFUGIES SERAIENT BIEN SERAIENT LES BIENVENUS EN france ;

à écrit le 30/10/2016 à 13:00
Signaler
Comme beaucoup le pensent et d'autres l'admettent maintenant en France, en toute logique et sans vouloir prendre pour un parti, nous constatons actuellement que seul le Front National est en mesure et capable de rétablir l'ordre en France. D'ailleurs...

le 30/10/2016 à 14:23
Signaler
sérieusement ? et quelle serait leur solution miracle à la gestion des réfugiés ? Leur refuser ce statut au mépris de nos valeurs ? Ne vous méprenez pas, le FN n'a aucune solution viable sur ce sujet (comme sur beaucoup d'autres).

le 30/10/2016 à 15:43
Signaler
@clem: ne vous méprenez pas, dans 25 ans la deuxième generation revendiquera le droit aux repas halal, aux muezzins et au vendredi chômé.

le 30/10/2016 à 21:37
Signaler
Et qu'est ce qui vous permet d'affirmer cela? Le CV timbre poste et l'expérience quasi nulle de Mme Lepen en matière de gestion d'un exécutif (à 48 ans, il serait temps de s'y mettre) ? La carrière de M. Phillipot (HEC, ENA) qui n'a jamais mis ...

le 31/10/2016 à 8:53
Signaler
@clem: 1) la grande majorité n'est pas composée de "réfugiés", mais de migrants économiques. 2) c'est quoi les valeurs actuelles de la France ? Les sans dents et les sportifs qui ont besoin de se muscler le cerveau, les festivités sur les tombes de n...

à écrit le 30/10/2016 à 12:39
Signaler
Dans l'absolu il va falloir créer au moins 50.000 place d’hébergement supplémentaire sur tout le territoire dans les 24 mois qui viennent afin que le flux de migrants soit répartit de manière homogène sur tout le territoire. Ces centres d'hébergem...

le 30/10/2016 à 21:53
Signaler
A aller visiter le Soudan dont les habitants sont selon lui indignes de notre aide. J'espère que c'est par ignorance de la situation réelle du pays. Le 23 juin 2015, l'Unicef déclare que des enfants ont été victimes d'émasculations, viols et d'égo...

à écrit le 30/10/2016 à 8:52
Signaler
Encore une annonce électorale, nous connaissons la valeur des affirmations de Mr haullande, comme toujours des belle parole, mais pas d'acte.... Car çe n'est pas comme cela que les migrants vons rentree chez eux... Mais notre bon présidents vas sûrem...

le 30/10/2016 à 14:25
Signaler
et sans fautes grossières d'orthographe, ça donne quoi ? Et quelles seraient vos solutions ? Démanteler et orienter est déjà un premier pas vers des solutions plus acceptable que les camps sauvages non ?

à écrit le 29/10/2016 à 21:59
Signaler
C'est tout simple : pour faire disparaître les "migrants" (que les fâcheux dénomment honteusement immigrants illégaux sans papiers), il suffit de leur donner la nationalité française. D'ailleurs, le gouvernement et le Président ne promettent surtout ...

le 30/10/2016 à 9:01
Signaler
Un peu facile de critiquer les conséquences d'accords qui ne sont encore entrés en vigueur. Votre honnêteté intelectuelle n'est pas sans reproche.

à écrit le 29/10/2016 à 18:48
Signaler
au lieu de dire ca alors qu'il sait qu'il va avoir son electorat a dos, il devrait voter une loi pour obliger tous les sympatisants de son parti a en prendre un chez eux a leurs frais ' au nom de la solidarite nationale juste' ca, ca serait de la so...

à écrit le 29/10/2016 à 18:12
Signaler
A ranger dans la categorie des déclarations : "droit dans mes bottes", "je vais passer le karcher", "pourquoi voulez-vous que je fasse demain ce que je n"ai pas fait hier" ou plus anciennes, "vive l'Algerie française" et "vive le Quebec libre"; des p...

le 29/10/2016 à 18:49
Signaler
@Delahaut: tout à fait, d'autant plsu que le guguss voulait faire voter les étrangers il n'y a pas si longtemps :-)

le 29/10/2016 à 20:03
Signaler
@Patrickb:le vote des étrangers n'est pas si stupide que cela:le droit de vote accélère son intégration a la nation dont il se sent partie prenante immédiatement

le 30/10/2016 à 9:01
Signaler
Il y a bien longtemps que la gauche ne represente plus les masse laborieuse ( les travailleurs es) , mais elle se maintient par l'afflues constants des migrants sur notre territoire, régulièrement ils accèdent à la nationalité française et adhère à c...

le 30/10/2016 à 12:35
Signaler
@élu ps: l'intégration ne passe pas par les allocations diverses et varies qui font et feraient voter les étrangers pour ceux qui les offrent (aux frais de contribuables qui eux n'en bénéficient pas). Chaque fois qu'on offer ces allocations sans cont...

à écrit le 29/10/2016 à 17:49
Signaler
Quel petit personnage Il est le symbole du laxisme et il vient faire le malin a 6 mois de l élection Vous êtes sur qu'il y a 4% de gens contant de son action ???

à écrit le 29/10/2016 à 17:49
Signaler
Quel petit personnage Il est le symbole du laxisme et il vient faire le malin a 6 mois de l élection Vous êtes sur qu'il y a 4% de gens contant de son action ???

à écrit le 29/10/2016 à 17:26
Signaler
Il aura quand même fallu 4 années, 3 défaites électorales et une énorme gifle en prévision, pour que ce président se préoccupe de ce qui se passe à Calais. Tout n'est pas parfait, loin de là et l'on doit se préparer à loger encre des dizaines de ...

à écrit le 29/10/2016 à 17:24
Signaler
j'adore cette page

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.