Le chômage baisse de 0,7% en septembre, oui mais...

 |   |  621  mots
Pôle emploi a enregistré 23.800 chômeurs de moins en catégorie A en septembre. Pour autant, l'inversion de la courbe du chômage est loin d'être confirmée.
Pôle emploi a enregistré 23.800 chômeurs de moins en catégorie "A" en septembre. Pour autant, l'inversion de la courbe du chômage est loin d'être confirmée. (Crédits : reuters.com)
En septembre, le nombre des demandeurs d'emploi inscrits en catégorie "A" a diminué de 0,7% (-23.800). Mais si l'on inclut les catégories "B et C" (activité réduite), le chômage reste stable.

Les dernières données de septembre sur le nombre des demandeurs d'emploi peuvent être interprétées de différentes manières, selon les camps: début d'inversion ou simple bonne surprise conjoncturelle? Objectivement, il est exact que, pour une fois, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits en catégorie "A" (aucune activité durant le mois) est en baisse de 0,7 % en France métropolitaine, soit 23.800 de moins en un mois. Si l'on inclut les DOM, la baisse n'est plus que de 0,6 %. Au total, sur l'ensemble du territoire il y a 3.810.400 chômeurs inscrits en catégorie "A". C'est seulement la cinquième fois depuis l'arrivée de François Hollande à l'Élysée que ces statistiques mensuelles sont en baisse. Et c'est une bonne nouvelle.

D'ailleurs dans son très prudent communiqué dénué de triomphalisme, la ministre du Travail, Myriam El Khomri, souligne que " la tendance est donc orientée à la baisse puisque pour la première fois depuis début 2011, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A a reculé sur 4 mois".

La catégorie "A" baisse mais les "B et C" sont en hausse

Oui mais... Si, cette fois, on s'intéresse à l'ensemble des catégorie "A, B, C" c'est-dire-en tenant compte des demandeurs d'emploi qui ont exercé une activité partielle durant le mois de septembre, alors la courbe ne s'inverse pas: elle est même en très légère progression de 1.800 personnes pour atteindre 5.727.300 demandeurs d'emploi. Soit une progression de 5,6 % sur un an pour l'ensemble du territoire. Globalement, plusieurs études ont d'ailleurs souligné que le phénomène du cumul allocation chômage/revenu d'activité tendait à exploser du fait de la multiplication impressionnante des contrats à durée déterminée de très courte durée (moins d'un mois).

Alors, certes, il est beaucoup trop tôt pour évoquer un début d'inversion de la courbe du chômage. Au mieux, il s'agit d'une stabilité.... qui reste à confirmer. D'ailleurs, la plupart des instituts, qu'il s'agisse de l'Insee, de l'Unedic (gestionnaire de l'assurance chômage) ou encore de l'OCDE, pronostiquent la baisse du chômage pour 2016... pas avant. Et encore, il faudra que la prévision de croissance de 1,5 % se réalise.

Des améliorations sur le front de l'emploi

En attendant, pour ce mois de septembre, quelques nouvelles sont encourageantes. Sur le front de l'emploi, l'intérim, qui est un indicateur avancé du marché du travail a retrouvé des couleurs. Selon l'indicateur Prism'Emploi (réalisé par les professionnels du secteurs), l'emploi intérimaire a progressé de 6,1 % en septembre. Mieux, il est en hausse de 3,1 % sur les neuf premiers mois de l'année. Une première depuis 2012. Et les déclarations d'embauche à l'Acoss (sécurité sociale) sont également en progression

Par ailleurs, la baisse du chômage des moins de 25 ans se confirme, avec un recul de 2,6 % sur un mois mais surtout de 2,7 % sur un an. De même, le fait est assez rare, le chômage des 25-49 ans recule également de 0,5 % sur un mois. Enfin, même les inscriptions au chômage des plus de 50 ans freinent, avec une progression mensuelle limitée à 0,1 %... Mais tout de même en hausse de 8 % sur un an.

Tout ceci n'empêche pas, une fois de plus, la progression du chômage de longue durée. Ils sont 2.428.100 à être inscrits depuis plus d'un an, soit une hausse de 1 % sur un mois et de... 10,4 % sur un an.

Des données très contrastées donc. Le "meilleur" alternant avec la poursuite du "négatif". Il faudra attendre trois ou quatre mois pour pouvoir vérifier si une vraie tendance à la baisse se précise. Des résultats portant sur un seul mois n'ayant pas de grande signification.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/12/2015 à 17:02 :
de la catégorie A le demandeur fait une formation non rémunéré exemple: 30 jours sur trois mois,deux jour par semaine et 15 jours de stage en entreprise; il passe en catégorie D avec obligation de ce réinscrire à la fin de sa formation.
a écrit le 29/10/2015 à 16:09 :
bonjour , avec une croissance zéro le chômage baisserais . il est fort ce hollande, faudra voter pour lui la prochaine fois ...
a écrit le 28/10/2015 à 17:41 :
Ben voyons ! Sauf qu'ils oublient de préciser qu'il y a eu une hausse des radiations en août/septembre de 25%, amenant ainsi le chiffre des radiations effectuées sur ces deux mois à plus de 100 000 chômeurs.
Ils nous prennent vraiment pour des citrouilles (c'est la période, me direz vous ...).
a écrit le 28/10/2015 à 10:20 :
On publie que des fonctionnaires feraient des trafics d’armes et de drogue, les fonctionnaires français ont-ils l’intention de déclarer une guerre civile au peuple français exploité en statut précaire ce qui aurait pour conséquence fâcheuse de produire une crise. Avons-nous affaire à des sentiers lumineux alors que 25% des salariés seraient maltraités, la France est-elle un goulag géant et ne devons-nous pas obtenir des indemnités. On parle de 35h n’est-ce pas une farce alors que nombre de fonctionnaires ne feraient pas leur temps de travail et nombre d’employés seraient astreints à faire le double, par exemple on ne tient pas compte du temps de travail dans les impôts. Nombre de pays ont une politique monétariste de long terme avec des excédents, le but de l’Etat est-il de démolir la monnaie, le travail, l’entreprise, sans financement suffisant pour les retraites ? L’actionnariat pourrait être révisé à défaut de réformes.
a écrit le 28/10/2015 à 9:20 :
et si ???
comme pour tout entrainement , il faut une preparation , en generale physique , mais là , c'est un entrainement " candidature 2017 " , c'est donc une preparation mentale qui est necessaire ...!
a écrit le 27/10/2015 à 19:33 :
Soyons heureux pour ceux qui ont retrouvé du travail
Mais arrêtons de mentir sur le chômage et sur le calcul qui change tous les mois
combien de radiations ? combien d'emplois aidés ?
Évidemment personnes à remarqué que nous sommes à la veille d'élections
SVP arrêtez de prendre les Français pour des cloches.
a écrit le 27/10/2015 à 18:30 :
Plus de 200 000 cessations d'inscription et 40 000 radiations à Pôle emploi CHAQUE MOIS
a écrit le 27/10/2015 à 15:43 :
Quoiqu'il en soit, c'est mieux pour le Pays que cela aille dans ce sens-la. Malgré tout, à ce rythme il faudrait 16 ans pour venir à bout des 5,5 millions de personnes au chômage. C'est vraiment d'un électrochoc de politique économique et fiscale dont on a besoin !!
a écrit le 27/10/2015 à 15:18 :
Franchement, personne ne va croire à cette soit disant bonne nouvelle. Il faut vraiment être Naif !
Je vais même pas dire qu'il s'agit de truquage des chiffres, mais beaucoup ont terminé leur 2années de chômage et ils n'ont plus rien !

resultat: cette petite bonne nouvelle est réellement une grosse catastrophe qui EMPIRE!
Et pour rajouter, ces chiffres du soit disant chômeur ne sont pas du tout représentatif.
Que fait-on des gens qui n'on pas de droit chômage? hé hé hé ....

Toutes les civilisations ont connu des révoltes du peulple, attention le jour où cela se passera, certain pourraient perdre leur tête...
a écrit le 27/10/2015 à 14:10 :
On n'aurait pas un peu forcé sur les contrats aidés avant les élections regionales histoire de booster ses scores electoraux??
a écrit le 27/10/2015 à 14:00 :
oui c'est vrai que pole emploi, des lors qu'on a oublié de pointer possède à la radiation de la personne, sans préavis d'ou ces résultats.
a écrit le 27/10/2015 à 13:07 :
On dénonce que l’Etat truquerait les comptes du chômage, on aurait sorti des centaines de milliers de gens pour produire une bonne statistique, est-ce pour couvrir un trafic de taux ? On dénonce qu’au Parlement des institutions financières auraient fait du trucage comptable avec des complicités politiques. Ne devrait-on comme simple citoyens obtenir des certifications comptables indépendamment des comptes de l’Etat par des organismes indépendants. N’avons-nous pas des dirigeants dévoyés à mettre en cabane ? On publie que des diplômés devraient travailler en emploi non qualifié alors que notre VAI serait médiocre, n’avons-nous pas un problème de compétence, par ailleurs on nous sort qu’il faudrait des réseaux pour trouver du travail, on pourrait imaginer un réseau diplômé et pour l’emploi non qualifié, un dirigeant traité à la barre. Nous sommes en déflation mais l'Etat augmente les prix, c'est une absurdité sur la terre. L’Etat engraisse des actionnaires directement par la bourse.
a écrit le 27/10/2015 à 13:00 :
Il faut savoir quand on a plus droit aux allocations et après 3 ans on est jeté dehors. Donc tout ce beau monde ne figure plus aux statistiques de Pôle Emploi et ne compte plus!
Réponse de le 27/10/2015 à 14:02 :
Après le chômage, c'est pour beaucoup l'ASS (allocations solidarité spécifiques) + autres aides, pour ceux qui le demandent et qui n'ont pas trop de revenus autres. Ces personnes restent inscrites à pole emploi.
Réponse de le 27/10/2015 à 15:34 :
Venez voir comment les personnes payées par Pôle Emploi envoient balader les plus exclus: chômeurs de longue durée, sénior.
Ne demandez rien. Ne pas déranger pendant la pause 9h-17h. Allez vous faire (biiip) à l'AFPA.
Réponse de le 27/10/2015 à 16:09 :
Peu d'implication des "conseillers" de Pole Emploi dans l'accompagnement réel des chomeurs.
On peut se demander comment ils / elles ont été recruté/e/s. Quelle motivation !
a écrit le 27/10/2015 à 12:33 :
Quelle belle propagande de ce magnifique gouvernement socialiste ! Le Dr Goebbels serait fier que son héritage intellectuel profite aux hommes politiques d'aujourd'hui !
Réponse de le 27/10/2015 à 17:25 :
Je crois que tu en es le digne héritier!
a écrit le 27/10/2015 à 12:27 :
La baisse du chômage est-elle un trucage comptable ? Peut-on justifier que des fortunes seraient logés en logement à prix préférentiels, que des sales vieux dépasseraient les plafonds alors que nombre de gens ne sont pas logés. Existe-t-il un système de corruption générale chez le babyboom alors que la tva ne serait pas payée et qu’il y aurait de l’optimisation fiscale. On compterait 60% de diplômés chômeurs et 5% aux usa, les dirigeants français sont-ils incompétents ou bien dévoyés ? On aurait des organismes de l’emploi qui proposeraient des emplois non qualifiés, par exemple la distribution de publicités dans les boites aux lettres. On pourrait imaginer un passage à ou de tabac pour emploi non rémunéré type stage ou sous qualifié avec indemnisation générale aux dits diplômés.
a écrit le 27/10/2015 à 10:22 :
Malsain est de se complaire dans le micro-bricolage de chiffres, en général et concernant le chômage en particulier, du fait de ses conséquences sociales et humaines. Cela fait 450 ans que l'on patauge et alors que l'on n'ose à peine reconnaître que la voie de la croissance est fermée et que l'on accumule des montagnes de planches en billet dans un univers de déflation économique, et de exodes de population, sans négliger les révoltes guerrières ou terroristes. Alors, pour quoi faire analyse-t-on ce que l'on complique de plus en plus, dans un matérialisme binaire nocif ?
a écrit le 27/10/2015 à 10:09 :
si l'on prend toutes les catégories les chiffres ne sont pas bons !
a écrit le 27/10/2015 à 10:04 :
Le chomage baisse un peu en septembre ? Normal, c'est la rentrée, les sociétés ont besoin de gens pour faire marcher l'entreprise, mais attendez l'hiver, ça va être hausse du chomage...Et reprise au printemps...et chomage augmente en été...Le cycle des saisons ? Ben en fait, le taux de chomage dépend des CDD, car les CDI sont indéboulonables, donc quand on compte le chomage, on compte les CDD qui ont perdu leur emploi...
Réponse de le 27/10/2015 à 11:25 :
EXAT???
a écrit le 27/10/2015 à 10:02 :
Comme le disais l'excellentissime humoriste Fernand Raynaud, ça eut payé… mais ça paye plus

le MENSONGE politocard, ça eut payé… mais ça paye plus...

et aux nouvelles échéances électorales, les bonimenteurs invétérés de l'UMP LR PS UDI, vont pouvoir rentrer dans leurs foyers les oreilles basses, excepté les fier à bras tels Valls qui continueront à donner des coups de menton

les familles, enfants, cousins cousines de ces menteurs politiques vont pouvoir méditer sur la confiance qu'ils peuvent accorder à leurs politicards : "leurs mensonges, ça eut payé… mais ça payera plus"
a écrit le 27/10/2015 à 9:59 :
Un bon coup d'enfumage avant les élections, c'est devenu une habitude dans notre belle monarchie..! Mais comment croire ces Pinocchio qui on nous ressassent à longueur de temps qu'il y a 3.8 millions de chômeurs alors qu'en réalité ils sont entre 5 et 6 millions voir plus. Comment faire baisser le chômage sans aucune réforme depuis des décennies, (code du travail inextricable, charges trop lourdes, normes et contraintes trop nombreuses, manque de souplesse, etc..). Ce pays est étouffé par une administration omniprésente et couteuse, une classe politique incompétente et carriériste totalement déconnectée de la réalité.
a écrit le 27/10/2015 à 9:37 :
Il devient de plus en plus difficile de rester inscrit à Pôle Emploi... à se demander s'il n'y a pas une corrélation avec le besoin vital de chiffre en baisse pour le gouvernement...!
Serge #PPDE CHARNAY
a écrit le 27/10/2015 à 9:33 :
Des chiffres trafiqués pour 2017 ?!
a écrit le 27/10/2015 à 8:45 :
Ce n'est pas la lutte contre le chômage qui les intéressent, mais le plan "communication" qui doit se dérouler comme prévue pour les élections!
a écrit le 27/10/2015 à 8:19 :
Il faut du positif pour la fin de l'année, pourquoi ? vraiment dur d'y croire !!!
a écrit le 27/10/2015 à 6:44 :
rien n'est gagné, aucun gouvernement n'a jusqu'à présent toujours fini son exercice sans réussir à faire baisser le niveau du chômage par rapport à leur arrivée....
a écrit le 27/10/2015 à 1:42 :
C'est quand les élections régionales ???
a écrit le 26/10/2015 à 23:24 :
Il faut être réaliste, avec une croissance de 1%, le chômage ne peut pas baisser sur une moyenne période. Quelques moi, oui, mais 6 mois, cela parait peu probable.
a écrit le 26/10/2015 à 21:24 :
Faudra voir les mois prochains avant de se réjouir pleinement pour notre pays, mais rien ne sert de bouder notre plaisir. C est une donnée qui s ajoute aux autres indicateurs qui s améliorent ce qui ne peut que conforter les acquis pour la croissance 2016 et pour nos comptes sociaux des 2015. Par ailleurs on aimerait tous que toutes les catégories baissent, mais comme ĺ interim est un indicateur avancé, on peut avancer que les gens en catégorie B ou C le sont également et qu ils sont aussi les mini jobs a la française. C est difficile pour les gens concernes mais nous devons les féliciter pour leur courage et je continue à penser que pour eux c est mieux qu un rsa sur le canapé. Avec un regain de croissance ils auront tous les atouts pour prendre leur poste à temps plein. Bref pourvu que ĺ on connaisse enfin un vrai trend baissier, le pays en a plus que jamais besoin.
Réponse de le 27/10/2015 à 10:00 :
Vous avez raison de faire la fête maintenant, parce que ça ne va sûrement pas durer ! Passons le fait que les chiffres sont largement bricolés, c'est déjà bien commenté ci-avant. Mais ce qu'il faut bien avoir en tête, c'est que la tendance économique française (et italienne) est la même que celle de l'étranger avec quelques mois de retard et beaucoup moins forte. Donc si on regarde se qui se passe en dehors de la France, on aura une bonne idée de se qui va nous arriver ensuite.
Et là, dommage, tous les chiffres montrent qu'on est sur une pente descendante. Un exemple parmi d'autres : la croissance en Chine tombe, et tous ses partenaires sont en train d'en pâtir. Et il y en a un qui va pas tarder à se prendre deux claques, c'est l'Allemagne, qui va se manger 1 million de réfugiés au moment où son activité va descendre. Et devinez qui est le 1ier partenaire économique de l'Allemagne en Europe ? (et je vous passe la croissance des autres émergents (hors Inde) qui s'effondre, l'activité des pétroles & gaz de schistes aux USA qui plonge, etc pour pas que vous vous jetiez par la fenêtre !).
Réponse de le 27/10/2015 à 16:01 :
je ne fais nul fête, mais comme je l'ai dit, ne boude pas mon plaisir pour ceux qui ont trouvé du boulot. Le trucage des chiffres, je veux bien c'est pas nouveau, mais c'est la plus grosse baisse en 8 ans, une nouvelle de ce type nous arrive pas tous les jours, vous pouvez l'admettre. Alors si ils ont bidonné à mort les chiffres ça va vite se savoir et ce serait suicidaire, peu crédible à mon avis.
Que nous soyons tributaires du contexte international certes dans une certaine mesure, d ailleurs le Français l'oublie très facilement quand ça va mal, et s'en rappelle quand ça va mieux pour toujours blâmer ou amoindrir les gouvernements le cas échéant.
Vous semblez calé, donc vous savez bien que nous ne brillons pas trop par la force de notre export et que le moteur principal de la France est la consommation. Une hirondelle ne fait pas le printemps, mais on peut enfin espérer apres pas loin de 10 ans de crise, l économie c'est des cycles de toute façon. Moins de chômeur, c'est plus de conso donc aussi d'investissement, meilleur moral et enfin la perspective de baisses d'impôts. Peu importe le gouvernement, je préfère l'optimisme et il y a ces derniers mois pléthores de meilleurs nouvelles (plus de créations de boites, moins de faillites, vente de voitures, conjoncture meilleure, déficit qui baisse peu à peu, timide baisse d'impots...).
L'affirmation que la croissance chinoise tombe pourrait être exagérée par ailleurs, on peut pas faire 10% de croissance à vitam aeternam. Ils sont en mutation comme nous (50% de service dans le PIB déjà, ils changent vite!).
Par contre effectivement sur les USA, il faut s'attendre au retournement de cycle avant longtemps si on se fie au série historique et ça peut faire mal, très mal...On est quand même tranquille jusqu au élection chez eux quand même, profitons en pour faire ce qu il faut dans notre maison France.
Vous faites fausse route si vous pensez que les Allemands vont garder le million de réfugiés et vous direz de toute façon qu'ils ont déjà absorbé la RDA et qu'ils sont toujours debout, euphémisme. Par ailleurs, ils vendent beaucoup en Europe (nouvel euphémisme) et tous leurs voisins voient leurs situations s'améliorer. Enfin ils augmentent (aient?) assez fortement les salaires (enfin), ce qui va augmenter leur consommation mécaniquement.
Vous ne parlez pas de l'Afrique, qui va compter de plus en plus et où on aurait potentiellement une belle carte à jouer et je vous passe la réouverture du marché Iranien, 80 millions de consommateurs bien formés, où nous avions une position pas dégueulasse, je ne voudrais pas vous faire quitter le confort douillet de votre sinistrose.
Libre à vous de voir tout en noir, mais inutile de pas se réjouir le temps d'une bonne nouvelle à mon avis.
Si c'est par biais politique, je dis aussi complètement inutile, ça ne fera pas de différence à la nouvelle baffe que va se prendre le gouvernement. Et que rêver de mieux pour LR ou FN de devoir affronter Hollande en 2017? Il ferait peur? il ne me semble pas, mais à lire les commentaires, pas spécialement le votre, on pourrait le croire, tant certains sembleraient préférer voir les chiffres continués de monter pour le disqualifier. Je trouve ça pathétique et souhaite toujours le meilleur pour mon pays et ses habitants , quelque soit les gouvernants qui passent et parfois même en dépit d'eux.
.
a écrit le 26/10/2015 à 21:15 :
En France 10% de chômeur, ne pas oublier les 90% qui bossent plus ou moins. Dans les années 70/80 avec moins de chômeurs mais pas beaucoup plus de travail facilement accessible.
Pour trouver du travail à volonté, il faut remonter dans les années 40/50 et encore avec une majorité de femme ne travaillant pas et non comptabilisé en tant que chômeur.
Il n'y a jamais eu d'eldorado du travail en France.
a écrit le 26/10/2015 à 20:46 :
Les chiffres du chômage ne veulent rien dire sur un mois. Il faudrait plutôt des chiffres tous les 3 ou 6 mois pour avoir des tendances.
a écrit le 26/10/2015 à 20:21 :
On en parle des vendanges ? ce secteur emploi 250 000 à 300 000 saisonniers en France et pourtant le chômage baisse de 30 000 demandeurs, ca va faire tout bizard au mois d'octobre.
Réponse de le 27/10/2015 à 16:13 :
Bien dit !
a écrit le 26/10/2015 à 20:16 :
Le seul moyen de faire baisser le chômage, c'est d'inciter les TPE a créer des emplois... or, on en est loin, puisqu'actuellement, si on embauche en CDI, on est engagé quasiment à vie avec son salarié !!
Il faut un nouveau contrat, réservé aux TPE et PME : fin de contrat libre, avec dédommagement de l'autre partie en proportion de l'ancienneté, et bien sur avec préavis ! LÀ, vous verrez les petites entreprises recruter, essayer de développer des emplois !...
Réponse de le 27/10/2015 à 4:55 :
Ça existe déjà, ça s'appel le CDD. Mais la généralisation des contrats précaires ne permet pas d'avoir plus de demande, car les employés doivent économiser pour les périodes difficiles, donc les entreprises n'embauchent plus.
a écrit le 26/10/2015 à 20:08 :
Baisse des catégories A... mais hausse des catégories B et C. Ça se neutralise...
Parallèlement, hausse de toutes les catégories dans les DOM-TOM, qui neutralise AUSSI la baisse de la catégorie A en métropole!
Ne pas oublier que les baisses de ces chômeurs sont avant tout liés à une augmentation du nombre de chômeurs en formation, donc sortis des listes !! Si ces formations sont utiles et productives... mais je crains que bon nombre de ces formations soient des voies d'attente !!
Réponse de le 27/10/2015 à 9:19 :
ce sont des formations bidons, où l'on apprend quasiment rien mais il parait que l'employabilité des "formés" sera excellente. Il parait...Vous n'êtes pas obliger de le croire.
a écrit le 26/10/2015 à 19:37 :
Le chomage a explosé en France, Espagne, Portugal, Grèce, Italie ... depuis l'entrée en vigueur du traité de Lisbonne. Ce chomage a progressé en France de manière continue sous les gouvernements Sarkozy et Hollande qui ont appliqué en fait la meme politique, celle décidée à la Commission Européenne. Certains diront que cette augmentation est du à la crise, sauf que dans la très grande majorité des pays du monde le chomage a fortement rediminué depuis quelques années, ce qui n'est pas le cas de l'europe. L'explication a cela se trouve dans les traités européens. En effet, tous les pays du monde peuvent imposer des mesures protectionistes à leur frontières, Etats Unis en tete. Cela leur permet de protéger leur emplois et leurs savoirs faire stratégiques. Dans l'Union Européenne l'article 63 du Traité sur le Fonctionnement de l'Union Européenne empeche de faire cela et laisse libre cour aux délocalisations sans contre partie et à la concurrence avec la Chine notamment (concurrence complètement déloyale). Problème : les traités européens ne sont modifiables que sur unanimité des 28 pays membres d'après l'article 48 du TUE, ce qui est impossible à obtenir en pratique ! Le chomage de masse est un phénomène typiquement lié a l'Union Européenne, et cet état de fait est verrouillé par les traités eux-memes. Seule la sortie de l'Union Européenne est à meme de ramener de l'emploi en France, et cette mesure n'est porté que par un seul parti politique, l'UPR, qui sera présent aux prochaines élections régionales
a écrit le 26/10/2015 à 19:16 :
On a des élections, c'est donc mieux si les chiffres sont meilleurs! Il suffit d'oublier ceux qui sont mauvais.....
a écrit le 26/10/2015 à 19:07 :
L'intox sur les chiffres continue, on en balance une partie mais pas le reste. merci de rétablir la vérité.
http://horreursmusicales.over-blog.com/
a écrit le 26/10/2015 à 19:06 :
Tout ce que vous demanderez sera refusé,
Tout ce dont vous n’avez PAS besoin vous sera imposé sous peine de radiation
Réponse de le 28/10/2015 à 16:07 :
Dites nous ce dont vous avez besoin, on vous dira comment vous en passer
a écrit le 26/10/2015 à 19:05 :
C'est très bien de souligner que sortir de la catégorie A ne veux pas dire ne plus être chômeur.

Maintenant, il va falloir parler de ceux qui sortent pas le bas et qui n'y re-rentre pas!

Quand nous Français nous parlons des chiffres Américains sur le chômage, nous ne manquons jamais de parler de ceux qui abandonnent.
a écrit le 26/10/2015 à 19:03 :
@ BONSOIR : Monsieur HOLLANDE combien de chômeurs virés de POLE EMPLOI. VOUS et vos Ministres pourront nous chanter sur l'air de lampions le chômage baisse..... le chômage baisse je ne vous croirai absolument pas !'
a écrit le 26/10/2015 à 19:02 :
Le chômage chez les jeunes baissent ... grâce aux contrats avenirs, aidés etc. A quand une enquête sur l'explosion de ces contrats ?
a écrit le 26/10/2015 à 19:00 :
Les statistiques du chômage sont perfectibles et très peu crédibles ;

C'est classique,

après avoir chargé le bilan de son prédécesseur, LEs Ministres de l'Emploi cassé cherchent évidemment toujours à annoncer des chiffres glorieux, dans le mois entier qui suite leur arrivée,

la "combine" grossière est connue

Lorsqu'on est tau contact direct des PME, elles nous expliquent toutes que le carnet de commande est erratique, faible, en baisse ;

Les grands groupes annonces tous des plans sociaux ENORMES, hors normes, Air France l'Etat Français annonce 3 900 voir 7 000 suppression d'emplois, Areva EDF 6 000 suppressions, etc etc

seul l'aéronautique marche, mais les usines délocalisées vont commencer à vider nos usines ... dans les 5 ans
Réponse de le 26/10/2015 à 23:07 :
Ah le bon vieil argument du type "avec tous ces plans sociaux qu'on voit à la télé", argument à côté de la plaque !
Déjà la plupart des suppressions de postes dans les groupes que vous citez ne sont pas des licenciements secs mais plutôt des départs non remplacés, et ensuite vous apprendrez que la très grande majorité des chômeurs sont des CDD non reconduits, et non pas des CDI licenciés.

Et non, il n'y pas "que l'aéronautique qui marche", mon Dieu que c'est réducteur ! Il y a plein d'autres secteurs "qui marchent" en France, tourisme, luxe, industrie militaire, start up à gogo, jeux vidéo, alimentaire, chimie, services à la personne, publicité, même automobile maintenant etc etc.
Nous avons une économie diversifiée, avec d'un côté des PME au savoir-faire souvent unique, et de l'autre des grands groupes leaders mondiaux. Ne soyez pas si défaitiste !
a écrit le 26/10/2015 à 18:47 :
Nous sommes en pleine période d'intox les régionales arrivent, tout le petit monde socialiste est sur le pont. Les promesses fusent avec des pseudos baisses d'impôts , on caressent dans le sens du poil les communautés musulmanes et maintenant Oh ! merveille le chômage baisse.
Si cela est véridique c'est une bouffée d'espoir pour les millions de chercheurs d'emploi par contre si cela n'est qu'une tromperie pour relancer Hollande aux présidentielles, c'est simplement odieux et politiquement dégueulasse.
a écrit le 26/10/2015 à 18:45 :
Bon, comme d'habitude les catégories A+B+C sont en hausses. Attendons le rapport de l'Acoss (sécurité sociale) au 10 décembre 2015 pour se faire une idée. Dans un souci de transparence, le gouvernement ne publie pas les passages de ces catégories vers les catégories D et E. Ni le total de celles-ci depuis la dernière modification de la méthode de calcul (magouille?). De quand date la dernière mise à jour des DOM TOM ? A suivre.
a écrit le 26/10/2015 à 18:39 :
Il y a quand même eu 600 milles chômeurs de plus depuis l'arrivé de Hollande et on n a vu aucune réforme de fond
Ah si les lois duflot et les lois sur l'apprentissage qui sont des conneries monumentale
Hollande devrait se retirer pour 2017 sinon on aura mme lepen
Réponse de le 26/10/2015 à 18:58 :
parlons plutôt de 730000 chômeurs de catégorie A depuis l'arrivée au pouvoir de la clique. 1.5 million toutes catégories confondues. Exploit des valls, hollande et rebsamen malgré des magouilles, tripatouillages des chiffres , changement de mode de calcul, ils ont TOUT FAIT POUR MASQUER LEUR INCOMPETENCE.
Réponse de le 27/10/2015 à 14:07 :
C'est tout de même peu par rapport à la performance de l'équipe précédente, et puis il reste un an et demi pour résorber le chômage.
Il faut être bon joueur!
a écrit le 26/10/2015 à 18:35 :
Heureusement qu'il y a les emplois aidés et puis les régionales approchent
et Hollande veut se représenter. Ces chiffres sont-ils vraiment fiables ?
Réponse de le 26/10/2015 à 19:01 :
Combien d'emplois temporaires en septembre pour les vendanges et la récolte des kiwis ?
Réponse de le 26/10/2015 à 20:00 :
Dans mon département le taux de chômage augmente de 1.7% malgré de nombreux contrats dans le domaine viticole
http://www.lejsl.com/actualite/2015/10/26/la-saone-et-loire-le-seul-departement-en-bourgogne-a-gagner-des-chomeurs
a écrit le 26/10/2015 à 18:35 :
les médias et vous par exemple êtes impayables, tous les mois vous n'avez cessé d'observer , commenter , disséquer , moquer la hausse des stats mensuelles du chômage , et lorsque se produit une baisse , votre titre "oui mais" commence par mettre le doute , et vous finissez par cette affirmation " des résultats sur un seul mois n'ont pas de grande signification", on dirait que cela vous fait mal de commenter des bonnes nouvelles , et on s'étonne du pessimisme ambiant!
a écrit le 26/10/2015 à 18:34 :
Ce gouvernment est en train de favoriser ces emplois a contrat duree determinee avec desormais un troisieme renouvellement possible.
a écrit le 26/10/2015 à 18:22 :
il aura fallu trois ans en tout et pour tout pour solder la catastrophe économique Sarkozy!les prochaines années seront des années de redistribution,Hollande l'a confirmé:on peut donc s'attendre a une forte hausse de la consommation et donc a une amplification de la croissance.Hollande se présentera en 2017 avec un excellent bilan sur l'emploi,il sait que c'est la que se gagne une élection.
Réponse de le 26/10/2015 à 20:02 :
Ou se perd quand on découvrira les vrais chiffres du chômage.
a écrit le 26/10/2015 à 18:18 :
ecoutez, c'est parfait pour une nouvelle candidature!
CQFD !!!
comme promis, la courbe est inversee ( et le fait qu'il y a 1.5 million de chomeurs en plus depuis 2012 - apres retraitement- n'est pas un pb!)
a écrit le 26/10/2015 à 18:03 :
1- nous avons eu un problème informatique, votre dossier a disparu de nos fichiers
2- vous n'avez droit à rien. Nous sommes désolés au revoir Monsieur / Madame (faire un grand sourire)
3.1 je n'ai pas la légitimité pour vous répondre
3.2 votre demande n’entre pas dans le cadre de mes attributions
3.3 mon statut ne me permet pas de vous répondre
4- signature des courriers par « le conseiller » (pas d‘indication du nom et prénom)
5- pour une demande d'aide à la mobilité à l'occasion d'un entretien de recrutement, en profiter pour refiler les formations bidons « d'aide » à la recherche d'emploi (projet pro, CV, LM, entretien, marché caché, réseau sociaux)
6- dévaloriser le demandeur d'emploi
7- faites ce qu’on vous dit, ne posez pas de question et tout ira bien
8- proposer tous nos stages de pata-psychologie : PNL, développement de la personnalité, savoir-être, EFT, communication non verbale… « Ça marche très bien, vous verrez »
9- vous pouvez saisir le médiateur
10- cette prestation demandée n’est d’aucune utilité pour vous, nous regrettons de ne pouvoir satisfaire à votre demande
11- c’est vous qui voyez mais ça ne va pas être possible
12- pour moi, vous avez besoin d’une formation en redynamisation, technique de recherche d’emploi. Ça marche très bien, 97% des stagiaires ont vu leur employabilité améliorée
13- [nouvelle législation] vous devriez le savoir
14- Je comprends ( = RAB)
Réponse de le 26/10/2015 à 18:51 :
je pense que vous avez tout compris
Réponse de le 27/10/2015 à 9:15 :
Cela correspond parfaitement à ce que l'on entend et lit dans les agences PE.
Surtout le sourire aux "pleines dents". Il parait que c'est de la communication super géniale. Ils ont du faire un stage de com avec un communiquant qualifié en PNL.
Pour vous envoyer bouler: "au revoir Madame". C'est vraiment de la communication au TOP. Un "service" public qui refuse d'en rendre.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :