Le gouvernement veut utiliser le dispositif des chèques cadeaux pour soutenir les commerces

 |  | 229 mots
Lecture 1 min.
(Crédits : Reuters)
Le ministère de l'Economie souhaite soutenir l'activité des commerces en cette fin d'année via le dispositif des chèques cadeaux donnés aux salariés par les comités sociaux et économiques (CSE), a-t-on appris vendredi auprès du ministère délégué aux PME.

"Nous réfléchissons à un moyen d'écouler ces chèques cadeaux que les entreprises peuvent donner à leurs salariés" et qui n'ont pas encore été utilisés du fait de la crise, indique-t-on au ministère, confirmant une information des Echos. Surtout, Bercy voudrait qu'ils "puissent bénéficier aux commerces de proximité, alors qu'ils sont essentiellement utilisés dans les grandes enseignes actuellement".

Exonération jusqu'à 171 euros

Pour distribuer des chèques cadeaux à leurs salariés, les entreprises passent commande auprès de sociétés spécialisées (Up, Sodexo, Edenred, etc.) qui ont noué par avance des partenariats avec un certain nombre d'enseignes. Les employeurs qui offrent ces chèques bénéficient d'une exonération de charges sociales jusqu'à 171 euros par salarié.

Selon le PDG du groupe Up, Youssef Achour, cité par Les Echos, les professionnels, qui ont été reçus cette semaine par le ministre délégué aux PME Alain Griset, proposent d'augmenter à 500 euros ce plafond d'exonération, ce qui permettrait aux entreprises d'allouer plus de chèques cadeaux. Aucune décision n'est prise, indique-t-on à Bercy.

L'enjeu est de taille: relancer la consommation, et donc doper l'activité économique, au moment des fêtes de fin d'année, période cruciale pour l'utilisation des chèques cadeaux. Mais aussi soutenir les petits commerces qui vont rouvrir samedi après un mois de fermeture.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/12/2020 à 16:04 :
Arrêtez de dire tous n’importe quoi
Déjà on peut choisir echeque ou chèque physique
On peut dépenser la somme en une seule fois ...si on veut
C’est même utilisable sur Amazon donc en gros on peut acheter n’importe quoi sans restriction et c’est un très bon moyen de remercier ses collaborateurs avec un petit plus ...tout en était quasi neutre pour la société .:
Donc 500 e tout le monde serait content
Je comprend pas les commentaires ridicules des gens jamais content de rien ...
a écrit le 02/12/2020 à 2:56 :
N'en déplaise au gouvernement, on ne fait pas boire un âne qui n'a pas soif!

La majorité des français ne consomme pas parce qu'elle ne bénéficie pas de la sécurité de l'emploi pour se projeter dans l'avenir contrairement aux fonctionnaires ou assimilés (cf. aides aux patrons).

Subventionner le commerce de proximité qui n'a pas pris le virage numérique depuis 20 ans est une erreur politique et économique sauf à être un nostalgique de l'URSS.
a écrit le 29/11/2020 à 16:10 :
Bonjour je voudrai savoir qui a le droit a les chèques cadeaux du gouvernement
a écrit le 29/11/2020 à 4:13 :
Complètement idiot, ce concept de chèques cadeau. Une privation de liberté de plus.
a écrit le 29/11/2020 à 4:11 :
Au lieu de 2 titres restaurant utilisables par commerce pour la version papier, la version électronique est limitée à 19€ par jour quelque soit le nombre de commerçants !!!
Permettre un usage par commerce permettrait d'orienter la clientèle vers le commerce de proximité, en allant chez son traiteur, puis son boulanger, puis son épicier avant d'aller chez son marchand de fruits et légumes, par exemple !!!
a écrit le 28/11/2020 à 19:15 :
je suis intéressé monsieur
a écrit le 28/11/2020 à 17:57 :
Encore des amateurs....
Les CSE ont déjà passé leur commande depuis longtemps et les énarques se réveillent fin Novembre
Ils ont vraiment tout faux !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :