Le prix du diesel devrait encore grimper en 2018 à cause des taxes

 |   |  302  mots
Le gazole est de loin le premier carburant vendu en France, où il a bénéficié pendant longtemps de nombreux avantages fiscaux, mais un rééquilibrage a été entamé depuis 2015.
Le gazole est de loin le premier carburant vendu en France, où il a bénéficié pendant longtemps de nombreux avantages fiscaux, mais un rééquilibrage a été entamé depuis 2015. (Crédits : Tobias Schwarz)
Le prix du gazole à la pompe connaîtra une hausse d'environ 7,6 centimes le litre l'an prochain après l'adoption du prochain projet loi de finances. Le diesel est de loin le premier carburant vendu en France, où il a bénéficié pendant longtemps de nombreux avantages fiscaux, mais un rééquilibrage a été entamé depuis 2015.

Les mesures du gouvernement pour équilibrer la fiscalité du diesel devraient se poursuivre en 2018. Les taxes perçues par l'Etat sur le diesel augmentera de 10% dès 2018, a déclaré le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner sur RMC et BFM TV, confirmant une information d le journal Les Échos daté de lundi.

"Selon une source gouvernementale, les mesures fiscales prévues dans le prochain projet de loi de finances devraient alourdir de 7,6 centimes par litre les taxes sur le diesel, et ce rien que pour l'année 2018", écrit le quotidien économique.

Sur un prix à la pompe "d'environ 1,18 euro, les taxes s'élèvent déjà à plus de 70 centimes, c'est donc une augmentation de 10% qui s'annonce", précise-t-il.

Hausse moins forte pour le pétrole

Cette hausse "devrait entièrement absorber la baisse du prix du pétrole constatée ces derniers mois", de l'ordre de 8 centimes entre le 1er janvier et le 1er septembre, affirme le journal. Quant à l'essence, elle verra la fiscalité qui lui est appliquée augmenter elle aussi, "mais à un rythme moins rapide". "Les taxes vont s'accroître de 3,9 centimes en 2018", affirme le journal, "un écart qui s'explique par la volonté de rapprocher le traitement fiscal des deux carburants", rappelle-t-il.

| Lire  Automobile : l'avantage fiscal du diesel appliqué à l'essence d'ici 2021

Les prix des carburants varient notamment en fonction des cours du pétrole, du taux de change euro-dollar, du niveau des stocks de produits pétroliers, de l'évolution des taxes et de celle de la demande. Le gazole est de loin le premier carburant vendu en France, où il a bénéficié pendant longtemps de nombreux avantages fiscaux, mais un rééquilibrage a été entamé depuis 2015.

>> Aller plus loin Le prix du diesel augmente, et va continuer à augmenter... Les Français s'en détournent

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/01/2018 à 21:00 :
Bonjour, j'ai vu du gazole cet été en Espagne 0.98 € le litre , sans parler des routes en bien meilleur état qu'en France et quasiment aucun radar , des péages d'autoroute à moitié prix !
Les journalistes nous présentent les hausses de carburants avec la justification d'alignement des prix gazole essence en vue !
Mais pourquoi ne pas baisser le prix de l'essence de 4 cts par exemple
et augmenter d'autant celui du gazole , cela irait plus vite et serait parfaitement équitable , et pourquoi que la TVA n'est pas récupérable sur l'essence ?
cela permettrai aux sociétés de s'équiper en véhicule essence !
et aussi pourquoi un tel malus pour les voitures essence ? ce qui incite
toujours à l'achat de diesel !
voir ci dessous comment nos ministres dépensent l'argent de l'état !

Selon un ex-député socialiste, René Dosière, spécialiste des questions de dépenses de l’Etat, l’armée facturerait environ 10.000 euros de l’heure ces vols. Cela comprend le coût du vol, les salaires de l’équipage, le prix du fuel et les frais de l’entretien de l’avion. Ce chiffre a été confirmé par un consultant aéronautique. Le retour à vide de l’A340 de l’armée de l’Air a ainsi duré treize heures. Facture pour ce vol sans passagers : 130.000 euros auxquels il faut ajouter les 350.000 euros du vol privé. Un total de 480.000 euros pour ce Tokyo-Paris
Réponse de le 10/07/2019 à 22:04 :
baisser le train de vie des politiques ,sur consommateur de nos porte-feuils de misères .j'aimerais un salaire de 15000 a 22000 euro payé par le citoyen - citoyenne . les sont des pollueurs gaspilleurs .
Réponse de le 10/07/2019 à 22:06 :
baisser le train de vie des politiques ,sur consommateur de nos porte-feuils de misères .j'aimerais un salaire de 15000 a 22000 euro payé par le citoyen - citoyenne . les politiques sont des pollueurs gaspilleurs .
a écrit le 26/12/2017 à 7:45 :
C'est du vol en plus. Ça sera plus du chômeurs et plus des riches .
A la fin c'est macron politique des riches
a écrit le 02/10/2017 à 19:40 :
Je reviens de Floride, le plein d'une familiale pour moins de 25$ c'est appréciable.
15 jours de location pour moins de 300$.
Un monde sans charge sociale ... le rêve de l'indépendant français.

Je me suis renseigné sur le top d'une assurance santé, cela me coûterait moins de 10% de ce que je donne à l'URSSAF.
Réponse de le 05/05/2018 à 12:19 :
« Le plein 25$ »...
Les USA partent en guerre dans le monde pour ça...
et trois buildings à NY sont tombés le 11 septembre pour ça aussi
Mais tout va bien
a écrit le 26/09/2017 à 11:29 :
aucune crédibilité a ces flibustiers de la communication qui gerent leur apanage personnel politicien
a écrit le 26/09/2017 à 11:29 :
aucune crédibilité a ces flibustiers de la communication qui gere leur apanage personnel politicien
a écrit le 26/09/2017 à 8:43 :
Les carburants ne sont sans aucun doute pas assez chers, le nombre d'allocataires des cités brulant du carburant inutilement à musarder ou faire des bêtises pour être poli.
Dans les pays asiatiques, pour les jeunes c'est transport en commun, travail obligatoire et surtout pas d'alloc à bruler de l'essence. La différence par rapport en France, leurs jeunes restent vivant.
Réponse de le 26/09/2017 à 13:39 :
Carburant pour nuisances, et usage non économe en conduite; iPhone, marques chauss et vet, 300 Chaines TV. Rien des cher rue des allocs et trafics Illicites.
Réponse de le 26/09/2017 à 14:08 :
Et voila c'est reparti , c'est à cause des jeunes dans les cités que le gasoil augmente . Forcément c'est mieux ailleurs
a écrit le 26/09/2017 à 0:50 :
l'energie du futur de TOUS, ni essence, ni gazole, sera bien sùr taxée à 78%
a écrit le 26/09/2017 à 0:46 :
Baisser l'essence au prix du diesel : non !!!!!!!! TAXER PLUS
a écrit le 25/09/2017 à 22:53 :
... le diesel va encore grimper surtout a cause ...... du racket institutionnel !!!
Gouverner c'est TAXER voila le crédo des gouvernants de ce pays depuis quelques déc énnies !
a écrit le 25/09/2017 à 22:42 :
Y a pas à dire : avec en Marche , ça Roule ... pour toujours plus payer, comme avant et comme avec les autres.
a écrit le 25/09/2017 à 21:48 :
A quoi va servir cet argent? Comme d'habitude, le budget 2018 sera voté en déficit, la dette va grimper; on est plus sur un plan de trésorerie via des expédients que d'un plan de construction de l'avenir.
a écrit le 25/09/2017 à 19:41 :
Solution : passer à l'E85, entre 0,47 et 0,75€/litre. Avec une voiture adaptée on en consomme à peu près 20% de plus que d'essence aux 100km. Seul problème, il n'y a plus sur le marché du neuf que 2 modèles qui l'utilisent d'origine (sans kit d'adaptation), dont une VW Golf.
a écrit le 25/09/2017 à 19:40 :
À quand un véhicule à énergie libre ou gratuite ? La liberté de se déplacer devrait être un droit fondamental et gratuit, comme l'accès à l'eau ou l'électricité. Il me semble avoir lu récemment un article sur une voiture économique fonctionnant à l'eau avec un concept intéressant fait en Perse (ou par un Iranien). À développer. Personnellement, j'ai un système qui injecte de l'eau dans mon carburant et me coûte donc moins cher, mais c'est pas encore idéal. Pourquoi ne pas imaginer autre chose en laissant les énergies fossiles de côté ?
Il me semble que Nicolas Tesla avait aussi abouti à des choses intéressantes dans ce domaine, exploitons les bonnes idées...
a écrit le 25/09/2017 à 18:54 :
qui polu la planet pas les voitures ,met les paquebots" porte containers,petrolier ,les croisieres..... ces moteurs brulent les residus du gas oil a 1000 litres a l'heure ,les avions,les camoins ,les bus, et l'armee avec ses chars ,et toute sa flotte d'engin ,quand tous cela va passer a l'electrique Mrs les ecolos bobos!!!!!!!
a écrit le 25/09/2017 à 18:42 :
Bonjour, il y a longtemps que nous consommons trop, roulons trop, mangeons trop , polluons trop , gaspillons…. Fallait bien un jour que cela cesse. Ils ont le courage de remettre de l’ordre…. Soyons patriote, prenons en exemple l’Allemagne qui est devenue un pays riche et envié dans toute l’Europe…
Réponse de le 26/10/2018 à 9:31 :
mdr!!!
L'allemagne s'en sort grace à l'import de l'électricité de ses voisins, grace à ses usines à charbon(très peu polluant bien sûr)...
L'allemagne fait bosser sa population avec des salaires plus qu'indécent, les personnes occupent 2 ou 3 job pour s'en sortir. Mais oui c'est superbe l'allemagne.
a écrit le 25/09/2017 à 18:30 :
L’augmentation prévue par Mr Lemaire sur le diesel, est l’exemple parfait de l’arnaque mise en marche depuis quelques années avec les problèmes de rejets de CO2.
Pourquoi limiter cette augmentation de taxes aux seuls utilisateurs particuliers ? Exit les transports routiers , les agriculteurs, tous ces secteurs polluent bien plus que les particuliers …..
On nous rebat les oreilles avec le CO2 anthropique à l’origine du réchauffement climatique et on taxe le carburant le moins polluant en CO2. Nos décideurs ne sont pas cohérents dans leur action.
Si cette mesure avait été d’éthique écologique, il suffisait de ramener le prix de l’essence sur celui du diesel.
L’argument écologique une fois de plus, ne sert qu’à instituer des taxes, en jouant sur la culpabilité des citoyens.
a écrit le 25/09/2017 à 18:28 :
C'est une mauvaise décision car ça va profiter aux industriels Allemands de l'Automobile ...
C'est pour inciter à changer de voiture diesel en essence.., très mauvaise stratégie.., pour la France.
a écrit le 25/09/2017 à 17:19 :
Je trouve les commentaires des journalistes pathétiqued. La réalité est que les automobilistes sont des vaches à lait. Voilà le vérité. Redonner du pouvoir d'achat alors que l essence ⛽ vendue en France est parmi la plus chère me semble contradictoire. Augmenter c'est la seule chose que tous les gouvernements ont fait depuis toujours.
Aux usa. Un litre coûte moins de 75cents... Chez nous, c'est taxes à tous les étages.
a écrit le 25/09/2017 à 16:40 :
Bientôt enfoncé le harcelement fiscal de Hollande !
Merci aux 18% qui nous ont imposé ce Rastignac déconnecté !!!
a écrit le 25/09/2017 à 15:45 :
faut pas se plaindre vous avez voté
Macron il faut assumer
Réponse de le 25/09/2017 à 16:31 :
Au second tour il n'y avait guère le choix... il ne s'agissait plus que d'élire le moins pire.
Réponse de le 25/09/2017 à 17:14 :
Et en plus ,comme dirait les ministres sur pratiquement tout les sujets :" les français le savaient c'était dans son programme :

Energie :
Aligner la fiscalité du diesel sur celle de l’essence
Pour réduire massivement la pollution liée aux particules fines, la fiscalité du diesel sera alignée sur celle de l’essence pendant le quinquennat.
Réponse de le 25/09/2017 à 22:49 :
Belle arnaque puisque les nouveaux diesels rejettent moins de PF que les essences !!
a écrit le 25/09/2017 à 15:08 :
Enfin !
Mes déplacements en France me coûtaient plus cher en péages qu'en carburant.
Donc la balance se ré-équilibre à la hausse. Nous allons encore améliorer notre productivité.
Pendant ce temps là, les déplacements professionnels et privés coûtent grosso-modo moitié moins cher en Allemagne. Ils n'ont rien compris nos amis Tudesques...
a écrit le 25/09/2017 à 15:03 :
L'Ecologie a bon dos pour faire avaler aux français une taxation supplémentaire mais si c'est pour "sauver la planète" comme le disent certains
a écrit le 25/09/2017 à 14:51 :
Un gouvernement toujours à la recherche d'expédients! Mais tant que nos élus nationaux seront payés comme des hauts fonctionnaires quel que soit le résultat....
a écrit le 25/09/2017 à 13:38 :
LE HOLLANDISME continue §!!!! la taxe deguisee sur le livret A, la taxe sur les assurances vie, la CSG , la taxe sur le diesel , par contre avec hollande 41 conseillers maintenant 51 ,26000 £ de maquillage en 3 mois etc
Réponse de le 25/09/2017 à 16:41 :
on attend avec impatiencec la note de coiffeur de Micron !
a écrit le 25/09/2017 à 13:17 :
Encore un impôt déguisé qui va pénaliser les plus modestes, en particulier dans les zones rurales ou péri-urbaines, sans apporter la contre-partie en terme d'amélioration notoire de l'offre en terme de transports collectifs. La manne financière que va représenter cet "ajustement" va rejoindre le tonneau des Danaïdes de la dette publique alors que cet argent devrait être immédiatement affecté au financement des transports alternatifs...
Bref encore un gouvernement qui gère les affaires à la petite semaine...
Réponse de le 25/09/2017 à 16:36 :
Améliorer les transports en commun dans les zones péri-urbaines ou rurales au point de rendre l'usage de la voiture inutile relève du voeu pieux. Là où il y a 2 ou 4 cars par jour (et évidemment aucun car la nuit), ils restent quasiment vides et génèrent une pollution bien supérieure aux rares voitures qu'ils remplacent. Une bonne offre de transport serait un bus toutes les 10mn aux heures pleines, 20mn aux heures creuses et 30mn la nuit. Economiquement inenvisageable et environnementalement discutable.
Réponse de le 25/09/2017 à 17:29 :
Les ventes de gasoil/essence sont respectivement de 78/22 en incluant la flotte poids lourds, qui eux sont détaxés.
Si l'on ne considère que la flotte voitures particulières, on est plutôt sur du 66/33...
Donc à tout centime d'Euro de taxes en plus sur le gasoil, il faudrait en toute logique (c'est à dire à assiette fiscale identique) enlever 2 centimes d'Euro de taxe sur l'essence.

Ne rêvons pas! L'Etat ne va pas se priver d'un revenu fiscal supplémentaire à si bon compte, et en plus en se faisant valoir le défenseur de l'environnement...

C'est du grand art dans l'enfumage!
a écrit le 25/09/2017 à 12:43 :
Une augmentation de taxe sur le diesel ne fera qu' augmenter les prix à la consommation, vu que les marchandises pour l'instant ne sont pas transportées avec des bicyclettes mais avec de bon vieux camions.
La maigre augmentation de pouvoir d'achat attribuée aux travailleurs au détriment des retraités sera bien vite absorbée.
Par contre pour l'état c'est tout bénèf : CSG, taxe sur diesel.... ça continue comme avec Hollande et son conseillé économique dont j'ai oublié le nom.
a écrit le 25/09/2017 à 12:18 :
le matraquage fiscal prend de l'ampleur . Macron est aux abois , il n'arrive pas à baisser les dépenses des administrations qui creusent encore les déficits publics .
alors il taxe encore et encore dans une frénésie furieuse .
a écrit le 25/09/2017 à 12:14 :
Je donne 10 € et j'en reprends 20.....au final les vieilles recettes ont du bon....Nous sommes En marche...certes, mais vers quoi? La paupérisation des classes moyennes....cela devient de plus en plus une certitude!
a écrit le 25/09/2017 à 11:11 :
comme dab, on taxe ceux qui ont besoin de leur véhicule pour bosser tout le monde n'habite pas à paris ou ds une grande métropole avec des transports publics à foison.
a écrit le 25/09/2017 à 9:51 :
Les bonnes vieilles ficelles de la taxation des carburants... Avantage d'affichage, ce n'est pas un prélèvement obligatoire. Reste que cet exécutif, comme les précédents, fait les poches des français... Pour les frontaliers il va redevenir intéressant de faire le plein dans les pays limitrophes... Au moins il leur est possible d'échapper à l'insatiable boulimie de l'état.
a écrit le 25/09/2017 à 9:28 :
Plus que d'annoncer une hausse des taxes sur le gasoil, ce à quoi on s'attend tous, il aurait été intéressant de souligner les bénéfices supplémentaires pour l'Etat. En effet si il me paraît tout à fait normal que les taxes sur les carburants fossiles soient identiques, il ne me paraît pas normal de voir l'Etat augmenter celles sur le gasoil sans voir celles sur l'essence diminuer...
A recettes fiscales identiques, on devait, à chaque centime d'€ en plus sur le gasoil, voir une diminution de 2 centimes d'€ sur l'essence environ, car sur les véhicules particuliers, les ventes de gasoil et d'essence sont respectivement de 66 % / 30 %.

Encore une augmentation d'impôt à laquelle personne ne fait attention!!!
Réponse de le 25/09/2017 à 16:28 :
question quantités vendues c'est plutôt 75% Gazole/25% essence donc chaque centime de hausse de taxation du gazole devrait correspondre à 3 centimes de diminution de taxation sur l'essence. Il était possible en 2 ans de supprimer l'écart de TICPE de façon assez indolore pour tous (et neutre pour les finances publiques) par une hausse totale de taxation de 3 ct/l sur le gazole et une baisse de 9ct/l sur l'essence. Là, on est sur un coup de massue fiscale pour TOUS, utilisateurs de diesel comme d'essence. Et rassurez vous, quand, à cause de cette taxation délirante des carburants et grâce aux progrès d'autonomie des voitures électriques et à la baisse de leur prix, celles-ci deviendront plus répandues (générant, notamment à cause de leurs batteries usagées, à leur tour un bon paquet de nuisances environnementales), l'état trouvera bien un moyen de ponctionner aussi leurs utilisateurs.
a écrit le 25/09/2017 à 9:04 :
Ce n'est pas le Diesel qui est taxé mais le Gazole ! Le Diesel est un moteur, le gazole un carburant ! Cette faute redondante est vraiment pénible !
Réponse de le 25/09/2017 à 15:40 :
Faudra le dire au pompistes qui mettent "diesel" sur leurs pompes de gazole
Réponse de le 26/09/2017 à 10:44 :
RECTIFICATIF:"le diesel est un moteur"...FAUX! c'est un moteur utilisant la technologie Allemande inventée par un Allemand, Rudolphe DIESEL qui anime 75% du parc automobile...
a écrit le 25/09/2017 à 8:57 :
C'est se moquer du monde que de parler d'avantage fiscal.
TOUT les carburants subissent un matraquage fiscal, le diesel un peut moins.
Quant au pétrole, il a recommencé à monter.
a écrit le 25/09/2017 à 8:52 :
Pouvoir d'achat en moins pour les gens obligés de se déplacer sur de longues distances pour aller bosser et donc des classes moyennes qui continuent un peu plus tous les jours à être paupérisés au profit des grandes puissances financières.

Le néolibéralisme c'est l’antithèse de la valeur travail.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :