Les allocations baissent pour un demi-million de familles ce mercredi

 |   |  265  mots
Pour le versement des allocations, le revenu pris en compte est celui de l'année N-2. Cela correspond aujourd'hui à l'année 2013.
Pour le versement des allocations, le revenu pris en compte est celui de l'année N-2. Cela correspond aujourd'hui à l'année 2013. (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Les ménages avec 2 enfants gagnant plus de 5.595 euros nets mensuels voient leurs prestations divisées par deux. Tandis qu'elles sont divisées par quatre pour les couples disposant de plus de 7.457 euros de revenus nets mensuels.

Mercredi 5 août, des centaines de milliers de familles françaises ont pu ou vont constater une baisse de leurs allocations familiales en consultant leur compte en banque. Celle-ci fait suite à un décret publié le 5 juin. Pour rappel, la modulation des "allocs" en fonction des revenus était l'une des mesures phares  de projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) 2015.

Ainsi les ménages avec deux enfants gagnant plus de 5.595 euros nets par mois voient leurs prestations divisées par deux. Ils perçoivent désormais 64,75 euros mensuels au lieu de 129,35 euros.

Les familles touchant plus de 7.457 euros voient leurs aides divisées par quatre, touchant désormais 32,34 euros. Le revenu qui est pris en compte est celui de l'année N-2. Cela correspond aujourd'hui à l'année 2013.

10% des 5 millions d'allocataires touchés

Toutefois, chaque enfant supplémentaire augmente ce plafond de 500 euros. En outre, pour les familles dont les revenus dépassent légèrement les plafonds, des règles de lissage ont toutefois été mises en place. Et ce, pour limiter les effets de seuil. Ainsi, un complément dégressif est versé si les revenus du foyer dépassent l'un des deux plafonds "d'une somme inférieure à 12 fois le montant mensuel de calcul des allocations familiales par enfant". Il est égal, "par mois, au douzième de la différence entre ce plafond de ressources majoré et le montant des ressources".

Au total, d'après une note interne de la Caisse nationale d'allocations familiales (Cnaf), le montant des prestations familiales baisse pour 505.000 familles. Cela représente 10% des 5 millions d'allocataires.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/08/2015 à 14:29 :
Les allocs
destinées au départ à la production de chair à canon se doivent aujourd'hui d'aider les nécessiteux et non les nantis !
D'ailleurs que représentent elles dans leur budget ?
a écrit le 06/08/2015 à 13:34 :
Est ce qu'on peut quand meme avoir un avoir fiscal a la place des allocations qui nous sont supprimées?
a écrit le 06/08/2015 à 11:55 :
Personnellement j'appréciais de recevoir ces quelques euros pour me payer un café chez Castel de temps en temps.
a écrit le 06/08/2015 à 11:43 :
Pas grave, ce ne sont que les classes moyennes qui trinquent et elles votent mal, enfin pas socialo. Ce qui compte c'est la réélection, comme pour tout les politique, alors on cause, on cause et on réforme au minimum
Réponse de le 06/08/2015 à 19:05 :
Ouah amusante votre notion de classe moyenne ces familles qui pour être concernées par cette mesure ne touchent que 7000, voire 9300 et plus au second niveau, de salaire brut. Comme la vie est dure pour certains.
a écrit le 06/08/2015 à 11:41 :
Je ne suis pas concerné par ces allocations mais je me demande pourquoi les personnes qui payent déjà beaucoup d'IRPP sont pénalisées à de multiples reprises dans les tarifs des services ou allocations. On a le sentiment de payer plusieurs fois l'IRPP. Bientôt il faudra montrer sa feuille de paye et d'impôts pour acheter une paire de chaussettes.
a écrit le 06/08/2015 à 10:35 :
@boss 5/8 16:51
Je suis étonné par tous les commentaires.
Vous avez tout à fait raison et votre phrase est très juste
"C est bien de revendiquer les réformes mais faudrait commencer par les accepter soi même"
Il faut étudier et cibler de très près toutes les prestations sociales et peut-être rendre certaines imposables. En France, les prestations sociales s'élèvent à 33% du PIB
(E 750 Mlds). Si on les baisse de 10 %, on ne deviendra pas un pays du tiers monde: on sera au niveau des pays du nord de l'Europe.
Cordialement
a écrit le 06/08/2015 à 10:24 :
Qu'on baisse les allocations, dont il faudrait d'ailleurs changer le nom, pour une catégorie dite "aisée" pour faire des économies, soit, mais on ne nous dit pas en revanche, à qui elles vont profiter parce qu'elles vont bien profiter à quelqu'un ?
a écrit le 06/08/2015 à 9:42 :
Il faut arrêter d'assister les plus aisés en suppriment les allocations (il n'y a qu'en France que ça existe), limiter les allocation et mettre en place un système dégressif par enfant dés le 1er enfant et par foyer pour les plus pauvres ! mais surtout arrêter le racisme anti français de couleur,la France est multi-culturel et multi-couleur depuis des siècles !
a écrit le 06/08/2015 à 9:42 :
Il faut arrêter d'assister les plus aisés en suppriment les allocations (il n'y a qu'en France que ça existe), limiter les allocation et mettre en place un système dégressif par enfant dés le 1er enfant et par foyer pour les plus pauvres ! mais surtout arrêter le racisme anti français de couleur,la France est multi-culturel et multi-couleur depuis des siècles !
Réponse de le 06/08/2015 à 10:16 :
Dans le fond, je pense que vous avez raison sur le fait qu'il serait nécessaire de lier les allocations aux nombres d'enfants, et non pas aux revenus.
Une famille qui gagne 10 000€ part mois et qui veut 5 enfants n'a qu'à les assumer. Pareil pour une famille qui rentre 2000€ par mois. Faut arrêter cette politique de subvention à tout va qui nous coûte horriblement cher et qui est sans cesse détournée.
a écrit le 06/08/2015 à 3:33 :
Le plus juste serait de supprimer cette allocation qui n'a plus lieu d'être ; et tant qu'à faire supprimer également la prime de rentrée scolaire et la prime de Noël.
a écrit le 05/08/2015 à 23:50 :
Avec 7 000 euros mensuel, j'ai toujours été étonné de recevoir ces quelques dizaines d'euros d'allocation familliales.
Ayant travaillé a l'étranger, je n'ai jamais vu aucun pays qui "aidait" de si hauts revenus.
Réponse de le 06/08/2015 à 8:06 :
@Patriot9: les pays auxquels tu fais allusion ont une politique d'émigration. Ce qui veut dire qu'ils importent leur population, alors que la France encourage la natalité interne. On ne peut donc comparer deux politiques diamétralement opposées. Le fait est qu'actuellement, la politique française coûte et qu'elle ne répond plus à l'expansion de la population du pays puisqu'elle profite principalement aux immigrés. Alors, soit on conserve les critères (désuets) d'égalité et tout le monde touche la même chose, soit on supprime toutes les allocations (familiales, rentrée soclaire, etc.).
Réponse de le 06/08/2015 à 13:38 :
Et moi je suis étonnée de voir tout ce que l'Etat retient déjà sur ma fiche de paye...
a écrit le 05/08/2015 à 23:16 :
Le PARTI SOCIALISTE pousse les français dans les bras du FRONT NATIONAL et cela devient normal puisque c'est le seul parti à protéger les GAULOIS votons FRONT NATIONALE n'ont pas par conviction politique loin de la même mais pour la défense des "GAULOIS" a qui va profiter cette baise des allocations familiales pour les GAULOIS aux émigrés et après cela etc....
Réponse de le 06/08/2015 à 3:28 :
Pouvez-vous nous dire ce qui justifie aujourd'hui le maintien de cette allocation ? Vous n'avez pas fait des enfants pour bénéficier de cet argent payer par l'ensemble des contribuables non ?
Réponse de le 06/08/2015 à 10:21 :
Vous avez raison, mais votre commentaire vaut pour les familles à hauts revenus et celles à faibles revenus.
Réponse de le 06/08/2015 à 11:11 :
@PFFF Non je n'ai eu qu'un enfant donc pas d'allocation mais sur ma feuille de paie alors là .... que de retenues et à quoi servent ces allocations le plus clair du temps à payer la chaine HIFI la T.V. couleur grand écran la belle voiture quant aux enfants rien alors là ou passe l'argent ???? oui les allocations mais payées directement à al caisse des écoles pour la cantines etc.. mais pas d'argent en liquide !
a écrit le 05/08/2015 à 20:59 :
C une blague ?? Le richard qui prend 10.000e nets par mois se plaint ?? Pendant que la génération Y bac+5 est sous payée et au chômage...

Ya pas que les politiciens qui sont déconnectés de la réalité...
Réponse de le 06/08/2015 à 8:25 :
"Pendant que la génération Y bac +5 est sous payée et au chômahe"...et au RSA.

Le recrutement canapé ou de complaisance a encore de beau jours devant lui
a écrit le 05/08/2015 à 20:59 :
Personne ne dit bientendu si les cotisations vont baisser d autant, transformant un nieme impot en avantage competitif prix pour les entreprises
Ca doit etre parce que ca n est pas prevu, la seule reforme majeure c esr donc le mariage pour tous, qui va aider un pays qui a perdu 50% de son industrie en 10 ans a se redresser
Venez creer votre boite au ru au lieu de perdre votre temps
a écrit le 05/08/2015 à 20:30 :
Est-ce que nationalité française est exigée pour pouvoir bénéficier des allocations ?
a écrit le 05/08/2015 à 20:26 :
tout faux ! il est preferable de favoriser la "reproduction" dans les classes
moyennes/superieures et la decourager dans la sous population
a écrit le 05/08/2015 à 18:33 :
Bonjour,

C'est bizarre, dans mon pays plus mes revenus augmentent plus mon pouvoir d'achat baisse...

Je me demande si ce n'est pas mieux de travailler moins et avoir de faibles revenus, pour au moins toucher les différentes allocations...

Peut être alors que mon pouvoir d'achat augmentera.

Merci
Réponse de le 06/08/2015 à 12:00 :
Ne vous en faites pas, même si on vous en prend de plus en plus il vous en restera toujours plus que celui qui ne gagne pas beaucoup, même aidé par des allocations...c'est le revenu qui fait la vrai richesse et en plus c'est favorable pour le montant de la retraite à venir quelque soit les calculs. Ne regrettez pas de gagner trop, vous serez toujours plus riche que ceux qui gagnent peu !!!!
Réponse de le 06/08/2015 à 13:41 :
Bien sûr que c'est mieux, le temps libre n'a pas de prix. Pourquoi s'échiner au travail, dans les transports ? Mieux vaut profiter de la vie et prendre le temps de faire du lobbying.
a écrit le 05/08/2015 à 17:41 :
DANS L IDEE DES AIDES AUX ENFANTS APPELEZ. ALLOCATION FAMILLIALES VOTE APRES LA GUERRE. ONT AVEZ BESSOIN D ENFANT POUR FAIRE FACE A LA L INSDUSTRIELISATION QUI SE DEVELOPER A L EPOQUE .AUJOURDHUI AVEC 5 5 MILLIONS DE CHOMEURS? ET UNE EMIGRATION GALOPANTE. C EST UN LUXE D AIDE DES FAMILLES QUI GAGNENT 3 FOIS LE S M I C? COMME C EST INJUSTE D AIDE PLUS APRES 3 ENFANTS? IL Y A ENCORE DES ECONOMIES A FAIRE DE TOUS LES COTES ???
a écrit le 05/08/2015 à 17:09 :
Une réforme de fond et juste serait de proposer XXX€/enfant et dès le premier enfant. Ainsi, plus de prime à la reproduction pour allocations, et surtout un investissement de la société égale pour chaque enfant.

Car, enfin, il est aberrant que le 3ème enfant déclenche un effort financier de l'état significatif et pas les 2 premiers... Il y a la une rupture d'égalite de chaque citoyen (enfant) de fait !
Réponse de le 05/08/2015 à 19:27 :
A notre époque où on a tant de chômeur, je doute que d'incité à avoir des enfants soit la solution...
a écrit le 05/08/2015 à 16:51 :
À ce niveau de revenu on doit pouvoir élever des gosses sans problème sinon faut éviter d en faire..ou diminuer ses revenus
Dans mon entourage des ménages avec un enfant vivent avec 1200 euros,l enfant unique ne permet pas d allocations. Ceci est autrement plus innique
C est bien de revendiquer les réformes mais faudrait commencer par les accepter soi même.
Réponse de le 05/08/2015 à 19:30 :
C'est clair surtout qu'un smicard gagne trop pour avoir droit aux APL... Le pire c'est que les médiats indiquent que ces personnes ne font pas partis des classes riche mais moyennes... Alors notre pays doit vraiment être sous développé, il y a combien de ménages qui vivent avec moins de 2000 euros / mois et combien avec moins de 1000 euros / mois?
C'est pas une réforme que notre pays a besoin mais d'un sablier...
a écrit le 05/08/2015 à 16:02 :
Après Jospin, Hollande.
Les socialistes ont de la suite dans les idées avec la politique familiale ... Et les familles des classe moyennes ont payé un lourd tribu depuis l'élection de M. Hollande.
A-t-on le droit de dire qu'on peut en être écœuré ?
Réponse de le 05/08/2015 à 19:31 :
Pourquoi gagner 6000 euros / mois même à deux c'est classe moyenne? Finalement on a peux de riche dans notre pays...
Réponse de le 06/08/2015 à 13:43 :
Les vrais riches vous rient au nez. 6000€ ? Aisé tout au mieux et encore tout dépend du lieu de vie ...
a écrit le 05/08/2015 à 15:59 :
il faut arrêter d'assister les riches !
Réponse de le 05/08/2015 à 20:24 :
Il faut aussi arrêter d'assister les pauvres qui ne font rien pour devenir riche !
Réponse de le 06/08/2015 à 8:31 :
Comment un pauvre peut-il s'enrichir s'il est sous payé par les riches ?
Réponse de le 06/08/2015 à 9:45 :
Comment les riches ont-ils fait pour être riche ? Uniquement par héritage ?
a écrit le 05/08/2015 à 15:49 :
Allez, encore un petit effort pour taxer les "riches", il ne reste plus qu'à reconvertir les magasins par étage en fonction des revenus et pour le reste des boutiques ce sera en fonction de la couleur de la carte, verte quasi gratis, bleue plus 10%, orange plus 15% et rouge plus 20%. Mais les rouges, ne seront pas légion parce qu'ils auront eu les moyens de quitter ce beau pays en voie de soviétisation !!!
a écrit le 05/08/2015 à 15:25 :
Les Allocations Familiales voulues universelles par ses fondateurs, c'est donc aboli.
Il convient d'etre cohérent, et donc d'exonérer les cotisations d'allocations Familiales, des entreprises, sur ces salaires qui n'en reçoivent plus.
Réponse de le 05/08/2015 à 18:42 :
@Pierre62: leur objectif, c'est pas la cohérence, mais de taxer en faisant croire que c'est pour le bien de tous :-) La cohérence serait à mon avis de supprimer pour tout le monde au nom de l'égalité. Mais là, ils vont perdre des voix et ça les intéresse pas non plus, surtout si comme promis par Hollande les étrangers auront droit de voter aux prochaines présidentielles :-) Ce qui est la seule promesse qu'il entend tenir :-)
a écrit le 05/08/2015 à 15:24 :
et pendant ce temps là :

http://www.lesechos.fr/journal20150805/lec1_france/021244604297-statu-quo-sur-le-supplement-familial-des-fonctionnaires-1142257.php

c'est bizarre on entend pas ceux qui appellent à des efforts partagés blablabla !!!
Réponse de le 05/08/2015 à 22:00 :
Vous oubliez également la suppression des journées de carences maladie.
Lamentable -
a écrit le 05/08/2015 à 15:13 :
Outre le fait que c'est une mesure clairement anti-familiale comme ce gouvernement en a l'habitude, il faut souligner que sous couvert d'introduire une forme de "justice sociale" dans l'attribution des prestations en les conditionnant aux ressources les cotisations elles restent bien calculées sur les revenus dont les plus "riches" acquittent la plus grosse partie !
Faire payer ceux qui travaillent et produisent le pluspour donner toujours plus à ceux qui ne travaillent pas et ne produisent rien telle est la logique socialiste qui est en train de mener notre pays à la ruine car les producteurs ne veulent plus payer pour ce système spoliateur !
a écrit le 05/08/2015 à 15:02 :
Voici une citation de Colbert et Mazarin qui n'a pas pris une seule ride !
Colbert :

« Pour trouver de l'argent, il arrive un moment ou tripoter ne suffit plus.J'aimerais que Monsieur le Surintendant m'explique comment on s'y prend pour dépenser encore quand on est déjà endetté jusqu'au cou… »

Mazarin :

« Quand on est un simple mortel, bien sûr, et qu'on est couvert de dettes, on va en prison.Mais l'État, lui, c'est différent. On ne peut pas jeter l'État en prison.

Alors, il continue, il creuse la dette ! Tous les États font ça. »

Colbert :

« Ah oui ? Vous croyez ? Cependant, il nous faut de l'argent.Et comment en trouver quand on a déjà créé tous les impôts imaginables ? »

Mazarin :

« On en crée d'autres. »

Colbert :

« Nous ne pouvons pas taxer les pauvres plus qu'ils ne le sont déjà. »


Mazarin :

« Oui, c'est vrai, c'est impossible ! »

Colbert :

« Alors, les riches ? »

Mazarin :

« Les riches, non plus. Ils ne dépenseraient plus.Un riche qui dépense fait vivre des centaines de pauvres ! »

Colbert :

« Mais alors, comment fait-on ? »

Mazarin :

« Colbert, tu raisonnes comme un fromage(ou comme un pot de chambre sous le derrière d'un malade) !

Il y a quantité de gens qui sont entre les deux, ni pauvres, ni riches Des Français qui travaillent, rêvant d'être riches et redoutant d'être pauvres !

> > C'est ceux-là que nous devons taxer, encore plus, toujours plus !Ceux-là plus tu leur prends, plus ils travaillent pour compenser;

c'est un réservoir inépuisable. »

Extrait du "Diable Rouge"

et c'était il y a 4 siècles !

Vous pouvez relire et vérifier tout est exact au mot près !
Réponse de le 05/08/2015 à 20:53 :
Excellent ! Merci Pierre !!
Réponse de le 05/08/2015 à 21:27 :
Vraiment d actualite, merci pierre.
a écrit le 05/08/2015 à 15:00 :
SCANDALEUX ! Les allocs ont été créées pour la promotion de la famille française... et maintenant le contribuable qui bosse pour faire avancer sa famille va payer 1) pour les assistés permanents et les illégaux en France et 2) pour les Grecs aussi assistés permanents. Les socialos sont les ennemis des Français, tâchez de vous en souvenir aux prochaines élections !!!!
a écrit le 05/08/2015 à 14:59 :
Quoi qu'on dise ou que l'on fasse, on aura toujours des râleurs ... On est français ou on l'est pas ! J'ai pas voté hollande mais je dois bien commencer à reconnaître que les réformes nécessaires au rétablissement des comptes sont en route pour une partie d'entre elles. Courage François, on les aura tous ces fachos réactionnaires ;)
a écrit le 05/08/2015 à 14:27 :
C'est scandaleux ! c'est encore la classe moyenne qui paie deux fois ...d'un coté avec l'augmentation de la pression fiscale et l'autre avec la baisse drastique des allocations...le nivelage par le bas continu.......
a écrit le 05/08/2015 à 14:15 :
Bonjour, Je pense que cette mesure aurait-été intéressante si elle avait été assortie d'une revalorisation des allocations pour les plus démunis et pour les familles mono-parentales.
Par exemple une revalorisation pour les parents touchant moins de 1,5 SMIC aurait permis plus de justice sociale. En l’occurrence dans le cadre actuel on fait des économies sur la classe moyenne aisée et les riches mais c'est tout. Le principe de redistribution prôné depuis 50 ans par la gauche a bizarrement disparu. Je pense surtout aux familles monoparentales dont le schéma classique est une maman ayant du mal à joindre les deux bouts et avec des enfants à charge soit à cause d'un père démissionnaire/absent, soit cause d'un accident de la vie. Idem pour les familles dont un des deux parents a une maladie grave, il devrait pouvoir avoir une revalorisation des allocations familiales pour les aider. On est pas du tout dans le pathos mais dans la fraternité et la redistribution. Je ne parle pas de redistribuer 100% des économies mais une partie disons 30% pour permettre au français les plus démunis de s'en sortir et d'avoir une bouée de sauvetage pour prendre soin de leur enfants ce qui d'ailleurs lisserait de manière simple les inégalités sociale notamment à l'école. De plus pour le versement de prestation sociale aux étrangers nous devrions utiliser le même système qu'en Allemagne à savoir pas de recherche de travail = Pas d'aide financière. Cela me semble sain et constituer un cercle vertueux.
a écrit le 05/08/2015 à 14:13 :
Alors au bout du compte on pénalise ceux qui cotisent le plus? Si tu n'as pas les moyens tu ne fais pas 4/5/6 enfants! Un peu de bon sens dans ce pays ne ferait pas de mal! Après la prochaine aberration cela va être quoi? On baisse la retraite de ceux qui gagnent plus? Oui bien sûr et on ne tient pas compte aussi des trains de vie qui ne sont pas les mêmes! Au bout du compte au lieu d'améliorer les choses, cela va faire disparaitre les classes moyennes, il y a aura les riches et les pauvres, voilà ce qui nous attend dans ce pays...
Réponse de le 05/08/2015 à 16:55 :
Un train de vie..ça se baisse non?
Réponse de le 06/08/2015 à 11:11 :
Ceux qui sont concernés par cette réduction d’aide ne sont généralement pas dans la classe moyenne. Tout le monde se réclame de la classe moyenne : les plus pauvres pour se valoriser et les plus riches pour se donner une bonne conscience
Vérifier la définition de la classe moyenne. Pour l’observatoire des inégalités (chiffres 2011) un couple avec deux enfants le revenu se situe entre 3 057 et 5 174 euros par mois, soit au-dessous du minimum choisi pour la réduction des allocations familiales. En tenant compte de l’évolution des revenus, la classe moyenne est peu concernée par cette mesure

Ceux qui sont véritablement dans la classe moyenne n’ont guère le choix de leur train de vie. Le train de vie est un problème de riches. Pour beaucoup le train de vie signifie arbitrage des dépenses. Il faut se passer de ses envies. Faites comme eux
a écrit le 05/08/2015 à 13:56 :
J'ai cette CHANCE d'avoir des revenus substantiels néanmoins inférieurs à eux indiqués.Même si la sacro-sainte idée "d'universalité" doit pour certains être défendue , je considère qu'en cette période difficile , chacun doit apporter sa juste contribution en efforts .Quant au jardin ou les courses , zont qu'à les faire eux-mêmes !
Réponse de le 05/08/2015 à 14:13 :
Avec ma femme nos deux salaires cumulés dépassent largement ceux indiqués.Voila,nous avons fait des efforts ,crée de la richess eet nous sommes punis.Contrairement a ce que l'on croit ,des revenus de 10000 euros mensuels ne sont pas du luxe lorsqu'on a une famille nombreuse(4 enfants),les fins de mois ne sont pas toujours faciles,je ne nous considère pas comme "aisés".Il est injuste que l'état s'attaque ainsi aux classes moyennes.Cette année nous partirons moins longtemps en vacances
Réponse de le 05/08/2015 à 14:26 :
Je suis assez d'accord pour que tout le monde mette un peu la main à la patte mais faut pas abuser non plus. Là, on parle pas de très haut revenus, on parle de la classe moyenne, qui est encore le plus touchée. Plutôt que de tout le temps taper sur la classe moyenne, pourquoi on tape pas la où ça fait mal? Je pense pas que ce sont "les classes moyennes" qui profitent le plus de ces aides, ils les obtiennent parce qu'ils se lèvent tous les matins parfois faisant même des grosses journées avec de lourdes responsabilités, pendant que certains ne bossent pas par choix, par faignantisme.... Ces personnes qui profitent des aides sans que ça ne gène leur conscience! Alors oui comme tu dis, si tout le monde devait apporter sa contribution, alors faudrait peut-être faire bouger ceux qui vivent sur le dos de notre société...
Réponse de le 05/08/2015 à 19:04 :
@Richard Pangolin : Bonjour, non 10.000€ mensuel ne constitue pas un luxe, vous faite parti de la classe moyenne aisée. De plus les quelques milliers d'Euros de moins que cela va représenter sur vos revenus annuels ne changerons rien à votre rythme de vie. Vous avez largement les moyens d'assumer 4 enfants de manière plus que raisonnable. Ensuite il est évident que le train de vie s'adapte aux revenus. Peut-être qu'il faudra revoir quelques priorités comme le modèle de la voiture à acheter ou décider d'aller à la réunion plutôt qu'à l'ile Maurice. Rien d'essentiel finalement, ne pensez-vous pas ? Arrêtons de nous plaindre avec nos problèmes de riches alors que d'autres souffrent vraiment et n'ont même pas 1000€ par mois. Alors certes on peut argüer du fait que "chacun sa route chacun son chemin" ou encore "chacun ses problèmes", néanmoins un minimum de décence serait bien indiqué ... . Se plaindre de perdre 2000 ou 3000€ par an alors que l'on en gagne 120.000 me semble exagéré quand bien même le fisc passerait par là. Vous connaissez l'adage : "Plus on en paie, plus il en reste."
a écrit le 05/08/2015 à 13:31 :
La réaction que l'on entend de personnes touchées de plein fouet par cette énOrme mesure me choque beaucoup. No limit pour les râleurs...en plus d'un culot certain. Quel manque de retenue et du sens des responsabilités quand on entend des personnes désormais "incapables" d'employer ici une femme de ménage, là un professeur de yoga..En réalité, je ne crois pas du tout à ce mes amis touchés par cette baisse me racontent.
ici Ré, à vous les studios.
Réponse de le 06/08/2015 à 13:35 :
Et moi j trouve choquant que les non concernés viennent délivrer leur sentiment, en quoi st-il pertinent vu qu'ils ne sont pas concernés justement.

Cette politique concernant les allocations familiales est scandaleuse, à cela s'ajoutent la discrimination pour les primes de naissance, prix des tickets de cantine, place en crèche ...

Je travaille pour subvenir aux besoins de MA famille, marre de devoir me restreindre pour subvenir aux besoins des autres.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :