Elections régionales : le Front National étend son emprise

On savait une victoire possible du Front National dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie et en Provence-Alpes-Côte d'Azur, mais c'est maintenant Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine qui pourrait tomber dans son escarcelle. En outre, 52% des Français se disent "pas gênés" si une présidence de conseil régional revenait au FN.
Jean-Christophe Chanut

3 mn

52% des Français ne seraient pas gênés par une vitoire du FN dans une ou plusieurs régions.
52% des Français ne seraient pas gênés par une vitoire du FN dans une ou plusieurs régions. (Crédits : Reuters)

A moins d'un mois du premier tour des élections régionales (6 décembre), le Front National (FN) a manifestement le vent en poupe et étend son emprise sur l'ensemble du territoire, comme les élections municipales et départementales l'avaient déjà montré. Jusqu'ici, on savait que le parti de Marine Le Pen pouvait gagner deux régions : Nord-Pas de Calais Picardie, où elle est tête de liste, et Provence Alpes-Côte-d' Azur (Paca) où se présente sa nièce Marion Maréchal-Le Pen. Or, voilà qu'un sondage « surprise » indique qu'une troisième région est susceptible de tomber dans l'escarcelle du FN : Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine (Acal). Un sondage Odoxa pour BFMTV et Le Parisien (réalisé du 2 au 5 novembre sur un échantillon de 1.001 électeurs de la région) donne la liste de Florian Philippot, vice-président du FN, en tête au premier tour avec 32%, devant la liste « Les Républicains », UDI, MoDem, conduite par le président sortant de la région Alsace (Philippe Richer) et celle du PS- PRG (19%) emmenée par Jean-Pierre Masseret.


Le FN talonne la droite en Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine

Au deuxième tour, et là est la vraie surprise, la liste FN arriverait deuxième avec 35%, ne concédant que deux petits points  - soit moins que la marge d'erreur - à la liste de Philippe Richer (37%). Il y a encore peu, aucun commentateur ne voyait réellement le FN si fort dans cette région ,même si un sondage réalisé en octobre enregistrait déjà la percée de Florian Philippot.

Dans le Sud-Ouest aussi le FN est en embuscade. En Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, selon un sondage BVA publié le 23 octobre, Au premier tour, c'est le frontiste Louis Aliot qui virerait largement en tête, avec 29% des intentions de vote. Derrière, Dominique Reynié (LR-UDI), avec 20%, et Carole Delga (PS-PRG), avec 19%, sont au coude à coude. Au deuxième tour cependant, la liste menée par Carole Delga l'emporterait avec 39% des voix devant celle de Louis Aliot (32%).

Une majorité de Français pas "gênée" par une présidence de région FN

Autre sondage qui va faire plaisir à Marine Le Pen et à ses inconditionnels : Le Front National fait de moins en moins peur. L'opération"dédiabolisation" semble parfaitement fonctionner. De fait, selon un sondage TNS Sofres-OnePoint pour RTL et Le Figaro (réalisé du 29 octobre au 2 novembre auprès d'un échantillon de 1010 personnes), la perspective de voir le FN arriver en tête d'une ou plusieurs régions n'effraie pas une majorité de Français. 52% d'entre eux ne seraient pas gênés de voir ce parti s'emparer de la présidence d'un conseil régional et 35% trouveraient même cela « normal ». Cette tendance s'observe particulièrement chez les sympathisants du parti "Les Républicains"(LR) (40%). Les proches de LR sont même plus d'un quart (28%) à avoir tranché le débat sur un éventuel « front républicain » pour faire barrage au FN en estimant que « les choses changeraient dans le bon sens « en cas de victoire du parti de Marine Le Pen dans leur région. Il est également intéressant de constater que, selon cette même enquête, 41% des sondés ne connaissent pas la couleur de la majorité qui gouverne actuellement leur régions...

A noter que selon d'autres sondages, les listes FN réalisent également des scores non négligeables en Bourgogne-Franche Comté, Normandie, Centre-Val de Loire, même s'il semble improbable, à ce stade, qu'elles puissent arriver en tête au soir du deuxième tour. Mais il reste encore plus de trois semaines de campagne et, indéniablement, le FN connaît une dynamique certaine.

Jean-Christophe Chanut

3 mn

Women for Future

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 34
à écrit le 11/11/2015 à 11:43
Signaler
Si l'on veut virer le sérail qui use les sièges des assemblées depuis des lustres avec les résultats que l'on connait , au moins se déplacer pour changer une fois les choses .

à écrit le 11/11/2015 à 10:07
Signaler
Il serait intéressant de savoir pourquoi 41% des sondés ne connaissent pas la couleur politique de leur région. De plus, elle sont toutes à gauche sauf une (en France métropolitaine). Cordialement

à écrit le 10/11/2015 à 21:47
Signaler
À un peu moins d'un mois des élections régionales, tentez le questionnaire politique le plus fiable du net. 10 questions pour cibler votre tendance ! http://pourquivoter.olympe.in

le 11/11/2015 à 9:56
Signaler
@Jonas Merci. Les réponses sont assez "alambiquées" ce qui fait que beaucoup doivent se retrouver au centre. A mon humble avis, il manque des questions. Cordialement

à écrit le 10/11/2015 à 2:03
Signaler
Merci Sarko et ses copains d'avoir banalisé des idées du FN et d'avoir caché les problèmes économiques avec des problèmes d' "identité française" à la mords moi le noeud... Merci Hollande d'avoir attendu que l'économie se redresse toute seule par mir...

à écrit le 10/11/2015 à 0:22
Signaler
Restons serein la seule attitude démocratique à adopter est : Que le meilleur gagne . C'est au français , à chaque citoyen de juger , personnellement je vote pour un programme et non pas pour ou contre un parti , une personnalité . Bon vote à to...

à écrit le 09/11/2015 à 20:53
Signaler
Un grand bravo à tonton François, celui qui se prenait pour dieu à vouloir jouer avec le FN pour mieux diviser la droite, ce FN qui est devenu au fil du temps un boomerang revenant inlassablement dans la gueule de ceux qui l'ont entretenu méticuleus...

le 09/11/2015 à 21:56
Signaler
et si la "montée" du FN n"etait due qu'a une chose : LA JUSTESSE DE SES ANALYSES POLITIQUES Ca expliquerait tout , et surtout , ca serait un etrrible camouflet pour les UMPSUDIEELV... Une seule verité : les francais ont toujours raison

à écrit le 09/11/2015 à 19:11
Signaler
"Emprise", "Embuscade"... Hé Chanut, ton diplôme de journaliste, tu l'as eu dans un carambar ?

le 09/11/2015 à 22:09
Signaler
Eh Stepahn, elle vient d'ou ton agressivité gratuite ??? traumatisme personnel profond? chagrin d'amour? Haine de l'autre ? jalousie? Echec personnel? Besoin de revanche? respire un coup, çà ira mieux. Cool Man. Il n'y a qu'une seule race, la race hu...

à écrit le 09/11/2015 à 18:36
Signaler
Les abstentionnistes qui vont aller voter sont les électeurs qui veulent se débarrasser du fléau UMP UDI PS, et ils ont bien raison ; Après 15 de gouvernements traitres pétainistes de la guerre économique et financière, qui piétinent les França...

le 10/11/2015 à 18:56
Signaler
Oui c'est le vote utile à bien des égards et puis nous n'avons rien à perdre dans notre pays qui se désagrège de voir des nouveaux qui nous proposent une reprise en main.

à écrit le 09/11/2015 à 18:04
Signaler
y a que des politicards verreux inquiets pour leur place ' qui decouvrent avec effarement' que ce qu'ils ont seme pousse bien! discutez avec vos concitoyens, vous verrez que vous trouverez meme des centristes qui vont voter fn, tellement leur ulcere...

le 09/11/2015 à 18:25
Signaler
J'ai fait le même constat il y a peu de temps dans le milieu ouvrier. La "com" faite ces derniers temps sur l'accueil, par la France, de milliers de migrants n'a fait que renforcer la conviction de ces Français "d'en bas".

à écrit le 09/11/2015 à 17:56
Signaler
Concernant la diabolisation: il y a un débat d'idée et à la fin, c'est l'électeur qui choisit. Et puis, bon, il y a aussi des bilans. On a pas l'impression que voter à droite ou à gauche change grand chose. Et on a l'impression que sur certains point...

à écrit le 09/11/2015 à 16:42
Signaler
Ce qui m'étonnera toujours, c'est qu'en dépit de la montée continue du FN, tant les partis traditionnels que les médias ne font que les diaboliser. Recette éculée qui ne fonctionne pas! Et on passe sous silence l'effondrement du PS, ainsi que la stag...

le 09/11/2015 à 17:54
Signaler
"Et on passe sous silence l'effondrement du PS":LOL!je connais bien des partis qui aimeraient remporter la majorité des régions,comme le fera a coup sur le ps.

à écrit le 09/11/2015 à 16:20
Signaler
S'il advenait par malheur que les sondages soient vérifiés dans les urnes, ce serait un formidable camouflet pour les partis traditionnels et ses représentants qui pourraient ainsi mesurer combien leurs discours ne passent plus et combien ils sont d...

à écrit le 09/11/2015 à 16:01
Signaler
Nicolas Sarkozy a banalisé les idées d'extrême droite et la trahison du Ps et les positions outrancières des écologistes font le lit du FN qui n'a plus qu'à tirer les marrons du feu!

le 09/11/2015 à 17:54
Signaler
On est très souvent d'accord

le 09/11/2015 à 18:07
Signaler
la gauche francaise a cree le fn et l'ont fait monter avant chaque election a grand coup de promesse de droit de vote aux immigres, de preference illegaux ca faisait bien rire de voir le rpr coince.... et perdre oui la ca devient moins marrant au f...

à écrit le 09/11/2015 à 15:27
Signaler
Visiblement la gestion des dernières Mairies tombées dans l'escarcelle du FN fonctionnent bien, puisque selon sondage plus de 70 % des habitants de ces villes concernées revoteraient sans problème pour leur actuel Maire FN Alors voyons si les résult...

à écrit le 09/11/2015 à 14:57
Signaler
Je crois qu'il ne reste plus que cette option pour changer la clique politique malheureusement Les socialos vont nous renvoyer Hollande et l UMP Sarkozy Les elus sont une petites bandes de copains qui se soutiennent depuis 40 ans Je ne voteraient ...

à écrit le 09/11/2015 à 14:53
Signaler
C'est surtout que l'UMP a tellement imité et banalisé certaines idées du FN, comme sur l'immigration (sans parler de Morano) , que maintenant, la "lepenisation des esprits" est dans sa phase terminale avancée, et donc les gens ne vont pas voter UMP, ...

le 09/11/2015 à 15:32
Signaler
si on était en période de plein emploi, mais on est loin d'y être droite-gauche-gauche-droite cela fait plus de 40 ans qu'on les pratique aucun n'a su redresser la France seule Marine a le courage de dire tout haut ce que les autres pensent tout bas,...

à écrit le 09/11/2015 à 14:50
Signaler
Peut-on lire une forte corrélation avec le taux d'immigrés dans ces régions ?

à écrit le 09/11/2015 à 14:47
Signaler
Et si le FN gagnait plusieurs régions ? et s'il faisait mieux que l'UMPS ? et si MLP était élue en 2017 et sortait enfin ce pays de la débâcle ? Certes, ça fait beaucoup de si mais après tout pourquoi pas ? Et voilà que la crainte s'empare de cette c...

à écrit le 09/11/2015 à 14:37
Signaler
"à avoir trancher le débat" Grammaire CM2 !

le 09/11/2015 à 15:32
Signaler
on ne sait même pas écrire en français à Science Po !!!!!!!

à écrit le 09/11/2015 à 14:22
Signaler
Les seuls coupables sont ceux qui font une politique tout autre que celle présenté aux électeurs et leurs imposent a la place les décisions dogmatiques de Bruxelles!

à écrit le 09/11/2015 à 14:20
Signaler
Quoi d’étonnant que le FN progresse dans le grand Est. Le FN a proposé de ramener la capitale à la place logique: metz. Cet argument a et va avoir beaucoup d'impact, mensonge ou non. Encore une fois les parties de gouvernement sont victimes de leurs ...

à écrit le 09/11/2015 à 14:16
Signaler
Comme quoi la propagande sur facebook marche bien...

à écrit le 09/11/2015 à 14:12
Signaler
Disons simplement que la France ...après les guignolades à répétitions des LR/UMP et les frasques du PS et des Verts /rouge( avec modération) est en demande d'un vrai tripartisme et d'un vrai parti de droite......

le 09/11/2015 à 15:27
Signaler
Libéralisme = droite Nationalisme <> droit FN = nationalisme donc FN <> droite CQFD

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.