Les salaires nettement plus dispersés en Allemagne qu'en France

 |   |  243  mots
Les salaires allemands sont nettement plus différenciés selon les secteurs, les professions et le type de contrat de travail qu'en France, explique une étude de l'Insee.
Les salaires allemands sont nettement plus différenciés selon les secteurs, les professions et le type de contrat de travail qu'en France, explique une étude de l'Insee. (Crédits : © Kai Pfaffenbach / Reuters)
Les différences salariales selon le type de contrat de travail et les secteurs d'activité sont nettement plus marquées en Allemagne qu'en France.

Les écarts entre salaires horaires bruts sont nettement plus marqués en Allemagne qu'en France, tant entre secteurs que selon le type de contrat, souligne une étude de l'Insee publiée le 24 mars

Si, globalement, en 2014, les salaires horaires bruts moyens étaient proches entre le deux pays: 17,8 euros en Allemagne, 17,9 euros en France, selon le secteur, le type de contrat et la profession, les écarts étaient nettement plus marqués en Allemagne qu'en France.

En Allemagne, les CDD gagnent 34% de moins que les CDI

Ainsi, les salariés allemands en contrat à durée déterminée (CDD) gagnaient en moyenne par heure 34% de moins que ceux en contrat à durée indéterminée (CDI). En France, l'écart était de 24%. Globalement, les salariés en CDI étaient moins rémunérés dans l'Hexagone qu'outre-Rhin (18,3 euros bruts l'heure contre 19,5 euros).

Par secteur, dans les entreprises de plus de 10 salariés, les différences sont aussi plus grandes en Allemagne qu'en France: chez nos voisins, les salaires horaires bruts varient ainsi de 9,8 euros dans l'hébergement-restauration à 27,4 euros dans l'énergie, contre un écart de 13 à 24,1 euros en France. Les salaires sont également plus dispersés en Allemagne lorsque l'on compare les professions.

L'étude montre aussi que les salaires allemands ont progressé plus vite qu'en France depuis 2012, alors qu'entre 2000 et 2007 l'évolution avait été plus modérée en Allemagne qu'en France, notamment sous l'effet des réformes Hartz du marché du travail.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/03/2017 à 21:42 :
Je suis frontalier
Les salaires sont 30 40 supérieurs en Allemagne.
a écrit le 26/03/2017 à 18:58 :
Le taux de pauvreté est plus elevé en allemagne qu'en France et pourtant c'est cette première qui dirige l'UE.
Réponse de le 27/03/2017 à 4:29 :
.......Le taux de pauvreté est plus elevé en allemagne......
Graçe leur contribution de soutenir les pays d'ail.
Réponse de le 27/03/2017 à 8:50 :
"L’Allemagne, puissance sans désir: Richesse et pauvreté" https://www.monde-diplomatique.fr/cartes/allemagne-riche-pauvre

"Puissance sans désir" c'est exactement ça.
a écrit le 25/03/2017 à 12:48 :
un truc qui pese lourd c'est les ' Ein Euro Jobs'
c'est surtout reserve a des gens pas qualifies ou a des artisans qui n'avaient pas assez cotise et qui sont oblige de completer leur retraite
le gros pb actuel, c'est un certain nivellement des salaires par le bas quand plein de gens acceptent des boulots qualifies mais autant remuneres que des boulots pas qualifies
Réponse de le 25/03/2017 à 17:11 :
ce type de contrat est assez anecdotique. C est reserve aux cas sociaux et l employeur ne peut etre de droit prive: c est l etat, la commune, l universite ... Les gens sont paye 1€/h en plus de leurs allocations, donc c est pas etre paye juste 1 €/h car vous touchez quand meme autre chose.
Le contrat qui est plus critiquable c est le mini job: 400 €/mois pour un temps partiel. Celui ci peut etre offert par le privé et c est ainsi que c est devenu la norme par ex dans la restauration ou le commerce...
Vous avez des entreprises qui pourraient payer plus mais qui ne le font pas car les gens prennet ces contrat a 400 € et c est les services sociaux (autrement dit le contribuable) qui completent leurs revenus
Pour etre tout a fait honnete, il faut ajouter que le cout de la vie est inferieur en RFA (peu de bulle immobiliere par ex) et que dans mon cas perso, le salaire allemand est nettement superieur a ce que je toucherai en france
Réponse de le 25/03/2017 à 20:50 :
@français_rfa: je ne connais pas particulièrement le système allemande, mais c'est toujours le même principe. "Entreprises qui pourraient payer plus mais qui ne le font pas", pourquoi payer des gens alors qu'on peut les avoir gratuitement ? Le million/million et demi de réfugiés vont avoir un impact important sur les salaires déjà tendus. Comme en France, les gens vont essayer de se réfugier vers des emplois plus rémunérateurs, mais comme tout le monde va faire la même chose, les salaires "plus rémunérateurs" vont baisser et on va nous dire que les immigrés font le boulot que les locaux ne veulent pas faire. En un mot, c'est l'histoire qui se répète :-)
Réponse de le 30/03/2017 à 12:04 :
400 euro job : arrêtez de dire des bêtises. C est la formule qui est voulue par beaucoup de gens, ceux qui ne veulent pas travailler a plein temps : étudiants, femme à la maison, retraités ...
Celui qui veut obtient sans probleme un boulot à temps plein et si il est vraiment qualifié on lui deroulera le tapis rouge pour l embaucher.
Quand aux migrants, sur le million debarqué depuis 2015 meme pas 15.000 ont accepté de travailler ou de commencer une formation . Les autres ne veulent pas bosser !
Les alloc. suffisent pour vivre correctement.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :