Marisol Touraine veut simplifier la rémunération des médecins

 |   |  417  mots
Marisol Touraine est favorable favorable à une simplification du mille-feuilles des rémunérations des médecins
Marisol Touraine est favorable favorable à une simplification du mille-feuilles des rémunérations des médecins (Crédits : GONZALO FUENTES)
Lors d'un débat, la ministre des Affaires sociales et de la Santé a notamment annoncé qu'elle était favorable à une simplification du millefeuilles des rémunérations des médecins.

Marisol Touraine l'assure. A un an des prochaines présidentielles, il n'est pas l'heure de faire un bilan de son action au ministère des Affaires sociales et de la Santé. Interrogée jeudi dans les cadre des « Asclépiades », un rendez-vous organisé par Décision Santé et Le Quotidien du médecin, la ministre a été claire : " il reste encore 20% du quinquennat à effectuer ". De grandes réformes dans le domaine de la santé sont-elles envisageables ? Marisol Touraine entend plutôt renforcer celles des actions en cours, lancées par la Loi Santé votée en décembre 2015 par le Parlement. De nombreux décrets sont encore au Conseil d'Etat.

Augmenter les tarifs des médecins

La ministre des Affaires sociales a un autre chantier en tête. Même si l'Etat ne participe pas aux négociations entre Assurance maladie, organismes complémentaires santé et syndicats de médecins sur la nouvelle convention médicale qui seront organisées jusqu'au 13 juillet, Marisol Touraine souhaite que ces négociations aboutissent à une " simplification du mille-feuille des rémunérations des médecins ".

Est-elle par ailleurs favorable à une revalorisation des tarifs des médecins ? Sans être catégorique, elle admet que le sujet, qui oppose les syndicats de médecins, est sur la table et qu'une solution doit être trouvée.

Après avoir admis que l'innovation scientifique dans le domaine de la santé ne faisait pas partie de ses priorités lorsqu'elle est arrivée avenue de Ségur en mai 2012 - elle indique avoir donné sa préférence à l'innovation organisationnelle - la ministre entend également remettre ce dossier " sur le haut de la pile ".

Poursuivre après 2017

Et si François Hollande se présentait aux prochaines élections présidentielles et emportait les suffrages ? Marisol Touraine, qui a par ailleurs indiqué qu'elle n'aurait « bien évidemment » pas voté la motion de censure déposée par les " frondeurs" socialistes - " il faut se rappeler qui vous a fait roi ou reine, ou député(e) et quel est le parti qui vous a fait confiance " - se verrait bien rempiler pour cinq ans. Avec quels objectifs ? Lutter toujours contre les déserts médicaux, réduire encore les délais d'attente et si comptes sociaux le permettent, offrir le remboursement des frais dentaires aux citoyens. Très remontés par le tiers payant généralisé, l'une des mesures phares de la Loi Santé, les médecins sont-ils du même avis ? Rien n'est moins sûr.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/05/2016 à 14:07 :
@bistouri Vous vous êtes trompé de carrière et des valeurs d'humanité que représente votre profession... Vous auriez dû faire joueur de foot au PSG dont l'argent et roi et le niveau intellectuel est à la hauteur de la longueur et de la difficulté "au ras des pâquerettes"
a écrit le 13/05/2016 à 9:59 :
Elle aimerait surtout, "couronnement" final ,pouvoir les "Fonctionnariser" sans retour autre que la valise.
a écrit le 13/05/2016 à 9:30 :
Après les enseignants du public au tour des traders de la médecine de se remplir les poches malgré des conditions de rémunération favorable dans le contexte actuel. Ces assistés qui vivent sur le dos de l'état profitent de l’incapacités des dirigeants de gauche comme de droite de nous gouvernés. Une politique qui ne fait que favorisé la montée du populisme en France comme dans l'U.E....
Réponse de le 13/05/2016 à 10:20 :
Les médecins ne sont pas des traders et leur rémunération est à la hauteur de la longueur et de la difficulté des études suivies. Il faut en avoir le courage et la volonté. Ce n'est pas le cas des assistés.
Réponse de le 13/05/2016 à 11:22 :
Un médecin généraliste sur une consultation ne touche pas 23 € mais 34 € pour un salaire de 5000/6000 & pas mal par rapport à la moyenne des français ou d'un chef d'une pme de 250 salariés dans le secteur marchand ouvert à la concurrence pour un salaire environs de 3000/4000 € sans des soucis et problèmes que n'ont pas les médecins. Les études de médecines coûtent à la collectivité très chers l'état devrait comme les caisses sont vident demander l'obligation de s'installer dans les zones en manque de médecins et s'il refuse le remboursement de financer ou de rembourser leurs études !

Réponse de le 14/05/2016 à 9:42 :
concernant les études vous avez parfaitement raison: demandons aussi le remboursement des couteuses études de nos ingénieurs qui partent bosser à l'etranger apres avoir profité du systeme universitaire français; de même demandons le remboursement des études des plombiers qui ne se déplacent pas aussi vite qu'on le voudrait, et puis aussi de tous ces profiteurs qui se servent de nos IUT, universités (etc etc) comme tremplin pour le vie professionnelle perso...
(*** ce message à caractère ironique n'a pour but que de vous faire comprendre l'immensité de la bétise de votre commentaire précédent ***)
Réponse de le 14/05/2016 à 21:48 :
@ République bananière. C"est sûr , les docs sont des traders.... 23 euros la consultation chez le généraliste qui a 40 à50% de charge et dont vous êtes remboursé à 70% par la sécu si vous n'avez pas de mutuelle, c'est beaucoup comparé aux 27 euros que je paie chez mon coiffeur qui sont non remboursés... Pourtant, on ne dit pas que mon coiffeur est sale riche.
Pour le nombre d'années d'études "subventionnées" à hauteur de 1200 Euros actuellement pour 70 heures, c'est sûr les docs sont de sales nantis à abattre. Attendez donc la nouvelle loi de santé où vous n'aurez pas le choix de votre médecin et vous aurez une enveloppe fixée par votre mutuelle.
A bon entendeur
a écrit le 13/05/2016 à 7:05 :
Marisol Touraine n'aime pas qu'on lui résiste! Les médecins ne sont pas d'accord avec ses mesures ? Alors elle va s'occuper de leur rémunération....
a écrit le 12/05/2016 à 18:13 :
J'aimerais pas qu'on me "simplifie" ma rémunération..... Ces socialistes sont vraiment les plus grands comédiens du monde. Ils portent le masque matin midi soir, mais on a compris....
a écrit le 12/05/2016 à 17:47 :
Le plus souvent quand un socialiste veut simplifier, cela se termine par exactement le contraire.
a écrit le 12/05/2016 à 15:43 :
Je crois que c'est réciproque pour une fois!
a écrit le 12/05/2016 à 14:22 :
"Une solution doit-être trouvée". En gros, donne-moi ta montre et je te donnerai l'heure et tout ça dans la solidarité socialiste et l'égalité républicaine. L'état est au bord du gouffre et il faut financer la campagne du président. A partir de là.....
Réponse de le 12/05/2016 à 23:43 :
Tellement vrai !
a écrit le 12/05/2016 à 13:23 :
je resume: les remunerations des medecins vont baisser
Réponse de le 14/05/2016 à 22:02 :
Elles ont déjà baissées.
La rémunération forfaitaire pour une IVG a été "revalorisée", en baissant le tarif global forfaitaire revenant au médecin Libéral de 3 euros. L'indemnité pour inciter à faire de la prévention concernant les cancers colorectaux vient de diminuer de 50%.
Cela refait que débuter.
La sécu vient voir "gentiment" les docs pour les inciter à prescrire moins, à moins faire d'arrêt de travail, sans distinction. Sous peine de sanction financière. Maintenant,il est question d'intégrer le nombre d'arrêt de travail dans les rémunérations sur objectifs de soins (ROSP) avec des Malus !
A quand le logiciel de la sécu (ou des mutuelles) qui remplacera les docs?
Les consultations téléphoniques gratuites pour les adhérents de certaines assurances existent déjà.
Le médecin est obsolète. Les jeunes docs ne s'installent plus en libéral. Vive les 35h, les congés payés; les congés maternités...
Vive l'apogée de Google and Co avec leurs superapllis médicales.
Bientôt les médecins pourront enfin se reposer.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :