Migrants : la maire de Calais réclame 50 millions d'euros pour dégâts économiques

Cet appel, qui s'adresse à la fois à Paris et à Londres, survient à la veille d'une visite du ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve et de son homologue britannique Theresa May sur le site d'Eurotunnel au cours de laquelle un accord de coopération renforcée doit être conclu.

1 mn

Paris et Londres ont assuré au cours de l'été qu'ils faisaient du règlement de la crise des migrants leur priorité absolue après une série de tentatives d'intrusions massives via le tunnel sous la Manche.
Paris et Londres ont assuré au cours de l'été qu'ils faisaient du règlement de la crise des migrants "leur priorité absolue" après une série de tentatives d'intrusions massives via le tunnel sous la Manche. (Crédits : © Juan Medina / Reuters)

La maire de Calais Natacha Bouchart (Les Républicains) a réclamé mercredi à Londres et à Paris des compensations financières pour les préjudices subis économiquement selon elle par sa ville, point de passage vers l'Angleterre où se pressent plusieurs milliers de migrants.

"Je demande 50 millions parce qu'il est difficile d'évaluer le préjudice économique que nous subissons depuis plus de 15 ans", a plaidé Natacha Bouchart, martelant que "si aujourd'hui on est capable de mettre un euro dans la sécurité et un euro dans l'humanité, on est capable de mettre un euro au niveau de l'économique".

Cet appel survient à la veille d'une visite du ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve et de son homologue britannique Theresa May sur le site d'Eurotunnel au cours de laquelle un accord de coopération renforcée doit être conclu.

Une plainte en cas de refus

"S'il n'y avait pas de réponse favorable, je me verrais dans l'obligation de porter plainte contre les gouvernements" français et britannique, a-t-elle ajouté.

Paris et Londres ont assuré au cours de l'été qu'ils faisaient du règlement de la crise des migrants "leur priorité absolue" après une série de tentatives d'intrusions massives via le tunnel sous la Manche.

Fin juillet, Eurotunnel a réclamé aux États français et britannique une indemnisation de 9,7 millions d'euros pour compenser ses dépenses de sécurité et ses pertes d'exploitation liées à la pression migratoire à Calais.

(avec Reuters et AFP)

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 8
à écrit le 20/08/2015 à 16:42
Signaler
De plus depuis cette invasion souhaitée et entretenue par Mme LE MAIRE les habitants de CALAIS et de sa région vivent dans la terreur !

à écrit le 20/08/2015 à 16:38
Signaler
@PATRICKB ! Je ne comprends pas le sens de votre première réponse concernant ma protection expliquez vous clairement merci. Pour ma part ma protection je suis bien obligé de l'assurer ma moi même la Gendarmerie la plus proche se trouve à 15 km de che...

à écrit le 20/08/2015 à 11:38
Signaler
Je ne vois pas pourquoi l'ANGLETERRE devrait payer pour compenser le laxisme des autorités françaises. L'ANGLETERRE refuse l'invasion islamistes c'est son droit combien de combattants djihadistes et de DAESH profitent de cette invasion POUR ENVAHIR ...

le 20/08/2015 à 14:20
Signaler
@booboo: 1) demande aux flics s'ils trouvent anormal qu'on les paie pour assurer ta protection. 2) l'immigration sauvage est un vieux problème qui empire de jour en jour parce qu'aucun parti, et surtout pas les socialos, n'a été capable de mettre un ...

le 20/08/2015 à 15:39
Signaler
Pour mieux comprendre, cherchez sur Agoravox l'article : "Migrants : ils veulent aller en Angleterre ? Aidons-les ! Ayant lu ça, moi je comprends que la ville de Calais et la région demandent des compensations.

à écrit le 20/08/2015 à 9:37
Signaler
Calais est devenu une ville poubelle

à écrit le 20/08/2015 à 9:14
Signaler
Et bien, ces migrants ne font pas que des malheureux... Quand à cette maire qui est incapable de justifier la valeur de 50 millions, je me demande comment des gens ont pu voter our quelqu'un qui est incapable d'utiliser un fichier Excel. J'aurais é...

à écrit le 20/08/2015 à 8:20
Signaler
elle se vantait devant les médias de les aider , les assister, elle les encourageait et voulait bâtir un bâtiment pour les loger, et j'en passe, mais, qui l'a obligée ? sa charité eh bien, qu'elle l'assume, seule, enfin ça va se terminer où ce gouffr...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.