Mondialisation : les Français toujours inquiets

Selon un sondage OpinionWay, 60% des personnes interrogées ont une image négative de la mondialisation. Il semble que les inégalités engendrées par ce phénomène contribuent à exacerber les craintes.
Grégoire Normand

4 mn

De fortes différences s’observent entre les générations : si 69% des personnes
âgées de 50 ans et plus déclarent avoir une mauvaise opinion de la mondialisation, ce sentiment est partagé par seulement un jeune sur deux (50%) âgé de moins de 35 ans selon les résultats du sondage OpinionWay.
"De fortes différences s’observent entre les générations : si 69% des personnes âgées de 50 ans et plus déclarent avoir une mauvaise opinion de la mondialisation, ce sentiment est partagé par seulement un jeune sur deux (50%) âgé de moins de 35 ans" selon les résultats du sondage OpinionWay. (Crédits : Reuters)

La mondialisation tracasse les Français. Selon les derniers résultats du sondage OpinionWay pour le Printemps de l'économie, 6 personnes interrogées sur 10 ont une mauvaise opinion de ce phénomène et 14% en ont une très mauvaise opinion. Les Français sont avant tout inquiets pour leur avenir dans le contexte de la mondialisation. Alors que les populismes continuent de progresser en Europe et notamment en Italie, les effets de la mondialisation restent au centre des préoccupations des citoyens.

Lire aussi : Italie : "Les populismes prospèrent sur la crise de défiance envers la politique"

Des effets économiques contestés

Les retombées économiques de la mondialisation ne semblent pas partagées par les Français. Pour les interrogés, il existe clairement des vainqueurs et des perdants dans le processus de globalisation à l'échelle de la planète. Certaines régions ont réussi à tirer leur épingle du jeu et à bénéficier d'effets positifs de la globalisation comme l'Asie (pour 55% des personnes interrogées) et l'Amérique du Nord (51%).

Les Français se montrent plus partagés concernant les effets de ce phénomène sur l'Europe. 47% des personnes questionnées jugent qu'elles a eu des effets négatifs contre 39% pensent qu'elle eu des effets positifs. Les conséquences sont également perçus en demi-teinte pour la Russie (36% positifs, 39% négatifs) et pour l'Océanie (29% positifs, 41% négatifs). À l'opposé, certaines régions ont souffert d'effets néfastes liés à ce phénomène comme l'Afrique (55%) et l'Amérique du Sud (50%). Au regard des résultats, des disparités apparaissent en fonction des catégories socioprofessionnelles. Les répondants appartenant aux catégories populaires sont bien plus critiques sur les effets de la mondialisation dans les différentes régions du monde.

"Pour chacune des régions testées, moins de la moitié considèrent que les effets de la mondialisation ont été positifs, alors que 56% des personnes issues des catégories favorisées jugent les effets positifs en Asie et 54% en Amérique du Nord. "

L'échantillon considère également que l'éradication de la faim, la baisse des inégalités ou la préservation de l'environnement semblent être des objectifs peu compatibles avec ce phénomène. Pour les interrogés, seule l'innovation technologique profiterait des effets de tous ces échanges.

La France loin d'être épargnée

Dans l'enquête menée par l'institut de sondages, les Français n'ont pas manqué de critiquer les effets de la mondialisation sur l'hexagone. Plus de 55% des interrogés jugent que dans le domaine économique et environnemental, la globalisation a eu des effets négatifs. Les personnes interrogées critiquent fortement ces effets sur les salaires (65%), l'emploi (64%) et le pouvoir d'achat (58%). Sur la croissance, les avis sont plus partagés. 49% considèrent que la mondialisation a eu une influence négative, tandis qu'un tiers des personnes interrogées lui attribuent des effets positifs.

Les Français inquiets pour leur avenir

Pour les trois quart des interrogés, la mondialisation devrait continuer de s'étendre et devrait toucher à terme tous les secteurs de l'économie. L'uniformisation est également une crainte exprimée par 54% des Français tant au niveau du mode de vie que des pratiques culturelles similaires qui pourraient aboutir à ce que toutes les sociétés se ressemblent. Seule une minorité de Français (34%) jugent que la mondialisation favorisera la paix dans le monde et que les inégalités de revenus diminueront sous son influence. Au final, les Français sont plutôt pessimistes sur leur avenir dans le contexte de la mondialisation. Il s'inquiètent en particulier du futur des générations à venir.

"L'avenir de la France (67%) et du monde (65%) représentent également des sources d'inquiétude fortes et à leur échelle personnelle, les Français reconnaissent également être pessimistes pour leur propre avenir (63%)".

Le niveau vie des interrogés semble également jouer un rôle primordial dans la perception de la mondialisation. Les catégories les plus défavorisées qui expriment le plus de critiques à l'égard de la mondialisation sont également celles qui se sentent le plus démunies pour l'avenir. Ainsi, 58% des interrogés issus des catégories populaires (contre 54% des personnes issues des catégories favorisées), 62% des personnes non diplômées (contre 46% des personnes ayant un diplôme du supérieur à bac+2) et 57% des personnes ayant un niveau de revenu inférieur à 2.000 euros par mois (contre 51% des personnes gagnant 3.500 euros par mois ou plus) déclarent être pessimistes sur ces perspectives d'avenir dans le cadre de la mondialisation.

(*) Cette étude a été réalisée auprès d'un échantillon de 1.002 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d'âge, de catégorie socioprofessionnelle, de catégorie d'agglomération et de région de résidence. Les interviews ont été réalisées par questionnaire autoadministré en ligne sur système CAWI (Computer Assisted Web Interview). Les interviews ont été réalisées du 14 au 16 février 2018.

Grégoire Normand

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 55
à écrit le 16/03/2018 à 15:02
Signaler
la mondialisation, un supplément de confort et de richesse pour les fortunes et le stress et la galère pour tous les autres

le 16/03/2018 à 21:23
Signaler
La mondialisation a toujours existée, déjà en 1850 certain économistes tels que Bastiat etc.... publiaient des livres sur le sujet ! Assez de commentaires stériles, alors il faut agir pour faire partie de ceux qui seront les bénéficiaires.

le 17/03/2018 à 16:53
Signaler
😂le diable s’est connecté «  sur le web » La vie est une «  épreuve «  Le corps humain est tridimensionnelle et que poussière, reste les âmes qui ont surmontées les épreuves de «  ce bas monde » matérialiste... Le partage équitable est la solution ...

le 18/03/2018 à 9:48
Signaler
Réponse à diable : Oui, elle a toujours existé, bien avant 1840, mais cette fois il s'agit de la mondialisation néolibérale avec une force de frappe inimaginable jusqu'alors et des moyens technologiques de commubication qui la rendent fulgurante et...

à écrit le 16/03/2018 à 10:36
Signaler
"Les effets de la mondialisation" https://www.cetri.be/Les-effets-de-la-mondialisation?lang=fr "Le néolibéralisme n’est pas un accident de l’histoire. Il se situe dans la logique même de l’accumulation du capital. Il dispose des institutions juri...

à écrit le 16/03/2018 à 9:32
Signaler
L' Ue ressemble au reste du monde atlantiste, une hégémonie de type monétaire et à essence économique. L’aliénation de populations entières a été menée en imposant un modèle économique unique basé sur l’exploitation et l’asservissement atténué...

à écrit le 16/03/2018 à 0:57
Signaler
La mondialisation réfute toute v idée de progrès. Si pour vous l’avenir est à la privatisation de tous les services publics, éducation nationale comprise, au règne sans contrepouvoir des multinationales, à toujours plus d’inégalités entre les 0,1%...

à écrit le 15/03/2018 à 19:58
Signaler
"Un moyen plus technique de mesurer l'ampleur de la mondialisation est d'observer la convergence vers un marché mondial, avec des prix et des salaires uniques. De telle évidence, elle ne s'est pas produite." Noam CHOMSKY

à écrit le 15/03/2018 à 19:12
Signaler
Les Français manquent-ils, de façon chronique, un peu (beaucoup) de recul sur la vision qu'ils ont d'eux-mêmes pour croire que la méfiance, l'inquiétude, le désespoir, le désarroi et la grisaille quotidienne ne sont pas parties intégrantes de leur AD...

le 15/03/2018 à 19:34
Signaler
Définition de la mondialisation : C’est une «  ouverture vers le monde » 1) un état d’esprit 2) une communication positive 3) un échange équitable Après «  si vos filtres » sont «  encrassés «  c’est votre problème

le 15/03/2018 à 21:30
Signaler
@ Ordinaire ou Blasé Si la mondialisation est une ouverture vers le monde... faudrait-il plutôt voir de quoi vous parler exactement... votre ''définition'' de la mondialisation, en tout cas, ne correspond pas du tout avec la mienne... pour moi, vo...

le 16/03/2018 à 5:31
Signaler
Bien vu, rien a ajouter.

le 16/03/2018 à 11:28
Signaler
Vous trouvez le même refus de la mondialisation dans les autres pays, mais la presse subventionnée par l' Ue rend étanche les comparaisons. Tenez voilà ses effets mesurés sur l' Allemagne, seul pays qui cependant profite de l' euro ...

le 16/03/2018 à 13:13
Signaler
L’Europe existait avant l’immigration en Europe . Le plan Marshall c’était pour reconstruire et aller vers la mondialisation. L’Europe en délocalisant le «  travail » à provoquer «  la crise dans les pays fondateurs «  Être européen et être mondi...

le 16/03/2018 à 14:22
Signaler
@ Citoyen Ordinaire Il est intéressant de vous lire lorsque vous développez votre pensée sous divers horizons. De mon côté, ma position a toujours été claire... une Europe unie, stable et forte est absolument capitale pour de nombreux pays a...

le 16/03/2018 à 15:51
Signaler
La construction de l’Europe n’est pas finalisée, elle est trop endettée face à un dollar trop fort , c’est l’euro le problème. Le problème est économique et bientôt Politique a cause de la montée des extrêmes ( populisme ) Le travail est délocalis...

à écrit le 15/03/2018 à 17:26
Signaler
La mondialisation,c'est des pays gagnants et d'autres perdants.La France ,avec une croissance forte,une bourse en forte hausse,et un chomage en baisse est clairement dans le camp des gagnants.Soit on se replie sur soi avec les populistes(Le Pen,Mélan...

le 15/03/2018 à 17:49
Signaler
Le repli sur soi était l' argument avancé contre l' idée du BREXIT de nos amis britanniques, accompagnant le Project Fear et ça n' a pas marché, ils s' évadent .. Ce que nous montre le parti-pris flagrant des journalistes, c’est q...

le 15/03/2018 à 19:32
Signaler
@A Laurencau Plans d’urgence dans le cas d’une désintégration possible de l’€ et ce n’est pas cette fois M. Brousseau, spécialiste de l' euro à l' UPR qui le dit ! Se lit bien sur un traducteur, cela va sans doute déclencher d’ardent...

le 15/03/2018 à 21:51
Signaler
La France dans la mondialisation c'est surtout le laissez-faire et le fait de sa désindustrialisation depuis plus de 50 ans. Alors, on peut chialer, se plaindre, et accuser le monde entier... il reste que la France est au centre, que dis-je au cœur...

le 18/03/2018 à 9:53
Signaler
La mondialisation néolibérale, c'est -partout dans le monde- des classes perdantes (populaires et moyennes) et des classes gagnantes (les plus aisées) et en plus, l'environnement perdant et les troubles climatiques gagnants

à écrit le 15/03/2018 à 17:22
Signaler
"La mondialisation heureuse contre l’économie réelle : Partie II : Le mystère de l’inflation déguisée (3/3)" https://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/la-mondialisation-heureuse-contre-201235 "Il est souvent de bon ton de dire que nous ...

à écrit le 15/03/2018 à 15:57
Signaler
La mondialisation n'est pas une option politique mais une réalité incontournable créée par l'explosion de la logistique et des télécommunications. Même la Corée du Nord n'en est pas totalement abritée. L'alternative est donc simple, s'y adapter comm...

le 15/03/2018 à 16:19
Signaler
Logistique et télécommunications ça ne veut dire «  carte blanche » pour tuer l’humanité et sélectionner artificiellement des groupes «  cause d’affinités «  au détriment du «  droit basique humain » La bêtise humaine est au même niveau que la «  gu...

le 15/03/2018 à 16:42
Signaler
Et colporter des soutiens sur des idées unionistes qui ont amené les problèmes ne font plus sens, vos espoirs de tisonner le sujet butent sur nos réalités. Quand l' UE n'a rien à voir avec l'Europe et alors que cet amalgame absur...

le 15/03/2018 à 17:20
Signaler
@bruno_bd : vous avez totalement raison. La terre est ronde... Et on ne peut pas se cacher dans les coins !!! Nous avons la chance d'être dans un pays plein d'atouts. Ne les gâchons pas par de l'idéologie absurde ou des attitudes négatives. Vous avez...

le 15/03/2018 à 19:22
Signaler
La réalité est «  au- delà « de l’écran visible des politiques «  Le mondialisme ce n’est pas de l’élitisme : Il y a eu : «  un malentendu «  dans la communication. Le mondialisme c’est un état d’être , le système économique vient après... Il y a ...

à écrit le 15/03/2018 à 15:12
Signaler
Tout a fait d'accord, la mondialisation est absurde d un point de vue environnementale. Que les chinois viennent a Paris acheter des souvenirs fabriqués chez eux est un bel exemple. Comme disait A. Einstein : "2 choses sont infinies : l univers et l...

à écrit le 15/03/2018 à 14:39
Signaler
C'est insupportable d'employer le mot "inquiets" avec "les français". Parce que les allemands sont peut-être moins inquiets alors que même s'ils affichent une croissance "forte" il y a de plus en plus de travailleurs pauvres chez eux....Nous ne somme...

à écrit le 15/03/2018 à 14:38
Signaler
Je trouve curieux que personne n'évoque la pollution qui est engendrée par cette "mondialisation", ni jamais cette curiosité qui est de faire fabriquer à des milliers de kilomètres des produits que nous faisions en Europe. Comme personne ne fait rema...

à écrit le 15/03/2018 à 14:19
Signaler
Quelles raisons avons-nous d'être optimistes? Même quand la conjoncture est favorable, et c'est le cas en ce moment, le gouvernement n'est pas capable de présenter un budget équilibré; les impôts anciens sont alourdis et de nouveaux sont crées; malg...

à écrit le 15/03/2018 à 13:58
Signaler
Ce qui est inquiétant c'est l'obligation faites a nous mener vers la mondialisation pour l’intérêt des multinationales et de leurs actionnaires irresponsables!

à écrit le 15/03/2018 à 13:45
Signaler
Le gouvernement a décider de poursuivre une politique économique totalement irresponsable et de suivre les personnes du CAC 40 et de Bruxelles qui ne permet pas au peuple d'améliorer sa situation et de détruire le peuple a petit feu et de plus en plu...

à écrit le 15/03/2018 à 13:45
Signaler
Mondialisation dans un pays avec un parti politique communiste et des cheques payants?

à écrit le 15/03/2018 à 13:43
Signaler
La Révolution bientôt en France Cela commencera a partir de Mars 2018 La France s'est toujours battue pour son indépendance, pour sa liberté, pour la réduction des inégalités au niveau économiques L'élite vit bien avec l'argent qui coule a flo...

le 15/03/2018 à 14:05
Signaler
C'est pour cela que l'on veut changer les peuples, les diviser par le communautarisme, faire confronter ceux qui s'entendent et semer le chaos pour favoriser la migration des peuples!

à écrit le 15/03/2018 à 13:29
Signaler
"La mondialisation malheureuse ou le règne de l'oligarchie" http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2016/09/14/31001-20160914ARTFIG00284-la-mondialisation-malheureuse-ou-le-regne-de-l-oligarchie.php "la grande interconnexion planétaire des hommes, ...

à écrit le 15/03/2018 à 13:04
Signaler
Nous vivons une mondialisation dont les paradigmes sont quasi identiques à ceux qui prévalait à la fin du 19eme siècle. Seules differences notables, les multinationales se sont substituées aux empires coloniaux et la biodiversité s'effondre. Pour les...

à écrit le 15/03/2018 à 12:35
Signaler
"Emmanuel Macron devrait peut-être écouter les perdants de sa « mondialisation heureuse »" https://www.bastamag.net/Emmanuel-Macron-devrait-peut-etre-ecouter-les-perdants-de-sa-mondialisation "39 millions d’inscrits n’ont pas voté pour Macron"

le 15/03/2018 à 14:37
Signaler
Et n'est là que bât blesse. Macron clame qu'il ne fait qu'appliquer le programme pour lequel il a été élu. Or si on enlève les abstentionnistes, les votes blancs, les votes nul et qu'on considère qu' un bon tiers des gens qui ont voté pour lui on...

le 15/03/2018 à 16:59
Signaler
Je ne sais pas, les médias font encore plus de publicité à Macron qu'à Sarkozy entre 2007 et 2012, puis aucun parti ne donne envie. La fabrique à opinion tourne à fond.

le 15/03/2018 à 17:15
Signaler
Seul, cette administration qu'est l'UE de Bruxelles a voté pour Macron! Nous lui donnons assez d'argent pour pouvoir manipuler subtilement les élections et les médias!

à écrit le 15/03/2018 à 12:25
Signaler
Les Français sont réalistes : l'Europe est COMPLETEMENT incohérente car dominée par les us ET les intérêts personnels. La preuve : le peu de soldats Européens sont sous domination de l'otan, la BCE prend ses ordres à washington. Comment voulez-vous q...

le 15/03/2018 à 14:28
Signaler
Une bonne analyse brève et liminaire .. FREXIT, UPR, vite ..

le 15/03/2018 à 18:43
Signaler
L'Europe est dominée par des intérêts nationaux qui sont presque totalement incompatibles d'un pays à un autre... oui, l'UE a été mal organisée, mal ficelée et bâclée à la va-vite... avec de très nombreuses incohérences et improvisations... mais seul...

à écrit le 15/03/2018 à 12:24
Signaler
"Sur un tissu bleu à douze étoiles dorées" https://www.monde-diplomatique.fr/2017/08/DEBRAY/57764 (gratuit) "L’Union européenne est une machine antipolitique, dont certains rêvent qu’elle devienne un acteur politique et attendent même qu’elle se ...

à écrit le 15/03/2018 à 12:00
Signaler
les français ne sont pas performants dans la technologie , l'industrie et même l'agriculture . Ce n'est pas la mondialisation qui est le problème mais notre capacité à produire autre chose que des discours éthérés . Au train ou ça va le niveau de vi...

à écrit le 15/03/2018 à 11:42
Signaler
la mondialisation a permis de sorttir des millions de gens de l'extreme pauvrete en permettant a des pauvres de travailler et de vendre leur travail a des riches..........maintenant les riches sont inquiets, c'est sur.......... pour le reste c'est r...

à écrit le 15/03/2018 à 11:38
Signaler
Parmi ceux qui ont un avis négatif , combien ont acheté peu cher de l'habillement made in Tunisia, China,Vietnam, Bangladesh ??.

à écrit le 15/03/2018 à 11:24
Signaler
On voudrait nous faire croire que la mondialisation est un phénomène récent et donc qui serait progressiste, contrairement au protectionniste ancien système archaïque.La mondialisation a toujours existé. La différence c'est qu'il y a 40 ans les échan...

à écrit le 15/03/2018 à 11:13
Signaler
On peut se demander ce qui va se passer l'année prochaine , si le parlement Européen est contrôlé par des députés populistes? A force de baisser les salaires, d'accepter la précarité de l'emploi, du laisser faire concernant l'immigration , il est lég...

à écrit le 15/03/2018 à 10:56
Signaler
L’objectif de la mondialisation : Un seul état pour le monde gouverné par l’IA.

à écrit le 15/03/2018 à 10:02
Signaler
Un peu de pédagogie ne fait jamais de mal, contrairement à ce que la propagande a asséné aux Français depuis des années, la « mondialisation inévitable » était parfaitement « évitable ». Elle découle d’une série de décisions mûrement délibérée...

à écrit le 15/03/2018 à 9:29
Signaler
Oui la mondialisation reste une enigme pour certains français et continue à inquieter les français : est- ce une chance pour tous ? peut-on opposer les mondialistes contre les nationaux ? J'ai vu personnellement ce qu'était réellement la mondialisati...

à écrit le 15/03/2018 à 9:11
Signaler
On est d'autant plus inquiet que l'on voit bien que les médias macroniens et européistes nous parlent d'un système économique qui n'existe pas, nous affirment que tout va bien tandis que l'on voit les chauffeurs polonais prendre le travaille des fran...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.