Loi Travail : Myriam El Khomri regrette "la politique de la chaise vide" de la CGT

Invitée sur RTL mardi matin, la ministre Myriam El Khomri revient sur les propos de Pierre Gattaz et de la CGT et appelle au dialogue entre les différents partenaires sociaux.
Je voudrais maintenant savoir quel est le préalable de la CGT, a déclaré la ministre sur RTL
"Je voudrais maintenant savoir quel est le préalable de la CGT", a déclaré la ministre sur RTL (Crédits : © Charles Platiau / Reuters)

Alors que de nombreux mouvements de grèves dans les transports sont à prévoir dans les jours à venir, la ministre du Travail Myriam El Khomri a demandé des "propositions" au syndicat de Philippe Martinez et réaffirmé la fermeté du gouvernement sur le maintien de l'article 2, ce matin, sur RTL.

La CGT dans le viseur

La CGT, qui à initié les nombreux mouvements de grève, appelle au retrait pur et simple de la loi adoptée en 49.3 par l'Assemblée Nationale.

"J'attends de la part de la CGT des propositions (...) Nous n'avons eu de cesse de discuter, dialoguer. Je voudrais maintenant savoir quel est le préalable de la CGT", a déclaré la ministre.

"Nous avons traité tous les partenaires sociaux avec le même égard, avec la même attention. Certains sont venus et ont fait des propositions, d'autres ont préféré la politique de la chaise vide, ça a été le cas de la CGT", a-t-elle regretté.

Les propos de Pierre Gattaz condamnés

Pour équilibrer ses propos, la ministre du Travail a par ailleurs condamné les propos de Pierre Gattaz qui ont provoqué hier de nombreuses réactions. "Dictature stalinienne", "voyous" ou encore "terroristes", le président du Medef n'avaient pas mâché ses mots à l'égard du syndicat de Philippe Martinez, dans une interview au journal Le Monde. La ministre a donc tenu à dénoncer "l'outrance dans les propos de Pierre Gattaz".

Volonté de maintien de l'article 2

Myriam El Khomri a rappelé la volonté du gouvernement de maintenir l'article 2 de la loi Travail qui est au cœur des débats.

"Si c'est le démantèlement du texte et notamment de l'article 2" qui fait passer les accords d'entreprise avant les accords de branche et la loi, "nous n'arriverons pas à trouver un compromis", a-t-elle prévenu.

"La primauté de l'accord d'entreprise c'est un élément central de ce texte", a insisté la ministre, ajoutant que "l'enjeu aujourd'hui" est le débat au Sénat qui doit débuter le 13 juin.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 17
à écrit le 01/06/2016 à 19:16
Signaler
@relativiser 31/05/2016 16:14 Ah bon ? Les réseaux sociaux, les télés ? Sommes-nous dans une dictature ? Cordialement

à écrit le 01/06/2016 à 6:37
Signaler
Le dogme de la CGT est fondé sur la lutte, pas les propositions. Elle n'est pas prête d'avoir des propositions (sérieuses) la ministre...

à écrit le 31/05/2016 à 20:12
Signaler
Il ressort de la chienlit actuelle générée par le gouvernent Valls que les Ministres bi nationnaux nés en Espagne,Valls, et au Maroc ElKomerie et Belkacem, ne comprennent correctement la langue Nationale Française pour rédiger de bons textes de Lois ...

à écrit le 31/05/2016 à 19:23
Signaler
Essayons de raisonner . Quelle formation syndicale à demander cette loi ? Les syndicats sont en grande majorité dans la revendication et cette loi ne leur convient pas et ils revendiquent son ajournement . Mme la ministre n est pas en droit d atte...

à écrit le 31/05/2016 à 17:45
Signaler
comme le relate mr larcher la france n est pas gouvernée

à écrit le 31/05/2016 à 15:49
Signaler
El khomri et Valls vont baissés leur froc devant les syndicats publics pour les engraisser encore plus au détriment de la société civile... une France à deux vitesses la majorité qui trime réforme sur réforme et la minorité assisté par l'état qui se ...

le 31/05/2016 à 17:36
Signaler
Tu es au courant j’espère que même dans le privé il y a deux vitesses : les cadres et les autres .

à écrit le 31/05/2016 à 15:33
Signaler
Souvenir de février : Le conseiller de l’ombre est sorti à la lumière. Et ce n’est pas une bonne nouvelle pour le gouvernement tant Pierre Jacquemain, ancien conseiller stratégie de Myriam El Khomri a sorti l’artillerie lourde.Dans la tribune au m...

à écrit le 31/05/2016 à 15:30
Signaler
En considérant les événements très dramatiques que notre pays a connus et que nous allons peut-être subir encore, je pense que le mot "terroriste" est déplacé (même pris au second degré) au même titre que l'affiche de la CGT contre la Police. Cela ...

le 31/05/2016 à 16:14
Signaler
@Bernardino a écrit le 31/05/2016 à 15:30 : Il faut relativiser, car toutes les télévisions et les réseaux sociaux ont publié des images de Français à terre en sang, des français avec des yeux crevés, des hématomes sous les coups des CRS et sous ...

à écrit le 31/05/2016 à 15:16
Signaler
Nous Français et pour nos enfants, nous attendons que vous retiriez votre loi dictée par le sieur Gattaz...! A ma connaissance elle n'était pas au programme de Mr Hollande.

à écrit le 31/05/2016 à 13:34
Signaler
Il faudrait qu'elle demande à M. Berger pourquoi il délégue ses activités CFDT à NEOXIA au Maroc cherchez l'erreur (Il n'a pourtant pas la double nationalité, lui) et pour le ùmoment il n'est pas ministre....

le 31/05/2016 à 15:45
Signaler
Myriam El Khomri qui vient de nommé une ex-syndicaliste à la direction adjointe de son cabinet Wassinia Zirar, ... secrétaire nationale de la CFDT Cadres de 2001 à 2003.

à écrit le 31/05/2016 à 13:21
Signaler
Il faudra bien admettre un jour que ce qu'on appelle "chomage" est en fait du temps de travail libéré par les gains de productivité liés à l'usage de l'énergie. L'énergie doit participer au financement du chomage sous forme de "fiscalité énergétique"...

à écrit le 31/05/2016 à 12:31
Signaler
reconnaissons que la ficelle est grosse! la cgt met le pays a feu et a sang pour obtenir satisfaction dans ses derniers bastions.... personne ne doute un seul instant que les negociations a la sncf et consors vont bien se passer!! et apres? pfuittt...

à écrit le 31/05/2016 à 12:06
Signaler
Faut retirer cette loi scélérate , il n'y a pas d'autre alternative ou le référendum politique .

à écrit le 31/05/2016 à 12:06
Signaler
LE BALLON EST DANS LE CAMP DE LA GGT? ///NOUS AURON LE DESTIN QUE NOUS AVONS MERITE ///. ALBERT EINSTEIN // /D I A L O G U E R ???

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.