Près d'un senior sur quatre travaille à temps partiel

 |   |  337  mots
La hausse avec l'âge s'observe pour les deux sexes, indépendamment du fait que les femmes travaillent nettement plus à temps partiel que les hommes, note la Dares.
"La hausse avec l'âge s'observe pour les deux sexes, indépendamment du fait que les femmes travaillent nettement plus à temps partiel que les hommes", note la Dares. (Crédits : REUTERS)
D'après une étude du ministère du Travail, 23% des seniors travaillent à temps partiel, contre moins d'un salarié sur cinq (18%) dans l'autre catégorie d'âges. Ce taux grimpe même à 29% dans la sous-catégorie des 60-64 ans et à 41% pour les seuls salariés de 64 ans.

Les salariés en fin de carrière travaillent plus que les autres à temps partiel, souvent pour des raisons personnelles et de santé, selon une étude publiée mardi par la Dares, service des statistiques du ministère du Travail.

L'étude compare la situation sur le marché du travail des salariés d'âges intermédiaires (30-54 ans) avec celle des salariés plus âgés (55-64 ans). Il en ressort que 23% des seniors travaillent à temps partiel, contre moins d'un salarié sur cinq (18%) dans l'autre catégorie d'âges. Ce taux grimpe même à 29% dans la sous-catégorie des 60-64 ans et à 41% pour les seuls salariés de 64 ans.

"La hausse avec l'âge s'observe pour les deux sexes, indépendamment du fait que les femmes travaillent nettement plus à temps partiel que les hommes", note la Dares.

Les seniors pas plus contraints que les jeunes

Les motivations des salariés à temps partiel évoluent avec l'âge. Si les seniors "invoquent moins" les "raisons familiales, comme s'occuper des enfants ou d'une personne dépendante" (5%, contre 33%), ils se déclarent "plus fréquemment que les plus jeunes à temps partiel pour des raisons personnelles et domestiques" (21%, contre 8,5%), "et de santé" (14%, contre 7%).

"La part du temps partiel 'contraint' est la même chez les seniors que chez les plus jeunes" (41%), observe la Dares.

Selon elle, "le temps partiel semble permettre aux seniors de rester en emploi tout en réduisant leur durée du travail".

Des congés maladie plus long

En revanche, quand ils sont à temps plein, les seniors travaillent autant que leurs cadets, puisqu'ils "déclarent une durée habituelle hebdomadaire de 39,4 heures, équivalente à celle des 30-54 ans". Ils travaillent tout de même moins d'heures sur l'année (1654, contre 1698), "ce qui s'explique, notamment, par des congés maladie plus longs".

Les seniors sont, par ailleurs, les salariés "les moins soumis aux horaires atypiques". S'ils travaillent en moyenne plus le samedi, ils travaillent moins le soir, le dimanche et la nuit que les 30-54 ans.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/08/2017 à 9:48 :
"et à 41% pour les seuls salariés de 64 ans."

Hou la la faites attention vous allez briser les idées recus du troll maison pour qui en france on est au chomage jusqu'à 56 ans, on ne fout rien donc pour ensuite prendre sa retraite bien avant 60 ans !

Ah ben tiens d'ailleurs il n'y a aucun commentaire comme par hasard...
a écrit le 02/08/2017 à 7:13 :
Ça entretient le mental

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :