Retraites : la hausse de la CSG a fait baisser les pensions

Voulue par Emmanuel Macron pour compenser des baisses de cotisations sur les salaires, la hausse de la CSG a entrainé en 2018 une diminution inédite des pensions de retraite, selon une étude publiée vendredi par la Drees.
(Crédits : FRANCOIS LENOIR)

Coup d'arrêt pour les retraites: après des années d'augmentation régulière, portée par l'arrivée d'anciens travailleurs aux "carrières plus favorables", la pension moyenne nette a fléchi en 2018 sous le coup des décisions de l'exécutif.

Hausse la CSG

D'abord en raison de l'absence de revalorisation dans les régimes de base, à commencer par l'Assurance vieillesse de la Sécu, ce qui a ralenti la progression de la pension moyenne brute à 0,7% (1.432 euros, majoration pour enfants incluse), contre 2,1% en 2017.

Ce maigre gain a toutefois été effacé par la hausse du taux de CSG pour près de 60% des retraités: après prélèvements sociaux, la pension moyenne nette ressort ainsi en baisse de 0,7%, à 1.318 euros (majoration pour enfants incluse).

Lors de la crise des "gilets jaunes", le gouvernement est revenu sur cette mesure, en créant début 2019 un nouveau taux "intermédiaire" de CSG pour environ 30% des retraités.

Ecart stable entre les hommes et les femmes

L'étude de la Drees montre par ailleurs que l'écart entre hommes et femmes est resté stable, de l'ordre de 38% pour la retraite brute "de droit direct", ramené à 24% en ajoutant les pensions de réversion. L'âge de départ n'a pas non plus varié, à 62 ans et 1 mois, les femmes partant en moyenne 7 mois plus tard que les hommes.

La somme totale des pensions versées en 2018 a pourtant crû de 2,4%, à 321,4 milliards d'euros, soit 13,7% du produit intérieur brut (PIB) du pays. Cette hausse, plus forte qu'en 2017, est liée à la démographie: la France comptait fin 2018 quelque 218.000 retraités de plus en un an, soit près de 16,4 millions. Réversion incluses, ils étaient même plus de 17,4 millions, dont 1,6 million résidant à l'étranger.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 14
à écrit le 16/06/2020 à 2:08
Signaler
Macron donne d une mais et ils prend de l autres la csg sur les retraites c est la politique des pourries les retraitées payés très chers l arrive des socialistes comme hollande et le président Macron de droite avec Macron plus tes pauvres plus ils ...

à écrit le 15/06/2020 à 11:13
Signaler
À nous 2, mon épouse et moi, nous cumulons entre Pension et complémentaire de Retraite l'énorme somme de 1900€/mois et lorsque nous avons payé, à partir de 3 de chaque mois et jusqu'au 20, toutes les obligations, souvent peu utilent comme les multipl...

à écrit le 15/06/2020 à 4:20
Signaler
CSG augmentée, indexation bloquée, l’état cupide et sans morale vole impunément ses anciens qu’il méprise. Dans quel pays vit-on ? Soi-disant le plus généreux du monde ? Cela dépend pour qui apparemment.

à écrit le 14/06/2020 à 7:39
Signaler
Pour moi la hausse de la CSG a été plus pour compenser l'arrêt de ISF mais ça personne ne l'a dit.

à écrit le 13/06/2020 à 20:25
Signaler
Il faut que TOUTES les retraites soient indexées, soit sur les salaires, soit au minimum sur l'inflation pour conserver leur pouvoir d’achat. La réindexation doit s'appliquer à TOUS. Serait-il équitable (ou même légal) d’avoir une valeur du point d...

à écrit le 13/06/2020 à 20:08
Signaler
Les retraites sont quasiment bloquées de puis 2013 avec hollande plus les promesses de Jupiter Le Roy des très riches si je suies élu je touche pas aux retraites ils a fait que ça ? Pour 2022 Jupiter vas passe pour 5 ans les retraités c est 320 mill...

à écrit le 13/06/2020 à 16:16
Signaler
Celà va sans doute satisfaire tous ceux les jaloux qui veulent baisser les pensions pour "contribuer à la solidarité nationale". Je confirme donc qu'en étant expatrié les retraités ont cet avantage de ne pas voir leur pouvoir d'achat baisser en n'acq...

le 25/11/2020 à 16:27
Signaler
je ne suis pas expatrie mais revenue modeste; mais je ne paye plus d impots ni de c s g : sauf la taxe tv:: je n aine pas l autorité de macron : mais : c est un malin ce que jene paye plus : je le payerais ou mes enfants et petit enfant le payerons p...

à écrit le 13/06/2020 à 15:58
Signaler
1200 euros brut de retrait sécu, 40 ans de travail, pas un jour de congés maladie ou de chômage. Cadre heureusement j' ai et ma société ont cotisé au maxi à l AGIRC. Depuis 5 ans perte de pouvoir d achat 10%, (points retraite bloqué, inflation, CSG,...

le 13/06/2020 à 19:56
Signaler
"1200 euros brut de retrait sécu" Sur combien ?

à écrit le 13/06/2020 à 14:30
Signaler
en comparaison rene Dosiere vient de publier les augmentations de salaire en deux ans Ministere travail + 11 % AFFAIRES etrangeres+70% economie et finance 39% secretariat etat aux armées 71.

à écrit le 13/06/2020 à 14:24
Signaler
Ouarf ! Ben oui quelle découverte ! On augmente les prélèvements obligatoires sur une base brute qui n'est plus indexée...! Donc les retraités ont perdu des 2 cotés. Voir d'un troisième puisqu'ils avaient voté en masse pour Macron....! Gage qu'en 20...

à écrit le 13/06/2020 à 14:24
Signaler
Ouarf ! Ben oui quelle découverte ! On augmente les prélèvements obligatoires sur une base brute qui n'est plus indexée...! Donc les retraités ont perdu des 2 cotés. Voir d'un troisième puisqu'ils avaient voté en masse pour Macron....! Gage qu'en 20...

à écrit le 13/06/2020 à 11:17
Signaler
Par contre Rene DOSIERE a constaté des augmentations de salaire dans les ministeres jusqu'a 70% Bercy 30% en deux ans une augmantation des frais de taxi de 65 % etc que font les medias pour nous informer ,,,,????

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.