Télétravail, couvre-feu, commerces... ce qui va changer mercredi

La troisième phase du déconfinement arrive mercredi. Les Français retrouveront encore un peu plus de liberté, avec un couvre-feu élargi et la possibilité de retourner à l'intérieur des restaurants, salles de sport et marchés. Le 9 juin marque également une évolution de la politique autour du télétravail.
Les établissements pourront rouvrir leurs terrasses à 100%, et accueillir des clients à l'intérieur, à 50% de leur capacité.
Les établissements pourront rouvrir leurs terrasses à 100%, et accueillir des clients à l'intérieur, à 50% de leur capacité. (Crédits : Reuters)

Plus que deux jours avant l'étape trois (l'avant-dernière) du déconfinement en France. Le retour « à la vie normale » s'intensifie de nouveau, au moment où « tous les indicateurs sont au vert », selon le ministre de la Santé Olivier Véran dimanche 6 juin. Avec 5.070 nouveaux cas dimanche 6 juin selon Santé publique France, la France se rapproche en effet de la barre symbolique des 5.000 cas, que les autorités souhaitaient passer depuis le début de l'année 2021.

Assouplissement du télétravail

De ce fait, les règles encadrant le télétravail vont ainsi être assouplies à compter du 9 juin, afin de permettre aux salariés de revenir progressivement dans les entreprises. « Grâce à l'amélioration de la situation sanitaire, à partir du 9 juin on va redonner des marges de manœuvre aux entreprises pour définir entre la direction et les représentants des salariés un nombre minimum de jours de télétravail par semaine », a déclaré la ministre du Travail sur Sud Radio le 27 mai.

Elisabeth Borne a confirmé le 4 juin l'allègement du protocole sanitaire dans les entreprises et détaillé le plan de sortie de crise. « On laisse les entreprises en discuter , mais à titre de repère, pour la fonction publique, on va passer à 3 jours de télétravail », a précisé la ministre du Travail.

Lire aussi 9 mnDu bonheur dans le télétravail : le bien-être s'invite dans l'entreprise à distance

Couvre-feu à 23 heures

D'autre part, le couvre-feu va être décalé à 23 heures. Mis en place en octobre 2020, le couvre-feu - qui a changé plusieurs fois d'heure - est passé de 19 heures à 21 heures le 19 mai dernier, lors de l'étape 2 du déconfinement. Ce mercredi, les Français gagnent ainsi deux heures de plus de liberté, avant que cette restriction disparaisse totalement, si les indicateurs restent bons, le 30 juin. Entre 23 heures et 6 heures du matin, une attestation de déplacement restera toujours nécessaire pour justifier de ses déplacements.

Lire aussi 2 mnPas de déconfinement mais un assouplissement du couvre-feu de 19 heures

Ouverture élargie des établissements

Cet assouplissement du couvre-feu va de pair avec la réouverture élargie des bars et des restaurants. Les établissements pourront rouvrir leurs terrasses à 100%, et accueillir des clients à l'intérieur, à 50% de leur capacitéDedans comme dehors, la règle de six personnes maximum par table est de rigueur. Les cinémas, théâtres et musées pourront quant à eux augmenter le nombre de spectateurs et visiteurs à 65% de leur capacité initiale contre une jauge fixée à 35% lors de la phase 1, le 19 mai.

De plus, pour les magasins et les marchés intérieurs, la jauge d'accueil passe de une personne par surface de 8m² à une personne tous les 4m², alors que la jauge est levée pour les marchés extérieurs. Les salons et foires peuvent rouvrir à condition de n'accueillir que 50% de leur capacité initiale au maximum, avec un plafond de 5.000 personnes maximum.

Au-delà de 1.000 personnes présentes à un événement, le pass sanitaire - contenant la preuve d'une vaccination, d'un test négatif ou d'une immunité contre le Covid-19 - devient obligatoire.

Lire aussi 5 mnAccord sur le pass sanitaire européen qui devrait être mis en place le 1er juillet

Enfin, les établissements sportifs couverts (salles de sport, piscines d'intérieur, gymnases...) rouvrent avec une jauge de 50% de leur capacité. Une distance de deux mètres entre chaque client devra être respectée. Les sports de combat ne sont, donc, pour l'instant autorisés qu'en extérieur. Les casinos, parcs d'attraction et thalassos vont également pouvoir rouvrir mercredi.

Pas de changement pour le port du masque

En ce qui concerne le port du masque, les consignes restent les mêmes. Interrogé le 17 mai sur BFMTV, le ministre de la Santé, Olivier Véran a assuré qu'une levée progressive de l'obligation du port du masque serait « rapidement envisagée » si la circulation du virus continue de baisser. « Là, tant qu'on n'a pas un niveau de couverture vaccinale adéquate, il paraît plus prudent de maintenir l'obligation de port du masque », a déclaré le ministre. Emmanuel Macron a de son côté affirmé fin mai qu'il ne pensait pas que les règles sur le port du masque évoluent avant la fin du mois de juin.

Lire aussi 3 mnPort du masque: dans les bureaux, on s'adapte et on avait souvent anticipé

(Avec AFP, Reuters)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.