Un Français sur quatre convaincu par les discours de Macron et Philippe (sondage)

 |   |  256  mots
D'après une enquête Harris Interactive, les discours de Macron et de Philippe ont laissé plutôt perplexe un sondé sur quatre.
D'après une enquête Harris Interactive, les discours de Macron et de Philippe ont laissé plutôt perplexe un sondé sur quatre. (Crédits : Reuters)
Si le discours de politique générale du Premier ministre et celui de chef de l'Etat au Congrès ont, au vue du vote de confiance, convaincu une bonne partie des députés de l'Assemblée nationale, les Français interrogés (d'après une enquête Harris Interactive) se montrent plus perplexes.

Les discours d'Emmanuel Macron au Congrès et celui du Premier ministre Edouard Philippe ont-ils convaincu ? La majorité des sondés sont restés perplexes semble-t-il. C'est ce que révèle une enquête Harris interactive pour RMC/Atlantico publiée mercredi.

Seuls 26% des interrogés - soit un peu plus d'un sondé sur quatre- ont jugé le discours du chef de l'Etat, donné lundi à Versailles, convaincant. Pour le Premier ministre et son discours de politique générale à l'Assemblée nationale, c'est un tout petit plus puisque 27% des sondés y ont été sensibles.

Plus de la moitié des sondés s'attend à une hausse d'impôts

Et si l'on se recentre sur les électeurs d'Emmanuel Macron seulement, la moyenne est légèrement dépassée puisque 55% des sondés se sont déclarés convaincus, 12% non convaincus, et 33% sans opinion.

Du point de vue du contenu cette fois, les propositions du Premier ministre sur le pouvoir d'achat ont remporté une large adhésion, avec 80% d'opinion favorables pour la baisse de la taxe d'habitation promise d'ici la fin du quinquennat et 79% pour la revalorisation de l'allocation adulte handicapé et du minimum vieillesse prévue dès l'année prochaine.

Enfin, en ce qui concerne la fiscalité, plus de la moitié des sondés (52%) anticipent une hausse de leurs impôts avec l'arrivée de ce nouveau gouvernement.

_______________

*L'enquête Harris interactive pour RMC/Atlantico a été réalisée en ligne mardi selon la méthode des quotas auprès de 978 personnes.

(avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/07/2017 à 18:24 :
Le bel ara jupitérien nous sort du blabla depuis des mois. La réussite découvre comme un benêt que le rien que je suis avait vu. Un budget 2017 fait à la louche, des magouilles et des bidouilles Mais le rien d'après le jules césar moderne va être tondu et méprisé comme sous le règne du précédent commentateur politique pas de bol. Où est le changement? Après la com, les coups de bâtons CGS, taxes cachés en hausse. A quand les sanctions pour parjures? A quand la modernité?
a écrit le 06/07/2017 à 8:11 :
Un Français sur quatre convaincu par les discours de Macron et Philippe ...

Voila la confirmation de ce que Macron est le Président le plus mal élu de la 5ème République, il n'a que 25 % des Français qui lui font confiance ;

C'est aussi la confirmation que Philippe Edouard n'a pas de légitimité à être 1er ministre, il est seulement légitime pour faits de trahisons de sa famille politique.
a écrit le 05/07/2017 à 18:06 :
les paroles ne sont que l ombre de l action... a beau parler(comme les autres) n ont cure de bien faire
a écrit le 05/07/2017 à 17:54 :
Après de longs débats suivis des primaires et des élections présidentielles , Macron devenu président face à de médiocres candidats se trouve aux prises des réalités .Notre personnel politique est d'un niveau très moyen du coup l'offre peu intéressante il est donc inutile de s'en prendre aux Français qui se sont déplacés pour aller voter .
a écrit le 05/07/2017 à 17:20 :
Assumez votre vote les moutons de panurge ou comme dirait notre grand De Gaulle
les veaux !
a écrit le 05/07/2017 à 17:20 :
Assumez votre vote les moutons de panurge ou comme dirait notre grand De Gaulle
les veaux !
a écrit le 05/07/2017 à 16:17 :
Et toujours ce fossé, même si ce n'est qu'un sondage ais de part le nombre d'outils de production que macron a derrière lui on peut penser que un sur quatre c'est largement surestimé, entre la volonté populaire et celle des personnes payés chèrement pour être soit disant nos représentants.

Depuis la trahison du référendum de 2005 ces compromissions flagrantes ça ne passe plus.
Réponse de le 05/07/2017 à 19:12 :
Cela est vrai, ça ne passe plus, les belles envolées, le train de vie des "élites": les citoyens ne se laissent pas impressionner par le faste de Versailles , des assemblées, les ors inutiles de la République en complet décalage avec ce qu'il faut faire pour en respecter les principes et obligations de Liberté, Egalité, Fraternité.
On en est vraiment loin quand ce sont toujours les mêmes qui trinquent : retraités modestes, tout petits propriétaires fonciers ( dont ces petits revenus complètent de pauvres retraites), les indépendants, aussi!
Et si ce gouvernement puisait plutôt dans les capitaux évadés fiscaux, et s'il séparait- enfin!- les activités des banques d'affaires et d'investissement, il y a bien trop de laxisme dans les sujets capitaux!
Que les économies commencent en haut de l'Etat, en haut de la pyramide...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :