Vaccins contre le Covid-19 et problèmes cardiaques : les bénéfices l’emportent sur les risques estime l’OMS

L'Organisation mondiale de la santé reconnait un possible lien entre l'injection du vaccin à ARN messager, utilisé par BioNTech-Pfizer et Moderna notamment, et des rares cas d'inflammation au niveau du cœur. Néanmoins, les bénéfices surpassent largement les risques encourus, l'épidémie ayant déjà fait plus de 4 millions de morts dans le monde.

3 mn

Les bénéfices des vaccins à ARN messager l'emportent sur les risques faibles de souffrir d'une inflammation cardiaque, annonce le 9 juillet un comité consultatif de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).
Les bénéfices des vaccins à ARN messager l'emportent sur les risques faibles de souffrir d'une inflammation cardiaque, annonce le 9 juillet un comité consultatif de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). (Crédits : TATYANA MAKEYEVA)

Alors que plus de trois milliards de doses de vaccins anti-Covid ont été administrées dans le monde, selon un comptage de l'AFP le 29 juin, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) reconnaît un lien "probable" entre des rares problèmes cardiaques et les vaccins à ARN messager (BioNTech-Pfizer, Moderna, CureVac). Toutefois, l'organisation insiste sur le fait que les bénéfices de ces vaccins l'emportent sur les risques faibles de souffrir d'une inflammation cardiaque, dans un communiqué vendredi.

Les experts du Comité consultatif mondial de l'OMS pour la sécurité des vaccins indiquent que des cas de myocardite - une inflammation du muscle cardiaque - et de péricardite - une inflammation de la membrane enveloppant le cœur - ont été signalés dans plusieurs pays, notamment aux Etats-Unis. La myocardite est une maladie rare, qui est généralement déclenchée par un virus, estiment les experts. Elle se traduit le plus souvent par une douleur à la poitrine, et est souvent traitée en administrant des anti-inflammatoires, ou si nécessaire en procurant un soutien en oxygène.

Lire aussi 3 mnContre le variant indien, Pfizer et Moderna devraient rester efficaces

De rares cas chez les jeunes hommes

"Les cas rapportés sont généralement survenus dans les jours qui ont suivi la vaccination, plus fréquemment chez les jeunes hommes et plus souvent après la deuxième dose des vaccins à ARN messager contre le Covid-19", ont-ils indiqué.

Néanmoins, les experts rappellent que les avantages des vaccins à ARN messager l'emportent largement sur les risques puisqu'ils réduisent les hospitalisations ainsi que les décès liés à cette maladie. La pandémie ayant déjà fait au moins 4.013.756 morts dans le monde depuis l'apparition de la maladie fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP le 9 juillet.

De plus, selon les experts, les données disponibles suggèrent que l'évolution immédiate de la myocardite et de la péricardite après la vaccination est généralement légère et répond aux traitements.

"Un suivi est en cours pour déterminer les effets sur le long terme", précisent-ils.

Les premiers cas de myocardite été signalés en Israël, où la campagne d'immunisation a été plus rapide que dans la majorité des pays. De plus, le 23 juin, les autorités sanitaires américaines avaient alerté sur ce possible lien, chez des adolescents et de jeunes adultes.

Le Comité pour l'évaluation des risques en matière de pharmacovigilance de l'Agence européenne des médicaments (EMA) a examiné de son côté, entre le 5 au 8 juillet, les dernières données venant d'Europe et a confirmé l'existence d'une relation de causalité possible entre ce problème cardiaque et les vaccins à ARN messager, selon l'OMS.

Déboires d'Astrazeneca

Cette annonce n'est pas sans rappeler les déboires depuis début avril d'Astrazeneca - qui lui n'utilise pas la technique de l'ARN messager - après plusieurs cas de thromboses survenus suite à l'injection du vaccin du laboratoire anglo-suédois. Face à la défiance que cette annonce a entrainé, AstraZeneca est en perte de vitesse depuis plusieurs mois.

Néanmoins, le laboratoire a confirmé le 23 juin son efficacité contre le variant Delta qui frappe de nombreux pays. "Les données de l'autorité sanitaire britannique (...) ont démontré que deux doses du vaccin Covid-19 AstraZeneca sont efficaces à 92% contre l'hospitalisation face au variant Delta et n'ont été suivies d'aucun décès parmi les personnes vaccinées", a indiqué le laboratoire dans un communiqué.

Lire aussi 6 mnAstraZeneca, en plein déboires, assure que son vaccin est efficace à 92% contre le redoutable variant Delta

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 16
à écrit le 08/12/2021 à 13:12
Signaler
Après ma vaccination PFIZER sans réactions, plusieurs épisodes de tachycardie jusqu'à 140 passés rapidement sauf le dernier au 29 Novembre démarré à 15hr jusqu'à 2 hr du matin, donc tension augmente en même temps suite au stress. J'appréhende donc l...

à écrit le 26/11/2021 à 23:18
Signaler
Les chiffres'sont encore une fois trafiqués, il y a eu bien moins de 4 millions de morts dûs au covid, et les cas de problèmes cardiaques dûs aux vaccinations sont bien supérieurs, des tas de gens, surtout des jeunes, tombent suite a la vaccination, ...

à écrit le 29/10/2021 à 15:00
Signaler
Dès la 1ère vaccination avec Pfizer, j'ai ressenti une arythmie cardiaque apparaître, suivie par une insuffisance cardiaque avec une forte diminution de la fraction d'éjection (FEVG) détectée lors d'une consultation; cela fait 3 mois que ça dure sans...

le 05/12/2021 à 10:40
Signaler
Idem pour moi.. j'en ai parlé au médecin qui m'a dit que j'avais une valve un "peu lâche" depuis 2017 (sans aucun problème avec un petit traitement) ; vaccin fait en mai 2021 puis juin .. et grosse arythmie en juin 2021 = soins intensifs et hospitali...

à écrit le 10/07/2021 à 19:56
Signaler
C'est la vie! Parfois tu tires le mauvais numéro...t'es pas du bon côté du manche etc..

à écrit le 10/07/2021 à 19:25
Signaler
Bref! Nous savons ce qui y a dans les seringues mais nous ne savons rien du virus...un feuilleton a épisode avec rebondissement...on connaît!

à écrit le 10/07/2021 à 18:32
Signaler
""les experts rappellent ,De plus, selon les experts " Des noms , train de vie , compte en banque, évolution des revenus avant et pendant ce covid ,vérifier la connivence possible avec des labos etc...

à écrit le 10/07/2021 à 18:23
Signaler
Aie confiance... Qui imaginerait le Conseil de sécurité financé par l'industrie de l'armement ? Pourtant, de grands laboratoires pharmaceutiques contribuent au financement de l'OMS. De même, son principal donateur, la fondation Bill et Melinda Gates...

à écrit le 10/07/2021 à 15:25
Signaler
Un petit oiseau me dit qu'avec l'OMS, depuis le départ, le bénéfice l'emporte toujours sur le risque. Ok ! Mais le bénéfice de qui ?

à écrit le 10/07/2021 à 15:16
Signaler
En effet, les bénéfices de l'OMS et des labos l'emportent sur tout le reste...

à écrit le 10/07/2021 à 13:33
Signaler
Un lien vers l'étude de l'OMS? On aurait enfin une étude qui distingue les bénéfice/risque par tranche d'âge de 5/10 ans avec les comorbidités, les zones géographiques et avec des groupes témoins en double aveugle? A t'on inoculé le virus aux vacciné...

à écrit le 10/07/2021 à 13:29
Signaler
"Vaccination et problèmes cardiaques : les bénéfices l'emportent sur les risques" ... sauf quand vous êtes dans la catégorie des risques et que ça vous tombe dessus . Et en plus, cet argument édifiant, étayé par rien du tout, vient de l'OMS, dont l...

à écrit le 10/07/2021 à 11:27
Signaler
Il suffit d'y "croire" pour être rassuré, mais il faut nous le répéter souvent car il y a des moments où l'on doute! Bref il faut continuer a convaincre par voie publicitaire!

à écrit le 10/07/2021 à 10:54
Signaler
vacciner en pleine pandémie serait il a l origine des variants ? de surcroit la compétition des laboratoires avec soutient politique sans recul !

le 10/07/2021 à 12:50
Signaler
Evidemment ! C'est de la sélection artificielle ! Par opposition à la sélection naturelle de Darwin. En bloquant les souches anciennes on favorise les nouvelles souches non bloquées. Ainsi, Pfizer est en train de mettre au point un nouveau vaccin ...

à écrit le 10/07/2021 à 10:09
Signaler
" les bénéfices surpassent largement les risques " Oui ça on l'avait bien compris, merci ! ^^

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.