Algérie : arrestation de Ali Haddad, ancien président du patronat

 |   |  307  mots
Ali Hadad a été arrêté à un poste frontière entre l'Algérie et la Tunisie dans la nuit du 30 au 31 mars 2019
Ali Hadad a été arrêté à un poste frontière entre l'Algérie et la Tunisie dans la nuit du 30 au 31 mars 2019 (Crédits : Hady Photos)
Selon l’AFP, l’homme d'affaires et ancien patron des patrons algériens, Ali Haddad, un proche du président Abdelaziz Bouteflika, a été arrêté dans la nuit à un poste-frontière avec la Tunisie. Une source sécuritaire algérienne ayant requis l'anonymat a confirmé cette information de médias locaux.

Cette arrestation, annoncée par le site internet du quotidien francophone El Watan, puis par le site d'information TSA (Tout sur l'Algérie), a également été confirmée sous couvert d'anonymat par un journaliste de la chaîne d'information Dzaïr News, propriété du groupe médiatique de M. Haddad.

Les deux sources ont dit à l'AFP ne pas connaître les raisons de cette arrestation. Contesté depuis le début du mouvement qui agite l'Algérie, M. Haddad avait démissionné jeudi de la présidence du Forum des chefs d'entreprise (FCE), principale organisation patronale devenue au fil des ans un instrument de soutien politique au chef de l'Etat. Il y avait été élu en novembre 2014 et avait à cette occasion reconnu être proche notamment de Saïd Bouteflika, frère et conseiller d'Abdelaziz Bouteflika.

Patron de groupes de travaux publics et de média

Après avoir soutenu la candidature de M. Bouteflika à un quatrième mandat lors de la présidentielle d'avril 2014, l'organisation avait suivi M. Haddad pour appeler à un cinquième mandat du président. C'est précisément l'annonce de cette candidature qui a provoqué des manifestations à travers l'Algérie pour réclamer son départ et celui du régime.

Agé de 54 ans, M. Haddad est le fondateur et toujours PDG d'ETRHB Haddad, principal groupe privé de travaux publics d'Algérie. Il a fondé et dirige aussi le groupe Média Temps Nouveaux, éditeur de deux quotidiens arabophone et francophone et détient les chaînes, de télévision Dzaïr News et Dzair tv.

Il est également propriétaire et président du club de football de l'USM Alger (Union sportive de la Médina d'Alger).

Une source judiciaire a indiqué que M. Haddad ne faisait l'objet ni d'un mandat d'arrêt, ni d'une interdiction de sortie du territoire (IST).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/04/2019 à 12:30 :
Encore un qui de chômeur analphabète en 1995 a azefoun est devenu milliardaire en dollars lui qui a quitté l’ecole En primaire et arrive difficilement à aligner 2 mots sans faire de faute est devenu par la grâce de ... ingénieur major de promo ..comment a-il fait ? Demander à Said!!!
a écrit le 31/03/2019 à 19:31 :
pourquoi ce monsieur essayait il de passer la frontière avec la Tunisie en pleine nuit ? aurait il quelque chose à se reprocher ? sentirait il le vent tourner en Algérie? l'Algérie ne serait elle plus propice pour faire des affaires ?
Réponse de le 01/04/2019 à 4:10 :
Il n'est pas interdit de faire du tourisme la nuit.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :