Avec plus de 159 milliards de dollars, le marché du jeu surpasse l'industrie musicale

 |  | 588 mots
Lecture 3 min.
L'Asie-Pacifique domine le marché mondial du jeu, avec 72,2 milliards de dollars de revenus générés en 2019. Un montant qui devrait passer à 78,3 milliards de dollars en 2020 alors qu'il n'était « que » de 36 milliards de dollars en 2017.
L'Asie-Pacifique domine le marché mondial du jeu, avec 72,2 milliards de dollars de revenus générés en 2019. Un montant qui devrait passer à 78,3 milliards de dollars en 2020 alors qu'il n'était « que » de 36 milliards de dollars en 2017. (Crédits : DR)
L'industrie mondiale du jeu est en plein essor et devrait atteindre de nouveaux sommets en 2020 malgré la crise liée au Covid-19. Elle devrait dépasser les 159 milliards de dollars, soit une hausse de +4,8% par rapport à l'année précédente.

L'industrie du jeu ne s'est jamais aussi bien portée au niveau mondial. Après une hausse d'environ +9,5% de ses revenus entre 2018 et 2019, passant de 138,7 à 152 milliards de dollars, une nouvelle augmentation est attendue pour cette année 2020 d'après un rapport publié par SafeBettingSites.com, plateforme en ligne recensant les sites de paris réglementés. Il y est prédit des revenus à 159,3 milliards de dollars, soit +4,8% par rapport à 2019.

Si ces prévisions se révélaient vraies, les revenus 2020 de l'industrie du jeu seraient ainsi trois fois plus importants que ceux de l'industrie de la musique, établis à 57 milliards de dollars en 2019. Et même quatre fois plus élevés que ceux de l'industrie du box-office (43 milliards de dollars en 2019). Le document se projette encore plus loin, estimant le taux de croissance annuel du secteur à +9% pour la période entre 2018 et 2022. Cela placerait sa valeur à environ 196 milliards de dollars à cette échéance.

Plusieurs facteurs sont à l'origine de cette progression récurrente. L'évolution du marché d'abord : si les consommateurs d'aujourd'hui achètent moins de jeux qu'auparavant, ils y consacrent désormais plus de temps. Pour exploiter ce potentiel, les fournisseurs de jeux ont fait passer le modèle de l'achat unique à une source de revenus récurrente. À noter également que de nombreuses améliorations ont été apportées au matériel de jeu et à l'accès Internet, ce qui a favorisé l'accessibilité entre les plateformes et les appareils.

Le jeu mobile, star du secteur

Près de la moitié des revenus de l'industrie du jeu (48%) sont attribuables au jeu mobile. Ils étaient de 45% en 2019, soit 68,5 milliards de dollars, faisant de cette catégorie le segment le plus important du jeu en ligne. Témoin de cette croissance, Google Play Store a connu une croissance de plus de 70% en glissement annuel du nombre de personnes souscrivant à des jeux. Ce segment des jeux mobiles devrait atteindre 77,2 milliards de dollars en 2020 (+13,3%). Les revenus des jeux sur console devraient également augmenter, mais dans une moindre mesure : +6,8% en glissement annuel pour grimper à 45,2 milliards de dollars. Quant aux jeux sur PC, ils progresseraient de +4,8% et comptabiliseraient 36,9 milliards de dollars de revenus.

Les jeux mobiles occupent également de plus en plus de place dans le quotidien des individus. En 2019, ils représentaient 33% du total des applications téléchargées. Au moins 50% de tous les utilisateurs d'applications sur des appareils mobiles jouent à des jeux. Cela place la catégorie au troisième rang des applications les plus utilisées, derrière les médias sociaux (67%) et les applications d'achat (56%).

Lire aussi : Le jeu vidéo, grand gagnant du confinement

États-Unis et Chine comme leaders

L'Asie-Pacifique domine le marché mondial du jeu, avec 72,2 milliards de dollars de revenus générés en 2019. Un montant qui devrait passer à 78,3 milliards de dollars en 2020 alors qu'il n'était « que » de 36 milliards de dollars en 2017. Une croissance remarquable portée par le marché chinois (34,4 milliards de dollars en 2019), largement devant le Japon qui abrite pourtant Nintendo et d'autres géants du jeu (19 milliards de dollars en 2019). Le montant du marché chinois a plus que doublé par rapport à 2014 et se trouve à son plus haut niveau jamais atteint.

Si la région Asie-Pacifique est leader sur le plan international, ce sont toutefois les États-Unis qui se placent sur la première marche des pays générant les plus hauts revenus. Avec 36,9 milliards de dollars, il sont considérés comme le plus grand marché du jeu au monde, et ce principalement grâce à l'augmentation des revenus des jeux sur console (+13,9%).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :