Canada : large victoire des Libéraux aux législatives

 |  | 250 mots
Lecture 1 min.
Justin Trudeau permet aux libéraux de reprendre le pouvoir au Canada, pays qu'ils ont gouverné durant la majeure partie du XXe siècle.
Justin Trudeau permet aux libéraux de reprendre le pouvoir au Canada, pays qu'ils ont gouverné durant la majeure partie du XXe siècle. (Crédits : Reuters)
Le parti libéral canadien de Justin Trudeau a remporté une large victoire aux élections législatives de lundi face au conservateur et Premier ministre sortant, Stephen Harper, selon des projections de l'ensemble des chaînes télévisées basées sur des résultats préliminaires.

Deux après avoir pris la tête d'un parti en pleine déconfiture après la déroute électorale de 2011, Justin Trudeau, fils de l'ancien Premier ministre Pierre Trudeau, va devenir, à 43 ans, le deuxième plus jeune chef du gouvernement de l'histoire du Canada.

Le parti libéral canadien a en effet remporté une large victoire aux élections législatives de lundi 19 octobre face au conservateur et Premier ministre sortant, Stephen Harper. Bien qu'ayant  été réélu dans sa circonscription de Calgary (ouest), ce dernier va démissionner de la tête du parti, ont annoncé les conservateurs dans un communiqué qui promet la nomination prochaine d'un dirigeant intérimaire.

La majorité absolue au Parlement pour le parti libéral canadien

Les résultats préliminaires donnent les libéraux en tête dans 31 des 32 circonscriptions des provinces de l'Atlantique (Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse, île-du-Prince-Édouard et Terre-Neuve-et-Labrador), où les conservateurs avaient remporté 14 sièges en 2011. La tendance s'est confirmée après la fermeture des bureaux de vote au Québec et dans l'Ontario, les deux principales provinces canadiennes, qui pèsent ensemble 199 des 338 sièges au parlement.

L'ampleur de la victoire de Justin Trudeau dépasse toutes les prévisions et selon les projections des principales chaînes télévisées, son parti détiendrait la majorité absolue au parlement. Justin Trudeau permet ainsi aux libéraux de reprendre le pouvoir au Canada, pays qu'ils ont gouverné durant la majeure partie du XXe siècle.

(Avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/10/2015 à 12:22 :
Maintenant au tour de Marine que l'on veut diaboliser pour garder le pouvoir que pour le pouvoir
a écrit le 20/10/2015 à 11:57 :
Mauvaise nouvelle pour le F-35 Canadien
a écrit le 20/10/2015 à 9:25 :
"bien qu'ayant été réélu dans sa circonscription, Harper dernier va démissionner de la tête du parti conservateur" ??? Rien de plus normal dans la vieille tradition anglaise. Mais bon, dans un pays (la France) où un type condamné pour abus de biens sociaux (Juppé) peut être candidat à la présidence, il est sans aucun doute difficile de comprendre que des gens (Harper en l'occurence) puissent avoir des valeurs morales :-)
Réponse de le 20/10/2015 à 11:02 :
Sans oublier les ex-présidents (Sarkozy) revanchards qui veulent se représenter à nouveau. Sans oublier non plus ceux qui ont eu les Français à l'usure (Mitterrand, Chirac). Sans doute est-ce lié à la tradition française de l'amour galant. Faire la cour jusqu'à ce que la Belle cède.
Au moins chez les Anglo-saxon, quand on perd on tire sa révérence. Tellement plus class!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :