Chine : la politique « Zero Covid » de Xi Jinping continue de fragiliser l'économie

Les dépistages, les quarantaines et les confinements à répétition pèse lourdement sur l'activité chinoise mais aussi sur la demande entraînant une baisse des prix des marchandises en septembre. De leur côté, les milliardaires, dont certains subissent les conséquences de la crise de l'immobilier qui touche le pays, ont vu leur nombre chuter.
L'indice PPI, qui mesure le coût des marchandises sorties d'usine, était, le mois dernier, en baisse de 1,3% sur un an en Chine.
L'indice PPI, qui mesure le coût des marchandises sorties d'usine, était, le mois dernier, en baisse de 1,3% sur un an en Chine. (Crédits : Thomas Peter)

La politique « Zero Covid » continue de peser sur l'économie chinoise. Chaque jour, la population est soumise à des dépistages, des quarantaines obligatoires continuent d'être imposées aux personnes testées positives ainsi que des confinements quand des cas font leur apparition. En conséquence, les Chinois consomment moins et l'activité patine.

Ce qui s'illustre au travers des chiffres officiels des prix à la production communiqués par le Bureau national des statistiques (BNS), ce mercredi. L'indice PPI, qui mesure le coût des marchandises sorties d'usine, était, le mois dernier, en baisse de 1,3% sur un an. Lorsque cet indice est dans le rouge, cela traduit généralement une faible demande et un poids sur le bénéfice des entreprises. Déjà en septembre, les prix à la production, s'ils avaient gagné 0,9% connaissaient un rythme de progression le plus faible en un an.

Par ailleurs, les exportations du pays ont connu en octobre leur premier repli depuis 2020, sous l'effet de ces restrictions sanitaires et d'une menace de récession mondiale.

Plus largement, cette situation inquiète à l'échelle internationale.  « Les paris sur la réouverture prochaine de la Chine ont pris du plomb dans l'aile alors que les cas de Covid ont bondi dans la province du Guangdong », souligne Edward Moya d'Oanda. « L'optimisme concernant une éventuelle réouverture de la Chine a fait place à la compréhension que toute perspective de réouverture pourrait prendre des mois », abonde Michael Hewson, analyste chez CMC Markets. « Les dernières données commerciales de la Chine ont également souligné la faiblesse de l'économie », poursuit-il.

Lire aussiLe ralentissement en Chine plombe les prévisions de croissance du FMI en Asie-Pacifique

Flambée des cours du porc

De son côté, l'indice des prix à la consommation, principale jauge de l'inflation, s'est inscrit en octobre en hausse de 2,1% sur un an, après 2,8% un mois plus tôt. Ce qui préoccupe particulièrement les autorités chinoises car cette hausse concerne surtout les cours du porc, tirés à la hausse par une épidémie de peste porcine qui a décimé le cheptel chinois en 2019. Ils ont ainsi bondi en octobre de 51,8% sur un an. D'un mois à l'autre, le prix de la viande la plus consommée de Chine prend encore 9,4%, malgré une intervention des autorités sur le marché pour enrayer cette flambée. Toutefois, depuis l'invasion russe de l'Ukraine, la Chine est relativement épargnée par la flambée mondiale des prix dans l'alimentaire.

Le nombre de milliardaires en forte baisse

Parallèlement, la Chine traverse une crise sans précédent dans l'immobilier, historiquement un moteur de la croissance. En témoigne l'immense perte encaissée par la développeuse immobilière Yang Huiyan, qui dirige la holding Country Garden. Elle a perdu 15,7 milliards de dollars cette année. Si elle est la milliardaire chinoise à avoir perdu la plus grande fortune personnelle, elle n'est pas la seule. Pony Ma, fondateur du géant de la high-tech Tencent, a lui vu 14,6 milliards s'envoler. Zhang Yiming, fondateur de ByteDance, maison-mère du réseau social TikTok, est à la deuxième place des milliardaires chinois, mais sa fortune a chuté de 28% à 35 milliards, alors que la valeur de sa compagnie est en baisse. Seul Zhong Shanshan, fondateur de l'entreprise d'eau en bouteilles Nongfu Spring, et qui reste le Chinois le plus riche cette année encore, a vu sa fortune augmenter de 17% à 65 milliards de dollars. Le fondateur d'Alibaba, Jack Ma, a, lui, dégringolé de la 5e à la 9e place après avoir perdu 29% de sa fortune, à 25,7 milliards.

De manière générale, le nombre de milliardaires en Chine a connu cette année sa plus forte baisse en 24 ans. Selon le classement établi par le cabinet chinois Hurun et publié mardi, 1.305 personnes en Chine ont une fortune estimée à au moins 5 milliards de yuans (691 millions de dollars), un chiffre en recul de 11% sur un an. Leur fortune cumulée avoisine les 3.500 milliards de dollars, en baisse de 18%. Tant en nombre de milliardaires qu'en fortune cumulée. Ainsi, près de 300 Chinois qui faisaient partie de cette liste l'an dernier n'y sont plus désormais, la plupart dans le secteur de l'immobilier, en crise en Chine depuis 2020. Le président du géant de l'immobilier Evergrande, Xu Jiayin, a, notamment, quitté le classement des 100 plus riches, rétrogradé à la 172e place alors que son entreprise croule sous une dette de 300 milliards de dollars.

Le Fonds monétaire international (FMI) prédit une croissance de 3,2% cette année en Chine, ce qui serait son rythme le plus faible en quatre décennies, hors pandémie.

(Avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 11
à écrit le 11/11/2022 à 8:30
Signaler
C'est la chance pour les USA, malgré leur Président sénile (mais aux USA, ce sont les militaires qui ont le vrai pouvoir), que la Chine ait un Président entêté, devenu incapable d'écouter son peuple et d'analyser les faits.

à écrit le 10/11/2022 à 7:22
Signaler
Bonjour La bonne question est de savoir combien de mortes cette pandémie a conduit la chine a de telle restriction... Voila se sui expliqu8le pourquoi du comment...

à écrit le 09/11/2022 à 15:58
Signaler
"fragiliser l'économie ... " " nombre de milliardaires en forte baisse "... on croit rêver !! en d'autres temps la presse aurait titré " nombre de pauvres en forte baisse " comme si cela était un critère d'évaluation pertinent de la richesse d'un é...

le 09/11/2022 à 17:26
Signaler
La richesse d un état ? La chine endettement 300% du pnb…. Mais ce sont les chinois qui détiennent leur dette comme les japonais …. À la différence des occidentaux .. l état profond c est bien la chine qui a créé le covid pour mettre à terre l Occide...

à écrit le 09/11/2022 à 15:26
Signaler
"Un siècle chinois" de Jean Tuan (C.L.C. Éditions) est une lecture incontournable pour ceux que la Chine intéresse. Il fait découvrir l'évolution de la Chine à travers le parcours du père de l'auteur. Chinois arrivé en France en 1929, il exercera le ...

à écrit le 09/11/2022 à 14:36
Signaler
Pour votre information (car La Tribune est visiblement très peu informée sur l'économie chinoise) la politique zéro Covid a permis à la Chine communiste d'avoir 300 fois moins de cas et de morts qu'en France, Europe, USA, Russie, Inde, Brésil, etc......

le 09/11/2022 à 15:15
Signaler
Le nouveau processeur 5G de Huawei est fabriqué en Chine (SMIC ou autres ) ? Dans un tout autre domaine, les batteries Li Ion (LIB), les groupes Chinois ont une longueur d'avance importante, y compris sur toute la supply chain (les matières première...

le 09/11/2022 à 18:09
Signaler
Le pays où il y a le plus de milliardaires ou le covid a été créé les chiffres tronqués , dispersé pour faire disparaître les concurrents économiques et systémiques : la chine … le pouvoir bien sûr on ne peut reprocher à 1,4 milliard de gens endoc...

à écrit le 09/11/2022 à 13:46
Signaler
Entre autres problèmes (sic!) avec les dictateurs c'est leur capacité à persister dans leurs erreurs! En même temps s'ils savaient reconnaître leurs erreurs se seraient des démocrates. Ce que ne sont pas Xi, Poutine, le fêlé de la Corée du Nord,...Tr...

à écrit le 09/11/2022 à 13:35
Signaler
Avec la crise liée au Covid 19 de nombreuses rumeurs circulent certaines mettant en cause la Chine qui serait responsable après avoir "laissé" s'échapper le virus d'un labo de Wuhan. Sans céder à ces vaines spéculations, il existe des menaces bien ré...

à écrit le 09/11/2022 à 9:16
Signaler
Certainement un des signes les plus éloquents exposant comme la crise économique qui nous frappe est d'une ampleur sans commune mesure, les chinois resserrent donc la visse sur leur population et c'est grâce aux occidentaux qu'ils ont trouvé la solut...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.