Apple : la politique « zéro Covid » en Chine retarde les livraisons de l’iPhone14 Pro

Les livraisons de l'iPhone 14 Pro seront « plus faibles qu'anticipées » après le confinement d'une usine en Chine lié aux restrictions anti-Covid. Le principal site de production d'iPhone, à Zhengzhou, « fonctionne actuellement avec une capacité significativement réduite ».
Apple produira 2 à 3 millions d'iPhone en moins ce trimestre à cause du rebond épidémique à Zhengzhou.
Apple produira 2 à 3 millions d'iPhone en moins ce trimestre à cause du rebond épidémique à Zhengzhou. (Crédits : Reuters)

Si vous avez commandé au Père Noël un iPhone 14 Pro, il n'est pas sûr que vous le trouviez sous le sapin. En effet, depuis la découverte d'un foyer de cas positifs au Covid-19, le principal site de production d'iPhone, à Zhengzhou, « fonctionne actuellement avec une capacité significativement réduite ». Résultat : selon Apple « les clients vont devoir attendre plus longtemps pour recevoir leurs nouveaux produits, nous faisons passer en priorité la santé et la sécurité des ouvriers de notre chaîne d'approvisionnement ».

Foxconn, principal sous-traitant d'Apple, est confronté depuis octobre à une hausse de cas de Covid-19 sur son immense site de Zhengzhou, la plus grande usine d'iPhone au monde. Le groupe taiwanais a annoncé dans un communiqué s'attendre à des résultats moins bons que prévu pour la fin de l'année. Elle ajoute « travailler désormais avec les autorités dans un effort conjoint contre la pandémie, afin de reprendre la production à pleine capacité aussi vite que possible ».

Lire aussiLes exportations et les importations chinoises plongent dangereusement

Des centaines d'employés se sont enfuis

Foxconn a par ailleurs annoncé sur le réseau social WeChat de nouvelles mesures pour ses employés, notamment une « bulle sanitaire » entre les dortoirs et l'usine. Les employés qui continuent à travailler seront regroupés dans trois dortoirs. D'abord confinés, des centaines d'employés exaspérés par leurs conditions de vie se sont enfuis en catastrophe de l'usine la semaine dernière. Foxconn est le plus grand employeur du secteur privé en Chine, avec plus d'un million de personnes travaillant dans ses quelque 30 usines et installations de recherche dans le pays. Situé à environ 600 km de Pékin, le site de Zhengzhou emploie jusqu'à 300.000 personnes qui vivent sur place à l'année, à « iPhone City », sorte de ville dans la ville.

2 à 3 millions d'iPhone produits en moins ce trimestre

D'autres sites de production de Foxconn, non confinés, sont sollicités temporairement ailleurs en Chine, notamment dans la province du Guangdong, base manufacturière du pays, selon Ivan Lam, analyste pour le cabinet spécialisé Counterpoint. « Cependant, la montée en puissance de la production prend du temps et le rendement global ne sera de toute façon pas conforme aux objectifs. » Selon les calculs du cabinet spécialisé TrendForce, Apple produira 2 à 3 millions d'iPhone en moins ce trimestre à cause du rebond épidémique à Zhengzhou, sur un objectif estimé à 80 millions. « Tout cela confirme les craintes de Wall Street vis-à-vis d'Apple pour ce trimestre, et constituera un fardeau cette semaine pour les valeurs technologiques », juge l'analyste Dan Ives, de la société d'investissement américaine Wedbush Securities. Apple dépend beaucoup de la Chine, où elle fait fabriquer plus de 90% de ses produits.

Apple se tourne vers l'Inde pour la production de l'iPhone 14

Pour éviter d'être soumis à ces confinements, le géant de la technologie compte débuter rapidement la production de l'iPhone 14 en Inde. Cette délocalisation  constitue un virage dans la stratégie industrielle d'iPhone qui fait le choix de bouleverser sa chaîne de valeur; la main d'œuvre étant moins coûteuse en Chine. Près de 7,5 millions d'iPhone - soit 3% de la production annuelle d'Apple - sont ainsi sorties des usines indiennes l'année dernière.

 __________

ZOOM - La Chine s'en tient « indéfectiblement » à sa politique zéro Covid

La Chine a annoncé samedi qu'elle s'en tiendrait « indéfectiblement » à sa politique zéro Covid, douchant les espoirs des marchés d'un assouplissement par Pékin, dernière grande économie à appliquer un protocole sanitaire radical, qui ne l'empêche pas d'être confrontée à une hausse des cas à l'approche de l'hiver. Pékin « s'en tiendra indéfectiblement à la politique globale du zéro Covid », a déclaré le porte-parole de la Commission nationale de la santé (NHC), Mi Feng. « À l'heure actuelle, la Chine est toujours confrontée à la double menace des infections importées et de la propagation des épidémies nationales », a argumenté Mi Feng lors d'une conférence de presse, jugeant la situation face à la pandémie « plus sombre et complexe que jamais ». Le pays a enregistré samedi une hausse des cas, avec 3.659 nouvelles infections, la plupart asymptomatiques, contre 2.000 nouveaux cas positifs mercredi. Le nombre de personnes en quarantaine dans le pays est désormais au plus haut depuis le confinement de Shanghai au printemps, note le cabinet Capital Economics, avec des foyers détectés dans plus de 50 villes.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 07/11/2022 à 9:50
Signaler
Un IPhone ? Trop cher quand d'autres produits au tiers du prix font aussi bien, voire mieux.

à écrit le 07/11/2022 à 8:54
Signaler
Comment vont donc faire tout ces cadres névrosés sans leur dernier iphone !? Ça va être chaud le truc...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.