Etats-Unis : l'activité manufacturière au plus bas en décembre

 |   |  231  mots
L'économie américaine serait entrée dans une phase de ralentissement économique à en croire l'indice ISM.
L'économie américaine serait entrée dans une phase de ralentissement économique à en croire l'indice ISM. (Crédits : © China Stringer Network / Reut)
En décembre, l'indice ISM est ressorti à son plus bas niveau depuis 2009. Il baisse de 0,4 point alors que les analystes l'attendaient en hausse de 0,4 point sur cette période.

L'activité dans le secteur manufacturier aux Etats-Unis s'est contractée en décembre pour le deuxième mois consécutif, selon l'indice des directeurs d'achat de ce secteur publié lundi par l'association professionnelle ISM.

Les analystes déçus

L'indice ISM manufacturier a cédé 0,4 point de pourcentage sur un mois pour s'établir à 48,2%, sous la barre des 50% qui marque la frontière entre contraction et progression de l'activité. Les analystes s'attendaient à une petite hausse (+0,4 point) qui n'aurait toutefois pas permis à l'indice de franchir ce seuil fatidique. L'activité manufacturière mesurée par l'ISM avait déjà calé en novembre en enregistrant sa première contraction en trois ans. Cet indice n'avait pas été aussi bas depuis juin 2009.

Pour décembre, la composante emploi est celle qui a le plus souffert en chutant de 3,2 points en un mois pour s'établir à 48,1%. Les nouvelles commandes ont, elles, augmenté de 0,3 point mais restent sous la barre des 50% (49,2%).

Le pétrole pas cher fait souffrir l'industrie américaine

Pas moins de 10 secteurs sur les 18 couverts par l'indice ont subi une contraction, notamment les textiles, les produits du cuir et ceux de l'industrie plastique, selon l'ISM.

Les directeurs d'achats interrogés dans cette enquête mentionnent le fait que l'industrie extractive continue de souffrir des bas prix des matières premières, notamment le pétrole, et que les ventes sont restées faibles.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/01/2016 à 19:36 :
Les tensions entre l'Arabie et l'Iran vont faire monter le baril. Au profit du gaz de schiste Américain. Et au détriment de la France.
Il est tout de même inquiétant que les 2 super-puissances montrent des signes de faiblesse
a écrit le 04/01/2016 à 17:22 :
Heureusement que tout va bien. Aurons nous le droit à une nouvelle correction de la croissance américaine, puis mondiale à cause de la Chine également, et à la fin de la notre? Et une hausse du chômage en France en fin d'année 2016? Ah j'oubliais le Moyen Orient qui ne va pas bien, l'Afrique du Nord, Centrale, du Sud de l'Ouest, l'Asie, l"Amérique du Sud.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :