Face à la Chine, Biden prolonge la guerre commerciale sur le photovoltaïque initiée par Trump

Face à la domination des industriels chinois sur la production de panneaux solaires, les Etats-Unis prolongent les mesures protectionnistes prises par l'administration Trump afin de favoriser la production nationale. Joe Biden doit néanmoins concilier les impératifs de la guerre commerciale avec ceux de la transition écologique.
La guerre commerciale se poursuit entre la Chine et les Etats-Unis sur le photovoltaïque.
La guerre commerciale se poursuit entre la Chine et les Etats-Unis sur le photovoltaïque. (Crédits : KEVIN LAMARQUE)

Les tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine ne sont pas apaisées avec le départ de Donald Trump de la Maison Blanche, il y a un an tout juste. Son successeur dans le Bureau ovale, Joe Biden, vient de proroger pour quatre nouvelles années les mesures de surtaxe sur les droits de douane pour l'importation de panneaux solaires. Le président américain a signé le décret ce vendredi.

Le nouveau texte fixe les droits de douane à 18 % de la valeur marchande pour les produits solaires en silicium cristallin importés qui sont utilisés pour convertir la lumière du soleil en énergie. Le précédent avait instauré une surtaxe de 30 % la première année, avec une diminution de 5 points chaque année sur une période de quatre ans. Celle-ci était sur le point de s'achever.

Lire aussi 6 mnUkraine, Taïwan : les deux guerres d'hiver de Joe Biden

Le protectionnisme perdure

Cette mesure est clairement destinée à protéger les industriels américains en réduisant la compétitivité des panneaux solaires venus de Chine, dont la production domine le marché mondial. Elles avaient été décrétées pour la première fois en janvier 2018 par Donald Trump, marquant le début d'une série de mesures protectionnistes qui avaient conduit à la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine ainsi qu'avec leurs principaux partenaires commerciaux.

En dépit des possibles mesures de rétorsion chinoises, Joe Biden a inscrit dans son décret qu'il estimait "qu'une prorogation de cette mesure de sauvegarde entraînera plus d'avantages économiques et sociaux que de coûts". Il répond ainsi à l'appel de plusieurs fabricants américains, qui avaient demandé l'extension des surtaxes, arguant qu'elles étaient toujours nécessaires pour soutenir l'industrie nationale qui a pu regagner du terrain face à la concurrence étrangère.

Lire aussi 4 mnVoitures électriques : Biden passe à la vitesse supérieure pour "dépasser la Chine"

La transition écologique s'impose

Joe Biden poursuit donc la politique protectionniste de son prédécesseur, mais au contraire de ce dernier il veut également accélérer la transition des Etats-Unis vers les énergies propres. Il ne peut donc pas complètement couper les importations et a donc mitigé son décret avec quelques aménagements.

Le texte va permettre de doubler la quantité de panneaux solaires pouvant entrer dans le pays sans droits de douane avec une franchise passant de 2,5 à 5 gigawatts sur les cellules qui composent les panneaux solaires. C'est bien plus que les 2,7 GW que les États-Unis auraient importés l'année dernière, selon le cabinet d'études énergétiques Rystad.

Certains types de produits solaires sont également exemptés de droits de douane. C'est le cas en particulier pour les panneaux à double-face "non disponible aux Etats-Unis à grande échelle", selon Abigail Ross Hopper, présidente de la fédération des industries de l'énergie solaire (SEIA). "Les responsables de l'administration sont parvenus à une solution équilibrée en maintenant l'exclusion des panneaux à double face tout en augmentant le quota pour les panneaux" importés, a-t-elle estimé dans un communiqué.

Forte de ces aménagements, l'administration Biden a déjà déclaré qu'elle entamerait des pourparlers avec le Canada et le Mexique pour augmenter les importations sans taxe en provenance de ces deux pays, qui ont fourni moins de 1 % des importations américaines l'an dernier. Preuve s'il en est que ce décret vise spécifiquement la Chine.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 6
à écrit le 06/02/2022 à 14:05
Signaler
Ne manquez pas de lire "Terres rares" de Jean Tuan chez C.L.C. Editions. Un récit épicurien et érudit qui dévoile les menaces que la Chine fait peser sur le monde. Ecrit par un observateur attentif et sans parti-pris de la Chine. Lecture édifiante ...

le 06/02/2022 à 17:22
Signaler
la chine ici, la russie la, mais jamais les usa voir l'europe dans la destabilisation du monde qui veux le controler la planette terre. et controler la finance

à écrit le 06/02/2022 à 10:16
Signaler
Toujours une politique protectionniste particulièrement puissante de la part des Etats Unis qui l'a interdit aux autres pays du monde qui continuent bêtement à le proscrire. Ils sont forts ces américains quand même hein... :-)

le 11/02/2022 à 19:27
Signaler
Biden n'est pas protectionniste mais socialiste donc drogué aux taxes!

à écrit le 05/02/2022 à 20:45
Signaler
Les panneaux solaires chinois rendent les femmes européennes stériles .C'est prouvé par des études très sérieuse de laboratoires americains . Un des organismes de contrôle sanitaires Européens interdit toutes les importations sur le continent europée...

le 07/02/2022 à 9:13
Signaler
Fabriqué en Chine je suppute, le cher panneau américain qui rend pas stérile les phâmes européenne selon les " études américaine " et la "directive européenne ".. n'avoir peur de rien et surtout pas du ridicule. Quel ( grand... ! ) roi de France pris...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.