Guerre commerciale : le vin français dans le viseur de Donald Trump ?

 |   |  529  mots
Alors que l'Union européenne et les Etats-Unis négocient un accord commercial, le président américain Donald Trump menace de taxer lourdement les vins français.
Alors que l'Union européenne et les Etats-Unis négocient un accord commercial, le président américain Donald Trump menace de taxer lourdement les vins français. (Crédits : Leah Millis)
Donald Trump a laissé entendre lundi qu'il pourrait imposer davantage de droits de douane sur le vin français, estimant que le vin américain est victime d'une concurrence déloyale.

Après la Chine ou encore l'Iran, la France ? Le président américain Donald Trump pourrait lancer une offensive douanière contre le vin français, a-t-il laissé entendre lundi 10 juin sur CNBC.

"La France taxe beaucoup le vin et nous taxons peu le vin français. Ce pays (les Etats-Unis) autorise le vin français --qui est très bon-- à entrer pour rien. Ce n'est pas juste, nous allons faire quelque chose pour (rééquilibrer) ça", a assuré le président républicain.

En novembre dernier, Donald Trump avait déjà dénoncé le déséquilibre commercial entre la France et les Etats-Unis sur les produits viticoles, dans des tweets visant Emmanuel Macron.

"La France rend les choses très difficiles pour vendre du vin américain en France et prélève de lourdes taxes douanières, alors que les Etats-Unis facilitent les choses aux vins français et n'ont que des tarifs douaniers bas. Ce n'est pas juste, faut que ça change!", s'était-il agacé sur Twitter.

Tactique de négociation

Ces nouveaux commentaires interviennent alors que les Etats-Unis et l'Union européenne sont en discussion pour trouver un accord commercial. Pour l'heure, Bruxelles ne veut pas inclure le secteur agricole dans un traité.

En tant que membre de l'Union européenne, la France ne fixe pas elle-même le niveau de taxation des produits importés. Ceci dit, il existe un déséquilibre dans les tarifs douaniers. Aux Etats-Unis, les taxes varient entre 5,3 et 14,9 cents par bouteille, en fonction de la nature du vin et du degré d'alcool, selon la Commission américaine du commerce international. En Europe, elles vont de 11 à 29 cents.

Le marché européen est toutefois loin d'être fermé aux vins américains puisque entre 2007 et 2018, les importations de vin "made in America" ont ainsi progressé de 200% en France, l'Europe étant de loin le premier marché d'exportation pour les produits américains, selon les Douanes françaises.

Le marché américain, à l'inverse, n'est pas aussi ouvert qu'il en a l'air. Les Etats-Unis reconnaissent ainsi les marques déposées mais pas les appellations d'origine, ce qui constitue un frein pour les produits français.

Trump défend ses GAFA... mais reconnaît qu'ils posent un problème

Par ailleurs, s'agissant des géants de la technologie, Donald Trump a estimé que "la personne au sein de l'Union européenne en charge de la fiscalité déteste les Etats-Unis plus que n'importe qui au monde".

"Toutes les semaines on voit qu'ils s'en prennent à Facebook et Apple et à toutes ces entreprises" américaines du secteur des hautes technologies, a-t-il souligné, en référence notamment aux velléités européennes de taxer Facebook, Google et autres multinationales du numérique non plus en fonction de la présence physique, c'est-à-dire de là où se situent leurs bureaux, mais de là où elles enregistrent leurs revenus.

Le président américain a toutefois reconnu qu'"à l'évidence, il se passe quelque chose en matière de monopole". Accusés de pratiques anticoncurrentielles, les géants technologiques américains sont aux Etats-Unis également dans le viseur des régulateurs.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/06/2019 à 23:50 :
bah de toute manière dans les comms journaux américains, ils sont d'accords aussi pour 80%, pour dire que c'est du wtf, comme si 20-30 cents de diff par bouteille, créait un écart tel que cela crée un défaut de concurrence...
De toute manière, je suis allé sur son twitter, le gars s'est plaint de la valeur de l'UE en répondant à une question de bloomberg parlant de tourisme entrant aux usa ...
a écrit le 11/06/2019 à 22:54 :
Nous avons chacun de nous les moyens de répondre à Trump. Il suffit pour ça par exemple de ne plus acheter des produits de leurs gafas. Ah ! bien sûr on ne pourra plus se pavaner et faire le beau avec le dernier smartphone dont je ne cite pas la marque. Il faut arrêter de tout mettre sur le dos de l'état ou de l'Europe. Une bonne partie du déficit du commerce extérieur dépend de notre choix individuel.
Réponse de le 12/06/2019 à 6:50 :
Exactement. Choisir Qwant pour le moteur de recherche, choisir des enseignes françaises ou européenne pour les achats en ligne, pas de compte facebook ni instagram ou autre gadgets inutiles etc... Nous avons le choix...
a écrit le 11/06/2019 à 17:20 :
A subir et c'est tout, rien à dire :
la FR n'est qu'un nain devant les USA, et l'europe n'existe pas : 27 pays en divergences sur tout et tout : le monde entier le sait, le voit,
et en profite.


Macron eurobéat naif, est prêt à céder le siège permanent de la FR au conseil de sécurité de l'ONU, à l'europe en désaccords et rivalités en tout,
pour encore !!! céder à l'Allemagne.
Réponse de le 11/06/2019 à 22:40 :
Pourquoi diffuser des fake news sur le siège de la France à l'ONU ?
a écrit le 11/06/2019 à 17:07 :
Évitez de parler de Trump et de ses US, sinon on va se poser la question; Mais que fait l'UE de Bruxelles?
a écrit le 11/06/2019 à 17:06 :
Malgré le peu de taxe sur les vins Français leurs prix au USA est horriblement cher:
une bouteille de champagne que l'on paye entre 25 et 30 € la même exactement au USA vous sera facturée entre 160 et 200 $ plus 4 à 7% de taxe local a la caisse
Réponse de le 11/06/2019 à 17:45 :
@achille, ce sont probablement les distributeurs qui se gavent. Si les gens achètent (l'image de marque du Champagne n'a pas d’équivalent) , pourquoi se priver ?
a écrit le 11/06/2019 à 13:18 :
Ne pas accorder plus d'importance qu'il n'en faut aux moulinets de Donald. Il est aux manettes depuis plus de 2 ans, le mur anti-latinos n'existe pas et bien évidemment le Mexique ne le finance pas.
a écrit le 11/06/2019 à 11:02 :
Ce qu'il faudrait taxer, c'est les kilomètres parcourus par le produit. Le changement de comportement vis à vis de la planète ne commence t-il pas par là? Mais non, on préfère le snobisme de déboucher un vin Californien à Paris, ou un Bordeaux à New York. Certains iront même jusqu'à acheter un vin Bio produit à 10000km... Sans doute retiennent-ils leur respiration pour ne pas inhaler la bouffée de CO2 associée.
a écrit le 11/06/2019 à 11:00 :
"Aux Etats-Unis, les taxes varient entre 5,3 et 14,9 cents par bouteille, en fonction de la nature du vin et du degré d'alcool, selon la Commission américaine du commerce international. En Europe, elles vont de 11 à 29 cents.". autrement dit il en va d'une quinzaine de cents d'écart de taxation par bouteille, ça fera quelques rentrées fiscales de droits de douane pour le trésor US, mais ça ne risque pas de bouleverser les ventes, d'autant plus que les distributeurs US ne sont pas obligés de répercuter intégralement cette hausse. Globalement il n'est pas aberrant qu'il y ait une certaine symétrie entre les droits de douane que subissent les produits de l'UE à l'importation aux USA, et ceux que subissent les produits US à l'importation dans l'UE (et tout le monde a ainsi intérêt à ce qu'ils soient aussi faibles que possibles voire nuls).
a écrit le 11/06/2019 à 8:56 :
Il n'y a en effet aucune raison que leur vin soit taxé, surtout qu'avec l'arrivée en force de notre bio on a une bonne longueur d'avance je pense, grâce seulement aux consommateurs hein et non aux producteurs qui continueraient de mettre plein de produits dans leur vin si on en avait pas eu assez de leur acidité.

Voilà à quoi servent des consommateurs exigeants, à avoir une longueur d'avance sur les autres mais en UE on valorise les crétins sans goût qui tirent sans cesse de ce fait l'économie vers le bas.
a écrit le 11/06/2019 à 0:28 :
"Toutes les semaines on voit qu'ils s'en prennent à toutes ces entreprises américaines du secteur des hautes technologies

Mais Mr Trump ce n'est qu'un juste retour après les multiples rançons que les entreprises européennes ont du vous payer ces dernières années. Faut pas pleurer comme ça !

Comme a dit l'autre : "rendez l'argent "
a écrit le 11/06/2019 à 0:23 :
Eh ben!... on le boira en lieu et place du Coca et des nombreux sodas, qui créent largement autant de problèmes de santé que le vin.
Réponse de le 11/06/2019 à 13:13 :
Excellente idée, du Bordeaux gazéifié.
a écrit le 10/06/2019 à 22:27 :
Taxons l'immonde coca cola qui rend obèse nos enfants
Réponse de le 11/06/2019 à 7:58 :
Le Coca Cola vendu en France y est fabriqué.
a écrit le 10/06/2019 à 22:16 :
Bien sûr Donald Trump peut décider de taxer les importations de vin français mais, ce faisant, il va contraindre ses compatriotes à boire du vin de moins bonne qualité et, sans parler de la qualité gustative, qui sera moindre, cela va créer chez bon nombre d’américains des troubles divers, en particulier gastriques, et puis, même si la France ne représente qu’un faible pourcentage de la « consommation » mondiale de produits américains, cela risque tout de même de créer une défiance envers toutes les marchandises provenant des USA, donc ce n’est pas, à mon avis, une idée très utile, ni pour la France, ni pour les États-Unis.
a écrit le 10/06/2019 à 21:49 :
Tous cela va nous amener à stopper tous ce qui est US alors GAFA pour commencer...et si nous nous retroussions les manches et créons nos propre système...le monde entier nous envie pour Ariane ,Airbus etc...le choc pétrolier nous a bie obligé de consommer autrement.
Réponse de le 11/06/2019 à 7:56 :
Ariane c'est made en Europe surtout Allemagne Italie ..., Airbus consortium européen surtout allemand, anglais, espagnol, canadien.....vous avez raison le monde entier envie l'Europe entre autre pour ces sociétés européennes.
a écrit le 10/06/2019 à 21:46 :
Vivement le prochain président j'ai envie de dire...même si il fait dzs choix qui sont bon pour l'Amérique, il gache tout avec ce genre d'annonce.Arreter l'ogre chinois ok...le reste non
Réponse de le 11/06/2019 à 8:00 :
"même si il fait dzs choix qui sont bon pour l'Amérique" Rien n'est moins sûr...
a écrit le 10/06/2019 à 21:05 :
Ca va etre complique tout ca. il y a un gros manque de vin aux Etats Unis et partout dans le monde d'ailleurs depuis deux ans, sachant que les USA sont les 1er consommateurs mondiaux de vin, ils en ont besoin. Donc, d'un, les americains continueront a acheter du Chablis, Champagne, Grand Cru Bordelais, mais aussi Beaujolais (seul plus ou moins a produire du Gamay), des vins du Val de Loire.... et de deux, d'autres pays acheteront les vins francais a la place des US, il manque du vin dans le monde.... CQFD. Vas-y Donald
a écrit le 10/06/2019 à 19:39 :
De mémoire, le deal sur le vin français était en échange des ordinateurs américains. Évidemment, le deal est mort faute de combattant, côté US. Mais il n’y a pas eu de deal sur les GAFA. Sujet assez facile à traiter en somme.
a écrit le 10/06/2019 à 19:17 :
Le meilleur vin au Monde
est Made in France ...
tant mieux si M. Trump le taxe...( qu’est ce qui ne taxe pas...)
la France l’exportera aux connaisseurs en augmentant un peu plus les prix du vin.
La Californie aussi produit du vin mais rien à avoir avec
« le vin Français »
Réponse de le 11/06/2019 à 1:43 :
Les meilleurs vins du monde sont francais.
Vous parlez sans savoir.
Goutez donc un Tokey, un vin Californien, les exemples sont plethore.
Réponse de le 11/06/2019 à 17:52 :
J'adore les interventions de Matin Calmes. Quelque soit le sujet, tout est bon pour dénigrer la France, ça en devient risible. Il faut vraiment avoir subi une sacrée humiliation avant l'expatriation pour en arriver là.
a écrit le 10/06/2019 à 19:15 :
Tiens donc le dingo de l'Elysée va cesser de ricaner avec sa "pensée simplexe", finie l'éclaircie, avis de gros temps sur la post-modernité glaireuse, les catas arrivent au pas de course, comme un "vol de corbeaux sur le merdier natal".
Réponse de le 11/06/2019 à 12:33 :
On sent que vous l'attendez et que ça vous réjouit...encore un patriote charognard en bois?
a écrit le 10/06/2019 à 18:47 :
Tout seul on est rabougri mais a plusieurs on est fort .
La taxe sera appliquée , et les autres ne bougeront pas le petit doigt .
Vive l Europe .
a écrit le 10/06/2019 à 18:33 :
Tant mieux ! Si ca pouvait aider la filière à éliminer les fabricants de piquette
Réponse de le 11/06/2019 à 5:17 :
Pas une annee ou un negociant en vin se fait pincer a melanger ses provenances, voire ajouter de l'eau.
Etonnez-vous de la mefiance des vins de France, surtout a l'export.
Resultat : Des vins US et Chilien en haut de l'affiche en Asie.
Réponse de le 11/06/2019 à 18:10 :
@matins calmes, il est vrai que l'agroalimentaire asiatique, c'est clean.
Concernant le vin français à l'export, on enregistre de nouveaux records chaque année. Pas toujours en volume mais en valeur, ce qui prouve de sa qualité.
a écrit le 10/06/2019 à 18:22 :
riquet a la houpe fait semblant de refuser d'entendre qu'il ne colle pas des droits sur un petit pays de 65 millions d'habitants, mais sur un bloc de 400 millions qui va lui mettre des sanctions equivalentes, ce qui va le faire hurler......
s'il veut faire exploser l'europe, c'est bien pour pouvoir presser facilement 30 pays de moins de quelques dizaines millions d'habitants
proverbe briton ' how to eat an elephant? chunk by chunk'
Réponse de le 10/06/2019 à 18:55 :
L'UE s'opposer vigoureusement à Trump?
Vous y croyez vraiment?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :