Hollande et Poutine s'accordent pour coordonner leur lutte contre Daech

 |   |  509  mots
Le destin du président de la Syrie doit être à 100% entre les mains du peuple syrien. La seule armée capable de lutter contre Daech, c'est l'armée syrienne de Bachar al Assad, a réaffirmé le chef du Kremlin.
"Le destin du président de la Syrie doit être à 100% entre les mains du peuple syrien. La seule armée capable de lutter contre Daech, c'est l'armée syrienne de Bachar al Assad", a réaffirmé le chef du Kremlin. (Crédits : © POOL New / Reuters)
Les présidents français et russe se sont rencontrés jeudi à Moscou. S'ils ont convenu d'augmenter leurs échanges de renseignements pour être plus efficaces dans leurs frappes contre Daech en Syrie, ils ne sont pas parvenus à s'entendre sur l'avenir de Bachar al Assad.

Le voyage de François Hollande à Moscou a donné ses fruits. Le président français et son homologue russe, Vladimir Poutine, ont affirmé jeudi soir leur souhait commun d'intensifier les échanges de renseignements pour être plus efficaces dans leurs frappes contre Daech en Syrie.

Au terme d'un dîner de travail, les présidents russe et français sont convenus de combattre Daech en préservant les groupes armés locaux qui luttent contre l'Etat islamique. Jusque récemment, les Occidentaux accusaient Moscou de frapper les rebelles hostiles au président syrien Bachar al Assad.

La Russie contribuera à la formation d'une coalition antiterroriste très large

"Nous allons augmenter les échanges d'informations et les renseignements de toute nature, et notamment entre nos forces", a expliqué François Hollande devant la presse au Kremlin. "Les frappes contre Daech seront intensifiées et feront l'objet d'une coordination pour augmenter leur efficacité et notamment sur le transport du pétrole."

"Troisièmement, les forces luttant contre Daech et les groupes terroristes ne doivent pas être visés par nos avions, nous devons aller frapper les groupes terroristes et Daech", a-t-il ajouté.

Vladimir Poutine a de son côté indiqué que la Russie était prête à apporter "une contribution pratique à la formation d'une coalition antiterroriste très large, à savoir un front antiterroriste sous l'égide de l'Onu".

Poutine continue de soutenir Bachar al Assad

Sur le sort de Bachar al Assad, les positions n'ont pas avancé d'un iota, le président russe refusant toujours de se rallier à l'avis des Occidentaux qui considèrent le président syrien comme responsable de près de cinq ans de guerre civile et veulent le voir quitter le pouvoir.

"Le destin du président de la Syrie doit être à 100% entre les mains du peuple syrien. La seule armée capable de lutter contre Daech, c'est l'armée syrienne de Bachar al Assad", a dit le chef du Kremlin.

François Hollande a évoqué l'idée de confier les pouvoirs exécutifs à un gouvernement d'union nationale indépendant, le temps d'une transition conduisant vers des élections.

Marathon diplomatique

Moscou a constitué une étape importante du marathon diplomatique engagé par le président français pour tenter de concentrer le combat contre l'EI, tenu pour responsable des pires attentats jamais commis à Paris, qui ont fait 130 morts le 13 novembre. François Hollande a déjà été à Londres et Washington et a rencontré à l'Elysée Angela Merkel et Matteo Renzi. L'Allemagne a offert de participer aux missions de protection, de reconnaissance et de logistique aux opérations de lutte contre Daech en Syrie et en Irak.

Du côté ruse, en revanche, le ton est monté cette semaine entre Moscou et Ankara, membre de l'Otan, après la destruction d'un avion chasseur-bombardier russe abattu par les forces turques qui l'accusaient de violer leur espace aérien.

Vladimir Poutine et François Hollande se retrouveront lundi prochain pour l'ouverture de la conférence mondiale sur le climat, qui réunira quelque 140 chefs d'Etat et de gouvernement dans la capitale française.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/11/2015 à 11:37 :
APPARAMENT LES RUSSES COMME BEAUCOUP D EXPERTS OCCIDENTAUX NE SAVENT PAS OU SENS PRENDRE POUR ERADIQUE L ETAT ILASMIQUE ILS FAUT QU IL ARRIVENT A SE METTRE D ACCORD POUR ETRE EFICASSE ET NE PAS FAIRE D AUTRE DEGATS COLATERAUX EN VIE HUMAINE? CAR SOUS LES BONBES IL Y A AUSSI DES ETRES HUMAIN INNOCENT? L ACCIDENT AVEC LES TURCS DOIT ETRE MINIMISEZ? CAR IL EST POSSIBLE QUE CA NE SOIT QU UN ACCIDENT MALEUREUX? ET QUE L AIDE DES TURCS NOUS EST NECESSAIRE POUR LUTTEZ CONTRE LETAT ISLAMIQUE? C EST AUSSI UN PEUPLE QUI A SOUHAITE RENTER DANS L EUROPE???
a écrit le 28/11/2015 à 13:20 :
arrestations arbitraires voire déplacées, état policier, état de siège au lieu de définir les règles normales de travail dans ce contexte durable, surveillance des frontières...

hollande aurait il basculé FN ? comme il est prêt à tout uniquement pour le pouvoir...

mittérand a commencé dans l’extrême droite, hollande pourrait y finir..!!
Réponse de le 28/11/2015 à 16:14 :
c'est une tactique du PS que de faciliter la tâche au FN pour affaiblir la droite, ce n'est pas nouveau.
et effectivement comme hollande ne travaille que pour ses élections, qu'il est prêt à tout pour le pouvoir, il ne faut s'étonner de rien, le FN et le PS se rejoignent...
a écrit le 28/11/2015 à 0:51 :
1. Poutine veut échanger les bombardements de Daech (maintenant l'aviation russe bombarde plutôt d'autre opposition, même si souvent cette opposition est composée des islamistes encore pires), l'opération au sol et son aide dans le départ d'al-Assad contre la fin des sanctions et peut-être la Crimée. C'est le seul but raisonnable de la présence de la Russie dans cette région (si on ne mentionne pas de choses plus conspirationistes et encore moins favorables à la Russie :)). Evidemment Hollande seul ne peut pas donner cela. Donc, les accords sérieux sont impossibles.
2. Si je ne pensais pas que les dirigeants de la Russie sont trop nuls, je dirais qu'ils peuvent être les premiers bénéficiaires des attaques de Paris.
a écrit le 27/11/2015 à 18:00 :
De cette rencontre rien n’est ressortie. Pour moi c’est un échec de plus pour notre « très cher » Président. Qui a menti ce matin, pendant son discours à la nation. Non, on ne gagnera pas contre la barbarie de cette façon. Il ne sera pas celui qui installera un ordre nouveau dans le monde.
Réponse de le 27/11/2015 à 19:23 :
mais si ...vous n'acez pas entendu Fabius ?
bon , moi je suis pour renouer les relations avec la Russie ...
d'une part car on n'a plus à etre les valets des USA ( comme en Uktraine ) ,
d'autre part : il va y avoir du bussiness à reprendre ( aux turcs ).
a écrit le 27/11/2015 à 16:53 :
Poutine a fermement signifié à Hollande qu'aucune discussion n'aurait lieu au Bourget en dehors du sujet climat. Tout comme le fait qu'il ne spiuvait être question d'autre ssujet que la Syrie. Le président français a donc fait le voyage éprouvant pour n'obtenir que le minimum réclamé, des deux côtés en réalité : une convergence d'information pour que les différentes forces en présence en Syrie ne commettent pas d'impair en se tirant dessus. Poutine a signalé aussi que les turcs non seulement tirent délibérément sur ses avions en mission contre l'état islamique mais achètent le pétrole des terroristes et leurs fournissent des armes pour réaliser des attentats à Paris, appuyés par la diplomatie des USA. C'est saisi par l'ampleur de sa stupidité stratégique que Hollande a dû quitter la Russie. En fin de mandat, il sait qu'il n'obtiendra rien mais fait mine de croire le contraire en espérant que ses actions méta-planétaires climat pourraient lui donner un peu de jus dans le grand jeu. Tous les autres savent qu'il n'en est en réalité que l'idiot utile. On n'en saisit d'ailleurs toujours pas les véritables objectifs sinon pour leur versant égoïste ou encore affidé à d'autres intérêts. Pour le moment, tant que Hollande est encore à la tête du pays, nous subissons les pires attaques guerrières liées à cette dérive mentale. Ses reculades par petit bouts ne suffisent pas à effacer le poids de ses erreurs. Si par malheur un autre attentat se réalisait, assurément il devrait partir par anticipation. Il serait pourtant bien qu'il en décide lui même sans faire courir le risque aux français.
a écrit le 27/11/2015 à 15:25 :
d'unepart poutine n'a rien concédé, il est d'accord sur l'accessoire et ne lache rien sur l'essentiel.
come l'a trés bien dit M Servent, quand les contacts commencent par de grandes déclarations fraternelles, c'est qu'il n'y aura rien ensuite...
hollande fait de la gesticulation pour monopoliser les médias, attirre tout sur lui, reléguer l'opposition au second plan, et ce jusqu'aux régionales pour faire taire toute critique (le jocker de l'union nationale)

poutine n'est d'accord que quand il a enfoncé son adversaire, c'est le cas..

même les 42 000 chomeurs de plus, une ville de province radiée de la carte par mois !!, passe au second plan
a écrit le 27/11/2015 à 12:14 :
En fait d'accord, Poutine a accepté du bout des lèvres de coordonner les activités aériennes pour éviter aux avions de se faire bêtement descendre, ce qui était déjà acté par les Russes avec l'appel, une première, du chef d'Etat Major russe, à son homologue français il y a quelque jours. Mais pour le reste, il a clairement réaffirmé que Bashar El Assad était, pour la Russie, le véritable chef légal de la Syrie, et qu'il n'était pas question de le faire partir maintenant. Donc pas de coalition voulue par notre "il bidone" national. Ce n'est donc pas une entente, mais une coordination limitée et circonstancielle à minima. Une baffe de plus pour nos amateurs-gaffeurs socialos, qu'on veut faire passer pour un succès diplomatique, ce qui n'est absolument pas le cas, et il s'en faut de beaucoup.
a écrit le 27/11/2015 à 11:59 :
C'est de la désinfo épaisse de l'AFP ( la source de cette info n'est pas citée? source la Tribune...?) en fait , Vladimir Poutine ...n'a rien donné à F.Hollande ...seulement pour lui sauver la face ...il augmentera l'échange de renseignements , entre la France et la Russie ...(ca ne veut rien dire) vu que le niveaux était au minimum depuis 4 ans ...bon ok, un léger frémissement serait déjà vendu par Normal 1er comme un succès...!
a écrit le 27/11/2015 à 11:47 :
Le monde, c'est un peu comme une copropriété, il y en a beaucoup des "faudrait que", "faut qu'on" pour résoudre les problèmes et qui attendent que les autres le fassent à leur place et en général ce sont eux qui parlent en premier que cela aurait dû être fait depuis longtemps !!
a écrit le 27/11/2015 à 11:25 :
@ BONJOUR : les occidentaux non mais les U.S.A. OUI les américains ne pensent qu'à eux avant tout le reste du monde ils s'en moquent royalement. NOTRE seul allié naturel est la RUSSIE Les américains nos ennemis ... de combien de guerres civiles sont ils responsables rien qu'à voir l'Amérique Latine avec le sieur PINOCHET soutenu par la FRANCE de GISCARD et des anglais. Et ne venez pas me dire qu'ils ont délivré la FRANCE ils venaient tout simplement pour nos occuper considérant notre pays comme un pays ennemis (pour cela nous ne pouvons pas leur donner entièrement tord) et c'est le GENERAL DE GAULLE dans son discours de BAYEUX qui a remis els pendules à l'heure!!!!! le plus drôle c'est de voir OBAMA , HOLLANDE et FABIUS traité BACHAR de dictateur mais ils oublient le reste de la péninsule arabique : LE ROI DE L' ARABIE SAOUDITE.. l'EMIR DU QATAR et les autres qui, comme chacun le sait sont tous de grand démocrate ... et que dire de ERDOGAN un djihadiste convaincu mais l'argent ... l'odeur du sang n'a aucune importance du moment que HOLLANDE puisse se vanter de signer beau contrat.
Réponse de le 27/11/2015 à 12:32 :
Bravo Booboo, il faudrait que tous les français pense comme toi, patiente ça viendra.
Réponse de le 27/11/2015 à 15:30 :
si vous préférez que hitler soit encore là plutôt que là où on en est, c'est votre droit mais surement pas celui des citoyens...
les américains ne sont pas parfaits, mais poutine est un dictateur sanguinaire, qui a envahi la crimée, qui est prêt à tout pour le pouvoir...

il est un allié nécessaire tout comme les américains ont du collaborer avec staline qui avait des millions de morts à leur actif et par pure idéologie...
Réponse de le 27/11/2015 à 19:32 :
en bonne partie d'accord avec vous ...
et aussi , avec celui ( plus haut ) qui cite Poutine qui veut respecter Assad qui est effectivelent le President actuel le la Syrie ;
un e petite remarque en plus car je trouve anormal que ce soit occulté :
on nous cite sans arret les 240 / 250 .000 morts de la guerre en Syrie ...
c'est trop , evidement , et c'est à deplorer ...et les US ne manquent pas regulièrement de citer le chiffre ...
souvenons nous quand meme que ...
Hiroshima , et Nagazaki , c'a à été 2 fois 250.000 morts ...
les USA pourarient avoir la decence de se taire !
Réponse de le 27/11/2015 à 21:53 :
@délires: J'aime pas trop Mr. Poutine, mais en quoi il est vraiment sanguinaire? L'envahisseur de la Crimée? Peut-être, sans compter les accords cachés avec les ukrainiens sur cette question et que la population locale était très bienveillante (et oui, le résultats du référendum sont vrais)
a écrit le 27/11/2015 à 10:26 :
Finalement, on leur rend le MISTRAL...
a écrit le 27/11/2015 à 9:48 :
La "coordination" c'est quand tout le monde s'en occupe et attend que les autres fasse quelque chose.
a écrit le 27/11/2015 à 8:17 :
A force de manger de bons plats, de boire de bons vins .... mais surtout d'ignorer le sort des millions de chomeurs, de ne penser que de caser ses copains, ses ex ...
il a un gros "bide" maintenant. En mai 2017, il pourra le doubler meme. Pauvre France.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :