L'Europe frappée par le froid

 |   |  496  mots
Le froid frappe l'Europe
Le froid frappe l'Europe (Crédits : Reuters)
La France n'est pas épargnée par la vague de froid et Meteo France a émis un bulletin de vigilance neige et verglas. En Pologne et en Italie, on déplore 17 victimes du froid.

La France et l'Europe doivent faire face à une vague de froid ce week-end. Dans l'Hexagone, la nuit de vendredi à samedi a été très froide, jusqu'à -11°. Meteo France prévoit un radoucissement avec un minimum de -3° dans les Savoie cette nuit et entre 0° et 1° sur le quart nord-est du pays.

Vigilance en France

L'institut a pourtant émis un bulletin de vigilance neige et verglas, plaçant jusqu'à dimanche 8 janvier au matin pas moins de 38 départements en « vigilance orange », appelant à une « très grande prudence » et à l'existence possible de « phénomènes dangereux ». La zone concernée inclut les Hauts-de-France et l'Île-de-France, mais aussi les anciennes régions Champagne-Ardenne, Lorraine et Bourgogne ainsi que le nord de la région Centre, l'Orne, la Sarthe, l'Allier, le Jura, la Loire, l'Ain et le Rhône.

17 morts en Pologne et en Italie

En Europe, la France apparaît cependant comme assez protégée. L'Allemagne a connu un épisode de grand froid, notamment dans les Alpes bavaroise où le mercure est descendu jusqu'à -26°. En Suisse, les températures étaient partout négatives, avec un record enregistré à -29,9° à La Brévine, capitale de la « Petite Sibérie » dans le canton de Neuchâtel. En Pologne, les températures sont parfois tombées jusqu'à -20° et dans ce pays, le froid a tué dix personnes, des sans-abris qui n'ont pas pu se protéger du froid. Le problème des morts de sans-abris en Pologne devient critique : on enregistre déjà 46 morts depuis novembre.

En Italie, deux Polonais font partie des sept personnes décédées dans la vague de froid qui touche le pays depuis vendredi. Parmi les victimes figurent cinq sans-abri, dont les deux Polonais, en dépit des mesures prises dès la semaine dernière pour les accueillir avant la chute du thermomètre, jusqu'à -10°C par endroits.

La question se pose également en Hongrie où le nombre de morts par froid s'élève à 80 à ce jour, dont une trentaine de personnes n'ayant pas les moyens de payer le chauffage. La Russie est également frappée : on a enregistré -30° à Moscou et -24° à Saint-Pétersbourg où l'on a déploré également la mort par hypothermie d'un homme.

Le sud-est aussi touché

La région méditerranéenne et balkanique n'est pas épargnée par cette vague de froid.  A Athènes, la neige persiste comme dans le reste de la Grèce et les températures sont proches de 0°. A Istanbul, en Turquie, il a fallu fermer le trafic de l'aéroport Atatürk en raison d'une épaisseur de neige de 17 cm sur les pistes. 400 vols ont été annulés. Le trafic maritime sur le Bosphore a aussi été suspendu. En Bulgarie, un sans-abri est mort à Blagoevgrad et on a retrouvé près de la frontière turque le corps de deux migrants irakiens morts de froid. Un Afghan était mort en Grèce vendredi dans les mêmes conditions.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/01/2017 à 9:17 :
Voilà un article inintéressant au possible qui ne peut générer que des commentaires inintéressant au possible, le mien compris bien entendu, le pire étant ceux des climatosceptiques benêts.
a écrit le 08/01/2017 à 17:06 :
J' espère que les panneaux solaires ne nous feront pas défaut...et la consommation d'électricité pendant ce temps là ?
a écrit le 08/01/2017 à 16:02 :
Et oui c’est l’hiver il fait froid, après 3 hivers doux, la nature rétabli les équilibres. Les saisons que l’on prétend maitriser, ou tout au moins orienter à coup mesures aussi inutiles que couteuses sur le climat, se rappellent à nous. A l’échelle du temps géologique la période des 200 ans passés ne correspond à presque rien. Ramenée à une journée de 24 heures depuis l’accrétion terrestre (4.5 milliards d’années), l’ère industrielle ne représente que 1 centième de secondes. Nous ne sommes grand-chose ….. !!!Malgré tout, une certaines caste de soi-disant spécialistes , prétent prédire le climat futur, alors que les techniques permettant des analyses fines n’existent que depuis 50 ans, ce qui est une période trop réduite à l’échelle du temps géologique pour alarmer les foules.
a écrit le 08/01/2017 à 15:58 :
Et oui depuis des milliers d'années, il fait un peu froid en France l'hiver et un peu chaud l'été, enfin chaque année c'est la surprise, comme la fève dans la galette des rois, oh ! ...une fève, et ben ça alors!
Bon il faut bien augmenter les assurances pour le grand froid et aussi pour le grand chaud.
La France pays tempéré est un des rares pays dans le monde le plus épargné par les catastrophes naturelles au climat le plus clément, idéal pour la vie, peut-être le plus avantagé sur la planète.
a écrit le 07/01/2017 à 17:44 :
curieux.... c'est l'hiver...non donc il peut il va faire froid... et on nous ressort les grands principes les morts de froid... oui peut etre ??? mais on meurt constamment je viens d'enterrer cette semaine deux amis... qui sont morts d'un cancer... et bien sur les sdf... et oui a chaque fois on ne sait rien avant de ces pauvres gens... seul les banques alimentaires, les restaurants du cœur, le secours catholique, le secours populaires, la croix rouge... en parle.... mais tout le monde politique s'en moque sauf s'il y a des morts ca on bouge on ouvre des emplacements on dit qu'il y a de la place... mais on ne s'en préoccupe pas avant l'hiver c'st normal IL FAUT FROID.. a on ne savait pas ...
a écrit le 07/01/2017 à 16:13 :
ca doit etre le rechauffement climatique... ou alors encore un coup de Poutine
a écrit le 07/01/2017 à 15:55 :
Il est étonnant d'avoir froid en hiver non? Ce qui est dramatique, c"est qu'en 2017 des gens continuent de mourir dans la rue. Mais au prochain redoux plus personne n'y pensera....on sera dans l'outrance d'une campagne électorale nullisime...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :