L'Ukraine nationalise plusieurs entreprises « d'importance stratégique »

Face au pourrissement de la guerre menée par la Russie, l'Etat ukrainien entend faire tourner ses entreprises de défense et d'armement à plein régime. Dans le même temps, les Occidentaux accélèrent leurs livraisons d'armes vers Kiev pour faire basculer l'issue du conflit.
Depuis le début de l'invasion russe, l'Ukraine est très dépendante des fournitures d'armes occidentales et du soutien financier des Etats-Unis et de l'UE.
Depuis le début de l'invasion russe, l'Ukraine est très dépendante des fournitures d'armes occidentales et du soutien financier des Etats-Unis et de l'UE. (Crédits : ALEXANDER ERMOCHENKO)

EDF en France, le géant du gaz Uniper en Allemagne... Quand les gouvernements européens nationalisent leur fleuron de l'énergie dans le contexte de guerre menée par la Russie, l'Etat ukrainien, lui, reprend aussi le contrôle de ses entreprises de la défense et de l'armement. Kiev a en effet annoncé lundi prendre le contrôle de plusieurs entreprises « d'importance stratégique » afin d'aider à l'effort de guerre, dont le producteur d'hydrocarbures Ukrnafta et le constructeur aéronautique Motor Sich.

« La décision a été prise d'exproprier les actifs des entreprises d'importance stratégique pour les faire entrer au sein de la propriété de l'Etat », a indiqué lors d'une conférence de presse le secrétaire du Conseil de sécurité ukrainien Oleksiï Danilov.

« Après la levée de la loi martiale, ces actifs pourront être rendus à leurs propriétaires ou leur valeur pourra être remboursée », a-t-il assuré. Depuis la chute de l'URSS en 1991, et après cinquante ans de soviétisme, l'Ukraine tentait jusqu'ici de se tourner vers une économie de marché qui privilégie le secteur privé. Mais la guerre est venue bouleverser son évolution.

En plus de Motor Sich et Ukrnafta, l'Etat prend aussi le contrôle de Zaporozhtransformator, une société spécialisée dans la production de réacteurs, du fabriquant de camions AvtoKraz et de l'entreprise de raffinage de pétrole Ukrtatnafta.

« Les actifs de ces cinq entreprises seront gérés par le ministère de la Défense pour assurer les besoins urgents des forces armées. Il s'agit de fournir du carburant et des lubrifiants, de réparer les équipements militaires et les armes », a précisé le ministre ukrainien de la Défense, Oleksiï Reznikov.

« Ces entreprises doivent fonctionner 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 pour les besoins de la défense de l'Etat », a-t-il assuré.

Lire aussiPour éviter un séisme sur le marché de l'énergie, l'Allemagne nationalise le géant du gaz Uniper

Les armes des Occidentaux

Depuis le début de l'invasion russe, l'Ukraine est très dépendante des fournitures d'armes occidentales et du soutien financier des Etats-Unis et de l'UE.

L'Ukraine a annoncé lundi avoir reçu de la part des Etats-Unis, de l'Espagne et de la Norvège de nouveaux systèmes de défense antiaérienne, destinés à contrer les bombardements massifs de la Russie visant les infrastructures critiques.

« Les systèmes de défense aérienne NASAMS et Aspide sont arrivés en Ukraine! Ces armes renforceront considérablement l'armée ukrainienne et rendront notre ciel plus sûr », a indiqué sur Twitter le ministre de la Défense.

« Nous continuerons à abattre les ennemis qui nous attaquent. Merci à nos partenaires: Norvège, Espagne et Etats-Unis », a-t-il ajouté.

D'autres pays tels que l'Allemagne ou la France ont déjà fourni des systèmes antiaériens à Kiev.

(Avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 10/11/2022 à 19:01
Signaler
Bonjour, En temps de guerre qui veux la fin se donne les moyen... Donc la nationalisation d'entreprise de défense ou autre... Est un minimum... Bien sûr, certains ne sont tu pas satisfaction... Mais bon, a la a guerre il se n'est plus temps de fa...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.