La Chine enchaîne les mauvaises nouvelles économiques

 |   |  499  mots
L'économie chinoise est confrontée à un net ralentissement en ce début d'année 2015.
L'économie chinoise est confrontée à un net ralentissement en ce début d'année 2015. (Crédits : Reuters)
Après des chiffres moroses de croissance et le creusement du déficit budgétaire pour relancer l'activité, la production industrielle, les ventes au détail et les investissements en capital fixe chinois chutent brutalement. Les yeux sont tournés vers la banque centrale qui devrait à nouveau baisser ses taux d'intérêt.

Les jours se suivent et les mauvaises nouvelles économiques s'amoncellent pour Pékin. Et les statistiques publiées mardi 10 mars marquent particulièrement ce refroidissement de l'activité. Selon les chiffres officiels, la production industrielle a ralenti brutalement en janvier et février, enregistrant son plus bas taux de progression depuis six ans.

La production industrielle a grimpé de 6,8%, sur janvier et février cumulés, par rapport à la période comparable de 2014, a indiqué le Bureau national des statistiques (BNS). C'est très en-deçà de la hausse de 7,9% sur un an constatée en décembre, et c'est sa plus faible progression depuis décembre 2008.

Ventes au détail au plus bas depuis 2006

Mais ce n'est pas la seule mauvaise nouvelle pour la Chine. Les ventes au détail ont également décéléré sur les deux premiers mois de 2015, grimpant de 10,7% sur un an, un plus bas depuis février 2006, suggérant un net tassement de la consommation des ménages. Elles avaient progressé de 11,9% en décembre.

De leur côté, les investissements en capital fixe, qui mesurent les investissements dans les infrastructures, ont gonflé de 13,9% sur la même période, tombant à un niveau plus vu depuis 13 ans. La baisse de rythme est criante après des croissances de 15,7% pour l'ensemble de 2014, et de près de 20% en 2013.

Croissance au plus bas depuis 25 ans

Les chiffres du BNS sont calculés sur deux mois pour lisser l'impact des longs congés du Nouvel an lunaire, débutés le 18 février cette année mais dès fin janvier en 2014, et pendant lesquels entreprises et usines ferment leurs portes.

Cette salve de statistiques décevantes n'en constitue pas moins un nouveau signal inquiétant pour la vigueur de l'économie chinoise, confrontée au refroidissement persistant du marché immobilier, à l'érosion de la consommation intérieure et au fléchissement des exportations.

A lire aussi : En réalité, la croissance chinoise serait tombée sous les 2%

Dans le même temps, le secteur manufacturier oscille entre stagnation et contraction, miné par une demande maussade et de sévères surcapacités, tandis que les experts s'inquiètent des risques de spirale déflationniste.

Le géant asiatique a enregistré en 2014 une croissance économique de 7,4%, sa plus faible depuis près d'un quart de siècle. Pour 2015, le gouvernement a abaissé à 7% son objectif de croissance.

Baisse des taux d'intérêt

Pékin insiste cependant volontiers sur la "nouvelle normalité" d'une croissance ralentie, fruit de ses efforts de rééquilibrage d'un modèle économique jugé obsolète, au détriment notamment de l'industrie lourde et des monopoles des groupes étatiques --sous réserve toutefois de préserver le marché de l'emploi.

Dans l'espoir de stimuler l'activité, la banque centrale a multiplié ces derniers mois les mesures d'assouplissement monétaire, baissant à deux reprises ses taux d'intérêts, mais elle devrait de l'avis général intensifier encore son action pour soutenir une économie toujours à la peine.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/03/2015 à 13:01 :
IL NE SERT A RIEN DE COURIR VITE ? IL FAUT TENIR TOUTE LA DISTANCE ? LA CHINE NE PEUT QUE RALENTIR SA CROISANCE CAR C EST AUSSI LE PAYS LE PAYS LE PLUS ENDETTE DU MONDE? ET LA DECROISANCE MONDIALE VAS FAIRE DU BIEN A TOUS CAR DESORME ? IL VA ALLOIR SE POSSE LES BONNE QUESTIONS? QUE PRODUIRE POUR QUI ? ET SURTOUT AVEC QUOI? PUISQUE LES MATIERES PREMIERES VONT DISPARAITRE A CETTE VITESSE???
a écrit le 11/03/2015 à 17:19 :
Méfions nous tout de même ...des niouzeuses typiques de l'AFP ...tout cela est a étudier et a analyser auprès d'autres sources.....
a écrit le 11/03/2015 à 16:41 :
La Chine est foutue, finie, pareille que la France...mais au moins , la pollution va diminuer et les gens vont enfin respirer de l'air pur, enfin si ça existe encore ?
Quant au chomage, ben ils iront pointer au pole emploi chinois ou bien bosser comme fonctionnaire, ou se faire pistonner.Bon en fait, la Chine est devenue comme la France...pareil, ils ont rattrapé leur retard. TOUT CA POUR CA, c'est ça le capitalisme?? ben ils étaient pas plus heureux avec le communisme ?
a écrit le 11/03/2015 à 15:05 :
Cet article ne reprend pas une partie de l'article de MarketWatch consacré au même sujet. Il concerne l'évolution du marché immobilier :

"Housing sales were even gloomier, falling 16.7% from a year ago in the January-February period. New construction starts for residential and commercial property, measured on a total square meter basis, were down a whopping 17.7%, according to official data."
Réponse de le 11/03/2015 à 16:38 :
Selon l'humeur du jour, la rédaction pourrait même nous offrir comme titre "La Chine à genoux quémande de l'argent à la France" !! ce serait pas mal pour commencer la journée en rigolant…. ^^
Réponse de le 11/03/2015 à 16:59 :
@ MarketWatch : Vous savez, banksters contrôlent la politique, les médias et l'éducation de tous les pays du monde. Actuellement ils s'intéressent à la propagande contre la Chine en Occident. C'est formidable non ?
Réponse de le 12/03/2015 à 11:05 :
Source : Caixin OnLine
Date : 12/03/2015

L'info :
"Evergrande Group has launched a promotion that slashes the price of its commercial properties and parking spaces, a move one analyst links to a plan by China's second-largest developer by floor area sold to ramp up sales in 2015 and also as big debts also come due.

The developer recently told its branches around the country to sell commercial properties for 45 percent off the regular price and parking spaces at a 38 percent discount."

Les causes :
1. "The developer has taken out loans worth 151.8 billion yuan, the analyst said, and half of that needs to be repaid this year."
2. "Evergrande has a soccer club, Guangzhou Evergrande Taobao Football Club, which plays in the country's top league. It has also recently invested in a South Korean plastic surgery business, so it can get into the field in China. It also has businesses that sell drinking water, rice and cooking oil."
a écrit le 11/03/2015 à 11:48 :
La chine est victime de ses excès dans tous les domaines. Sa décroissance ne fait que commencer.
Réponse de le 11/03/2015 à 11:56 :
vous devriez aller faire un tour en chine....... ça corrigerait votre perception d'une décroissance prochaine

en fait, le rythme de la croissance ralentit et s'ajuste......
Réponse de le 11/03/2015 à 15:23 :
Une croissance qui ralentit et s'ajuste, c'est une décroissance. Elle est certes moins rapide qu'ailleurs, mais ça décroit.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :