La fin de la cigarette est pour bientôt selon... Philip Morris

 |  | 452 mots
Lecture 2 min.
(Crédits : Michaela Rehle)
« Un monde dans lequel les cigarettes sont obsolètes est à portée de main », a affirmé le directeur général du groupe. Pour le géant du tabac, la cigarette pourrait disparaître "d'ici 10 à 15 ans". Loin de signifier l'arrêt de ses bénéfices, le fabricant américain compte au contraire se positionner sur de nouvelles pratiques pour les fumeurs de demain.

Un géant du tabac qui prédit la fin des cigarettes? C'est ce qu'a fait le directeur général de Philip Morris International en affirmant que les ventes de son produit phare pourraient s'interrompre d'ici "10 à 15 ans" dans certains pays.

"Un monde dans lequel les cigarettes sont obsolètes est à portée de main", a déclaré jeudi André Calantzopoulos lors d'une intervention au Sommet de Concordia, un événement organisé en marge de l'Assemblée générale des Nations unies.

"En fait, avec le cadre réglementaire adéquat et le soutien de la société civile, nous pensons que les ventes de cigarettes peuvent cesser d'ici 10 à 15 ans dans de nombreux pays", a-t-il ajouté.

Des nouveaux produits mais pas la fin du risque

Le directeur général de Philip Morris ne prévoit pas la disparition du tabac mais il plaide pour l'essor d'alternatives potentiellement moins dangereuses pour la santé comme le tabac à chauffer.

A la différence d'une cigarette traditionnelle, ce dernier est consommé sans combustion et sans papier.

"Soyons clair: ces produits ne sont pas sans risque", a-t-il souligné. "Et il est toujours mieux de ne jamais commencer à fumer ou d'abandonner complètement le tabac et la nicotine."

Mais ils sont moins nocifs que les cigarettes, a-t-il affirmé tout en regrettant une certaine "résistance idéologique" de la part de certaines autorités sanitaires et associations.

L'effet du tabac à chauffer ou des cigarettes électroniques sur la santé reste encore mal connu. Ils contiennent certes moins de substances toxiques mais toujours de la nicotine, la substance qui entraîne la dépendance.

Pour cette raison, la France ne veut pas par exemple considérer la cigarette électronique comme un outil de sevrage au même titre que les patches, contrairement au Royaume-Uni.

La cigarette électronique a aussi pris du plomb dans l'aile aux Etats-Unis après une soudaine crise de maladies pulmonaires sévères liées au vapotage qui a fait 60 morts dans le pays. La cause a été imputée à un ingrédient souvent ajouté dans des recharges infusées au cannabis et vendues sur le marché noir.

Dans la foulée, l'âge minimum pour acheter la cigarette électronique a été relevé de 18 à 21 ans et la plupart des arômes de cigarettes électroniques utilisant des recharges ("pods"), prisées des jeunes, ont été interdits.

La marque la plus connue Juul, dans laquelle le cigarettier Altria (Marlboro) a lourdement investi, a été accusée d'avoir vendu illégalement ses produits à des mineurs et d'avoir ciblé des lycéens, ce qui lui vaut une montagne de litiges juridiques.

Lire aussi : Les nouvelles règles de l'UE pénaliseront les fumeurs et utilisateurs de cigarettes électroniques

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/09/2020 à 8:50 :
En France nous avons une tradition de culture du tabac, vu que le problème du tabac vient des 80 polluants que les cigarettiers incorporent dedans, pourquoi ne pas cultiver un tabac bio ?

Oui il aurait du goût c'est évident mais le fait qu'il soit sans poison aurait un effet attractif par les temps qui courent, dans l'ère du temps dans lequel les gens se ruent sur les graines germées serait logiquement moins cher.

Et il serait peut-être moins nocifs que les vapoteuses. Mais désolé de sortir de vos débats systématiquement binaires hein...
a écrit le 27/09/2020 à 9:48 :
Mon dieu les commentaires... C'est dingue de vouloir étaler sa méconnaissance à tout prix.
Merci de vous documenter correctement et de ne pas seulement prendre les infos qui vous plaisent pour les transformer. Il en va de votre crédibilité.

Le tabac chauffé et le vapotage (utilisation de liquide) sont complètement différent, merci de les différencier.
Non le vapotage ne comporte pas autant de risques que la cigarette, beaucoup d'études prouves que la transition cigarette-vape permet de retrouver énorme de faculté respiratoire, gustatives, oxygénation dans le sang, etc.
Le soucis vient surtout des arômes et de la qualité de finition de certains liquide ou résistance.
Je rappelle que c'est une méthode de transition pour arrêter la cigarette et que ce n'est pas censé être du long terme ni un moyen de fumer.
Oui des gens ont pu mourir à cause de ça car ils en avaient une utilisation complètement exagéré et qu'ils y mettaient n'importe quoi dedans (ils étaient prévenus, c'est leurs problème) merci de ne pas généraliser (pour votre image).
Ah et j'espère que vos fruits, ne viennent pas de l'autre bout de la planète, qu'ils sont de saison, pas bourré de pesticides et préparé par des gens bien payé ne pour vous permettre de faire la morale. (Pour le plombier moustachu).
La bise.
a écrit le 26/09/2020 à 16:50 :
C est nul
a écrit le 26/09/2020 à 15:29 :
Comment contraindre les personnes à ne plus fumer alors que la vie est morose
a écrit le 26/09/2020 à 14:52 :
Mdr, je suis buraliste, ça fait plus d'un an que le groupe Philip Morris fait le forcing pour vendre leur saleté de tabac à chauffer pas pratique du tout.

Voyez donc :

Il faut charger un boîtier. Dans ce boîtier vous mettez ensuite votre cigarette a charger. Une fois celle ci chargée, vous mettez votre bout de tabac à chauffer dedans et attention vous avez 3 minutes montre en main pour la fumer. Après ce délai il faudra changer le bout de tabac et rechargera cigarette, que vous ayez pu la fumer ou non.

Pas pratique, une cigarette électronique a 10e l'est plus.

Du coup j'imagine que c'est encore un de leur coup de forçage pour vendre leur saleté.
a écrit le 26/09/2020 à 12:38 :
Avec le réchauffement climatique, au moins le tabac froid c'est bientôt fini.
Et avec la disparition de la forêt amazoniene, on n'aura plus d'allumettes pour nos cigarette.
a écrit le 26/09/2020 à 11:14 :
Article légèrement biaisé, car si la nicotine entraîne la depandence, c'est le seul composé chimique de la cigarette qui n'est pas nocif pour la santé.
a écrit le 26/09/2020 à 10:54 :
D'ailleurs au sujet de la cigarette électronique ils ont bien dit que cela avait fait 60 morts au moins au usa donc .& a mon avis tous ces Pinguoins de l'industrie du tabac etc doivent êtres de mèche avec les médecins etc ou l'état pour éliminer un pourcentage de la population comme si la france était surpeuplée comme la Chine etc .ou ils ont trouvés un autre moyen d'en éliminer un bon pourcentage avec leur p... de Covid.19).et pas Seulement en chine.etc.
a écrit le 26/09/2020 à 10:53 :
D'ailleurs au sujet de la cigarette électronique ils ont bien dit que cela avait fait 60 morts au moins au usa donc .& a mon avis tous ces Pinguoins de l'industrie du tabac etc doivent êtres de mèche avec les médecins etc ou l'état pour éliminer un pourcentage de la population comme si la france était surpeuplée comme la Chine etc .ou ils ont trouvés un autre moyen d'en éliminer un bon pourcentage avec leur p... de Covid.19).et pas Seulement en chine.etc.
a écrit le 26/09/2020 à 10:48 :
La vapeur est aussi dangereuse que la cigarette même si ont c'est qu'elle a moins de produit nocif comme le seul poison le goudron et j'en passe tout ce qu'on avale et de la pure merde alors navalés plus rien mais manger des fruits ça sera beaucoup mieux pour la santé à bon entendeur
Réponse de le 26/09/2020 à 13:39 :
J'aimerais pas savoir d'où tu sors que la vapeur est aussi dangereuse que la fumée, mais je crois que tu viens d'inventer une nouvelle branche chez les sachants
a écrit le 26/09/2020 à 7:53 :
Je ne vais pas regretter la fin de la cigarette. De tout façon ce modèle economique n'avait pas forcément d'avenir. Le tabac tue et continue à tuer et tout le monde regarde ailleurs. Oui la cigarette comme le cannabis a toujours été un danger pour la santé. Donc rien mais rien ne changera dans ce domaine. La cigarette ne crée aucun lien social, ni aucune liberté c'est juste de la pollution permanente des poumons. Comment décemment peut penser avoir une santé saine si l'on produit des cigarettes. Pas de légalisation du cannabis et des drogues dures. Oui la cigarette est un fléau total. Souvenez vous du cow boy Marlboro atteint du cancer des poumons. La cigarette n'a apporté aucune liberté, absolument aucune
a écrit le 26/09/2020 à 0:17 :
N'importe quoi, encore de la désinformation... La cigarette électronique n'est pas du tabac, qu'il soit chauffé ou brûlé, ça n'a rien à voir avec un produit vaporisé.... La cigarette c'est 90 substances cancérigène mais la cigarette électronique c'est une substance à très petite dose qu'on ne connais pas encore les conséquences sur la santé des vapoter (dû à certains arôme). Vive la fin du tabac et vive la vape !
Réponse de le 26/09/2020 à 10:29 :
oui, mais les industriels ont trouvé un autre truc, le tabac chauffé, leur matière première c'est le tabac, la plante (qui stocke du CO2 par photosynthèse) pas la nicotine des vapoteuses. C'est censé être "moins pire" leur nouveauté mais faut-il les croire ? Les fumeurs il faut bien les conserver comme clients en arguant : la cigarette c'est terminé, on a mieux !
Sais pas s'ils ont des activités vapoteuse ou si le créneau est déjà pris, trop tard pour eux ?
Réponse de le 26/09/2020 à 10:39 :
Tu parles ma vap cest pas mieux car ça fait inspirer des arômes substances chimiques artificielles.. dont as grand monde connait la Composition..donc.. cest comme la bouffe ou ils mettent des colorants Artificiels.. pourquoi pas fumer de la peinture dune belle Couleur.. pendant qu'ont y est ..!!
Réponse de le 26/09/2020 à 10:43 :
Tu parles ma vap cest pas mieux car ça fait inspirer des arômes substances chimiques artificielles.. dont as grand monde connait la Composition..donc.. cest comme la bouffe ou ils mettent des colorants Artificiels.. pourquoi pas fumer de la peinture dune belle Couleur.. pendant qu'ont y est ..!!
Réponse de le 26/09/2020 à 22:23 :
Tu devrais regarder le documentaire en rediffusion actuelle sur arte. Les industries du tabac ont effectivement bien réussi à faire croire que la cigarette électronique était moins dangereuse et moins addictive en utilisant l'argument que le tabac n'est plus brûlé... Documentaire a voir absolument

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :