Les inscriptions au chômage ont baissé aux Etats-Unis pendant la semaine de Noël

Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont continué à reculer aux Etats-Unis pendant la semaine de Noël, période au cours de laquelle planait toujours l'incertitude sur l'avenir des allocations chômage qui ont finalement été prolongées par le Congrès.

2 mn

Photo d'illustration.
Photo d'illustration. (Crédits : Reuters)

Entre le 20 et le 26 décembre aux Etats-Unis, 787.000 personnes se sont inscrites au chômage après avoir perdu leur emploi ou leur revenu, selon les données publiées ce jeudi par le département du Travail.

La semaine précédente, le nombre de nouvelles inscriptions avait fortement baissé après deux semaines de hausse, et 806.000 personnes avaient pointé au chômage, selon des données révisées en hausse.

La baisse observée la semaine dernière, elle, est liée à la combinaison des fêtes de fin d'année et de l'incertitude qui entourait alors l'avenir des allocations chômage, estime Nancy Vanden Houden, analyste pour Oxford Economics.

"Il risque d'y avoir une augmentation des demandes dans les semaines à venir maintenant que les programmes d'urgence ont été prolongés", anticipe-t-elle.

Des aides prolongées jusqu'en mars 2021

Des millions de chômeurs - plus de 12 millions selon certaines études - qui n'avaient plus droit au chômage au niveau des Etats et survivaient grâce aux aides mises en place au printemps par le gouvernement fédéral, s'étaient retrouvés sans ressource au lendemain de Noël, jour de l'expiration de ces mesures.

Lire aussi : États-Unis : pourquoi le nombre de personnes sans ressources pourrait bondir après Noël

Ces aides viennent finalement d'être prolongées jusqu'en mars 2021, les élus du Congrès ayant réussi à se mettre d'accord après des mois de négociations. Le président Donald Trump, qui a laissé planer le doute pendant une semaine, a fini par ratifier le texte dimanche soir, permettant de débloquer les fonds.

Lire aussi : États-Unis: un fabuleux plan de relance à 916 milliards de dollars qui divise par 4,5 l'allocation chômage

Ces droits au chômage sont par ailleurs de nouveau étendus aux travailleurs qui ne peuvent habituellement pas y prétendre, notamment les chauffeurs et livreurs de la "gig economy" (économie à la tâche). Quant au montant hebdomadaire, il est rehaussé de 300 dollars pour tous les bénéficiaires.

Le nombre total de bénéficiaires du chômage a par ailleurs continué à reculer, avec 5,2 millions de personnes concernées au cours de la semaine du 13 au 19 décembre, les données étant publiées par le département du Travail avec une semaine de décalage, soit 103.000 de moins que la semaine précédente.

Mais au total, près de 20 millions de personnes sans emploi ou sans revenu touchaient toujours une aide liée au chômage au cours de la semaine qui s'achevait le 12 décembre dernière données disponibles, également publiées jeudi.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.