Malheureusement, le nombre de migrants atteint un record cette année

 |   |  557  mots
Selon les estimations publiées vendredi par l'institution, le nombre de migrants devrait atteindre le niveau historique de 250 millions cette année dans le monde.
Selon les estimations publiées vendredi par l'institution, le nombre de migrants devrait atteindre le niveau historique de 250 millions cette année dans le monde. (Crédits : © Laszlo Balogh / Reuters)
Selon la Banque mondiale, le nombre de migrants devrait atteindre le niveau historique de 250 millions cette année dans le monde sur fond d'afflux massif de réfugiés en Europe Dix-huit migrants sont morts noyés dans la nuit de vendredi à samedi au large des côtes occidentales de la Turquie.

Un drame de plus. Dix-huit migrants sont morts noyés dans la nuit de vendredi à samedi au large des côtes occidentales de la Turquie lors du naufrage en mer Egée de leur embarcation qui se dirigeait vers l'île grecque de Kalymnos, ont rapporté les médias turcs.

Quatorze autres personnes, des Syriens, Irakiens et Pakistanais, ont pu être sauvées par les garde-côtes turcs, a précisé l'agence de presse Dogan. Ils viendront compléter les tragiques statistiques de la Banque mondiale.

Selon les estimations publiées vendredi par l'institution, le nombre de migrants devrait atteindre le niveau historique de 250 millions cette année dans le monde sur fond d'afflux massif de réfugiés en Europe.

Les migrations entre pays du Sud représentent 38% des flux migratoires mondiaux, devant les flux Sud-Nord (34%), selon un rapport de l'institution. Ces chiffres prennent en compte tous les déplacements de population liés à des raisons politiques, culturelles ou économiques.

Des transferts d'argent estimés à 601 milliards de dollars

Ces migrants ont envoyé à destination de leur famille ou proches dans leur pays d'origine la somme totale de 601 milliards de dollars, dont 441 milliards vers des pays en voie de développement.

"En transférant des sommes trois fois supérieures à ce qui est débloqué par l'aide au développement international, les migrants fournissent de véritables bouées de sauvetage à des millions de ménages dans les pays en voie de développement", explique Dilip Ratha, co-auteur du rapport, cité dans le communiqué.

Ces transferts de fonds sont principalement partis des Etats-Unis (56 milliards de dollars), d'Arabie Saoudite (37 milliards) et de Russie (33 milliards). Les pays qui en ont le plus bénéficié sont l'Inde, où sont arrivés 72 milliards de dollars, la Chine (64 milliards) et les Philippines (30 milliards).

"De nombreuses recherches ont démontré que les migrations, que ce soit de travailleurs peu qualifiés ou très qualifiés, permettent de dégager des bénéfices importants, pour les pays d'accueil comme de départ", commente Sonia Plaza, une autre co-auteure du rapport.

L'Inde, le Mexique, la Russie, la Chine et le Bangladesh sont les principaux pays que l'on quitte

Les principaux pays d'émigration sont l'Inde, le Mexique, la Russie, la Chine et le Bangladesh, alors que les pays qui accueillent le plus d'immigrés sont les Etats-Unis, l'Arabie Saoudite, l'Allemagne la Russie et les Emirats Arabes Unis, selon le rapport.

La France arrive septième dans ce classement des pays qui accueillent le plus de migrants.

La route migratoire la plus fréquentée relie le Mexique aux Etats-Unis et a ainsi été empruntée en 2015 par 13 millions de personnes. Suivent les départs depuis la Russie vers l'Ukraine, du Bangladesh vers l'Inde, et de l'Ukraine vers la Russie.

La Banque mondiale avait recensé 14,4 millions de réfugiés en 2014

En 2014, la Banque mondiale a par ailleurs dénombré 14,4 millions de réfugiés, ces personnes qui fuient la persécutions dans leur pays en demandant l'asile dans un autre Etat.

Les réfugiés représentaient l'année dernière 6% de l'ensemble des migrants, selon l'institution. 86% de ces réfugiés ont été accueillis par des pays en voie de développement, comme la Turquie, le Pakistan ou le Liban, tandis que les pays développés n'en ont accueilli que 1,6 million.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/12/2015 à 19:30 :
l amerique a enflame et destabilise le moyen orient sous prestesque de nuclaire bidon,, depuis beaucoup d armes on ete distribuez dans ces pays pars tous les pays dont la france ,,? qui sont tonbe dans les mains des voyoux de daech, ? AUJOURDHUI IL FAUT ARRETTE CE BRASSIER AVANT QUE CELA DEVIENNE UN GUERRE MONDIALE IL PEUVENT LE FAIRE EN NEGOSIANT UN TRAITE DE PAIX EN SYRIE ET EN ERADIQUANT DAECH? ET EN ARRETTANT LE MASAGRE DES KURDS PAR LA TURQUIE QUI JOUE UN DROLE DE JEUX DIPLOMATIQUE DANS CETTE REGION???
a écrit le 20/12/2015 à 18:09 :
record pour les attentats en france cette année aussi !
a écrit le 20/12/2015 à 15:36 :
Je trouve qu'il n'y en a pas assez en France, il faudrait qu'il y en ait le quintuple ; les installer dans toutes les villes, les campagnes, dans les logements laissés vacants (ça s'appelle la vraie générosité), pas les parquer, non, les mettre dans les endroits les plus aisés, et même, obliger, par des taxes et impôts, voir, des abaissements de revenus pour les plus modestes, les français à mettre la main à la poche. Après tout, n'est-ce pas là le vrai socialisme (Karl Marx). Donc, tous ceux qui ont voté dans ce sens il y a peu doivent à présent voir leur vote se réaliser, c'est normal, ça s'appelle "bien vivre ensemble" et je suis pour, alors faisons-le maintenant !
Réponse de le 21/12/2015 à 8:15 :
"Le socialisme, ca fonctionne jusqu'a ce qu'on arrive a court de l'argent des autres" (la "vraie generosite", c'est donner ce qu'on possede, soi-meme, pas ce que possedent les autres)
Je ne sais pas si le post de bribri etait ironique, mais si non, c'est atterant. Aucune logique economique (qui va entretenir les logements requisitionnes, surement pas les proprietaires spolies) ni ecologique (La demande des pays emergents pour un hebergement de bonne qualite en France est aussi large que leur demographie)

Je pense que ce commentaire a ete ecrit par quelqu'un qui ne paye pas de taxes...
Réponse de le 21/12/2015 à 10:55 :
Oui, c'est de l'ironie mais, la majorité (qui n'a pas l'air de trop réfléchir aux conséquences à longs termes) n'a t-elle pas voté dans ce sens ? Alors, dans une démocratie digne de ce nom, ne doit-on pas appliquer ce pourquoi on a été élu ou alors, cela voudrait dire que l'on est vil et menteur donc, pas digne de confiance ? Quant aux taxes, hélas, tout comme vous, j'en paye énormément, mais, tout comme les impôts, qui en profite réellement ? C'est pourquoi, je pense que beaucoup encore se laisse avoir, mais jusqu'à quand ? Quand ceux qui ont les moyens investiront de plus en plus à l'étranger pour avoir une porte de sortie lorsque le gouvernement européen "fermera" le robinet des subventions et augmentera drastiquement les taxes et impôts pour pallier aux manques de revenus intérieurs ? C'est sur ces différentes analyses qu'il faudrait réfléchir sérieusement, n'est-ce pas ?
a écrit le 20/12/2015 à 9:25 :
Malheureusement pour les travailleurs et les chômeurs français et heureusement pour le MEDEF .
a écrit le 19/12/2015 à 20:35 :
Sur fond fdr "printemps arabe" ..... Khadafi LE LEUR AVAIT BIEN DIT !
Vouloir À TOUT PRIX, imposer NOTRE pseudo "démocratie" (devenue plutôt
une démocratouille d'aileurs ... voir à Maastrich pour les mémoires courtes)
à des gens DONT LA CULTURE EST TOTALEMENT DIFFÉRENTE, c'est les envoyer
à l'abattoir ? ET C'EST EXACTEMENT CE QUI S'EST PASSÉ ! C'EST UNE HORREUR,
signée conjointement par les USA, la France et TOUT LES AUTRES !
Alors maintenant, "la main sur le coeur" et l'autre voilant notre visage défait, nous avons l'air de ce que nous sommes ? DES APPRENTIS SORCIERS, AIUSSI ORGUEILLEUX QU'INCOMPÉTENT ET MALFAISANT ! Et là, je ne parle QUE de nos qualités ......
a écrit le 19/12/2015 à 18:39 :
La lecture du Bild et de la presse allemande montre déjà des signes d'intolérance grave des allemands face à l'invasion déclenchée par Mme Merkel.
Regarder les vidéos des chaînes ZDF et ARD , le chaos est proche..
a écrit le 19/12/2015 à 18:24 :
Qu'ils aillent en Allemagne , Merkel les adore alors que son peuple n'en veut plus tout comme le reste de l'Europe ... Avec des dizaines de millions de chômeurs chez nous , y a pas de place pour eux ni d'espoir de vie meilleure
Réponse de le 20/12/2015 à 18:03 :
Vous avez raison et c'est le premier million d'immigrés qui fait le plus mal...
Réponse de le 20/12/2015 à 18:03 :
Vous avez raison et c'est le premier million d'immigrés qui fait le plus mal...
a écrit le 19/12/2015 à 17:44 :
Les départs de la Russie envers l'Ukraine sont les départs des migrants économiques suite à la dégradation de la situation économique en Russie et le retour des refugiés de l'Est de l'Ukraine, car la situation se stabilise là-bas pour l'instant. Donc, il s'agit de la migration des immigrés, pas des locaux. Déjà cela pose des questions sur la qualité des données de l'article.
a écrit le 19/12/2015 à 16:54 :
Migrants ou réfugiés ce n'est pas la même chose !
Les migrants espèrent des jours meilleurs, le "rêve" occidental qu'on leur montre à la télé même si la réalité n'est pas du tout la même (on retrouve à 90% que des hommes).
Pour les réfugiés c'est temporaire avec retour à la fin du conflit "rien à voir". Alors on parle de quoi ? Aider des Migrants ? POURQUOI ? aider des réfugiés "ÉVIDEMMENT" !
a écrit le 19/12/2015 à 13:41 :
"Malheureusement...." Est-ce un bien est-ce un mal? Beaucoup moins de personnes acceptent la vie mystique dans le désert ou l'extrême pauvreté. Beaucoup plus sont preneurs de la société de consommation. C'est tout bon pour les pays capitalistes occidentaux : tout ce monde au travail. Peut-être y-a-t-il quelques privilèges et castes à bousculer dans ces mêmes pays dits développés.
a écrit le 19/12/2015 à 13:40 :
Malheureusement. Le mot du titre n'est ni provocateur ni trop fort. Il est réaliste Il s'agit bien de malheur si nous laissons faire. Avec tout le bon vouloir, tout l'humanisme mis en première réaction, ces dérèglement du monde ne sont pas la solution. penser que nous devrions quitter notre pays pour des questions économiques en allant travailler en Chine par exemple ou au Zimbabwe nous semblerait-il acceptable ? En subir le choc émotionnel et le statut adapté ? Bien sûr que Non. Cela nous paraît pourtant normal pour d'autres, cela ne l'est pas. Pour leur bonheur ils devraient rentrer chez eux. Construire ou moderniser leur pays. Or l'organisation monétaire internationale ne permet pas que ces retours se fassent par des mesures absurdes purement techniques. Il est donc nécessaire de fixer un plancher monétaire mondial et de le faire évoluer à bon niveau, progressivement. Il est donc nécessaire d'obtenir l'échange ouvert de toute devise. Il fait enfin casser le cycle monétaire du malheur.
a écrit le 19/12/2015 à 13:04 :
Et avec la crise en cours, ce n'est que le début. Est-ce une "bonne" chose, c'est LA question. Certes, ça SERT le capitalisme, soit, les plus riches. Mais ... nous? Ca nous fait déjà un mélange de cultures, mais la FUITE est-elle une solution?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :