Migrants : vers davantage de gardes aux frontières de l'UE

 |   |  320  mots
Nous sommes déterminés à accroître nos efforts immédiatement pour gérer nos frontières, lit-on dans le projet de communiqué.
"Nous sommes déterminés à accroître nos efforts immédiatement pour gérer nos frontières", lit-on dans le projet de communiqué. (Crédits : LEONHARD FOEGER)
Le projet de communiqué, que Reuters a pu consulter, prévoit également l'accélération du rapatriement des migrants ainsi que le renforcement des efforts maritimes au large de la Grèce.

Contrôles et rapatriements renforcés. L'Union européenne va déployer plus de 400 gardes à ses frontières d'ici une semaine dans le cadre de ses efforts pour réguler l'afflux de migrants dans l'ouest des Balkans, selon le projet de communiqué qui devrait être examiné dimanche 25 octobre par les chefs d'Etat et de gouvernement de plusieurs pays d'Europe centrale et de l'Est réunis en mi-sommet.

Ce sommet intervient alors que les pays des Balkans (Bulgarie, Roumanie et Serbie) ont menacé samedi de fermer leurs frontières, refusant de servir comme "zone tampon" pour les pays voisins.

Accroitre les effort pour gérer les frontières

Le projet de communiqué, que Reuters a pu consulter, prévoit également l'accélération du rapatriement des migrants afghans, pakistanais, irakiens et d'autres pays asiatiques dont la demande a été rejetée.

     Lire Migrants : pourquoi l'Europe n'arrive-t-elle pas à maîtriser la vague ?

"Nous sommes déterminés à accroître nos efforts immédiatement pour gérer nos frontières", lit-on dans le projet de communiqué qui détaille aussi comment les efforts maritimes au large de la Grèce seront intensifiés.

Un sommet pour résoudre la crise des migrants

A l'approche de l'hiver, le sort de centaines de milliers de migrants et de réfugiés devient de plus en plus préoccupant, les capacités d'accueil de la plupart des pays européens étant insuffisantes.

     Lire aussi Accueil des réfugiés en France : 77.000 logements sociaux vacants mobilisés ?

Selon la presse allemande, le chef de l'exécutif européen Jean-Claude Juncker va présenter un plan en 16 points prévoyant notamment des engagements sur les règles d'expulsions des migrants. Il propose notamment que les pays n'expulsent plus les candidats à l'asile d'un pays vers un autre sans accord préalable.

>> Aller plus loin Comment s'explique le nombre de 800.000 réfugiés attendus par l'Allemagne ?

(avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/10/2015 à 11:33 :
Un bel aveux que le supra état européen n'était qu'une belle entourloupe. Un état qu'il soit national ou supra national par définition à des frontières pour se protéger de l'extérieur. Or si cette définition avait été concrétisée, des centaines de milliers de clandestins auraient pu être bloqué à la frontière Européenne, et qui peut croire encore que des gardes frontières italiens ou grecs dont les effectifs sont prévus pour protéger que leur propre pays, puissent protéger l'Europe entière. Cela démontre bien entre autre que cette Europe de Monet n'était qu'un laboratoire d'une gouvernance mondiale de tous les pays de la planète et en abolissant toutes frontières..
a écrit le 26/10/2015 à 15:51 :
1.5 millions d'entrants c'est 6 millions avec le regroupement familial.
Pour éviter le grand remplacement, il faut faire comme Viktor Orban en Hongrie sinon on passera dans les maternités de 36% de naissances d'origine extra-européenne à plus de 50 % en moins de 10 ans
a écrit le 26/10/2015 à 10:41 :
20000 gardes frontières Dan les Balkan du ferre barbolles de 6 mètres de haut cimente gardes armée et des chiens ?
a écrit le 26/10/2015 à 7:07 :
Merci de remplacer "migrants" par "immigrés clandestins".
a écrit le 26/10/2015 à 6:54 :
l'état islamique, l'Europe islamique! :((((
a écrit le 26/10/2015 à 1:17 :
A titre de comparaison, les douanes françaises semblent employer environ 17000 personnes...

Les douanes européennes auraient du depuis longtemps être fusionnées afin d'en faire un corps capable de protéger efficacement nos frontières.

Mais comme toujours, nos petits dirigeants refusent d'abandonner leurs petits pouvoirs et leurs petits moyens au profit de l'Europe.
Réponse de le 27/10/2015 à 11:40 :
Mais quelle Europe monsieur ? Un supra état fédéral ? Illusoire car pour cela un il faudrait un gouvernement politique Européenne et dont la pratique démocratique devrait être surveillée par qui, par des gens dont nous Français nous ne connaîtrions rien , et qui ne serait pas lié par des injonctions de Lobbyistes comme le sont aujourd'hui les parlementaires ( près de 75% des règles européennes adoptées par les parlementaires européennes sont dictées par les lobby des multinationales ).
Pour se protéger et reprendre nos souverainetés, faisons la coopération des nations européennes !
a écrit le 25/10/2015 à 23:01 :
Les personnes qui attendent des logements sociaux, depuis des années seront content d'entendre que 70 000 logements étais disponibles !!!!!!!!!!!
a écrit le 25/10/2015 à 22:02 :
400... Des vrais rigolos ... Il faut faire comme la Hongrie , barricader nos frontières extérieurs ... On est une vraie passoire ... Tous dehors ou dans des tentes en Turquie . Qu'ils se battent pour défendre leur pays , la fuite c'est trop facile ... Et à ceux qui me traiteraient de lâche, j'ai fait mon service militaire et je n'hésiterais pas à défendre mon pays !
a écrit le 25/10/2015 à 21:44 :
A quoi bon des gardes frontières supplémentaires (et 400 à l'échelle des frontières de l'Europe, c'est pathétique...) s'ils ne peuvent pas repousser les migrants ? Une fois qu'ils sont sur le sol européen, nos autorités sont pétrifiées !!!
a écrit le 25/10/2015 à 20:40 :
Je pourrais me décourager mais je glisse quand même mon commentaire a contre courant au milieu de ceux qui font l’amalgame et la stigmatisation, sources du racisme primaire et de la discorde sociale ! Mais je tiens à affirmer que la paix sociale ne peut s’épanouir que dans le partage, soit dans une solidarité inconditionnelle ! L’Europe ne peut proclamer que ses valeurs reposent sur les droits de l’Homme et traiter ces réfugiés comme des envahisseurs, compatir à leur sort et faire si peu, se les rejeter comme des marchandises illégales. Le destin de ces réfugiés, de ces migrants, c’est notre destin et notre avenir. En niant leur droit à l’asile, c’est notre propre avenir que nous mettons en péril tant nous aurons, tôt ou tard, à rendre compte de notre aveuglement et de celui de nombre de nos gouvernants La misère, qui n’a jamais eu de frontière, a toujours su frapper aveuglément l’humanité. En conscience, les Sans-logis, les Migrants et les Réfugies ne sont pas à l’origine de nos maux sociaux, mais bien les victimes directes. Les femmes représentent aujourd’hui en France plus du tiers des demandeurs-ses d’asile, ce qui traduit le fait qu’elles sont confrontées, dans maints pays, à des persécutions et des violences les poussant à l’exil, dont des persécutions liées au genre (mutilations sexuelles, mariages forcés, crimes d’honneur, exploitation sexuelle, viols, persécutions du fait de l’orientation sexuelle…).
a écrit le 25/10/2015 à 20:01 :
toute entrée illégale sur nos territoires doit être sanctionnée par un refus définitif et un renvoi immédiat au pays d'origine ; urgent de modifier notre législation afin de rendre la vie impossible aux clandestins et à ceux qui les aident ,il est temps que nos politiques entendent le message avant qu'il ne soit trop tard
a écrit le 25/10/2015 à 19:18 :
oui bon ca fait sourire
on veut rapatrier les gens apres leur avoir dit qu'ils etaient bienvenus, ce qui a cree un appel d'air colossal! y en a 10 000 nouveaux tous les jours!!!!
le premier truc a faire serait de tarir les flux sur place , et ca ca va pas etre une mince affaire!!!
a écrit le 25/10/2015 à 19:04 :
LA PEUR DE LETAT ISLAMIQUE ET DE SA FEROCITE ENVERS TOUS CEUX QU ILS CONSIDERENT COMME INFIDELS DOIT ETRE CONBATUE PARS TOUS LES MOYENS ET TOUS LES PAYS? TANT QUE DES CONBATANTS RADICAUX SERONS PAS ARRETE L EXODE CONTINUERAS???
a écrit le 25/10/2015 à 18:09 :
400 e gardes en plus ou en moins ne changeront pas grand chose !
Ce qui compte, c'est de rendre la venue en Europe moins attractive que le fait de rester hors d'Europe !
Pour cela, il faut garantir que toute demande de titre de séjour est vouée à l'échec dès lors que la demande est faite sur le territoire européen.
Parallèlement, un certain nombre de demande effectuées hors d'Europe doivent être acceptées, et dans ce cas, traversée de la méditerranée comprise !
La, on lutte à la fois contre les passeurs et contre l'immigration illégale !
a écrit le 25/10/2015 à 15:58 :
Très Bonne Nouvelle mais tardive le mal est fait la politique de l Europe très faible nos politiques sons des guignol l Europe va avoirs du mal du respect pour la tolérance européenne des femmes de plus en plus en bourk , pour de la provocation social les avec en plus sons travail c est nous qui les nourrissons avec nos impôts qu'elle sociétés c'est le paradis
Réponse de le 25/10/2015 à 17:42 :
J'ai une question : les migrants quittent la Syrie car l'Europe et les USA ont aidé des rebelles à combattre Bachar , non ? S'ils n'était pas intervenus, ils seraient resté chez eux, non ? Pareil en Afghanistan et en Irak : si l'Europe et les USA n'étaient pas intervenus , ils seraient restés chez eux, non ?
Réponse de le 25/10/2015 à 18:06 :
Vous pensez vraiment que les membres de Daech qui ont commis les atroces exactions qui ont fait fuir les syriens ont besoin d'être poussés par les occidentaux pour penser comme ils pensent, pratiquer leur religion comme ils la pratiquent, et asservir les populations comme ils les asservissent ? c'est un peu facile de tout mettre sur le dos de l'occident. L'occident a eu et a beaucoup de torts dans l'Histoire, mais il est loin, très loin, d'être le seul. Lui faire porter la cruauté de tous les individus ou groupes déviants sur cette planète, ce peut être commode pour les besoins d'une propagande;, mais ça n'en est pas moins absurde et irréel.
Réponse de le 25/10/2015 à 23:23 :
S
Réponse de le 27/10/2015 à 23:01 :
Ce deferlement de refugiés , c est avant tout le resultat de la déstabilisation de pays comme l Iraq et la Lybie par des opérations militaires US , UK et Fr.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :