Nord Stream 2 : Allemagne et Russie renforcent leur alliance avec un projet d'hydrogène "vert"

Peter Altmaier, ministre de l'Économie allemand, envisage une alliance avec Moscou pour produire à grande échelle du carburant synthétique pour les secteurs de l'industrie, de l'énergie et des transports. Cela au moment où l'affaire Navalny met l'Allemagne encore un peu plus sous pression pour qu'elle abandonne le projet de gazoduc Nord Stream 2 qui permettrait à la Russie de contourner l'Ukraine.

1 mn

Peter Altmaier, ministre de l'Économie de l'Allemagne.
Peter Altmaier, ministre de l'Économie de l'Allemagne. (Crédits : Reuters)

L'Allemagne discute étroitement avec la Russie d'un projet "vert" de production et de transport de l'hydrogène, a déclaré mardi le ministre allemand de l'Économie Peter Altmaier lors d'une conférence entre les deux pays.

Produire du carburant synthétique à grande échelle

Selon Peter Altmaier, Berlin et Moscou pourraient travailler ensemble sur ce projet que l'Allemagne veut développer à grande échelle pour produire du carburant synthétique pour les secteurs de l'industrie, de l'énergie et des transports.

Lire aussi : L'hydrogène vert s'invite déjà dans le réseau gazier français

Le ministre russe de l'Industrie, Denis Mantourov, a déclaré pour sa part, toujours au cours de cette conférence en ligne, que Moscou était prêt à accorder la priorité aux investissements dans les technologies.

"Le marché a besoin de fiabilité"

Concernant Nord Stream 2, Peter Altmaier a par ailleurs jugé qu'il n'était pas bon de remettre constamment en question ce projet de gazoduc sous-marin qui doit permettre à la Russie de fournir l'Allemagne en contournant l'Ukraine.

"Le marché a besoin de fiabilité", a-t-il dit.

Lire aussi : Gazoduc Nord Stream 2 : Berlin irrité par les menaces de sanctions américaines

Alors que Moscou et Berlin assurent que Nord Stream 2 est un projet purement commercial, l'Allemagne est de plus en plus sous pression pour qu'elle abandonne ce projet en raison notamment des tensions nées de la situation de l'opposant russe Alexeï Navalny.

Lire aussi : Gazoduc Nord Stream 2 : les Etats-Unis s'en prennent directement aux entreprises européennes

1 mn

Women for Future

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 12
à écrit le 24/02/2021 à 10:49
Signaler
L’Allemagne de Merkel joue un jeu poker menteur dangereux , Nord Stream devrait être suspendu dans l'attente de gestes de Moscou , maintenant l’hydrogène ..., accord sur les investissements avec la chine bien sur et surtout ne pas toucher à la Turq...

à écrit le 17/02/2021 à 17:45
Signaler
Le Gazoduc Nord Stream 2 est un bienfait pour l'Europe,il diversifie les sources d'approvisionnements , il sécurise le transport du gaz russe sans l'autorisation de l'Ukraine qui a pris l'habitude d'un chantage au trafic du gaz russe sur son territoi...

à écrit le 17/02/2021 à 10:41
Signaler
Voilà, quand la France vend des frégates à la Russie, c'est "mal", mais quand l'Allemagne permet à la Russie pour qu'elle exporte son gaz et se développe dans l'hydrogène, c'est "bien"... Le couple franco-allemand est une escroquerie majeure : les de...

à écrit le 17/02/2021 à 9:19
Signaler
Nord Stream II est un bon projet: nous ne pouvons, en Europe, dépendre du bon vouloir des ukrainiens pour nos approvisionnements de gaz (nécessaires pour compenser les écarts de l'éolien notamment). L'Ukraine, instable, armé lourdement, est un problè...

à écrit le 16/02/2021 à 18:40
Signaler
En même temps on peut comprendre ces deux pays qui préfèrent largement coopérer plutôt que se faire la guerre. C'est de loin la meilleure solution rappelons nous le nombre de morts des deux cotés entre 1941/1945. Et la Russie ne fait aucun chantage c...

à écrit le 16/02/2021 à 17:15
Signaler
L'affaire Navalny a fait flop, au grand dam des donneurs d'ordre de ce malheureux. Si l'Allemagne est encore plus sous pression pour Nord Stream 2,aucun problème la pression favorise l'écoulement du gaz.Il serait bienvenu de prévoir un Nord Stream 3...

à écrit le 16/02/2021 à 16:43
Signaler
dans le pseudo couple franco allemand , la france se fait toujours cocufier, Pour le projet de scaf, on s'oriente vers le même résultat malheureusement. quand est-ce que nos dirigeants vont ouvrir les yeux!!!

le 16/02/2021 à 19:54
Signaler
Il est plus rapide de se débarrasser, enfin, de cette caste.

à écrit le 16/02/2021 à 14:48
Signaler
Et oui contrairement à la France, l'Allemagne ne coupe jamais la branche sur laquelle elle est assise.Ses intérêts personnels dominent dans tous les débats avec le reste de l'UE

à écrit le 16/02/2021 à 14:26
Signaler
Ils sont désopilants ces cousins germains pris en otage par les Grünen.

à écrit le 16/02/2021 à 13:40
Signaler
Et ils ont bien raison mais que l'on arrête enfin cette hypocrite aberration qu'est l'UE svp, merci. Débranchons le tuyau ! Vite un frexit, quitte à devenir pauvres autant devenir libres.

le 16/02/2021 à 14:46
Signaler
C'est clair !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.