Qui est Christopher Wray, pressenti pour diriger le FBI ?

 |   |  796  mots
Christopher Wray est considéré comme un vétéran de la justice aux Etats-Unis.
Christopher Wray est considéré comme un vétéran de la justice aux Etats-Unis. (Crédits : Reuters/Molly Riley)
[Portrait] Christopher Wray devrait avoir de lourdes responsabilités dans l'enquête sur le rôle de la Russie dans la campagne présidentielle s'il est confirmé par le sénat. L'arrivée de ce juriste expérimenté à la tête du FBI devrait être très commentée au regard des tensions actuelles qui pèsent sur l'administration de Donald Trump.

Le rôle de cet homme pourrait être déterminant dans les semaines à venir. A la veille de l'audition de l'ex-directeur du FBI James Comey par le sénat, Donald Trump a annoncé qu'il envisageait de nommer Christopher Wray comme nouveau patron du bureau fédéral. Sur son compte Twitter, le président américain a décrit M.Wray comme "un homme aux états de services impeccables".

Le sénat doit encore valider la proposition de Donald Trump pour qu'il prenne la tête de l'agence fédérale. Christopher Wray pourrait obtenir le poste à la suite de l'éviction brutale de James Comey et de l'intérim assurée par Andrew McCabe.

> Lire aussi : Qui est Andrew McCabe, le directeur par intérim du FBI ?

De Yale au département de la Justice

Né en 1966 à New York, Christopher Wray a fait ses études supérieures à la prestigieuse université de Yale entre 1989 et 1992. Lors de son passage dans cet établissement, il a été rédacteur en chef du Yale Law Journal, un poste très réputé. Après avoir reçu son diplôme, il a débuté sa carrière professionnelle comme assistant d'un juge dans une cour d'appel. En 1993, il commence à travailler dans un cabinet privé d'avocats à Atlanta.

A partir de 1997, Christopher Wray travaille pour le gouvernement américain au sein d'un bureau du département de la Justice en Géorgie. Quatre années plus tard, il rejoint le siège du ministère pour travailler auprès du vice-secrétaire de la Justice. En 2003, le président George W.Bush le nomme adjoint au secrétaire de la Justice en charge de la division criminelle. Il va occuper ce poste jusqu'en 2005. Au moment de sa nomination, les sénateurs vont voter à l'unanimité pour ce juriste de formation. Durant son passage au ministère, il se spécialise dans "la délinquance en col blanc", notamment dans les dossiers de fraude financière et fiscale d'entreprises.

christopher wray

En 2003, Christopher Wray prenant la parole lors d'une conférence de presse lorsqu'il était adjoint du ministre de la Justice. (Crédits : REUTERS/Molly Riley).

Durant l'administration Bush, Christopher Wray a travaillé avec James Comey et Robert Mueller. Ce dernier a été nommé procureur spécial pour enquêter sur les soupçons de collusion entre la Russie et l'équipe de campagne de Donald Trump après avoir été directeur du FBI.

> Lire aussi : 5 choses à savoir sur le procureur spécial qui inquiète Trump

Un spécialiste de la criminalité en col blanc

Selon le site du bureau d'avocats King & Spalding, "M.Wray a aidé à diriger les efforts du ministère à s'occuper des scandales de fraude des entreprises et à restaurer l'intégrité des marchés financiers". Il a notamment travaillé sur la célèbre affaire Enron qui a eu de graves conséquences sur les fusions-acquisitions aux Etats-Unis après des manipulations comptables.

Après son passage dans les couloirs du ministère de la Justice, Christopher Wray a travaillé pour le cabinet d'avocats King & Spalding à Washington et Atlanta où il traitait de divers dossiers relevant du droit pénal. Selon plusieurs revues comme Best Lawyers in America, Who's Who, et Legal 500, il est reconnu comme "l'un des meilleurs avocats dans les crimes des cols blancs".

Enfin, M.Wray est également membre du Lead Director Network. C'est un groupe sélectif de dirigeants issus des très grandes firmes américaines qui travaillent sur l'amélioration des performances des entreprises et des revenus des actionnaires.

Une nomination très surveillée

Bien que le profil et le parcours de ce juriste ne semblent pas controversés aussi bien sur le plan professionnel que sur le plan politique, cette nomination, si elle est confirmée par le sénat, risque d'être surveillée et commentée. En effet, cette annonce a été qualifiée de "diversion" par des membres de l'opposition. D'autres observateurs ont parlé de "contre-feu" allumé par Donald Trump pour détourner l'attention au moment où James Comey doit passer son audition devant le sénat. S'il est confirmé, le poste de Christopher Wray devrait être soumis à de très fortes pressions dans les semaines à venir avec la poursuite de l'enquête sur le rôle de la Russie dans la campagne présidentielle américaine.

Son parcours en quelques dates

1966 :naissance à New-York;

1992 : diplômé en droit de l'université de Yale;

2003-2005 : il est nommé adjoint du ministre de la Justice par George W.Bush;

2017 :il est sélectionné par Trump pour prendre la direction du FBI.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :