S&P dégrade la note de l’Ukraine en raison de la guerre avec la Russie

L’agence de notation financière a abaissé la note souveraine de l’Ukraine à « CCC+/C ». Elle pourrait de nouveau la dégrader « si la position de liquidité du gouvernement devait se détériorer ».

3 mn

L'usine métallurgique Azovstal de Marioupol a été largement détruite pendant le conflit.
L'usine métallurgique Azovstal de Marioupol a été largement détruite pendant le conflit. (Crédits : Reuters)

La guerre avec la Russie continue de peser sur l'économie ukrainienne. Ce vendredi, l'agence de notation financière S&P a annoncé une dégradation de sa note sur la dette du pays libellée en devises étrangères. Concrètement, celle-ci passe à « CCC+/C ». S&P justifie cette baisse par « des retombées plus importantes de l'attaque militaire russe ». Cette note est, en particulier, assortie d'une « perspective négative ». S&P s'attend, en effet, « à ce que le conflit militaire russo-ukrainien se prolonge », indique-t-elle dans un communiqué. En parallèle, l'agence a toutefois confirmé ses notations B-/B « en devise locale » : elle juge que « la dette publique ukrainienne libellée en hryvnia est moins vulnérable au défaut de paiement ».

Aux yeux de S&P, les perspectives négatives reflètent les risques pour l'économie ukrainienne, le conflit compromettant la stabilité financière et « la capacité du gouvernement à honorer ses obligations de dette »« Nous pourrions abaisser les notations au cours des 12 prochains mois si la position de liquidité du gouvernement devait se détériorer », ou si « les actions militaires russes affaiblissent considérablement la capacité administrative du gouvernement », prévient-elle. A contrario, S&P pourrait revoir la perspective à stable en cas d'amélioration de l'environnement sécuritaire de l'Ukraine, et d'une meilleure visibilité sur ses perspectives macroéconomiques à moyen terme.

Vers un effondrement du PIB de l'Ukraine

Mais pour l'heure, l'agence anticipe une « période prolongée d'instabilité macroéconomique » dans le pays. Elle évoque « les dommages importants causés par la guerre à l'économie ukrainienne, et à sa capacité à générer des impôts », lesquels « ont rendu le paiement de la dette publique plus dépendant du flux régulier de soutien financier international ». S&P relève notamment qu'« environ un quart de la capacité de production du pays et la plupart de ses ports maritimes sont désormais situés dans des zones occupées ou bloquées par l'armée russe ». Si le conflit devait se poursuivre au second semestre 2022, le PIB de l'Ukraine pourrait ainsi se contracter de 40% avance l'agence.

Cette perspective s'avère plus sombre que celle envisagée il y a deux semaines par la Banque européenne de développement (BERD). Pour cette année, celle-ci tablait sur une contraction brutale de l'économie ukrainienne à -30%. Au mois d'avril, la Banque mondiale évoquait un scénario encore plus sombre : d'après ses spécialistes, l'économie ukrainienne va se contracter, pour cette même année, de plus de 45%.

(avec AFP)

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 11
à écrit le 29/05/2022 à 23:47
Signaler
Ouuah ! quelle déduction S&P ! On se souvient de toutes ces agences qui donnaient des AAA++++ , avec bonus à la demande, sur un plateau d'argent, aux USA juste avant la crise financière de 2008. La corruption ca na que du bon. juste pour les re...

le 30/05/2022 à 12:39
Signaler
le paradis fiscale ne fait pas assez de recette

à écrit le 28/05/2022 à 19:17
Signaler
On est rassuré que la planète financiere continue à distribuer les mauvais points " par solidarité" . Comme les banques qui taxent les dons ...

le 29/05/2022 à 13:07
Signaler
bizard cette publication eux qui mette tout en oeuvre pour la domination des etats unis sur la planette terre il ferais mieux de considerer l'ukraine comme le 51 etats des etats unis

à écrit le 28/05/2022 à 13:01
Signaler
LCI et BFM comme France 2, 5, Arte, Etc claironnent tous que l'Ukraine allait triompher avec l'aide de l'Otan. C'est mal barré fort heureusement.

le 28/05/2022 à 14:25
Signaler
@communiste La messe n'est pas dite et c'est toujours à la fin de la foire qu'on compte les "bouses" Souhaiter la victoire de Poutine, c'est adhérer au camp de la barbarie, celui du mal, de la noirceur, de l'obscurantisme moyenâgeux. Ce que fait l...

à écrit le 28/05/2022 à 12:44
Signaler
Merci qui ? merci Poutine !! Mais son pays et sa population ne seront pas ce pas épargnés non plus .. la seule différence c est qu ´il considère sa population comme quantite négligeable et chair à canon puisqu ´il « pousse » à l ´ enrôlement des h...

à écrit le 28/05/2022 à 11:02
Signaler
$&P va-t-elle aussi degrader les U$A qui alimentent les " boucheries " dans les ecoles de son pays et qui choque , encore une fois , toute la planete ?!!!!! . AFF ISS .

le 28/05/2022 à 12:49
Signaler
Ce n est pas ke sujet S&P s occupé des finances pas de la politique j’y des lois d un pays … par contre la boucherie a cause de la prolifération des armes c est le trump isolé ou républicanisme des usa … les démocrates n ont jamais eu la majorité aux...

le 28/05/2022 à 14:17
Signaler
@corsicafree Indecent! Sans commentaire.

le 28/05/2022 à 19:59
Signaler
@Valboul189 ... ; ... " ... . Il suffirait de MOINS de 4% de la richesse cumulee de$ 225 PLU$ gro$$e$ fortune$ mondiale$ pour donner a toute la population du globe l ' acces aux besoins de base et aux services sociaux ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.