"Salut, Twitter ! C'est Barack. Vraiment ! "

 |   |  517  mots
Dans son troisième tweet, Barack Obama ne s'est pas privé d'une boutade vis-à-vis de son prédécesseur Bill Clinton.
Dans son troisième tweet, Barack Obama ne s'est pas privé d'une boutade vis-à-vis de son prédécesseur Bill Clinton. (Crédits : © Yuri Gripas / Reuters)
Le président américain Barack Obama a posté lundi le premier tweet de son compte personnel. En moins d'un jour, il a séduit 1,6 million d'abonnés.

@Barack Obama, c'est "has-been". Car depuis le soir du lundi 18 mai, le nouveau compte Twitter à ne pas rater est @POTUS: c'est-à-dire celui du "President of the United States".

Le président américain vient en effet de publier le premier tweet de son compte personnel: "Salut, Twitter! C'est Barack. Sérieusement! Après six ans, on me donne enfin mon propre compte", a-t-il posté avec une dose d'auto-ironie.

Le succès a été au rendez-vous: en une quinzaine d'heures et seulement trois tweets, 1,6 million de personnes se sont abonnées à son compte. Ce n'est pas tout à fait la première fois que Barack Obama tweete, mais jusqu'à présent il ne le faisait qu'occasionnellement depuis l'adresse @WhiteHouse ou @BarackObama, comptes gérés par Organizing for Action, son ancienne équipe de campagne.

"Un père, un mari"

Barack Obama se décrit lui-même comme "un père, un mari ainsi que le 44e président des Etats-Unis". Il affiche une photo où il apparaît avec sa famille et des dirigeants d'organisations de défense des droits civiques traversant le pont Edmund Pettus lors des cérémonies en mars du 50e anniversaire de la marche de Selma, en Alabama, en souvenir du "Bloody Sunday" de 1965.

Parmi les comptes suivis par le président, les équipes de sport de Chicago, des membres de son administration, le personnel de la Maison blanche, les anciens présidents George W. Bush et Bill Clinton, mais pas son ancienne secrétaire d'Etat Hillary Clinton (@HillaryClinton), candidate à la course pour l'investiture démocrate pour 2016.

"Quelqu'un intéressé par le compte de la First Lady"?

Dans son deuxième tweet, il se montre dans une réunion avec la police de la petite ville de Camden dans le New Jersey, malheureusement connue pour sa pauvreté et ses hauts niveaux de violence. Il loue l'action "intelligente" des forces de l'ordre pour rendre "la communauté plus sûre tout en renforçant la confiance".

Et dans son troisième - et pour l'heure dernier tweet, il répond avec humour à une question de l'ancien président Bill Clinton qui, en lui souhaitant la bienvenue, lui demandait si le compte serait laissé au prochain occupant de la Maison blanche - Bill Clinton espère évidemment qu'il s'agira de sa femme.

"Bonne question, Bill Clinton. La poignée est vendue avec la maison", affirme-t-il, avant de rétorquer à l'époux de la candidate Hillary: "Connaîtrais-tu quelqu'un qui serait intéressé par le compte de la First Lady"?

 Si Hillary Clinton succède à Barack Obama en 2017, elle deviendra certes la première femme à présider le pays de l'Oncle Sam. Mais son mari deviendra alors le premier "First Gentleman" des Etats-Unis... @FGOTUS ?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/05/2015 à 20:21 :
Chouette, au moins il aura désormais quelque chose à faire pendant la journée.
a écrit le 19/05/2015 à 13:55 :
Est-ce que sur twitter il nous dira aussi un mot sur la guerre civile qui sévit aux US ?
Réponse de le 19/05/2015 à 22:49 :
=== moins sur…. cependant le sénateur McCain a déjà envoyé un twitter à Obama en lui disant qu'il veut soudoyer les monarques du Golfe dans la question du nucléaire iranien….. === la guerre civile a déjà commencé à la Maison Blanche ??? mdr ^^^^^

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :