Une troisième dose du vaccin Pfizer « probablement » nécessaire selon son PDG

 |  | 374 mots
Lecture 2 min.
(Crédits : DADO RUVIC)
« Il y aura une vaccination à nouveau chaque année, mais tout cela doit être confirmé », a indiqué Albert Bourla, PDG de Pfizer.

Les personnes ayant reçu le vaccin de Pfizer auront "probablement" besoin d'une troisième dose d'ici six mois à un an, puis sans doute d'une injection chaque année, a affirmé le patron du géant pharmaceutique américain.

"Une hypothèse vraisemblable est qu'une troisième dose sera probablement nécessaire, entre six mois et douze mois, et à partir de là, il y aura une vaccination à nouveau chaque année, mais tout cela doit être confirmé", a indiqué Albert Bourla, PDG de Pfizer, dans des déclarations rendues publiques jeudi par la chaîne CNBC.

"Et d'autre part, les variants joueront un rôle clé", a-t-il ajouté.

"Il est extrêmement important de réduire au maximum le nombre de personnes vulnérables au virus", a poursuivi M. Bourla.

Lire aussi : Reconfinement : les doses de vaccins qui doivent arriver en France... et quand ?

"Nous ne savons pas tout à ce stade"

Plus tôt dans la journée, le directeur de la cellule anti-Covid de l'administration Biden a lui aussi assuré que les Américains devaient s'attendre à recevoir un rappel du vaccin afin de les protéger contre les variants du coronavirus en circulation.

"Nous ne savons pas tout à ce stade", a reconnu le Dr David Kessler, lors d'une audition devant les parlementaires américains.

"Nous étudions la durée de la réponse des anticorps", a-t-il précisé. "Elle semble forte mais elle connaît une certaine baisse et les variants sont un défi".

"Pour des raisons logistiques, et seulement pour des raisons logistiques, je pense que nous devrions envisager qu'il puisse y avoir un rappel", a fait savoir M. Kessler.

L'alliance Pfizer/BioNTech avait déjà annoncé en février étudier les effets d'une troisième dose de son vaccin contre les variants dans une étude clinique.

Administré en deux doses, ce vaccin utilise comme celui de Moderna, la technologie novatrice de l'ARN messager, qui n'avait encore jamais été utilisée dans la vie réelle.

A ce stade, ces deux vaccins sont les plus performants avec une efficacité de 95% pour celui de Pfizer/BioNTech et 94,1% pour Moderna contre le Covid-19, selon les études cliniques.

Lire aussi : UE : AstraZeneca et Johnson & Johnson sous pression; BioNTech-Pfizer accélère les livraisons

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/05/2021 à 4:39 :
S'il faut vacciner 40 millions de personnes tous les ans ça va être ch....
a écrit le 17/04/2021 à 11:47 :
Les vaccins ne servent à rien dans le freinage de la transmission donc pour les voyages il faut IMPOSER un test à tous et toutes , vaccinées comme non vaccinées. Les résultats parlent d’eux- même !
a écrit le 17/04/2021 à 11:45 :
Selon les informations de France 3 Occitanie, plusieurs résidents de l'Ehpad Marie Lehmann à Balma (Haute-Garonne) ont contracté la maladie alors qu'ils avaient été vaccinés. Au début du mois d'avril, un salarié de l'établissement a attrapé le Covid infectant trois personnes de l'Ehpad : l'une ayant été doublement vaccinée, une deuxième n'ayant reçu qu'une seule injection et une troisième n'ayant pas été vaccinée
Réponse de le 17/04/2021 à 13:14 :
et le président d'Argentine a été vacciné en début d'année avec Spoutnik V(accin) mais l'a attrapé y a peu, il n'aura pas de complications, le but premier des vaccins (éviter d'en mourir), à défaut d'empêcher de le transmettre (une étude montre qu'on réduit de 90% le transport mais pas de 100%, hélas. Sais plus si c'est la polyo on peut transporter le virus (intestins) en étant vacciné, mais il ne nous affecte pas).
a écrit le 16/04/2021 à 17:26 :
D’après un médecin ces vaccins arn vont aider à combattre le cancer ; d’autant que l’augmentation du cancer est induite par la mauvaise activité et les décisions des hommes ( produire toujours plus et plus d’argent )
Une sphère sans fin.
Le fait que ces vaccins soient introduits en bourse gâche la crédibilité et le coté éthique de l’action et du métier de scientifique .
Une pandémie devrait se conjuguer avec solidarité et non du chacun pour soi.
Réponse de le 17/04/2021 à 11:04 :
Résoudre définitivement les maladies n'intéresse pas les chercheurs, autrement qui donnera à la ligue?
Quand à la 3ème injection (puis 4ème...) Pfizer veut vendre, ils diront jamais le contraire.
Réponse de le 17/04/2021 à 13:22 :
pas les vaccins à ARN mais la technique ARN-messager. Vous n'allez pas vacciner tout le monde (chaque année si possible) pour ne pas faire de cancer, enfin, faut voir, .... :-)
"le coté éthique de l’action et du métier de scientifique" un chercheur qui dépose un brevet sur une découverte(invention) ça fait des sous au labo, pour pouvoir acheter du matériel, vous croyez que les crédits coulent à flot ? Si c'est un industriel, c'est pour renflouer les caisses pendant la durée du brevet, ça coûte très cher de chercher. Vous voudriez vendre à prix coûtant ? Et comment chercher sans matelas financier ? A crédit ? Les génériques sont vendus pas chers mais les gens les trouvent "pas assez cher" donc "douteux".
Réponse de le 17/04/2021 à 18:11 :
Les vaccins sont introduits dans le bras et non en bourse.
a écrit le 16/04/2021 à 15:07 :
Vous ne comprenez rien !

C'est un complot d'une race extra terrestre qui s'est infiltrée parmi les hommes depuis bien avant Roswell !
Ils ont trouvé le moyen de nous éradiquer de manière industrielle et sans tout casser.

ils étaient en danger sur leur planète dont l'étoile arrivait à cours de carburant !

ils sont diaboliques, c'est grâce à eux que l’humanité a fait de telles progrès inexplicables en si peu de temps.
ils s'agissait pour eux de nous faire fabriquer des infrastructures minimum pour une telle civilisation issue de la voie lactée, avant de rapatrier leurs ouailles après nous avoir fait disparaitre.
Ils sont habiles, ils ne pouvaient pas nous affronter frontalement sans que cela déclenche des ravages, car nous avons avec ces connaissances partagées dévié un peu de leurs plans en développant des armes redoutables.

Quand on ne peut plus s'affronter directement, frontalement, on le fait par la ruse, comme les nations emploi les armes "naturelles" pour provoquer des désastres qui semblent naturels.

Ce qui est vrai à l'échelle des espèces au sein d'une planète est aussi vrai à l'échelle galactique, pour eux c'est une question de vie ou de mort.
Ils savaient que toute négociation était inutile, nous étions deja trop nombreux, ils vont nous génocider efficacement !
Avec la complicité d'humains qui ne savent pas ce qui se passe, ils sont leurrés !
Nous sommes des animaux domestiques pour eux.
Réponse de le 16/04/2021 à 15:48 :
La vache ! Moi je veux le même vaccin que lui ! ^^
Réponse de le 16/04/2021 à 18:29 :
Oui c'est exactement ça.

Il existe une parade si l'on ne veut pas que les aliens occupent la maison: une gousse de chlodorochyne suspendue devant l'entrée et un poster ( en couleur ) format 60x80 du prophèsseur Raoul !
Réponse de le 16/04/2021 à 18:49 :
Attention aussi à un truc hachement important:
Il faut de suite jeter à la poubelle votre téléphone 5G !
Si vous avez la 1G, la 2G, la 3G, la 4G bref toutes les versions jusqu'à la 4G9 çà va, vous êtes peinard mais dés la 5G point 0 vous êtes chocolat, les esstras-terrestres peuvent vous pister les enflu..s !
Réponse de le 16/04/2021 à 19:07 :
merci , analyse plus crédible que celle de macron et de pfizer en tout cas !
a écrit le 16/04/2021 à 11:10 :
99,9% de la population n'a aucun risque de mourir du covid. Il est donc indispensable de remédier à cette fatalité par une vaccination générale, comme notre ministre Bachelot nous l'a démontré. Et si l'industrie pharmaceutique peut se faire de l'argent au passage, c'est gagnant-gagnant.
Réponse de le 16/04/2021 à 12:05 :
Bachelet piqouzée et encodée une poignée de jours après, comme tous les autres.
Réponse de le 16/04/2021 à 14:08 :
Ceci n’est pas gagnant - gagnant car nous passons d’une démocratie jusqu’ au 17/11/2019 à une dictature mondiale au 1/1/20 et les bigs Pharma sont complices avec le monde des finances pour «  maintenir cette situation d’otages « 
Comme - ci la mort n’existait pas avant , avec toutes les destructions que font les hommes depuis la 1 et 2 guerre mondiales.
Une poignée d’hommes pousse ce monde libre vers une prison à ciel ouvert . Honte à tous ces scientifiques et médecins qui se font acheter par ce système qui oppresse la liberté des hommes sur terre!
Réponse de le 16/04/2021 à 19:16 :
99.9 ?
En l' état actuel et sous réserve d'un avenir que nous ignorons:
De ce qu'il en est sérieux et pas venu des pseudos doctorants es virologie ayant obtenu un diplôme en 3 jours sur le net..

Le taux de létalité ( des personnes contaminés ) est de 3 %.... indiqué depuis plus d'un 1 an par l'Oms et la Chine.
Vérifié assez simplement dans les chiffres mondiaux: contaminés 125 millions, décès 3 millions..
Certes me direz-vous, encore faut-il que tout le monde soit contaminé..
Certes vous répondrais-je, mais cela semble bien parti et voyez vous quelque chose qui pourrait y faire obstacle ? hum ?

La vaccination ? la vaccination n' empêche aucunement d'être contaminé et contaminant.. De plus les vaccins ne tuent pas le virus et il faut à ce dernier 80 jours montre en main pour trouver la parade aux anticorps éventuel... Il va falloir apprendre sérieusement à vivre avec.

Donc pour revenir à ce que nous savons ( sérieusement ), nous avons et cela depuis le départ de cette pandémie;
80 % de la population ne " serait " pas impacté ( de suite ).
20 % de la population est/sera contaminé, la moitié ( de ses 10 % ) finira hospitalisé, 25 % ira en réanimation ( contre 50 % au début ( surmédicalisation, on apprend tout les jours )) et la moitié ( de ses 25 % ) en décèderont directement.
Nous n' avons pas encore assez de recul pour avoir le taux de létalité de celles & ceux ayant contracté et survécu à un covid sévère, moyen ou faible.. et nous découvrons à peine les covid long et covid chronique.. à chaque jour suffit sa peine.
a écrit le 16/04/2021 à 11:08 :
La PDG de Moderna dit pareil ? On dirait qu'il n'y a que Pfizer dans la vie. :-) Même les chinois vont s'y mettre, leur vaccin classique étant plutôt moyen en efficacité.
On n'arrivera pas à vacciner 100% de la population mondiale, le virus restera en vie, on a encore du temps à le côtoyer.
Israël a prévu 6 mois de protection dans on "pass santé" mais ça sera réajusté avec le recul, on ne connait la durée de protection qu'au fil du temps (Lapalisse)(pour les composants électroniques y a des techniques, lois physiques pour extrapoler).
Si le virus varie chaque année, il faudra un vaccin adapté, l'ARN le permet rapidement. On n'a pas fini d'en parler (et subir) de ce virus.....
a écrit le 16/04/2021 à 10:58 :
Les complotistes avaient tout prévu et la suite arriVe....
Le PDG de Pfizer déclare qu’une TROISIÈME dose de vaccin Covid sera nécessaire dès six mois après que quelqu’un a reçu deux injections – puis être vaccinée chaque année....
a écrit le 16/04/2021 à 10:51 :
Une troisième dose du vaccin Pfizer « probablement » nécessaire

plus on avance dans le temps plus le covid-19 a des similitudes avec les rançongiciels
a écrit le 16/04/2021 à 10:49 :
Et pendant ce temps, 2 EXCELLENTES NOUVELLES...POUR LES ACTIONNAIRES DE PFIZER1). La firme us augmente le prix de son vaccin de 12 à 15,50€ (+29,1%) puis 20€ (+66,7%) 2) Ce ne sera pas 2 mais 3 injections!. Plus une par an, et à vie!!. Pfizer réinvente la poule aux œufs d' or.. F Asselineau ce jour..
Réponse de le 16/04/2021 à 18:56 :
Oulà, petite forme de la cellule internet de l'UPR... après, si on voulait des vaccins sont pas chers, on pouvait aussi les concevoir nous-mêmes; làs, Pasteur et Sanofi se sont tous les deux magistralement plantés - pour une fois, égalité totale dans la médiocrité du privé et du public. ..- . Faites donc passer le message à votre vieux techno-énarque F.A. qu'avant de prétendre à l'isolationisme, il faudrait encore avoir conservé un semblant de compétences scientifiques et industrielles. Merci.
Réponse de le 16/04/2021 à 19:22 :
C'est qui F.Asselineau ? un(e) virologue ? un(e) épidémiologiste ? un(e) infirmier ? un(e) médecin ? un(e) réanimateur ? un(e) aide soignant ?

C'est quoi son pédigrée ?
a écrit le 16/04/2021 à 10:37 :
Aucun scrupule à utiliser la souffrance des populations, pour se faire «  un capital » dans le monde des sociétés boursières.

Si vous êtes «  honnêtes «  et «  sincères «  les laboratoires Pfizer ayant le courage de sortir de la bourse et «  rester derrière l’efficacité de votre produit que vous injecter dans les muscles humains alors que le coronavirus rentre par le nez humain et se propage par l’air que nous respirons « 

Pourquoi les bigs Pharma laissent de côté des produits ( médicaments) qui fonctionnent sur ce virus pour nous imposer un vaccin nouvel génération sans phase 3 car la phase 3 , ce sont les populations actuelles qui vont le fournir « 

Vous croyez vraiment que ce que vous faites aux populations mondiales «  est JUSTE » ?
a écrit le 16/04/2021 à 10:04 :
Une vaccination annuelle, voire bisannuelle, voilà une bonne nouvelle pour les laboratoires ARN.
Il faudra donc se faire vacciner contre la grippe saisonnière + Covid. De quoi quand-même se poser des questions sur l'introduction dans le corps de substances dont on ne sait rien des effets à long terme. A la limite, sur les "vieux", ce n'est (si on veut bien se donner la peine de regarder la réalité sans sensiblerie mal placée ) pas trop grave, mais sur les plus jeunes et surtout les enfants en période de croissance, les risques sont objectifs.
Réponse de le 16/04/2021 à 11:00 :
Et sur les femmes enceintes, qui se verront de facto probablement refuser tout voyage à l'étranger et accès à certaines manifestations. Normal.
a écrit le 16/04/2021 à 9:43 :
Il est possible d'être astreint à se faire vacciner ous les ans comme le vaccin contre la grippe. Si le vaccin évolutif fonctionne dans le temps, le coût est négligeable par rapport à l'enjeu.
Cordialement
a écrit le 16/04/2021 à 9:31 :
Il y en a qui vont se frotter les mains :

Leur travail est indispensable, mais à quel prix ? Depuis le début de la campagne vaccinale, et plus encore depuis l’ouverture de nombreux vaccinodromes à travers le pays le 6 avril, des médecins libéraux participent à l’effort de vaccination. Cependant, comme le soulève France 3 Provence Alpes Côte d’Azur, leur cadence rapide d’injection a un coût élevé pour la sécurité sociale. À raison d’une soixantaine de patients vaccinés quotidiennement, ces médecins, payés à l’acte, ont une activité particulièrement lucrative. Selon nos confrères, ils gagnent environ 1.800 euros pour quatre heures de travail, soit 750 euros de l’heure.

Cette pratique a été mise en lumière par Le Canard enchaîné dès le 1er avril, sous le titre "Des toubibs bien soignés pour piquer". Et elle surprend, voire choque, jusque dans le milieu hospitalier, où infirmiers et aides-soignants ne manquent pas de rappeler régulièrement combien ils aimeraient voir leurs salaires revus à la hausse. Lundi 12 avril, le ministère de la Santé a d'ailleurs annoncé une hausse de leurs salaires dans le cadre du Ségur de la Santé, une information publiée par l'AFP et notamment relayée par le HuffPost.
a écrit le 16/04/2021 à 9:12 :
C'est énorme ! :D

Merci beaucoup de prouver mes analyses même si c'est un peu pénible de si rarement se tromper prouvant que nous sommes bel et bien en dictature financière à savoir le truc dépourvu totalement de dynamisme économique, de valeur du travail, de vie tout simplement non il n'y a plus que la rente qui motive les zombies.

Penseur cherche phénomène un tant soit peu vivant svp, un peu moins prévisible, merci. Maintenant il ne faut pas s'étonner, vu à quel point nous sommes tombés, que les défenseurs de cette Machine défectueuse soient aussi idiots, franchement qui d'autre pourrait défendre une telle aberration sémantique ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :