Zelenski veut la fin de la guerre avec la Russie avant l'hiver, Washington va fournir des missiles sol-air à l'Ukraine

Le président ukrainien Volodimir Zelensky a exhorté les dirigeants des pays du G7 « à faire le maximum » pour que la guerre menée par la Russie dans son pays prenne fin d'ici à la fin de l'année, avant l'hiver. Les Etats-Unis envisagent de fournir à l'Ukraine un système sophistiqué de missiles sol-air de moyenne et longue portée. L'Otan prévoit une guerre longue.
Voldomir Zelenski, le président ukrainien
Voldomir Zelenski, le président ukrainien (Crédits : DYLAN MARTINEZ)

Le président ukrainien Volodimir Zelensky, qui s'est adressé lundi par visioconférence aux dirigeants du G7 depuis dimanche et jusqu'à mardi au Schloss Elmau, dans les Alpes bavaroises, a exhorté ces derniers « à faire le maximum » pour que la guerre menée par la Russie dans son pays prenne fin d'ici à la fin de l'année, avant l'hiver, selon deux diplomates européens.

Appelant les dirigeants des sept pays à « intensifier les sanctions » contre Moscou, Volodimir Zelenski « a eu un message très fort en disant qu'il fallait faire le maximum pour essayer de mettre fin à cette guerre avant la fin de l'année », ont souligné ces sources. Outre de nouvelles sanctions contre la Russie, le chef de l'Etat ukrainien a demandé des systèmes de défense anti-aériens, des garanties de sécurité, des aides pour l'exportation des céréales ukrainiennes et la reconstruction du pays, a déclaré un responsable européen.

Système sophistiqué de missiles

L'envoi de nouvelles armes sont acquises. Selon l'AFP qui cite des proches du dossier, Washington envisage de fournir à l'Ukraine un système sophistiqué de missiles sol-air de « moyenne et longue portée ». Selon cette source, il s'agirait d' « une priorité » de Joe Biden. « Il est possible que les Etats-Unis annoncent cette semaine l'achat pour l'Ukraine d'un système NASAMS » (National Advanced Surface-to-Air Missile System), a fait savoir cette source, précisant que Washington devrait aussi rendre publique la livraison aux forces ukrainiennes d'autres équipements, notamment des munitions pour l'artillerie et des radars.

Pour autant, la guerre sera longue et pourrait « durer des années » , prédisait la semaine dernière le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg.

Lire aussi 4 mnLa guerre entre la Russie et l'Ukraine pourrait durer des années, prévient le chef de l'Otan (Jans Stoltenberg)

Nouvelles sanctions en vue

Les dirigeants du G7 devraient s'engager à l'issue de leur sommet sur un nouveau train de mesures coordonnées visant à accroître la pression sur la Russie et finalisent un plan pour plafonner le prix du pétrole russe, a fait savoir lundi un haut responsable américain. Le G7 va « continuer à accroître la pression sur Poutine », a assuré dans un tweet adressé au président ukrainien le chancelier allemand Olaf Scholz au président ukrainien.

« En tant que G7, nous sommes unis aux côtés de l'Ukraine et nous continuerons à la soutenir. Pour cela, nous devons tous prendre des décisions difficiles mais nécessaires. (...) Nous continuerons à accroître la pression sur Poutine. Cette guerre doit prendre fin », a-t-il écrit.

« Le double objectif des dirigeants du G7 consiste à cibler directement les revenus du (président russe Vladimir) Poutine, en particulier via l'énergie, mais aussi de minimiser les répercussions sur les économies du G7 et le reste du monde », a déclaré ce responsable américain lors d'un point de presse en marge du sommet annuel du G7, actuellement sous présidence allemande.

Plafonnement du prix du pétrole

Un plafonnement des prix du pétrole russe pourrait ainsi réduire le trésor de guerre du Kremlin, tout en permettant effectivement de réduire les prix de l'énergie et de ralentir l'inflation. Un scénario déjà évoqué récemment par Janet Yellen, la secrétaire américaine au Trésor.

A l'issue de ce sommet, mardi, les dirigeants du G7 vont également prendre "un engagement sécuritaire sans précédent à long terme pour fournir à l'Ukraine une aide financière, humanitaire, militaire et diplomatique tant que ce sera nécessaire", y compris en lui fournissant rapidement des armes avancées, peut-on lire dans une fiche technique publiée par la Maison blanche.

(avec AFP et Reuters)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 7
à écrit le 28/06/2022 à 11:17
Signaler
Winter is coming😁,si réellement cet hiver il y a des gros soucis d'approvisionnement en énergie ( électricité chauffage etc) les gouvernants risquent de le payer le prix fort. Laissons la Russie annexer l'Ukraine ,cela mettra fin à une guerre aussi ...

à écrit le 28/06/2022 à 9:04
Signaler
Cette guerre n'est pas la notre, limitons nous à l'humanitaire et appliquons l'article premier du traité de l'OTAN..

à écrit le 28/06/2022 à 3:26
Signaler
Nos dirigeants ont tellement pris l'habitude de décider de tout solitairement qu'ils ont perdu aussi celle de rendre des comptes à la nation autrement que par les urnes et les élections. Il faut leur rappeler que la responsabilité de leurs décisions...

à écrit le 27/06/2022 à 16:58
Signaler
Les US avec leur arsenal complet hésite à se frotter à la RUSSE et Zelensky va gagner la guerre avec 2000 hommes un tank et 3 avions ? ET l'aide de l'Europe il est fort ! digne d'un film . Le G7 accroit la pression !! moi j'ai l'impression que c...

à écrit le 27/06/2022 à 13:38
Signaler
Bonjour, Deux solutions : l'Ukraine mobilise 2 millions de soldats et casse la tête au 300 000 russe l'Ukraine dépose les armes en novembre.. et fin de cette guerre inutile. Pour le reste avec la nouvelle année, cela semblent difficile...

à écrit le 27/06/2022 à 13:04
Signaler
Encore les américains de M.... souffle la braise sur le conflit. Il faudrait vraiment que les Chinois mettent les pieds dans cette affaire. Une petite intervention sur Taïwan calmerait les ardeurs du grabataire de Biden

à écrit le 27/06/2022 à 13:01
Signaler
Ces idiots d'américains vont nous entrainer dans une troisième guerre mondiale avec leurs missiles sol-air

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.