Après Trump, Marine Le Pen en 2017  ?

 |  | 780 mots
Lecture 4 min.
Marine Le Pen peut-elle gagner pour les mêmes raisons que Trump ?
Marine Le Pen peut-elle gagner pour les mêmes raisons que Trump ? (Crédits : © Jean-Paul Pelissier / Reuters)
Les résultats des élections américaines sont riches d'enseignements pour la France à quelques mois de l'élection présidentielle. Car les parallèles entre Donald Trump et Marine le Pen sont nombreux.

Marine Le Pen pourrait-elle créer la même surprise en 2017 que Donald Trump ce mercredi matin ? Plusieurs parallèles concrets entre les deux candidats ouvertement xénophobes et isolationnistes peuvent en tout cas tempérer l'assurance de ceux qui prédisent une défaite de la présidente du FN.

D'abord la sphère politico-médiatique pensait inenvisageable l'élection de Trump au regard de la structure du système électoral américain. De la même manière en France, beaucoup estiment mathématiquement impossible une élection de Marine Le Pen dans un scrutin à deux tours. C'est tout de même mésestimer les raisons qui poussent l'électorat au vote FN. Un vote qui défie une sphère dirigeante entretenant depuis des décennies un système qui en laisse beaucoup sur le carreau.

Les perdants de la mondialisation

Comme pour Trump, le nouveau vivier d'électeurs FN se trouve en effet chez les grands perdants de la mondialisation, qui jugent les politiques complètement impuissants face à l'évolution des choses. Ces électeurs se trouvent pour beaucoup dans cette France désindustrialisée au nord et à l'est, qui rappelle les Etats de la Rust Belt américaine (Pennsylvanie, Michigan, Ohio Wisconsin) qui ont fait basculer l'élection en faveur de Donald Trump. En France, le FN fait aussi recette dans les zones paupérisées en périphérie des grandes villes françaises, où les habitants ressentent fortement les inégalités avec les habitants des centres-villes.  Ainsi « plus les inégalités de revenus sont localement importantes, plus le vote FN tend à être élevé », remarque Joël Gombin, spécialiste de la sociologie électorale*.

Marine Le Pen, comme Donal Trump, séduit donc un électorat dont la confiance dans le politique est aujourd'hui proche du néant. Or, les politiques les plus concernés par ce rejet sont ceux qui ont été aux responsabilités il y a peu. Hillary Clinton en est l'exemple le plus criant. Mais quid alors des adversaires potentiels de Marine Le Pen en 2017 (Juppé, Sarkozy, Hollande, Valls ...), eux aussi figures de proue du système politique actuel ? Ils n'incarnent en aucun cas un renouveau pour ces perdants de la mondialisation qui se tournent vers le Front national. Dès lors, du fait de la faiblesse de l'offre politique actuelle en France, le risque d'une élection surprise de Marine le Pen devient réel.

L'identitaire prend le dessus sur les incohérences

D'autant que les électeurs de Trump ou du FN se moquent des incohérences de leurs champions. Que le multimilliardaire Donald Trump récolte les voix des grands perdants de la mondialisation alors qu'il en est l'un des plus grands artisans paraît pourtant absurde ! Tout comme le succès du nouveau positionnement du clan Le Pen qui promet aux « travailleurs » des zones désindustrialisées un Etat providence fort, lui qui est historiquement anti-communiste et ultra-libéral.

Au même titre que les soutiens de Trump, l'électorat FN n'a cure de ces revirements. Par exemple, « l'opposition entre l'aile libérale incarnée par Marion Maréchal-Le Pen et une aile plus sociale et protectionniste incarnée par Florian Philippot, a relativement peu d'importance : ce ne sont pas les enjeux sur lesquels la majorité des électeurs se déterminent », explique Joël Gombin. Là se trouve la « force » des discours du Front national et de Donald Trump : ils camouflent efficacement leurs contradictions en économie derrière un discours identitaire. Trump a ainsi convaincu l'Amérique blanche profonde, et il n'est pas à exclure que la stratégie de « priorité nationale » de Marine Le Pen séduise ceux qui subissent la hausse des inégalités en France.

"Faire exploser le système"

Enfin, au-delà des relents xénophobes, il y a comme une envie de faire « exploser le système » chez les électeurs de Trump et de Marine Le Pen, peu importe la nature de leurs propositions. Comme le disait le réalisateur Michaël Moore plus de trois mois avant l'élection outre-Atlantique : « Ne sous-estimez pas la capacité des gens à se conduire comme des anarchistes malicieux lorsqu'ils se retrouvent seuls dans l'isoloir ».

Au fond, ce n'est que l'exercice du pouvoir qui révélera les failles du discours de Trump. De même, une frange de l'électorat FN se retrouvera fort déçue si Marine Le Pen était rattrapée par les responsabilités politiques. Mais c'est tout à fait possible. Et il faut en être conscient.

*"Le Front National. Va-t-elle diviser la France", de Joël Gombin aux Editions Eyrolles. 16 euros.

___

> Suivez notre DIRECT : Trump 45e président des Etats-Unis
+ Retrouvez notre Dossier PRESIDENTIELLE AMERICAINE 2016

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/04/2017 à 4:51 :
pour ggner le 2eme Tour , f pas qu'elle soit pas opposée à un nouveau candidat comme lassalle, fillion, hamon ou macron
a écrit le 18/03/2017 à 7:09 :
L'apathie et la veulerie d'une partie du peuple sont des éléments qui ne sont pas favorables à l'élection de Marine Le Pen. Cependant, un miracle est toujours possible. Il ne faut jamais désespérer.
a écrit le 17/03/2017 à 18:26 :
J'ai 79 ans. Ex. officier de police judiciaire, j'ai eu contact avec toutes les couches sociales des plus riches et des plus pauvres. De toutes les affaires ce sont les plus aisés qui sont les plus corrompus dans tous les domaines. Les chefs de petites entreprises, les ingénieurs, les agriculteurs, les militaires, policiers, commerçants, ouvriers qualifiés, sont les personnes qui font montre d'une plus grande moralité. Spoliés, trompés par les politiciens de droite et de gauche, ils aspirent à un changement radical et c'est pour cette raison qu'ils voteront Marine Le PEN? LA SEULE CAPABLE DE REMETTRE LA FRANCE SUR LES RAILS;
Réponse de le 17/03/2017 à 20:48 :
Monsieur Dupont, vous savez bien que notre république ne tolère aucun changement radical de politique. Tous unis contre un candidat anti-système, de quelque bord soit-il d'ailleurs, ils feront alliance contre le FN au second tour (Le FN a de fortes chances d'être présent au second tour, d'ailleurs c'est prévu rassurez vous). Le FN sera confronter contre tous les partis , de Mélanchon à Fillon, qui ensemble donneront le mot d'ordre "danger FN".
POURQUOI LE FN AU SECOND TOUR
Il est prévu par nos classes dirigeantes que le FN soit présent au second tour, ou qu'il faille faire croire qu'il puisse y aller, car dans le cas contraire, une grande partie des électeurs seraient totalement démoraliser et le taux d'abstention serait incroyablement élevé au 1er tour. Mais de toute façon au second tour il est prévu que son résultat soit d'environ 25% à 30%contre 70 ou 75% pour l'autre candidat (Macron ou Fillon). Le score serait moins élevé pour fillon, car le personnage est fortement anti-populaire ; mais de toute façon, tous les électeurs (inscrits dans un parti politique) voteront contre Le Pen que ce soit les écolos, Melanchon, Bayrou, socialistes, communistes. Tous préféreront votre Fillon que Le Pen. L FN peut obtenir une chance avec ceux se rapprochant des électeurs apolitiques ou des partis de droite comme De villiers par exemple.
a écrit le 13/03/2017 à 7:14 :
Ca suffit le baratin ! Les médias ne savent pas quoi dire mais ils doivent dire quelque chose. Pour que le FN puisse être vainqueur au second tour des présidentielles, il lui faudrait au minimum 40 % au premier tour (environ, mais pas moins)
Imaginons un second tour : Macron - Le Pen
Tout d'abord les abstentionnistes 15 a 20 % d'entre eux vont se précipiter aux urnes CONTRE Le PEN A peine 10 % iront voter Le Pen
Ensuite, tous les socialistes, tous les verts, les Melanchonnistes et les divers gauches extrêmes vont votés Macron
Chez Fillon, plus de 70 % vont voter Macron et peut être 30 % Le Pen
Les quelques représentants de divers droites iront voter moitié Macron moitié Le Pen
Ajoutez a cela, les manipulations des syndicats salariés et étudiants qui vont appeurer une partie des électeurs et vous aurez tout compris.
Si nous avons un second tour Fillon - Le Pen, les statistiques devraient penchées un peu plus du côté Le Pen contre Fillon, mais très peu (Fillon est très mal vu dans les classes populaires)
Un second tour improbable Melanchon - Le Pen
Là sans doute Le Pen aurait des chances, même si toute la gauche s'allie à Melanchon ainsi qu'une partie de la droite traditionnelle.
a écrit le 13/03/2017 à 7:09 :
Ca suffit le baratin ! Les médias ne savent pas quoi dire mais ils doivent dire quelque chose. Pour que le FN puisse être vainqueur au second tour des présidentielles, il lui faudrait au minimum 40 % au premier tour (environ, mais pas moins)
Imaginons un second tour : Macron - Le Pen
Tout d'abord les abstentionnistes 15 a 20 % d'entre eux vont se précipiter aux urnes CONTRE Le PEN A peine 10 % iront voter Le Pen
Ensuite, tous les socialistes, tous les verts, les Melanchonnistes et les divers gauches extrêmes vont votés Macron
Chez Fillon, plus de 70 % vont voter Macron et peut être 30 % Le Pen
Les quelques représentants de divers droites iront voter moitié Macron moitié Le Pen
Ajoutez a cela, les manipulations des syndicats salariés et étudiants qui vont appeurer une partie des électeurs et vous aurez tout compris.
a écrit le 28/02/2017 à 20:25 :
Jusqu'au moment où j' écris ce 28 février 2017, il y a du sang partout dans le monde et l' esclavage financier et mental en France, en Europe et ailleurs. Il faut être clair, ce sont les grandes familles, dynasties, banques et corporations de l' Occident qui sont responsables de la situation actuelle et le peuple pour avoir voté ces gens et maintenu ces gens au pouvoir.....L' EU est une Tour de Babel construite par la Pax Americana pour dévaliser le continent... Isaie ( Ancien Testament) "Mon peuple manque de connaissances " -671 AC, et on a vu ce qui s' est produit ensuite...
Réponse de le 13/03/2017 à 7:46 :
Vous avez tout dis, mais le peuple est encore trop naïf pour croire que cette démocratie n'est que du faux semblant et que les temlps n'ont guère changé depuis l'abolition des rois absolus, sauf qu'aujourd'hui on vous laisse faire croire que vous pouvez, alors qu'à l'époque on vous interdisait de croire.
a écrit le 10/02/2017 à 12:19 :
Le problème est que la plupart des gens promettant ou menaçant de voter fn veulent déconstruire, mais...pour reconstruire quoi précisément ensuite ?
Faites l'essai, posez la question autour de vous et vous vous apercevrez très vite que 9 personne sur 10 qui promettent de voter FN ne savent pas quoi vous répondre précisément.
La plupart de ses gens ne vous parlent que de leurs problèmes très très personnels.
On a volé ma voiture = Je vote F?. On a tagué mon mur = Je vote FN. On m'a insulté dans la rue = Je vote FN.etc etc.......
a écrit le 10/02/2017 à 12:18 :
Le problème est que la plupart des gens promettant ou menaçant de voter fn veulent déconstruire, mais...pour reconstruire quoi précisément ensuite ?
Faites l'essai, posez la question autour de vous et vous vous apercevrez très vite que 9 personne sur 10 qui promet de voter FN ne savent pas quoi vous répondre précisément.
La plupart de ses gens ne vous parlent que de leurs problèmes très très personnels.
On a volé ma voiture = Je vote F?. On a tagué mon mur = Je vote FN. On m'a insulté dans la rue = Je vote FN.etc etc.......
a écrit le 28/01/2017 à 21:28 :
Que D... protège la France comme il protège les USA
La France à nouveau sans islam sera vrai bientôt ! La France ne sera jamais dépossédé de sa liberté. Il faut que les musulmans islamistes ou pas le sachent. On va reprendre notre pays nous aussi
a écrit le 10/11/2016 à 19:00 :
Tous les instituts de sondage, les spécialistes, les médias et j'en passe ont donné Clinton gagnante largement.

On n'a pas vu venir le 21 avril 2002.
On n'a pas vu venir la montée des intégrismes religieux.
On n'a pas vu venir les attentats de Daesh en France.
On n'a pas vu venir, pendant des années, la fraude fiscale de personalités
On n'a pas vu venir les risques d'une immigration continue permanente.
On n'a pas vu venir le contre-exemple de "la France d'en haut"

On n'a pas vu venir ...
Réponse de le 11/11/2016 à 8:17 :
On n'a pas vu venir la crise financière.
On n'a pas vu venir, depuis 1976, le danger du Médiator.
On n'a pas vu venir le sureffectif ( de complaisance) dans la fonction publique territoriale.

"Gouverner c'est prévoir" (Émile de Girardin 1806 – 1881)
a écrit le 10/11/2016 à 12:12 :
Que Hollande ou Le Pen soit président(e) nous aurons une cohabitation car ni le PS ni le FN n'auront la majorité aux législatives .Il suffit de regarder le résultat des régionales.Et pour ma part j'espère que ce sera Hollande.Et si c'est Juppé ce ne sera pas trop grave car je suis bordelais.Nous aurons au moins deux ponts supplémentaires.Et une fontaine de Saint Emilion place de la Victoire .Et merci pour votre articles dont les commentaires sont édifiants.
a écrit le 10/11/2016 à 11:13 :
Un rapport parlementaire préconise de continuer à réformer le retraite de la société civile. Par contre pas un môt sur les retaites spécifiques et des parlementaires. Il faut savoir qu'un élu qui fait un seul mandat perçoit une retraite à vie de... 2 750 euros net qui vient se cumuler en complément des autres retraites. SCANDALEUX & INJUSTIFIES comme les 35 retraites spécifiques alors si le populisme triomphe en 2017 avec Marine Lepen. La monarchie minoritaire que représente les élitiste gauche droite confondus seront responsables de la faillite de notre démocratie dans notre pays en ne donnant pas l'exemple !!!! La menace du FN est bien réelle !!!
Réponse de le 10/11/2016 à 17:50 :
Bobo gauchiste le fn et pas une menace mais un medicament anti islamiste faut pas dire des betise
a écrit le 10/11/2016 à 11:02 :
Un rapport parlementaire préconise de continuer à réformer le retraite de la société civile. Par contre pas un môt sur les retaites spécifiques et des parlementaires. Il faut savoir qu'un élu qui fait un seul mandat perçoit une retraite à vie de... 2 750 euros net qui vient se cumuler en complément des autres retraites. SCANDALEUX & INJUSTIFIES comme les 35 retraites spécifiques alors si le populisme triomphe en 2017 avec Marine Lepen. La monarchie minoritaire que représente les élitiste gauche droite confondus seront responsables de la faillite de notre démocratie dans notre pays en ne donnant pas l'exemple !!!! La menace du FN est bien réelle !!!
a écrit le 10/11/2016 à 10:10 :
Marine Le Pen rentière multimillionnaire affirme être la candidate des perdants en effet.

Et bien tout ceux qui vont voter pour elle feront comme les électeurs de Trump et déchanterons dès que leur poulain sera élu.

Le FN étant également un parti oligarchique, rien ne changera si ce n'est la communication.

Allez encore quelques années et les gens comprendront que la seule option pour s'en tirer c'est de se révolter en arrêtant de croire tout ces bonimenteurs de politiciens.
a écrit le 10/11/2016 à 9:43 :
A force de prendre une majorité de français pour des imbéciles,nos politicards font bien sur le jeu du FN ! C'est ce qui va arriver lentement mais surement.L'Histoire est un éternel recommencement pour tout ceux qui aurait oublié. Les exemples sont partout dans le monde.Et si nos élites bien pensants ne veulent rien savoir, qu'ils s'attendent au pire !La majorité silencieuse sera là pour leur faire savoir!
a écrit le 10/11/2016 à 8:46 :
"se trouve en effet chez les grands perdants de la mondialisation"

L'article donne l'impression que seul les ouvriers votent FN , ce qui est faux bien sur.
Artisans ,commercants, petits patrons ,cadres , jeunes retraités sont aussi de bons clients et quand je regarde l'article sur le patrimoine de ces professions , je n'ai pas l'impression qu'ils soient des perdants au contraire.
a écrit le 09/11/2016 à 22:11 :
Nous aussi , en , 2017 , nous ne devons pas nous trumpé...
a écrit le 09/11/2016 à 22:08 :
Faut acheter des parapluies très, très solides et renforcés : les élites continueront à tomber des nues chaque fois que les perdants de la mondialisation, malgré la propagande éhontée des médias, chercheront une alternative, malheureusement chez les fachos dans la plupart des cas. Evidemment, l'écrasement du peuple grec et la capitulation de son gouvernement en 2015 ne les incite pas à regarder vers la gauche.
Réponse de le 10/11/2016 à 17:55 :
Toi Prof de grec sa fait peur serieu bobo gauchiste jusqua os je plain les eleve lol
a écrit le 09/11/2016 à 21:44 :
M Le Pen dans les sondages.....les vrais , pas les manipulés elle en est ou ?
Réponse de le 30/01/2017 à 21:53 :
comme dit andre marine le pen ces un medicament voir meme un antidot pour la france!!!!!!!
a écrit le 09/11/2016 à 20:56 :
Article qui ; comme beaucoup hélas , méconnait totalement la réalité de l'élection américaine :élection à 1 seul tour et au suffrage indirect ; on y vote par état et "the winner takes all " ce qui permet d'etre élu président en étant minoritaire en voix au niveau national , tel JFK en 1960 .
En France , suffrage universel à 2 tours : au premier on fait le tri et au second , on vote contre celui dont on ne veut pas .Ex : Chirac en 2002 puis Hollande en 2012 et à suivre en 2017.
a écrit le 09/11/2016 à 19:42 :
Un peu marre des journalistes socialo-bobos qui nous parlent sans cesse de "relent xénophobe". Trump a parlé d'expulser les illégaux. Est-il gênant que ceux qui ne respectent pas les lois soient punis ? Je paie mes impôts, je respecte les lois et j'entends bien que les autres fassent de même, merci :-)
Réponse de le 10/11/2016 à 14:35 :
Petite nuance : aux USA, les immigrés illégaux ne sont pas là pour bénéficier d'un quelconque état providence qui n'existe pas, mais tout simplement pour travailler, gagner leur vie. Ils sont illégaux uniquement parce que le système de visas de travail US est ultra-élitiste, au point que la majorité de ceux qui souhaitent y travailler n'ont aucune voie légale possible. L'employeur doit en effet prouver que vous avez des "compétences extraordinaires" que l'on ne peut trouver chez AUCUN citoyen américain. En gros, vous devez être chef étoilé, champion olympique, acteur oscarisé ou ingénieur détenteur d'une invention qui va inonder le monde si elle est exploitée par une entreprise US. Pour les "simples travailleurs", à moins d'épouser un(e) citoyen(ne) américain(e), "no way".
Pourtant les Etats Unis ont aussi besoin de main d'oeuvre étrangère moins qualifiée. Au point que les principales villes (NY, LA....) se sont autoproclamées "sanctuary cities". Selon ce statut (totalement illégal), il est interdit à la police locale qui appréhenderait un clandestin de le dénoncer à l'ICE, qui est la police fédérale de l'immigration, seule habilitée à appliquer la loi migratoire. Totalement absurde.
Je pense qu'il faut qu'il existe une voie légale pour ceux qui peuvent travailler, s'intégrer honnêtement, à condition qu'il ne créé pas de concurrence déloyale (sur les salaires par exemple)
a écrit le 09/11/2016 à 17:29 :
Belle victoire de monsieur trump un grand avenir pour les USA faut quil mais clinton en prison et construie son mur pour stoper limigration et le trafic de drogue. Marine lepen sera presidente de la france en 2017 et devrai construire des mure osi a lespagne et litalie et interdire totalement lislam et rendre le coran prohiber car ses une menace pour nous vive la france vive lhomme blanc vive poutine
Réponse de le 09/11/2016 à 19:46 :
des cours de français pour les nuls...
Réponse de le 09/11/2016 à 21:46 :
Les cadres de Le Pen devraient aussi commencer par enseigner les rudiments de la grammaire, de l'orthographe et de la syntaxe à leurs partisans. Sinon, quand ceux-ci jouent au troll, avec des textes à la limite du compréhensible, ils ne sont pas vraiment efficaces
Réponse de le 09/11/2016 à 22:36 :
En tout cas tu sembles fâché avec le Français !!!
Réponse de le 10/11/2016 à 17:23 :
Mdr juger orthographe et un manque dargument de bobo gauchiste vive trump vive le fn
Réponse de le 10/11/2016 à 17:28 :
Ses sur avec valo belkasem le francai et pa bon vive trump vive lepen vive poutine
a écrit le 09/11/2016 à 17:17 :
Trump a quand même montré qu'il était capable de gérer ses affaires et faire du business, à la différence de Mme Le Pen qui n'a rien prouvé du tout....
a écrit le 09/11/2016 à 16:55 :
Compte tenu des brèches profondes provoquées par des discours irresponsables de politicards simplets, dans le style «marteau-piqueur», auprès de gens de bonne foi, mais, souvent crédules, espérons que, comme résultat, nous ne verrons pas évoluer à plus ou moins brève échéance le Royaume-Uni, ni les USA vers une version socio-économique du type Venezuela 3.0! ...
a écrit le 09/11/2016 à 16:49 :
les mêmes causes produisent les mêmes effets. C'est ce qu'on m'a appris à l'école
a écrit le 09/11/2016 à 16:36 :
C'est quoi "la sphère politico-médiatique" ? Ce sont des journalistes à la botte des politiques ! On se doute donc bien qu'ils ne vont pas caresser leurs maitres dans le sens contraire du poil. En France, cette "sphère politico-médiatique" est bien encadrée. La plèbe a certes "besoin de se muscler le cerveau", mais cela la rend plus réactive et plus imprévisible qu'aux US :-)
a écrit le 09/11/2016 à 16:18 :
Les médias profitent de toute occasion pour continuer a instiller la peur, elles continuent a être persuader de sa possible influence alors qu'elles se discréditent de plus en plus, que cela soit en grossissant les événements, en jouant sur les mots et sur les photos, en exploitant des sondages! La répétition galvaude le message!
a écrit le 09/11/2016 à 16:13 :
Il faut arreter avec le mythe des perdants de la mondialisation.Les gens en ont juste assez de la corruption,du clientélisme et du grand n'importe quoi économique qui les a ruinés,ils sont arrivés au bout du possible.Cela n'a rien a voir avec la mondialisation
a écrit le 09/11/2016 à 15:51 :
La course à la connerie est engagée.
Personne n'est sûr de gagner, même ceux ou celles considéré(e)s comme ayant le plus de mérite !
a écrit le 09/11/2016 à 15:51 :
"...quid des adversaires potentiels de Marine Le Pen en 2017 (Juppé, Sarkozy, Hollande, Valls ...), eux aussi figures de proue du système actuel ? Ils n'incarnent en aucun cas un renouveau pour les perdants de la mondialisation..."
C'est le cœur du problème. Ces 4 là (et d'autres..) devraient jeter l’éponge. Dans le cas contraire, ils seront responsables de l’élection de Le Pen !
a écrit le 09/11/2016 à 15:44 :
je n'y crois pas une seconde, mais bon...Liberté, égalité, fraternité sont des mots sacrés que menace le FN avec son programme. L entre deux tours en 2002 on était entre 1 et 2 millions dans les rues, je vous laisse imaginer l insurrection. Quoiqu il arrive elle ne gouvernera jamais. Ce sera la guerre civile dans le pire des cas, j'en suis bien conscient, mais nous ne sommes pas des protestants Anglos Saxons. Si des électeurs veulent jouer aux malins pour se faire plaisir, ils doivent savoir que le prix sera énorme pour eux et le pays. Je ne veux pas qu on prenne mon commentaire pour une menace, c'est simplement pour moi un fait.
Réponse de le 09/11/2016 à 21:00 :
bien sûr, mais soyez certain que le FN a prévu le coup et aura mis en place un efficace système policier pour faire rendre gorge à toute velléité d'"insurrection". Et soyez certain que l'Administration sera obéissante aux ordres, car c'est une histoire bien française déjà vécue il n'y a pas si longtemps et dont le souvenir est encore preignant!
a écrit le 09/11/2016 à 15:39 :
Non merci ! La France a besoin de stabilité dans une Europe unis et forte (des réformes a faire) et un €uro stable dans un monde qui nous arrivent incertain !
a écrit le 09/11/2016 à 15:30 :
RIEN N EST INPOSSIBLE MEME EN FRANCE/MAIS AVEC UN SYSTEME A DEUX TOURS IL N Y ARRIVERONS PAS/MAIS LE POPULISME GAGNE DU TERRAINS DANS TOUS LES PAYS? ET CELA PEUT CHANGEZ BEAUCOUP LES CARTES DES ELUES? QUI NE RESPECTENTPLUS LES VOTES POPULAIRES? EXEMPLE LES VOTE SUR LEUROPES QUI NE SONT JAMAIS RESPECTEZ PAR LES DIRIGENTS QUI NOUS GOUVERNENT DEPUIS 30ANS???
a écrit le 09/11/2016 à 15:19 :
Trump va s'asseoir sur le trône.
Surpris ? Y aurait il de quoi ?
Et bien oui, mais il ne le faudrait pas ! Le phénomène américain n'est que la suite d'un mouvement mondial qui avait commencé avec la Grèce, suivie par la Grande Bretagne, qui se poursuit avec les USA et qui finira selon toutes vraisemblances par arriver en France.
C'est l'expression du ras le bol du libre échange ultra libéral et du mondialisme dirigés par la finance internationale auxquels les peuples ont été livrés sans conserver la moindre protection et sans qu'ils aient eu un seul mot à dire sans risquer des pénalités tombant de tous côtés. Cette économie néfaste qui a détruit tellement d'emploi au sein des pays occidentaux.
Ce mouvement ne s'arrêtera pas aux USA.
La plus forte aspiration de tous ces peuples est de reprendre possession du pouvoir sur leur destin et de ne plus se laisser imposer leur existence par des lobbys financiers et des dirigeants sourds, aveugles ou corrompus.
Comme nous sommes habitués à copier les américains avec un temps de retard, les deux exemples les plus frappants (Grande Bretagne et USA) vont faire école en Europe continentale.
Et je gage que nos tristement élus et ces maudits eurocrates n'arriveront pas à comprendre la leçon qui est pourtant si simple : questionner et écouter le peuple ! Ils ne l'ont pas fait pour l'accord en voie d'être signé avec le Canada. Il ne l'ont pas fait pour la protection de l'espace européen. Ils ne l'ont pas fait pour la question des migrants ?
Pourquoi alors leur laisser le pouvoir ?

Et pour nous français, quel est le bord qui a mis le questionnement au peuple (référendum) à son programme ? L'UMPS ou le FN ?
Évidemment quelques chroniqueurs pleins de morgue, d'outrecuidance et de mépris, partisans du libéralisme ambiant et qui veulent que rien ne change commencent déjà à hurler au loup en sortant leur panoplie de père fouettard comme la xénophobie et l'isolationnisme. Ceux qu'ils appellent perdants de la mondialisation sont si nombreux qu'ils sont majoritaires (la preuve aux USA) et gagnent nettement moins d'un million d'euros par an.
Si la réponse est de récupérer nos industries, d'expulser des civilisations tribales et économiques migrantes, enfin de décider librement dans quelle société nous voulons vivre, alors OUI, mille fois OUI et qu'importe ce qu'en pensent ces oiseaux de mauvais augure.
Réponse de le 09/11/2016 à 22:14 :
Bravo
Réponse de le 09/11/2016 à 22:42 :
D'ou la nécessité de réformer le secteur bancaire, a qui croyez vous que l'on paient des intérêts a votre avis ? Aux immigrés ? Vous croyez que cela changera et que ces dictateurs limite psychotiques vous reverseront gentiment la part illégitime ? Tu penses !
a écrit le 09/11/2016 à 15:17 :
C'est sûr que les médias vont nous tendre le même piège : Juppé présenté comme seule alternative à la Marine, et comme probable vainqueur.
Mais les enjeux sont différents : les USA n'ont pas besoin du reste du monde, alors que la France a besoin de l'Europe.
Réponse de le 09/11/2016 à 15:53 :
"...les USA n'ont pas besoin du reste du monde..."
ha bon ?? qui détient la dette américaine selon vous ??
Réponse de le 09/11/2016 à 16:22 :
L'UE n'existe que par le soutien des USA et de l'OTAN qui nous cherchent ou fabriquent des ennemies communs
a écrit le 09/11/2016 à 15:09 :
Votre analyse me semble juste et pertinente.
L'arrogance symbolique des "élites" agit comme du vinaigre sur les plaies sociales. Le retour de bâton sera à la mesure de la violence subie et accumulée par les populations ces 3 dernières décennies, soit depuis les premiers plans de "rigueur".

Il se trouve que la colère et la peur sont mauvaises conseillères, d'où la possibilité d'une élection surprise de la blonde. Le FN est tellement miné par ses propres contradictions internes qu'il éclatera assez vite (comme le trumpisme), mais que de dégâts prévisibles en attendant.
a écrit le 09/11/2016 à 14:30 :
2017 ca sera le dernier avertissement
l'election ca sera 2022; je partage l'avis d'attali la dessus
a écrit le 09/11/2016 à 14:12 :
Les français n'ont pas le courage de le faire.
Réponse de le 09/11/2016 à 18:45 :
Le courage d'élire des fascistes ? Vous vous rendez compte des niaiseries que vous racontez ?
a écrit le 09/11/2016 à 13:59 :
Assez des politiques politiciens ,en France c'est Macron qui créera la surprise ,marre de tous ces partis ,Vive Macron
Réponse de le 09/11/2016 à 15:40 :
Sauf que tout le monde se rend compte des équivalences : Clinton - Juppé - Macron...
Réponse de le 09/11/2016 à 17:36 :
Macron mdr il devrai etre en prison avec sarko holande et compagnie c des gangster vive le FN vive la france voter fn
Réponse de le 09/11/2016 à 23:04 :
Macron,.... un esprit de vieux dans un corps jeune !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :