Covid-19 : la moitié des Européens vaccinés, la Guadeloupe reconfine et Wuhan dépiste

A l'heure où la moitié de la population de l'UE est complètement vaccinée contre le Covid-19, la Guadeloupe, confrontée à une "situation catastrophique"  va être reconfinée pour une durée d'au moins trois semaines à partir de mercredi. Ailleurs dans le monde, la résurgence du virus frappe des pays qui pensaient depuis longtemps avoir surmonté le pire, comme la Chine par exemple.

4 mn

(Crédits : DADO RUVIC)

Alors que la course se joue entre la rapidité de vaccination et la vitesse de propagation du variant Delta, plus de 223 millions de personnes sont entièrement vaccinées au sein de l'Union européenne - soit la moitié de la population des Vingt-Sept, selon un comptage réalisé par l'AFP à partir de sources officielles mardi à 11H00 GMT. Au même moment, la Guadeloupe, dans les Caraïbes, va être reconfinée pour une durée d'au moins trois semaines face à la hausse fulgurante des cas, ont annoncé les autorités locales. Cette mesure est assortie d'un couvre-feu strict de 20H00 à 05H00, et de restrictions de déplacement dans un rayon de 10 km autour du domicile. De manière plus globale, la situation se dégrade dans les territoires d'Outre-mer. La Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélemy sont venus rejoindre le 28 juillet La Réunion et la Martinique, déjà en état d'urgence sanitaire depuis le 13 juillet. Le gouvernement a d'ailleurs fait un pas de plus vers les entreprises en renforçant ses mesures d'aide économique dans ces territoires.

Lire aussi 2 mnCovid-19 : En Outre-mer, le gouvernement renforce les aides face à une situation "dramatique"

Le Covid de retour à Wuhan

Du côté du continent asiatique, les 12 millions d'habitants de la ville chinoise de Wuhan - où l'épidémie a fait son apparition - vont être testé, a annoncé mardi un responsable de la municipalité, après la découverte de cas locaux d'infection par le variant Delta.

La Chine pensait pourtant avoir pratiquement éradiqué le virus, ne comptant plus aucun cas d'infections d'origine locale depuis des mois. Mais le regain épidémique touche désormais des dizaines de villes chinoises. Le variant Delta se répand à travers le pays après avoir contaminé des employés chargé du nettoyage des avions à l'aéroport de Nankin (est).

Face à cela, le régime communiste a de nouveau sorti un arsenal de mesures radicales similaires à celles du début 2020, avec le confinement de certaines villes, une limitation des déplacements et un dépistage généralisé.

Lire aussi 3 mnCovid-19 : plus d'un milliard de doses administrées en Chine, chute des contaminations en Inde

L'objectif manqué des Etats-Unis

D'autre part, en Australie, des militaires ont été déployés dans les rues de Sydney, la plus grande ville du pays, entrée dans sa sixième semaine d'un confinement qui devrait rester en vigueur jusqu'à la fin du mois. Sur 25 millions d'habitants, seuls 15% ont reçu deux doses de vaccin, et la stratégie du gouvernement consiste à confiner pour limiter la propagation du virus.

Toutefois, le variant Delta frappe même dans les pays où la campagne de vaccination a été relativement réussie. Ainsi, aux États-Unis, les hospitalisations atteignent des niveaux comparables à ceux de la vague de l'été dernier. Hier, le pays a atteint avec un mois de retard l'objectif fixé par le président Joe Biden qui était d'avoir un taux de 70% d'adultes ayant reçu au moins une dose de vaccin anti-Covid le 4 juillet, jour de la fête nationale américaine. Le ralentissement de la campagne de vaccination, en particulier dans les régions traditionnellement conservatrices du Sud et du Midwest, a empêché le pays d'atteindre cet objectif.

Les Etats-Unis ont néanmoins observé un rebond du taux de vaccination ces dernières semaines, notamment dans ces régions les plus touchées par la nouvelle vague de Covid-19. Toutefois, le nombre de cas aux Etats-Unis continue de flamber et atteint 258 cas par million de personnes le 2 août (en moyenne mobile sur sept jours), contre 111 deux semaines plus tôt, selon les données d'Our World in Data.

(Avec AFP)

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 03/08/2021 à 15:27
Signaler
Tandis qu'il fallait mettre les personnes fragiles à l'abri et payer les jeunes pour s'occuper des personnes agées ce qui aurait ravi les uns et les autres et qui aurait couté 100 fois moins cher, peut-être 1000 fois moins même ben ils ont préféré im...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.