Covid : la propagation hors de contrôle du variant Delta reporte la sortie de crise

L'apparition du très virulent variant Delta a pris de court l'OMS et les gouvernements, y compris ceux qui ont massivement vacciné leur population. Les chercheurs estiment néanmoins que si la vaccination ne parvient pas à juguler l'épidémie, elle empêche bien de développer des formes graves de la maladie.

2 mn

(Crédits : DENIS BALIBOUSE)

La vaccination de masse devait mettre un terme à la crise sanitaire mondiale provoquée par l'épidémie de Covid-19. L'apparition du variant Delta semble avoir déjoué l'optimisme des Etats les plus avancés dans la vaccination. En Chine, l'un des premiers pays à être parvenu à éteindre l'épidémie, un foyer est apparu dans l'Est dans la ville de Nankin et qui s'est déjà propagé à cinq provinces dont celle de Pékin.

100 dollars pour toute nouvelle injection

Aux Etats-Unis, Joe Biden qui a fait de la vaccination massive une priorité nationale, l'épidémie reprend de l'ampleur. La campagne de vaccination s'est essoufflée au point que le président est prêt à verser 100 dollars pour toute nouvelle injection. Certains Etats ont même imposé le masque aux personnes vaccinées. En Australie, l'armée a été sollicitée pour faire respecter le confinement qui vient d'être prolongé d'un mois.

Lire aussi 3 mnCovid-19: près de 8 décès sur 10 sont des personnes non vaccinées, selon une étude

En Israël, premier pays à avoir atteint l'immunité collective par la vaccination et qui avait levé toutes les restrictions sanitaires, le gouvernement a décidé de réactiver l'obligation du pass sanitaire dans les lieux accueillant plus de 100 personnes. L'Etat hébreu vient également de lancer une campagne pour une troisième dose pour les plus de 60 ans, une première.

Inquiétudes de l'OMS

L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a tiré la sonnette d'alarme sur les effets de ce variant particulièrement contagieux. Elle a mis en garde contre des levées de restrictions sanitaires trop précoces.

"Delta est un avertissement, qui nous dit que le virus évolue mais c'est aussi un appel à agir, à faire quelque chose avant que des formes plus dangereuses de variants ne fassent leur apparition", a résumé le docteur Mike Ryan, chargé des situations d'urgence à l'OMS.

D'après l'OMS, le variant Delta a probablement des effets plus graves que les variants précédents. Il toucherait toutes les tranches d'âge sans distinction. De leur côté, des chercheurs américains ont démontré que la vaccination permet de largement juguler les effets de la maladie, mais pas de stopper sa contagion. Un constat partagé par des chercheurs chinois. La vaccination peut "ralentir la propagation et réduire le taux de mortalité" mais sans doute pas "éradiquer le virus", a reconnu Zhang Wenhong, un expert en maladies infectieuses de Shanghai, cité par l'AFP.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 13
à écrit le 02/08/2021 à 18:32
Signaler
“Inconstitutionnalité”, “atteintes aux libertés individuelles”... dans un communiqué, le collectif d’avocats DejaVu s’insurge de l’extension de l’utilisation du pass sanitaire et explique avoir déposé lundi 2 août un recours devant le Conseil constit...

à écrit le 02/08/2021 à 16:40
Signaler
Les gens se touchent le poing pour se saluer , il vaudrait mieux qu'ils ne se touchent pas

à écrit le 01/08/2021 à 18:58
Signaler
Quand on y pense ,les gouvernants et la clique de médecins qui passent leur journée dans les JT ,tellement ils sont débordés de travail font fort quand même.Pour la première fois dans l'histoire de l'humanité des gens en bonne santé peuvent transmett...

le 02/08/2021 à 17:58
Signaler
Aberrant à tel point que la question raisonnable à se poser réellement n'est pas pourquoi les gens ne se vaccinnent pas mais pourquoi ils se font vaccinner ? A part pour boire un café au bar bien sûr... ^^

à écrit le 01/08/2021 à 18:41
Signaler
Il n'y a aucun problème puisqu'ils continuent de supprimer des lits y compris de réanimation.D'ailleurs qu'en pense l'OMS des fermetures de lits ?

à écrit le 01/08/2021 à 12:00
Signaler
La moyenne d'âge des décédés du covid est supérieure à l'espérance de vie. Ce qui veut bêtement dire que c'est la multiplication du nombre de personnes âgées qui rend ce virus plus mortel.

à écrit le 31/07/2021 à 23:10
Signaler
A quand le Besta, on l' annonçait pour le 1 er août, sera-t-il en retard?!

à écrit le 31/07/2021 à 18:56
Signaler
Si les vaccins ne sont pas, ou moins efficaces, il y a de quoi donner du grain à moudre aux Antivax et donner des regrets aux vaccinés. Depuis le début, je pense que la seule issue passe par des médicaments et des traitements ad hoc.

le 31/07/2021 à 22:02
Signaler
Ils restent à trouver (inventer), y a eu de nombreuses déceptions avec des molécules déjà connues (un atout concernant leurs posologie et effets secondaires déjà répertoriés). L'institut Pasteur n'en a pas passé 10 000 au crible (in vitro) ? Inventer...

le 01/08/2021 à 1:28
Signaler
@photo73 Avec tous les variants à venir, les vaccins ne résoudront rien. Il faut l'accepter et mettre vraiment les moyens sur les traitements. Ce virus que je crois élaboré pour les besoins de la recherche est prévu pour muter. Il mutera et aura tou...

à écrit le 31/07/2021 à 18:29
Signaler
Le prochain variant, déjà annoncé par certains médecins à la télé, sera encore plus virulent, le suivant aussi, et ainsi de suite. J'espère que l'OMS et les gouvernements ne seront pas pris de court une fois de plus.

à écrit le 31/07/2021 à 18:27
Signaler
L'OMS pris de court ? C'est un peu redondant, non ?

à écrit le 31/07/2021 à 10:35
Signaler
Ô mon dieu quelle surprise quel mauvais tour du sort personne ne s'y attendait du tout c'est vraiment dramatique et gna gna gna et gna gna gna...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.