Helmut Kohl, chancelier de la réunification allemande, est mort

 |   |  342  mots
Le chancelier allemand Helmut Kohl et le Président de la République française François Mitterand avaient rendu un hommage commun le 22 septembre 1984, à Verdun.
Le chancelier allemand Helmut Kohl et le Président de la République française François Mitterand avaient rendu un hommage commun le 22 septembre 1984, à Verdun. (Crédits : Reuters/ Stringer)
Il était l'homme de la réunification allemande en 1990. Ce vendredi 16 juin, l'ancien chancelier allemand Helmut Kohl est mort à 87 ans.

Auf Wiedersehen... L'une des figures les plus marquantes de la scène politique européenne de l'après-guerre, Helmut Kohl, ancien chancelier chrétien-démocrate allemand, s'est éteint à 87 ans à Ludwigshafen, dans l'ouest de l'Allemagne, a annoncé le journal Bildce vendredi 16 juin.

Durant son exercice, qui a duré seize ans, de 1982 à 1998, il s'est impliqué dans l'amitié franco-allemande œuvrant notamment en collaboration avec le Président de la République française, François Mitterand. Ancien avocat passionné de l'intégration européenne, le géant germanique de 1m93, avait contribué à imposer la création de l'euro. On retiendra notamment l'hommage franco-germanique rendu à Verdun en 1984, sur le champ de bataille où est mort l'oncle d'Helmut Kohl.

Ayant connu les deux grandes guerres, le chancelier s'était battu pour la réunification de l'Allemagne malgré les oppositions de ses alliés François Mitterrand, du soviétique de l'époque, Mikhaïl Gorbatchev, et de la Première ministre britannique Margaret Thatcher.

Après la chute du Mur de Berlin, en novembre 1989, il extrait de l'anonymat l'actuelle chancelière, Angela Merkel et lui demande de rejoindre son gouvernement.

Un "très grand Européen"

Après l'annonce de sa mort, les réactions sur Internet ont commencencé à prendre de l'ampleur vendredi sur Internet, allant de l'Union chrétienne démocrate (CDU), le parti politique de Kohl, au Parti social-démocratie/social-libéral (SPD), en passant par Martin Schulz, ancien président de Parlement européen et actuel président du SPD..

La chancelière allemande, Angela Merkel a annoncé qu'elle s'exprimera à ce propos ce vendredi à 19h.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/06/2017 à 11:47 :
J'étais persuadé de lire des commentaires qui fleurent bon la france des années 50 c'est marrant par contre pas de bol c'est elle qui est aux manettes.
a écrit le 17/06/2017 à 16:18 :
Le dernier grand homme d'Etat originaire de Rhénanie-Palatinat encore vivant est
Valery Giscard d'Estaing.
a écrit le 17/06/2017 à 11:23 :
C'est avec une grande tristesse que j'ai appris le décès de l'ex chancelier Helmut Kohl. Il fut avec Adenauer, Schmidt , De Gaulle , Giscard et Mitterrand les grands hommes de l'EU unie. Espérons qu'avec notre nouveau président Macron et une Frau Merkel réelue en septembre, le coeur de l'EU puisse à nouveau battre fort afin de faire avancer l'EU 27 vers plus de fédéralisme partagée. la BCE devrait d'ailleurs en profiter pour lancer une série de billets de €5,- à l’effigie de nos grands hommes ayant fait l'EU.... je suis sûr que les citoyens de la zone seraient heureux de cet hommage posthume. Pourquoi pas dès 2019? quand la GB nous aura enfin quittés???
Réponse de le 17/06/2017 à 13:31 :
la BCE devrait d'ailleurs en profiter pour lancer une série de billets de €5,- à l’effigie de nos grands hommes ayant fait l'EU....

Vous pensez a Antoine , Napoléon Bonaparte ou Adolf ...... Ben non je préfère les portes ou les ponts de nos billets !
Réponse de le 17/06/2017 à 14:59 :
En quoi les personnages que vous citez font parti de l Histoire de l'UE....?

On peut dire qu'elle commence en 1951 avec la CECA et on a effectivement nombre de personnages et de nombreux pays qui ont compté. Avec les pères fondateurs on en aurait déjà assez pour les billets.
a écrit le 17/06/2017 à 8:36 :
Aussi puissant, eut-il été, humainement il n'a pas été à la hauteur : un de se fils vient de répondre à la presse qu'il avait appris son décès à la radio, car son père avait coupé les ponts avec ses enfants et petits enfants, après le suicide de leur mère Hannelore et son remariage avec une seconde épouse nettement plus jeune qui portait en public les habits et bijoux de la première épouse et qui l'avait isolé de ses proches !
a écrit le 16/06/2017 à 20:52 :
Konrad Adenauer, Helmut Kohl, Angela Merkel... décidément la CDU est capable produire des dirigeants de très grande qualité.
Réponse de le 17/06/2017 à 14:51 :
Brandt, Schmidt pour le SPD pas mal non plus.

D'ailleurs Merkel, même si elle a fait des choses, et en tout cas jusqu'à ici, elle n'a pas ses galons pour rentrer dans l histoire de l Europe comme ses prédécesseurs.

Ceci étant dit, il faut à ces chanceliers un prédisent à la hauteur en face, ni Merkel ni Schroder n'ont été bien servis...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :