La confiance des Européens dans leur gouvernement nationaux dégringole

La confiance des citoyens européens dans leur gouvernement recule de 25% en deux ans. En revanche, la police et les systèmes de santé bénéficient encore d'un niveau positif de confiance même s'il s'érode aussi. C'est le résultat d'une étude du cercle de réflexion de l'Union européenne Eurofound, qui pointe le poids des difficultés économiques et des réseaux sociaux dans ce regain de défiance.
Les bouleversement sociaux et économiques de la crise Covid ont laissé des stigmates sur le lien entre citoyens et gouvernants.
Les bouleversement sociaux et économiques de la crise Covid ont laissé des stigmates sur le lien entre citoyens et gouvernants. (Crédits : LEONHARD FOEGER)

Le phénomène est palpable, il n'a rien de très surprenant mais la fondation européenne Eurofound vient de le confirmer par une étude chiffrée. Les Européens accordent de moins en moins de confiance aux grandes institutions qui régissent leur vie : le gouvernement, la police et le système de santé. Sollicitées pour donner une note de 1 à 10 sur leur confiance dans les institutions, les 200.000 personnes interrogées ont donné une note moyenne de 5 au printemps 2022 contre une note 5,8 au printemps 2020, soit un recul de 14%.

Au niveau des Etats, la note de confiance accordée au gouvernement baisse brutalement de 4,8 à 3,6 (-25%). Celles accordées à la police et aux systèmes de santé reculent aussi mais plus modestement, respectivement de 6,2 à 5,7 (-8%) pour la santé et de 6,4 à 5,7 (-10%) pour la police. Le niveau de confiance dont bénéficient la police et les systèmes de santé restent donc positifs, bien supérieurs à ceux des gouvernements.

Plus rassurant, la confiance entre personnes et dans la science reste stable.

Ces chiffres restent des données générales à l'ensemble de l'Union européenne avec de fortes disparités selon les pays. Les États du Nord de l'Europe (Finlande, Danemark, Suède, Luxembourg en tête) s'illustrent par un niveau de confiance bien plus élevé que ceux du Sud du continent, toutes classes sociales confondues.

Eurofound insiste aussi sur la stabilité du niveau de confiance au niveau des institutions de l'Union européenne. A noter que cde think tank, ou cercle de réflexion, est financé et missionné par l'Union européenne pour travailler sur les questions économiques et sociales.

Lire aussiInflation : les recommandations de France Stratégie pour lutter contre la pauvreté

Les citoyens méfiants peinent plus souvent à joindre les deux bouts

Les auteurs de l'étude soulignent le lien de corrélation entre les difficultés économiques des personnes interrogées et leur faible confiance dans les institutions. Dans tous les pays européens, les gens qui ont du mal à « joindre les deux bouts » (selon l'expression du sondage), de plus en plus nombreux d'après l'étude, expriment moins de confiance que les classes sociales plus aisées.

« Le coût de la vie dans l'Union européenne s'envole à un rythme jamais vu jusqu'ici. (...) Le sondage prouve que la hausse du coût de la vie affecte la confiance des gens dans les institutions », notent les auteurs.  Plus intéressant encore, l'étude montre que les citoyens qui s'informent sur les réseaux sociaux font moins confiance aux institutions en général tandis que ceux qui ont recours aux médias traditionnels leur font davantage confiance.

« Avec l'envolée du coût de la vie et les conséquences dévastatrices de la guerre en Ukraine qui aggrave l'incertitude sur le continent, il sera extrêmement difficile de revenir au niveau de confiance d'avant-pandémie », prédit l'agence Eurofound. Ses travaux font écho à une précédente étude de l'OCDE publiée mi-juillet qui fait état des mêmes niveaux de défiance, notamment dans le gouvernement en qui une minorité (40%) de citoyens de l'OCDE disent avoir confiance. Néanmoins, le rapport de l'OCDE souligne, comme Eurofound, le sentiment de confiance positif qu'inspire la police (68% des personnes interrogées) et la justice (57%).

Lire aussiLa BCE frappe fort pour lutter contre l'inflation, la nouvelle obsession de Christine Lagarde

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 25/07/2022 à 18:01
Signaler
Vladimir applaudit et dit "n'ayez pas confiaaannncccce !". :-)

à écrit le 25/07/2022 à 17:31
Signaler
sans deconner!! les gauchistes t'ont foutu une pagaille colossale en expliquant que tout allait bien, et maintenant que l'addition arrive les gens vont etre contents?????? mais p de miarde, ils sortent d'ou ces politicards verreux? le moustachu va so...

à écrit le 25/07/2022 à 16:18
Signaler
Avec internet qui nous informe massivement et correctement pour ceux qui savent chercher il est vraiment difficile d'anticiper les réactions d'une classe productrice devenue de ce fait plus éclairée que notre classe dirigeante en déclin depuis bien t...

à écrit le 25/07/2022 à 16:18
Signaler
Avec internet qui nous informe massivement et correctement pour ceux qui savent chercher il est vraiment difficile d'anticiper les réactions d'une classe productrice devenue de ce fait plus éclairée que notre classe dirigeante en déclin depuis bien t...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.