La Grèce rembourse en temps et en heure 186 millions d'euros au FMI

 |   |  336  mots
Le pays est en pleines négociations avec la troïka pour la mise sur pied d'un plan d'aide de plus 80 milliards d'euros qui doit être bouclé avant le 20 août.
Le pays est en pleines négociations avec la troïka pour la mise sur pied d'un plan d'aide de plus 80 milliards d'euros qui doit être bouclé avant le 20 août. (Crédits : reuters.com)
C'est la première fois depuis début juin qu'Athènes honore un remboursement vis-à-vis de l'institution dans les délais impartis.

En pleine négociation sur un troisième plan d'aide au pays, la Grèce vient d'éviter un nouveau défaut de paiement vis-à-vis du Fonds monétaire international (FMI). Athènes a en effet remboursé jeudi 6 août 186,3 millions d'euros à l'institution. Un porte-parole du FMI a déclaré dans un communiqué:

"La Grèce a payé les intérêts qui étaient dus au FMI aujourd'hui".

Deux échéances manquées entre juin et juillet

C'est la première fois depuis début juin que la Grèce, en grandes difficultés financières, honore un remboursement vis-à-vis du FMI dans les délais impartis. Après avoir demandé un sursis, le pays avait en effet fini, le 30 juin, par faire défaut sur sa dette vis-à-vis du Fonds, l'un de ses créanciers internationaux depuis 2010 aux côtés des Européens.

Une nouvelle échéance avait été manquée par Athènes à la mi-juillet portant les arriérés de paiement du pays vis-à-vis du FMI à 2 milliards d'euros. Un prêt d'urgence des Européens avait toutefois permis à Athènes d'apurer sa dette vis-à-vis du FMI le 20 juillet et de pouvoir à nouveau prétendre à l'aide financière de l'institution.

Le prochain paiement le 1er septembre

Des représentants du FMI, de la Commission européenne et de la Banque centrale européenne (BCE) sont à Athènes depuis une semaine pour mettre sur pied un plan d'aide de plus 80 milliards d'euros qui doit être bouclé avant le 20 août. Le Fonds a toutefois prévenu qu'il ne renflouerait pas le pays tant qu'Athènes n'aura pas accepté un plan de réformes complet et que les Européens n'auront pas consenti à alléger la dette grecque, qui avoisine les 320 milliards d'euros.

Après ce paiement, Athènes doit encore au total rembourser au FMI quelque 22 milliards d'euros, selon le site de l'institution. Le prochain paiement, de quelque 306 millions d'euros, est prévu pour le 1er septembre.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/08/2015 à 1:47 :
Toute dette doit être remboursée avec intérêt ce simple état de fait conduit inexorablement à une augmentation de la dette!!! et plus les montants sont gros et plus cela va vite!! donc la Grèce ne remboursera pas sa dette comme probablement la France (en plus on a la dent dure!!!) L'histoire a montré que arrivé un moment un état choisit toujours ses citoyens et laisse tomber ses créanciers (s'il tient à ce que sa tête reste rattachée à son corps et il y tient)!!! Mr le ministre des finances allemandes a donc déjà perdu la partie !!! Game over!
a écrit le 09/08/2015 à 1:34 :
Depuis 2008, les plans d'aide se succèdent avec le succès que l'on sait!! et à chaque fois les "dirigeants" de l'europe se félicitent!! Ils se félicitent d'avoir "sauvé" leurs banques!! Le retour de bâton va être sévère!!
a écrit le 07/08/2015 à 22:20 :
Le niveau des commentaires est proprement hallucinant.
La Grèce est au bord de la révolution, l'Union Européenne, au bord de l'implosion, le système financier international au bord d un crack monumental, et pour finir l'OTAN au bord de la guerre....
Pendant ce temps, nos économistes en chambre dissertent à qui mieux mieux sur des querelles de boutiquiers byzantins !
Non mais, allô quoi !
Réponse de le 08/08/2015 à 17:47 :
Il ne faut pas oublier, non plus, qu'il s'est avéré que -excepté les représentants grecs- presque aucun Ministre des Finances de la zone euro n'avait de formation d'economiste. il suffisait d'enterriner aveuglement les diktats de la pensée unique. Le trop rigide et fanatique ministre des finances allemand est un juriste
Réponse de le 08/08/2015 à 18:45 :
Il me semble surtout que Lionel Gilles est au bord du délire. Quant à Vassilis prof grec: S'il fallait encore une preuve qu'un economiste ne fait pas un bon ministre de finances, Varoufakis l'a apportée une bonne fois pour toutes.
Réponse de le 08/08/2015 à 21:27 :
Jb
Chacun est libre d'exprimer ses opinions des lors que celles des autres sont respectees sinon respectables et si elles ne sont pas insultantes ou diffamatoires.... regles elementaires qui ne sont guere respectees ici ou l'intolerence et la pensee totalitaire regnent en maitres, c'est sur que l'avenir se presente bien sombre avec de tels comportements.
Réponse de le 08/08/2015 à 21:27 :
Jb
Chacun est libre d'exprimer ses opinions des lors que celles des autres sont respectees sinon respectables et si elles ne sont pas insultantes ou diffamatoires.... regles elementaires qui ne sont guere respectees ici ou l'intolerence et la pensee totalitaire regnent en maitres, c'est sur que l'avenir se presente bien sombre avec de tels comportements.
Réponse de le 08/08/2015 à 21:40 :
@Vassilis: parce que tu crois que les dirigeants ne sont pas assistés d'économistes et de financiers ? Un peu naïf ton commentaire, non ? Tu voudrais pas aussi nous dire que l'économie allemande se porte mieux que l'économie grecque parce que l'Allemagne a des nuls à la barre :-) Et t'es prof !!! Mon dieu, je plains l'avenir des gamins si c'est vrai !!!
Réponse de le 09/08/2015 à 8:47 :
@jb
Alors quoi ? On est à l'aube dorée d'une période de prospérité pour les enfants grecs ?
Ouvrez les yeux sur le scénario catastrophe qui se profile dans quelques mois, à cause des incapables qui dirigent l'Union Européenne. Ils veulent sauver l'Euro, le système international basé sur le Dollar, l'OTAN et engager l'Union Européenne vers une fédéralisation (qui serait forcément une dictature, car aucun peuple n'en veut).
Au final, il n'y aura rien de tout cela, ni Etats-Unis d'Europe, ni zone Euro, et probablement la guerre pour résoudre les problèmes insolubles.
a écrit le 07/08/2015 à 18:44 :
comme quoi ...!
s'ils n'avaient pas voulus jouer les cadors ( Tsipras et surtout Varoufakis ) , il y avait des choses faisables ;
mais avec leurs idioties :
pertes economiques de +/.- 25 milliards ...
fuite d'argent des banques : 50 à 60 milliards milliards ( meme Godin dit 40 milliards )...
donc , ce qu'ils viennent de faire , ils auraient pu le faire avant !
bien sur , mieux vaut tard que jamais .
a écrit le 07/08/2015 à 16:56 :
Ce qui constitue 0,6 % de la dette grecque...
a écrit le 07/08/2015 à 15:01 :
on leyr prete 80 milliards et ils remboursent 186 millions ...ils sont tres bien ces grecs..!!
Réponse de le 07/08/2015 à 17:00 :
canari, vous avez tout à fait raison, d'un côté ils nous promènent durant de longues semaines, puis, ils négocient un nouveau ballon d'oxygène, puis nous remboursent des poussières sur la dette initiale, ils ne nous enfilent pas des perles, les grecs, ce sont des olives...et le peuple va à nouveau manifester, mais au lieu de cela, vous devriez demander à votre "gouvernement" de prendre des décisions concernant les armateurs, les richesses de votre église, et le train de vie des fonctionnaires, et n'oubliez pas que vous avez truandé l'UE pour rentrer dans la zone €....faudrait pas l'oublier, si vous vous êtes pendus, ce n'est pas de notre faute, mais de la votre, à force de vivre au dessus de ses moyens voilà le résultat... nous en savons quelque chose en France, ou un certain président devait redresser, mais en fait, il fait l'inverse, et un jour, nous arriverons à être pendu comme vous, grâce aux gens en place, hé oui, cqfd toujours plus d'impôts, taxes et autres, et pourtant, ntre dette continue à gonfler, il faut dire que quand on préfère refuser de livrer 2 mistrals, faire un gros chèque à la Tunisie pour les cités, là bas, ou enco faire un chèque à un pays africain pour qu'il puisse organiser des élections.... mais il est vrai que nous sommes riches, les Français qui travaillent ou on travaillé paieront un "peu plus" d'impôts...voilà tout
a écrit le 07/08/2015 à 14:20 :
Les commentaires de FX nous manquent . ils étaient justes et intéressants. Ce n'est pas le cas de ce que l'on peut lire actuellement.
Réponse de le 08/08/2015 à 12:48 :
Je me suis lassé d'essayer de convaincre des gens qui ne réagissent plus que par idéologie maintenant, sans la moindre once de reflexion. Mais après tout, chacun ses choix, nous vivons dans un monde liberal, si les français préfèrent écouter les idioties que leur sert la presse plutôt que de s'informer sur la veritable situation, tant pis pour eux, ils le payeront de leur poche, et les prochaines fois seront encore plus couteuses !
Les plus malins s'occupent quand a eux de se mettre a l'abri du besoin, pour les années a venir qui s'annoncent bien sombres !
Réponse de le 09/08/2015 à 16:06 :
Réponse à FX. > Il faut toujours persévérer. Même quand pas mal de gens autour de nous paraissent plus sourds et plus aveugles que le mur moyen. Ma femme en a fait l'expérience. Prof, elle aussi -dans le public, dans un collège de banlieue dure-, alors qu'elle désespérait et qu'elle se demandait à quoi bon, elle a constaté en rencontrant plus tard certains de ses ex élèves qui paraissaient totalement irrécupérables que, finalement, ils avaient retenu des choses et qu'ils y avaient réfléchi.
Et pour citer Antonio Gramsci, il faut analyser la situation avec le plus grand pessimisme et agir avec le plus grand volontarisme et optimisme. Et, qui sait?
a écrit le 07/08/2015 à 13:37 :
Chapeau il y a peu ils faisaient défaut; Comme quoi il suffit d'attendre. La volonté de rester dans l'euro est manifeste. Calculs faits, chaque grec comme chaque français a le même montant de dettes à devoir payer 28/29 mille €uro par tête. Nous sommes solidaires. C'est ça l'Europe.
Réponse de le 08/08/2015 à 17:57 :
Faudrait pas quand même confondre Europe et Union européenne. La première c'est toute une civilisation, un héritage commun, des valeurs communes, un modèle social unique au monde. Tout cela continuera à exister -je l'espère du moins- quand cet édifice affreux et antidémocratique qui s'appelle "Union Européenne" se sera effondré avec fracas.
a écrit le 07/08/2015 à 11:47 :
180 millions cest de la pacotille par rapport aux 2 millirds " manqués" il y a 15 jours et les 300 millirds a venir .....
a écrit le 07/08/2015 à 10:39 :
C'est bon signe ,quand les marxo/socialistes remboursent l'argent qu'ils ont emprunté aux autres ...
a écrit le 07/08/2015 à 9:48 :
je ne comprend pas bien... il me semblait avoir entendu que le fmi voulait parler de l'allegement de la dette de la grece, non?
pourquoi ils demandent le remboursement, au lieu d'alleger leur part? ah mince ou avais je la tete, ils parlaient uniquement d'alleger ce qui ne les concerne pas !!!!!!!!!!
Réponse de le 07/08/2015 à 10:46 :
Le fmi se fait rembourser avec les aides européennes ! Les con-tribuables vont continuer à payer ! Merci François !👹
a écrit le 07/08/2015 à 8:59 :
Donc pour une fois ils n ont pas detourné l argent qu on leur a donné pour nous remboursé...super...juste pour nous mettre en confiance la prochaine fois 85 mds et là...on en verra pas la couleur...
Réponse de le 07/08/2015 à 10:17 :
Pas un cent n'a été donné à la Grèce. Les "aides" accordées à la Grèce sont remboursées avec des intérêts. Rien que pour la France, plus de 900 millions d'euros d'intérêts. Pas mal, vous devriez être content au lieu de faire de l'ironie à deux balles.
a écrit le 07/08/2015 à 8:13 :
Vous écrivez que si je donne mon argent a quelqu'un, il peut rembourser l'argent qu'il me doit avec ? Waouh ! Quelle découverte !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :